Après le test du Corsair Void Stereo réalisé par SierraNovember47, je m’attaque à la version surround le Corsair VOID Wireless 7.1

Présentation

Le packaging du Corsair VOID Wireless 7.1 est sobre et classe. Aux nouvelles couleurs de la marque et des éléments fournis avec le casque (noir avec des inserts jaunes), il reprend les principaux arguments marketing ventant les mérites du casque. C’est clair et relativement complet.

A l’intérieur, on retrouve un livret, le casque sans fil et son dongle USB ainsi qu’un cordon de recharge USB dédié de 1.5m. Je précise dédié car Corsair a pris la peine de fabriquer un câble USB sympa au lieu de fournir un banal câble USB – micro USB noir.

Caractéristiques

Le casque Corsair VOID Wireless 7.1 existe en 2 coloris : jaune ou noir

Casque :

  • Type : Casque Dolby 7.1 pour un flux audio positionnel
  • Réponse en fréquence : 20 Hz à 20 kHz
  • Impédance : 32 Ohms @ 1 kHz
  • Sensibilité : 107 dB (+/-3 dB)
  • Écouteurs : 50 mm
  • Connecteur : USB, type A
  • Portée sans fil : jusqu’à 12 mètres
  • Autonomie de la batterie : jusqu’à 16 heures (sur le papier)

Microphone :

  • Type : Condensateur unidirectionnel antibruit avec tige escamotable et éclairage InfoMic
  • Impédance : 2,2 k Ohms
  • Réponse en fréquence : 100 Hz à 10 kHz
  • Sensibilité : -38 dB (+/-3 dB)

Déballage du Corsair VOID Wireless 7.1

Corsair VOID Wireless 7.1

Ce Corsair VOID Wireless 7.1 est un casque sans fil fermé circum-aural fabriqué avec des plastiques noirs mats de qualité. Comme le disait SierraNovember47, les articulations sont ajustées à la perfection et le casque respire la solidité et semble construit pour durer.

De façon générale, le casque utilise un type de plastique noir mat très agréable au toucher qui n’est pas sujet aux traces de doigts contrairement aux capots des écouteurs fais de plastique brillant et arborant le logo Corsair illuminé par l’éclairage RGB (j’y reviendrai).

Corsair VOID Wireless 7.1

On retrouve à l’arrière de l’écouteur gauche une molette pour régler le volume sonore (et l’activation du Dolby via un pression longue sur la molette), et sur le dessus un bouton pour activer/désactiver le micro et un autre bouton pour activer/désactiver le casque.

Le micro est monté sur une perche souple non amovible qui peut être remontée à 90° vers le haut afin de ne pas être gênante lorsqu’on ne l’utilise pas. Malgré la souplesse de cette perche, il n’y a pas moyen de la régler ou l’orienter.

Ergonomie et confort

L’intérieur des écouteurs et de l’arceau sont rembourrés avec de généreuses mousses à mémoire de forme, recouvertes de tissu aéré. Le réglage de l’arceau se fait avec précision via des crans numérotés. Les crans sont fermes et précis.

Corsair VOID Wireless 7.1

Notons que les écouteurs pivotent à 90° : c’est maintenant quasiment systématique sur tous les casques gamer actuels, et Corsair a choisi de ne pas faire l’impasse sur ce point important pour les joueurs.

Une fois posé sur la tête le casque sait se faire oublier. Il est relativement léger et tient bien sur la tête. Les oreilles sont entièrement intégrées à l’intérieur des écouteurs et ne souffrent pas de l’appui des mousses, ni les tempes d’ailleurs.

Côté ergonomie, la chose qui me chiffonne reste le placement des boutons car ils sont difficilement manipulables à l’aveugle. Ils sont tellement bien intégrés à la coque qu’on ne les sent pas sous la pulpe des doigts, il aurait été intéressant que Corsair dessine les pictos « Power » et « Mic Off » en relief. Par chance il est rarement nécessaire de les utiliser en pleine partie.

