Vous connaissez surement Asus pour leur ligne de produit gamer, connue sous la marque Republic Of Gamer, une gamme orientée pro gamer. Sachez que Asus propose également d’autres produits gaming, cette fois plus pour le grand public. Dans cette gamme nous avons eu l’occasion de tester le casque Asus Strix Pro proposé à moins de 100 euro.

1ère impression

Il s’agit probablement du casque le plus imposant que j’ai eu l’occasion d’avoir entres mes mains. Les pavillons d’écouteurs sont énormes, de quoi y loger l’oreille de Dumbo 😀 Ce qui choque par la suite, c’est le plastique très rigide, brut, qui ne respire pas la solidité, et on imagine très bien qu’il risque de se casser au premier choc (reste à voir si ce sera le cas).

Le Asus Strix Pro est livré avec une connectique complète. Elle comprend une télécommande bureau pour le réglage du volume et la coupure micro, des raccords jack pour utiliser le casque en nomade sur les différents smartphones du marché, et pour finir le micro détachable.

Les design du casque est original : la transparence des pavillons sur l’extérieure met en valeur les hauts-parleurs. L’ensemble s’apparente au regard d’une chouette (Strix). On aime ou on aime pas !

La première impression n’est pas vraiment bonne, c’est gros, aussi souple que ma grand mère et ça ne respire pas la solidité.

Connexion

La connexion du Asus Strix Pro est assez simple. Vous avez le choix de le connecter directement sur votre PC, PS4, Smartphone etc… à l’aide des adaptateurs qui couvrent la majorité des branchements avec connecteurs Jack 3,5mm. Il ne sera d’ailleurs pas possible de l’utiliser sans ces adaptateurs : le connecteur jack du casque ayant 5 bornes, le casque fera un peu n’importe quoi en connexion directe. Ce choix n’est pas pratique, rendant le casque inutilisable en cas de perte des adaptateurs.

Vous pouvez également le connecter via le boitier télécommande de bureau. Celui-ci se connecte à votre PC par un câble mixte comprenant un connecteur USB et deux connecteurs jack 3,5mm. Même problème pour la télécommande : n’espérez pas y brancher un autre casque, elle n’accepte que le connecteur jack du Asus Strix Pro. Cette télécommande vous permettra de régler le volume par l’intermédiaire d’une grosse molette et de couper le micro. C’est très pratique même si on trouve que la molette est un peu trop sensible au point de changer le volume sans le vouloir.

Casque Asus Strix Pro

Du fait de la présence des adaptateurs jack, ce casque est donc compatible PS4, en connexion directe sur la manette, et Xbox One, par intermédiaire de l’adaptateur Xbox One. Il ne sera pas possible dans ce cas d’utiliser la télécommande de bureau.

Confort

C’est la partie sensible de ce casque, il y a du bon et du mauvais. Il est à noter que notre test à été effectué sur un casque qui avait déjà servi sur plusieurs têtes et avait donc quelques heures de route.

Le point le plus flagrant est le choix du plastique du Asus Strix Pro. Que celui-ci ne soit pas du meilleur choix, qu’il soit rigide, peu importe. Le problème est qu’il craque à chaque mouvement de tête. Certes on y porte moins attention lorsqu’on écoute quelque chose mais cela dépendra quand même du type d’écoute et de l’ambiance du jeu. Autant dans un FPS ça passera, que dans un jeu d’aventure tel que The Last Of Us, c’est très dérangeant. Vous allez me dire qu’on à pas besoin de tourner la tête quand on joue. Pour moi ce genre de défaut ne devrait pas être présent sur un produit quel qu’en soit son prix.

Casque Asus Strix Pro

Passer le casque sur la tête n’est pas chose facile avec un arceau aussi rigide. On a du mal à écarter les pavillons pour y glisser la tête et surtout peur de le casser : on n’a aucune idée de la résistance et de l’écart maximum possible.

L’Asus Strix Pro est composé d’un arceau, non réglable, très rigide et malgré tout confortable. Le confort est assuré par une bande de support, désolidarisée de l’arceau, matelassée et extensible. Elle s’adapte automatiquement à votre tête. On peu lui reprocher trop de souplesse qui fait qu’une bonne partie du poids se retrouve encaissé au niveau des pavillons. La rigidité du casque apporte une pression un peu forte sur les pavillons mais en contrepartie, vos oreilles seront bien à l’aise. Les pavillons sont orientables pour porter le casque autour du cou, cependant la rigidité de l’arceau fait que dans cette position, le casque vous étrangle !!!!

On se retrouve donc avec un confort, sur le haut du crâne, très agréable, mais un peu trop souple, qui fait que le casque Asus Strix Pro tient bien sur la tête par la pression des pavillons sur les cotés. Le point le plus désagréable étant quand même le craquement du plastique lorsqu’on bouge. Sur ce point et sur l’étranglement du casque en position autour du cou, je me dit qu’il n’a pas été testé correctement, ou uniquement sur un certain type d’individu : pourquoi ?

Rendu sonore & micro

Le casque Asus Strix Pro à un rendu assez différent des casques habituellement testés. On apprécie grandement la largeur de scène, très agréable pour la stéréo et le rendu dans un FPS. Les aiguës on un coté métallique, ils sont très présent comme les medium, on peu pas en dire autant des bases à moins de pousser le casque dans le volume. L’ensemble donne un rendu très précis mais un peu fade, ça manque de chaleur, de dynamisme. Pour autant il est agréable. On comble ce manque de chaleur dans les volumes mais au détriment de vos oreilles.

Coté isolation, c’est correct mais peu mieux faire. Cela est dû à la largeur des pavillons : le contact avec la peau assurant l’isolation n’est pas aussi bon qu’avec des écouteurs plus petits.

Casque Asus Strix Pro

Le plus de l’Asus Strix Pro, c’est son micro et surtout le réducteur de bruit ambiant présent dans le boitier de télécommande. Une fois activé, celui ci vous permettra de filtrer les nuisances sonores pour obtenir un rendu moins pollué. Sans être exceptionnel, il reste efficace, votre voix n’échappe d’ailleurs pas à la règle puisqu’elle devient plus sourde.

Conclusion sur le casque Asus Strix Pro

Vendu à moins de 100 euro, l’Asus Strix Pro se positionne bien face à la concurrence. Il n’est pas sans défaut, mais remplit son rôle. Le confort et le rendu sonore sont corrects, on regrette par contre le choix du plastique qui ne semble pas solide, qui se raye facilement et surtout qui craque lors d’un mouvement de tête.

Les plus :

  • Filtre actif anti-bruit pour le micro
  • Télécommande
  • Confort
  • Design

Les moins :

  • Plastique
  • Solidité
  • Design

Ou l’acheter ?

achat-amazon

Liens utiles