Cooler Master. Un nom bien connu des bidouilleurs en tous genres partie hardware. Et bien, malgré une attention particulière aux news orientées jeux, je découvre, en ayant l’objet dans les mains, que Cooler Master fait également du matériel pour gamers et notamment des claviers tels que le CM Storm Quick Fire TK.

Les attentes sont nombreuses et fouillies dans ce domaine d’ailleurs. Certains souhaiterons un écran LCD pour afficher des infos du jeu, des touches supplémentaires, etc…(attention à ne pas se transformer en poulpe en utilisant les 18 touches supplémentaires des claviers G15 premier du nom).

Ici, pas de fioriture. Le CM Storm Quick Fire TK est un clavier compact. Car plutôt que l’ajout de touches, CM Storm a choisi d’en supprimer, ou plutôt d’en combiner plusieurs afin de gagner en espace. Pour un vieux de la vieille comme moi c’est déroutant au premier abord.

Coté packaging, on retrouve un clavier (heureusement), un câble et une pince pour déclipser les touches

1er contact – c’est du lourd

Lourd au sens premier du terme. Même s’l n’est pas utile de pratiquer la musculation pour le porter, il fait un poids certain. C’est positif, car qui n’a jamais retrouvé son clavier de travers après avoir passer quelques heures en jeu parce que ce dernier était trop glissant et trop léger.
Pour alourdir le Quick Fire TK, CM Storm a positionner une plaque d’acier dans le clavier. Associée à des antidérapants efficaces, et ce même sur les pâtes permettant de relever le clavier, elle vous assure une très bonne stabilité.

Clavier CM Storm Quick Fire TK

Compact – très compact

Comme je vous l’ai annoncé en introduction, ce clavier est compact. Exit le pavé directionnel, il a été combiné avec le pavé numérique. On passe de l’un à l’autre en activant ou non le verrouillage numérique.
C’est destabilisant et source de pertes de temps lorsqu’on utilise le clavier pour autre chose que le jeu (traitement de texte ou tableur). Ce choix ne s’adapte pas aux marché français. Nous sommes presque dépendants du pavé numérique sachant qu’on utilise très peu les chiffres au dessus des lettres à l’inverse d’un Anglo-saxon.

La touche « F12 » est également une touche dite de combinaison. Cette dernière permet d’activer ou de désactiver les raccourcis Windows. C’est pratique, cela évite les retours non souhaités sous Windows. Dans un jeu type CS, c’est une mort quasi assurée quand ça vous arrive.

Clavier CM Storm Quick Fire TK

Enfin, on retrouve sur le CM Storm Quick Fire TK : les maintenant classiques touches de raccourcis média (lecture, avance, retour, etc…)

Le câble USB (plaqué or…pour le fun car ça n’a aucun intérêt) se désolidarise du clavier. Cela permet d’utiliser celui fourni ou un autre câble plus ou moins grand. Et surtout en cas de faux contact, pas besoin de mettre le clavier à la poubelle.

Autre point positif, CM Storm a pensé à l’agencement de votre bureau. Au dos du clavier, on trouve 3 goulottes passe-câble. L’une dirigée tout droit, une vers la gauche et l’autre vers la droite. C’est simple et pratique.

Clavier CM Storm Quick Fire TK

Lumineux, astucieux

Le CM Storm Quick Fire TK dispose de 3 modes de rétro-éclairage (4 si on compte la désactivation totale) : actif sur l’ensemble du clavier et figé, actif sur l’ensemble du clavier et oscillant, et enfin actif uniquement sur les touches ZSQF et le pavé directionnel quand il est activé. Vous pourrez également modifier l’intensité de l’éclairage.

Bon, c’est bien jolie mais le jeu dans tout ça ?

Nous sommes en présence d’un clavier mécanique équipé de switch Cherry Red. Cela résume le confort de jeu. Pour peu que l’on effleure pas la touche, le frappé est précis, souple et réactif. Idéal pour les jeux.

Clavier CM Storm Quick Fire TK

« Chérie, tu as ressorti la vieille machine à écrire ou quoi ?! »
Revers de la médaille : le clavier est bruyant voir très bruyant. J’appuie assez lourdement sur les touches de mes claviers, alors avec un mécanique ça ne pardonne pas. Impossible d’être discret !
C’est un défaut inhérent au clavier mécanique, et pour le CM Storm Quick Fire TK c’est vraiment marquant, même si certains constructeurs font pire.

Conclusion sur le clavier CM Storm Quick Fire TK

Le CM Storm Quick Fire TK est une vrai réussite pour peu qu’on n’utilise pas le pavé numérique et le pavé directionnel en même temps. Dans les jeux, il apporte une précision intéressante et avec son rétro-éclairage, c’est la classe. (j’ai testé la version rouge du plus bel effet)

Cooler Master. Un nom bien connu des bidouilleurs en tous genres partie hardware. Et bien, malgré une attention particulière aux news orientées jeux, je découvre, en ayant l'objet dans les mains, que Cooler Master fait également du matériel pour gamers et notamment des claviers tels que le CM Storm Quick Fire TK. Les attentes sont nombreuses et fouillies dans ce domaine d'ailleurs. Certains souhaiterons un écran LCD pour afficher des infos du jeu, des touches supplémentaires, etc...(attention à ne pas se transformer en poulpe en utilisant les 18 touches supplémentaires des claviers G15 premier du nom). Ici, pas de fioriture.…

CM Storm Quick Fire TK

Efficacité - 91%
Fonctionnalités - 66%
Ergonomie - 77%
Design / Look - 77%
Qualité / Prix - 90%

80%

Compact

Les plus : Compact (pratique), Mécanique, Stabilité, Prix
Les moins : Pavé directionnel et numérique mixé, Lourd

User Rating: Be the first one !

Ou l’acheter ?

Liens utiles :