Corsair VOID Wireless 7.1

De la même façon, une pression longue sur la molette permet d’activer/désactiver le mode Dolby.
Une pression courte permet de passer d’un mode à un autre (Pure Direct -> Bass Bosst -> FPS Competition -> Clear Chat -> Movie Theater). A vous de compter le nombre de bip pour savoir quel mode vous avez activé…

A noter également que la première couleur (vert, orange, rouge) envoyée par le système RGB positionnées sur les écouteurs correspond au témoin de batterie. Vous avez intérêt à être vif car l’information est fugace, elle enchaine directement avec l’effet RGB. C’est pourtant une information importante, heureusement qu’il y a le logiciel Corsair pour aider.

Logiciel CUE ou Corsair Utility Engine

Ce logiciel est commun aux produits de la gamme Corsair, il permet donc de gérer l’ensemble de votre écosystème Corsair sous un seul et même soft. Pratique pour sélectionner un type de rétroéclairage unique pour le clavier, la souris et le casque.

Le CUE permet donc de régler l’ensemble des paramètres du casque, que ce soit l’éclairage RGB positionné dans les écouteurs (sélection de la couleur, intensité, fréquence de clignotement), le réglage des LED du micro, les effets audio, etc.

Le logiciel maison de Corsair est très complet (trop ?) mais il est surtout pas très clair. Aucune aide contextuelle pour savoir à quoi sert tel ou tel réglage. Dommage.

[EDIT : 12/02/2016] Une mise à jour du CUE permet dorénavant d’activer les notifications sonores. Une voix féminine nous informe à présent des actions faites sur les casques. C’est bien plus pratique pour connaitre le mode sélectionné ou être sûr que le micro est sactivé/désactivé. Bien vu Corsair !

casque gamer Corsair Void Wireless - Corsair gaming

Mise à jour du casque

Allez hop, je branche le dongle USB. L’apairage est fait en usine et la petite LED blanche qui témoigne de la bonne synchronisation casque/dongle s’allume fixement.
J’installe ensuite le soft Corsair téléchargé sur le site : http://www.corsair.com/fr-fr/support/downloads.

Je pense rester objectif en disant qu’autant les mises à jour du soft se font facilement, autant les mises à jour du firmware du casque sont pénibles.

Je m’explique. Au démarrage de Windows le soft Corsair Gaming avertit l’utilisateur qu’un update du programme et/ou du firmware est disponible et propose de faire l’update.

Corsair VOID Wireless 7.1

Lorsqu’on décide de faire un update du firmware et qu’on clique sur « ok », le soft nous demande de relier le casque en USB (jusque là, rien d’anormal) et ensuite…rien !
Les 2 barres de progression n’avancent pas et on ne sait pas trop si c’est planté ou juste en attente de download…
S’en suit un moment d’étonnement puis de panique. Un firmware qui foire c’est souvent signe de briquage du périphérique.
Que faire ? Attendre ? Débrancher ? La logique veut qu’on attende mais au bout de 10min il faut bien se résoudre au fait que quelque chose a planté. Allez, tant pis ! Je clique sur Annuler et valide malgré la mise en garde.
A ce moment là, première grande idée, appuyer sur le bouton « power » pour voir si le casque réagit toujours… Grossière erreur car à ce moment précis, il est encore connecté en USB et sans le savoir on passe le casque en « bootloader mode ».
Et là c’est le drame car le casque ne réagit plus, plus de LED, plus rien. Gloups !

Naturellement on se tourne vers la notice qu’on décide de télécharger via le bouton « Manuel Utilisateur » présent dans le soft Corsair Gaming. Au clic le programme nous envoie sur la page Download du site Corsair qui… ne propose pas le manuel. Narmol !

Corsair VOID Wireless 7.1

Au final, à chaque fois j’ai dû bidouiller, débrancher la clé, le casque, jusqu’à ce que ce dernier réapparaisse à nouveau dans l’onglet « appareil » pour me permettre de faire à nouveau la mise à jour.

Par chance à chaque fois la seconde mise à jour a fonctionné. Mais alors que se passe-t-il pour que la première plante systématiquement ?

