Suite aux tests des R.A.T. 1, R.A.T. 4, R.A.T. 6 et R.A.T. 8 il est temps de faire un point sur ces modèles et voir lequel répondra le mieux à vos besoins.

Introduction

Mad Catz à renouvelé entièrement sa gamme de souris qui se compose désormais de 6 modèles. Dans ce comparatif nous allons nous intéresser à 3 modèles très similaires et testés précédemment. La R.A.T. 1 est volontairement mise de côté car il s’agit d’un modèle non gaming plus destiné à une utilisation mobile ou occasionnel.

De gauche à droite la RAT 4, RAT 6, RAT 8

De gauche à droite la R.A.T. 4, R.A.T. 6, R.A.T. 8

Mad Catz R.A.T. 3, R.A.T. 5, R.A.T. 6 : les grandes différences

Commençons à faire un point sur les grandes différences entre ces 3 modèles avec le tableau suivant.

Mad Catz RAT 4 6 8

Ce qui va surtout différencier la R.A.T. 4 de la R.A.T. 6 et R.A.T. 8 concerne sa construction entièrement en plastique, le fait qu’elle ne dispose pas de molette programmable au niveau du pouce ni de poids amovibles.

Pour les différences entre les R.A.T. 6 et R.A.T. 8 ça va surtout se jouer au niveau du degré de personnalisation de l’ergonomie.

Avec la R.A.T. 6 il sera possible uniquement de changer le poids et la longueur du repose paume.
La R.A.T. 8 ajoute à ces 2 fonctions le réglage de l’angle du repose pouce ainsi que la possibilité de le régler d’avant en arrière. La souris est également livrée avec 2 autres repose-paumes interchangeables ainsi que 2 autres flancs droits, dont un permettant de reposer le petit doigt.

En terme de tarif il faut compter pour la R.A.T. 4 : 54.90 €, pour la R.A.T. 6 : 79.90 € et enfin 99.90 € pour la R.A.T. 8.

Design

Les photos parlant d’elle-même je ne vais pas trop m’étendre sur les différences cosmétiques entre ces 3 modèles. Pour plus d’infos sur ces éléments je vous invite à consulter les tests détaillés de chacune des souris.

De gauche à droite la RAT 4, RAT 6, RAT 8

De gauche à droite la R.A.T. 4, R.A.T. 6, R.A.T. 8

Les 3 modèles disposent d’un design propre à Mad Catz. Les R.A.T.  ont un look atypique mais soigné. Les finitions sont propres, les différentes parties sont bien emboitées, les différentes pièces n’ont aucun jeu.

Malgré leur look similaire ma préférence penchera un peu plus pour la R.A.T. 6. Les formes rétro éclairées au niveau du repose pouce, les touches de plastiques brillants rouges ainsi que le châssis en aluminium rouge flattent la pupille. Il faut bien l’avouer c’est plutôt un bel objet.

Les 2 autres ont un look également réussi mais plus sage à mon goût.

Prise en main & ergonomie

Si on fait exception de la roulette programmable, les R.A.T. 4 et R.A.T. 6 proposent exactement la même ergonomie. Les 2 ont la possibilité de s’allonger pour s’adapter au mieux à la main. Seul le poids va différer. La R.A.T. 6 ayant un châssis en aluminium et 3 poids amovibles s’avère plus lourde que la R.A.T. 4 entièrement en plastique (90 gr pour la R.A.T. 4 et 120 à 138 gr pour la R.A.T. 6).

La R.A.T. 8 est, elle, beaucoup plus lourde avec ses 5 poids amovibles (le poids peut varier de 145 à 163 gr). L’ergonomie est également légèrement différente. En main elle s’avère un peu plus large que les 2 autres modèles. Elle offre également plus d’options ergonomiques (que vous pourrez retrouver dans le test complet). Mais au final le réglage du repose pouce ne s’avère pas vraiment utile et le repose petit doigt amovible est inconfortable. Seul le repose paume plus bombé apporte un plus.

De gauche à droite la RAT 4, RAT 6, RAT 8

De gauche à droite la R.A.T. 4, R.A.T. 6, R.A.T. 8

Mon verdict pour cette partie : les 3 souris proposent une ergonomie très similaire. Les boutons sont disposés de la même façon et tous sont accessibles.
J’ai tout de même trouvé la R.A.T. 4 un peu trop légère à mon goût. La R.A.T. 6 propose un excellent compromis avec un poids similaire aux souris gamer concurrentes.

En revanche du fait de sa largeur et de son poids, la R.A.T. 8 est un peu plus pataude mais reste agréable en main.

Difficile d’émettre un avis sur le choix de l’ergonomie entre la R.A.T. 6 et 8. La R.A.T. 6 est peut-être un peu plus agile et plus adaptée aux petites mains. La R.A.T. 8 quant à elle apporte l’avantage d’avoir une coque arrière interchangeable plus galbée qui apporte un certain confort selon le type de prise en main et d’utilisation.

