Pour la 4ème année consécutive, la Porte de Versailles accueille la maintenant bien célèbre Paris Games Week se déroullant du 29 Octobre au 02 Novembre.

Ce salon est l’occasion chaque année pour les différentes marques du monde gaming de présenter leurs produits phare et leurs nouveautés. Les grandes marques sont toutes au RDV, et on retrouve tous les matériels et périphériques actuels, en démo ou à essayer et surtout à vendre !

PGW-2014-ESWC-3

C’est également l’occasion pour les éditeurs de jeux vidéos de nous faire découvrir leur prochaines exlus. Mais pour ça, il faut être patient ! Les stands sont tous décorés dans l’ambiance du jeu, et que ce soit pour voir ou tester Call of Duty Advanced Warfare, Far Cry 4, Assassin’s Creed Liberty, Dead Island 2 et j’en passe, il faut être courageux : les écrans sont précautionneusement dissimulés de la vue des badauds, et il faut souvent faire plus d’1 à 2 heures de queue avant de pouvoir pénétrer dans le stand et enfin découvrir le futur hit. Dur !

Heureusement, certains stands dérogent à cette règle, permettant à tout le monde de profiter des futurs titres.

PGW-2014-ESWC-2

Mais la Paris Games Week,  c’est aussi l’occasion de participer, pour les meilleurs gamers, ou d’assister à la coupe du monde de jeux vidéos : la « Electronic Sports World Cup « (ESWC).

PGW-2014-ESWC-1

Les meilleures équipes mondiales viennent ici s’affronter sur de nombreux jeux, devant les yeux d’un public déchainé, et tout ça en plein Paris !!! Que demande le peuple ?

Les principaux jeux cette année sont Counter Strike GO, Call of Duty Ghost, FIFA 2014 et Just Dance 2014. Nul doute que les compétitions vont être intenses, pour le plus grand plaisir des milliers de spectateurs qui seront au RDV.

Un salon qui confirme une fois encore sa notoriété grandissante : malgré une superficie atteignant cette année 50 000 m², contre 32 000 m² l’année précédente, les centaines de milliers de visiteurs qui en auront foulé le sol seront tous d’accord pour dire que progresser d’un stand à l’autre est toujours aussi laborieux, tant il y a de monde !
Mais ce n’est pas grave, il faut prendre son mal en patience, et surtout, on en veut encore !

RDV l’année prochaine donc pour la PGW édition 2015 !