Vous l’avez sûrement remarqué, depuis quelques années le nombre de références de sièges gamer a explosé.

De grands constructeurs de périphériques proposent désormais leurs modèles et de nouvelles marques viennent à leur tour tenter leur chance.

Ici nous allons nous intéresser au tout nouveau fabricant Aerone et son siège Platinum. Voyons si cette entreprise française parviendra à tirer son épingle du jeu dans ce secteur très concurrentiel.

Présentation

Aerone est une toute nouvelle marque française apparue il y a quelque mois seulement. Cette jeune entreprise a pour objectif d’améliorer le confort du joueur en proposant chaises et bureaux adaptés aux gamers.

L’objectif de la marque est simple : proposer des produits de qualités au prix le plus accessible possible.

Pour cela Aerone a dû faire des choix. Là où certaines marques gonflent leurs prix à cause de matériaux ou options coûteuses, la marque a décidé d’aller au plus simple sans pour autant détériorer le confort et la fiabilité de leurs produits.

Aujourd’hui la marque propose un catalogue de 5 modèles disponibles en plusieurs coloris et pour un prix variant de 249 à 349€.

Nous allons dans ce test nous intéresser au modèle Platinum, l’un des sièges les plus haut de gamme de la marque disponible à partir de 329€

Caractéristiques du Aerone Platinum

  • Revêtement en simili cuir
  • Accoudoirs 4D
  • Vérin classe 4, 60mm
  • Poids max supporté 200kg
  • Mécanisme de balancement (tilt)
  • Dossier inclinable de 90° à 170°
  • Roulettes de 70 millimètres blocables
  • 2 coussins inclus : appuie-tête + lombaire

Déballage

Comme d’habitude avec ce genre de produit, nous recevons le siège démonté dans un énorme carton.

A l’intérieur tout est bien organisé et surtout bien protégé. Il y a peu de risque que des éléments soient endommagés durant le transport.

Il ne reste plus qu’à assembler le tout. Heureusement une notice est fournie ainsi que les outils nécessaires.

On commence donc par assembler le pied avec son vérin. Puis l’assise du siège avec ses différents éléments.

Il ne reste plus qu’à assembler les deux parties y ajouter le dossier et terminer avec les caches vis.

Rien de bien sorcier, le siège peut se monter seul en moins de 30min.

Design & Qualité de fabrication

La chaise gaming Aerone platinum n’est disponible qu’en un seul coloris.

Entièrement en simili cuir noir, des surpiqûres rouges viennent ajouter une touche « racing » au siège. C’est assez discret, mais largement suffisant. Le siège étant déjà imposant y ajouter des couleurs « flashy » le rendrait vraiment trop voyant à mon goût.

Évidemment on retrouve également le logo de la marque brodé au niveau de la tête et sur chacun des coussins.

Le design est au final unique à la marque mais la forme du siège similaire à la plupart des modèles du marché. On remarque par exemple que le passage des sangles du dossier et le mécanisme d’articulation assise/dossier sont similaires au fauteuil DX Racer King ou encore au Genesis Nitro 550 testé par Netrunner.

Au niveau des finitions et de la qualité de fabrication, pas de grande surprise. C’est propre, c’est soigné, tout est bien assemblé, il n’y a aucun jeu entre les différentes pièces et les coutures semblent résistantes. Il n’y a donc rien à reprocher à la construction tant celle-ci paraît au même niveau que certaines marques plus onéreuses.

Seul point noir au tableau, une odeur chimique plutôt désagréable provenant du simili cuir était vraiment très présente. La marque m’a expliqué que cela provenait d’un produit appliqué dans le but de conserver le simili cuir durant son stockage. Je ne vais pas dire que c’est une mauvaise initiative mais j’espère vraiment qu’ils vont trouver une solution alternative ou appliquer moins de produit sur les prochaines séries. Malgré 2 lavages et après 2 semaines d’utilisation l’odeur est encore présente (bien qu’heureusement beaucoup moins gênante qu’au début).

Réglages

Modèle premium oblige, nous avons ici la totalité des réglages que peut accepter un fauteuil gamer.

Sous le siège nous retrouvons 2 poignées ainsi qu’une molette.

La poignée de droite servira de façon classique à monter/descendre le siège de +/- 6cm.

Celle de gauche permettra de bloquer ou laisser libre le « tilt » du siège un peu à la façon d’une rocking-chair. La molette servira quant à elle à augmenter ou réduire la dureté de ce tilt.

Enfin une poignée permettra d’incliner le dossier juqu’à 170°. De quoi faire une courte sieste entre 2 cessions de gaming ou regarder une série de vidéos bien installé dans son siège.

Continuons avec les accoudoirs « 4D ». Cela signifie qu’il va être possible de les régler dans presque toutes les directions. C’est-à-dire les avancer et reculer, les bouger de façon latérale mais aussi les régler de haut en bas. Il sera aussi possible de les pivoter.

Tous ces réglages peuvent paraître gadget, mais après quelques semaines d’utilisation je peux vous assurer que c’est un confort supplémentaire.

