Mana Books nous a déjà agréablement surpris avec ses différents artbooks sur l’univers du jeu vidéo. Aujourd’hui c’est un tout autre registre puisque cet éditeur nous propose le jeu « Tales Of Berseria » adapté cette fois-ci en manga et proposé au tarif de 7,90€.

« Tales of » est une série de jeux de rôle créée en 1995 et développée par Bandai Namco. En 23 ans, ce n’est pas moins de 18 opus et plus de 15 millions d’exemplaires qui ont été vendus, faisant de cette licence japonaise l’une des plus prolifiques de l’industrie vidéoludique.

Ici nous intéressons donc à « Tales of Berseria », le dernier opus en date et préquelle de Tales of Zestiria.

Le synopsis est le suivant :

Dans un monde gangréné par les démons, Velvet Crowe est une grande sœur aimante, dévouée à son frère malade Laphicet. Mais tout change pour elle un soir de lune rouge, quand un sacrifice pour empêcher la destruction de son village transforme la jeune femme en monstre. Emprisonnée loin de toute civilisation, Velvet a perdu toute humanité et n’est plus motivée que par un seul objectif : se venger de celui qui a détruit sa vie. Et lorsqu’une alliée inattendue l’aide à s’évader, son plan désespéré va enfin pouvoir se mettre en branle. Aux côtés de parias et autres marginaux hauts en couleur, elle s’embarque alors dans une odyssée meurtrière au cœur d’un monde où elle n’a plus sa place…

N’ayant jamais joué à seul opus de la saga et étant totalement néophyte en matière de manga, je me suis tout de même lancé dans la lecture de ce livre.

Mon verdict : je ne peux pas vous cacher que j’ai été déçu. Tout va très (trop) vite, les personnages sont à peine introduits, les combats et péripéties passent en quelques planches (ce qui ne m’a pas aidé à une bonne compréhension du récit au passage).

Tout comme j’ai trouvé que tout était trop « facile » pour les personnages. Je n’ai ainsi ressenti aucune intensité dans les combats ni aucune difficultés pour surmonter les différentes épreuves. J’ai en quelque sorte eu la sensation de suivre des personnages qui se baladent dans une aventure sans réel challenge. Un peu décevant quand on voit les capacités du personnage principal…

Par conséquent j’ai eu beaucoup de mal à m’immerger dans l’aventure et je vous avoue que ça ne m’a pas vraiment donné envie de continuer la lecture avec les futurs tomes.

Évidemment c’est un avis purement personnel et ma méconnaissance totale en matière de manga et de la saga des « Tales of » n’ont clairement pas été en sa faveur. Mais je recommanderais tout de même cette lecture avant tout aux joueurs de la série qui comprendront et apprécieront très certainement bien plus le récit.

Pour ceux que cela intéresse, je vous invite à consulter les 68 premières pages à partir ce lien. Cela vous suffira probablement pour faire une idée et vous inciter ou non à continuer la lecture.

Ou l’acheter ?