Bref, comme si cela ne suffisait pas, dans la bataille le casque a perdu l’appairage avec la clé . Obligé de farfouiller sur le net pour trouver le tutorial « VOID Wireless 7.1 in Bootloader Mode and How to Recover it » sur le forum Corsair afin d’être en mesure de refaire l’appairage (la notice n’est pas très claire à ce sujet). Heureusement une fois ce dernier trouvé l’appairage se fait rapidement.

Le bon côté des choses c’est que le logiciel Corsair Gaming VOID Wirelss et le firmware du casque sont pour le moment relativement bien suivis.

InfoMic

Corsair VOID Wireless 7.1

L’infomic c’est la nouvelle fonctionnalité intégrée sur le casque. Il s’agit de 2 LED positionnées sur la perche du micro pour indiquer le status du micro, du Dolby, le niveau de batterie ou l’état de la connexion.

LED 1 – État du micro

  • LED éteinte : Micro en fonction
  • LED allumé : Micro en mode mute

LED 2 – Niveau de batterie

  • Clignotement orange : il reste moins de 20% de batterie
  • Clignotement rouge : il reste moins de 10% de batterie

L’intervalle des pulsations et l’intensité des LED peuvent être ajustés via le logiciel de configuration du casque.

Chose étrange, le LED ne sont pas visibles lorsque le casque est enfilé car elles sont positionné sur l’extérieur de la perche au micro. Autant dire qu’elles servent à rien en pleine partie.

Qualité du son et réglages

Que ce soit en écoute musicale, ou encore plus pour des films et les jeux, le Corsair VOID Wireless 7.1 sait convaincre : il offre un son très détaillé, avec une bonne largeur de scène pour un casque fermé, et saura vous restituer tous les détails sonores de votre jeu sans problème.
Les amateurs de casques neutres devront peut-être se poser la question avant l’achat, le rendu étant parait-il un peu boomy. Moi personnellement cela ne m’a pas choqué.

En ce qui concerne la réception du signal et sa portée, il faut reconnaître quelle est bonne. Les collègues qui m’ont vu traverser l’open space avec le casque sur la tête ont même été surpris. Seule une dalle en béton arrêtera net le signal, ce qui est normal.

Du côté des informations lumineuses, entre celles des écouteurs et celles du micro sans indication sur la perche, le fonctionnement n’est pas très clair, ça clignote partout mais on ne sait plus vraiment pourquoi. Mais c’est joli et d’actualité avec les fêtes de Noël.

Très bonne qualité du micro de type unidirectionnel avec annulation du bruit ambiant.
Les sons alentours sont filtrés, limitant fortement les bruits parasites pour vos coéquipiers. Par contre, si un son, une voix vient précisément dans l’axe du micro par la droite (celui-ci étant placé à votre gauche et donc orienté vers la droite), elle sera elle aussi captée : c’est la technologie du micro qui veut ça, mais c’est toujours beaucoup moins gênant que sur un micro omnidirectionnel. Les conversations Skype que j’ai pu faire ont semblé claires et intelligibles pour mon interlocuteur.

Côté batterie, je ne suis pas un habitué des casques sans fil mais l’autonomie me semble un peu courte, surtout au regard de ce qui est annoncé sur la doc technique. En utilisation musique j’ai tenu 5/6h max. Dommage qu’on ne puisse pas couper les effets lumineux pour économiser de la batterie. Cela dit rien n’empêche d’utiliser le casque pendant qu’il recharge, et heureusement car la batterie n’est pas amovible. Un mauvais point pour la durée de vie du casque.

Conclusion sur le casque Corsair VOID Wireless 7.1

Vendu environ 120€, ce casque Corsair VOID Wireless 7.1 est une très bonne surprise. Il est très joli bien fini, procure un excellent confort et offre un son remarquable. Son option RGB lui donne un aspect Geek très sympa. Il a quelques petits défauts mineurs dont on sera faire abstraction.

Les plus :

  • Look & solidité
  • Qualité du son
  • Nombreux réglages
  • Coque avec éclairage RGB

Les moins :

  • Mise à jour du firmware pénible
  • Autonomie
  • Batterie inamovible
  • PC only

Ou l’acheter ?

Version noire
achat-amazon
Version Jaune
achat-amazon

Liens utiles