Notons au passage que ces accoudoirs sont faits dans une matière de type « plastique moussé ». Les accoudoirs sont donc légèrement moelleux ce qui ajoute du confort pour les coudes.

Last but not least, je vais aussi faire un arrêt sur les roues, celle-ci étant unique à ma connaissance pour un fauteuil gamer.

D’excellente qualité, celles-ci sont grandes et recouvertes d’une bande PU (un peu comme du caoutchouc). Cela garantit une glisse fluide mais surtout évitera de rayer parquets et sols en lino. Cerise sur le Mario, il est possible de les bloquer. Cela sera utile notamment pour les gamers utilisant un volant avec pédalier. En bloquant toutes les roues le grip est tel qu’il n’y a aucun risque de reculer à chaque coup de frein.

Confort

Venons-en à la partie la plus importante pour une chaise gaming : le confort.

Là encore Aerone s’en sort bien face à des marques plus connues. Sans avoir le détail sur les mousses utilisées et leur densité, je peux juste dire que celles-ci sont suffisamment épaisses et moelleuses pour satisfaire une majorité des personnes.

En plus d’être suspendus sur des bandes élastiques ce n’est pas moins de 6 cm de mousse qui accueilleront votre fessier.

Il en est de même pour le dossier avec 5 cm de mousses en plus de bandes élastiques (vous noterez au passage la structure en acier du siège).

Comme la majorité des fauteuils gaming 2 coussins sont fournis. Le premier viendra se positionner au niveau de la nuque ou pourra servir d’oreiller en le plaçant plus haut sur le siège.

Le second viendra se placer au niveau des lombaires. Vraiment épais et moelleux j’ai particulièrement apprécié la façon dont le coussin épouse les formes du dos tout en assurant un maintien supplémentaire.

Au final je valide le confort du siège. Le maintien est ferme sans pour autant être dur ou douloureux, on est bien maintenu et la position reste naturelle.

Je n’ai donc rien à signaler, j’ai pu rester assis des heures sans ressentir la moindre gêne. Reste à voir maintenant comment vieilliront les mousses sur le long terme.

Ma seule remarque concernera le simili cuir qui tient vraiment chaud et qui a tendance à faire transpirer en été. Mais rien d’étonnant là-dedans, c’est de toute façon le cas avec tous les sièges optant pour ce type de revêtement.

Une mise en garde toutefois, la marque recommande ce siège pour les personnes de plus d’1,70 m. Mesurant moi-même 1,70 m je dirais que l’idéal serait de mesurer au moins 1,75 m. Dans le cas contraire, une fois bien installé au fond su siège, vos pieds toucheront à peine le sol.

Mesurant 1,70 m même avec le dossier en position droite, le coussin dans le dos et le siège descendu au plus bas, difficile de poser les pieds à plat.

De plus, ce siège étant plus haut que « la normale », il m’est impossible de le glisser sous le bureau à cause des accoudoirs qui viennent buter sur la table (mon bureau fait 71,5 cm de haut, il me manque environ 0,5 à 1 cm pour que cela puisse passer). C’est assez gênant et je trouve cela dommage que le siège ne soit pas seulement 2-3 cm plus bas pour qu’il puisse s’adapter à plus de setup.

Conclusion sur le Fauteuil gaming Aerone Platinum

Aerone a-t-il tenu son pari de proposer un siège gaming capable de rivaliser face aux grandes marques ?

Et bien je dirais que oui ! Il faut se rendre à l’évidence qu’en étudiant de près ce modèle et en le comparant à la concurrence, celui-ci fait aussi bien voire mieux sur certains points, le tout pour un prix restant compétitif.

Pour ce modèle Platinum comptez 329€ (frais de port compris). C’est évidemment un coût mais c’est à ma connaissance le seul modèle dans cette tranche de prix à proposer cette qualité de fabrication, des coussins qualitatifs, un poids maximal supporté de 200kg, la fonction « tilt » et des roues bloquantes d’excellente qualité.

Quand on le compare à la concurrence on se rend compte que des modèles similaires coûtent plus de 350€ voire dépassent les 400€ sans forcément proposer autant d’options.

Attention toutefois, ce modèle ne s’adresse qu’aux personnes de plus d’1,70 m (voire un 1,75 m) sous peine de ne pas pouvoir toucher le sol correctement.
Attention également à être équipé d’un bureau suffisamment haut si vous souhaitez glisser le siège dessous. Je regrette également l’odeur chimique vraiment tenace due au traitement appliqué sur le simili cuir. J’espère seulement que la marque va corriger le tir avec les futurs modèles.

Au final je peux vous confirmer que le pari d’Aerone a été tenu. Si le design vous plaît, je vous encourage vraiment à vous intéresser à cette nouvelle marque française qui semble prometteuse.

Les plus :

  • Bon rapport qualité prix
  • Réglages complets
  • Confort
  • Roues de qualité et blocables
  • Accoudoirs 4D mousse

Les moins :

  • Odeur du simili cuir
  • Modèle dispo uniquement en un seul coloris
  • Un peu trop haut (les accoudoirs ne passent pas sous tous les bureaux)

Ou l’acheter ?

Liens utiles

Galerie