Boutons et fonctionnalités

Pour cette catégorie ce qui diffère la R.A.T. 6 et R.A.T. 8 de la R.A.T. 4 est l’ajout de cette fameuse roulette programmable au niveau du pouce.

Bien qu’étonnante, cette roulette programmable s’avère plutôt pratique à l’utilisation. Personnellement que ce soit en jeu ou en bureautique je m’en sers surtout pour régler le volume audio, mais il est possible de la paramétrer pour absolument tout (macros, raccourcis, touche de clavier…). Un élément donc plutôt sympa.

Cette roulette n’est toutefois pas exactement la même sur la R.A.T. 6 et 8. En caoutchouc sur la 6 et en métal sur la 8, j’ai une légère préférence pour celle de la R.A.T. 6. Je trouve notamment que le caoutchouc offre un meilleur grip

Seconde différence entre la R.A.T. 6 et 8, le bouton sniper. Les R.A.T. 4 et 6 sont équipées d’un nouveau bouton plus large et plus souple que les anciennes versions, mais étonnamment la R.A.T. 8 n’a pas été équipée de ce bouton et conserve l’ancienne version.

De gauche à droite la RAT 6 et RAT 8

De gauche à droite la R.A.T. 6 et R.A.T. 8

En ce qui concerne les clics droit et gauche, tous ces modèles sont équipées de switchs Omron. Les R.A.T. 6 et 8 proposent toutefois des switchs de meilleure qualité que la R.A.T. 4.

Au final c’est donc sans hésitation que je décerne la palme d’or à la R.A.T. 6 grâce à sa roulette programmable avec le revêtement en caoutchouc et son bouton sniper plus ergonomique.

Capteur et glisse

Les 3 souris disposent d’un capteur qui lui est propre. La R.A.T. 4 est équipée d’un capteur optique Pixart PMW3310 de 5 000 DPI, la R.A.T. 6 d’un capteur laser Pixart ADNS9800 de 8 200 DPI et enfin la R.A.T. 8 d’un capteur optique Pixart PMW3360 de 12 000 DPI.

Paramétrés à la même sensibilité je n’ai pas vraiment noté de différence entre ces 3 capteurs. Tous sont très bons, rien à leur reprocher.

Pour la glisse, toutes les R.A.T. sont à la même enseigne. Équipées des mêmes minuscules patins et malgré des poids différents, la glisse des trois est correcte sans être exemplaire.

C’est donc un match nul pour cette partie.

Le dessous de la RAT 6

Le dessous de la R.A.T. 6

Pilotes et réglages

Les logiciels de ces 3 souris sont très similaires mais il y a quelques différences. Encore une fois pour plus de détails je vous invite à consulter les tests.

Ce qu’il faut retenir c’est que pour le moment il y a un gros défaut pour la gestion des profils sur les R.A.T. 6 et 8 (défaut qui devrait être corrigé avec une mise à jour en décembre 2016). Ce problème n’existe pas avec la R.A.T. 4.

De plus la R.A.T. 4 propose 2 paramètres supplémentaires. Le « Rotax » permettant de corriger l’angle de la souris si vous avez tendance à la tenir légèrement de biais et la « Hauteur de dégagement » qui permet au capteur de s’auto calibrer selon les surface utilisée. Deux options dont on peut facilement se passer mais qui ne sont étonnamment pas présent sur les modèles plus haut de gamme de la marque.

En attendant les mises à jour et contre toute attente, c’est donc la R.A.T. 4 qui remporte la première place pour la partie logiciel.

De gauche à droite la RAT 4, RAT 6, RAT 8

De gauche à droite la R.A.T. 4, R.A.T. 6, R.A.T. 8

Conclusion sur les Mad Catz R.A.T

Vient alors la grande question : Laquelle de ces 3 souris choisir ?

Il n’y a évidemment pas une réponse unique, le budget répondra pratiquement à lui seul à cette interrogation. Pour rappel il faut compter pour la R.A.T. 4 : 54.90 €, pour la R.A.T. 6 : 79.90 € et enfin 99.90 € pour la R.A.T. 8.

Il faut bien l’avouer ces 3 modèles ne sont pas donnés en terme de tarif mais le design a un coût et au final peu concurrents proposent les mêmes fonctionnalités (boutons de précision et de changement de profils notamment). La possibilité de modifier l’ergonomie reste également une caractéristique unique à Mad Catz.

La R.A.T. 6 propose, selon moi, le meilleur rapport qualité/prix entre ces 3 modèles. Pas trop lourde ni trop légère, proposant un joli design avec un maximum de fonctionnalités et de meilleurs boutons que la R.A.T. 8, c’est un bon compromit.

Pour 20 € de plus, la R.A.T. 8 n’est pas mauvaise mais n’apporte finalement pas grand-chose en plus que la 6. Seul le repose paume en option plus galbé apporte une véritable plus value.

Enfin la R.A.T. 4 est également une bonne souris mais son achat ne sera justifiable qu’à condition que vous ayez besoin d’un bouton de précision et la possibilité de changer de profil.

Ou l’acheter ?

Liens utiles