Si vous connaissez un peu le monde audiophile, la marque Klipsch ne vous est pas inconnue. La réputation de cette marque dans ce milieu n’étant plus à faire avec une ligne de produits haut de gamme ayant pour objectif un rendu sonore live le plus fidèle possible. Sachez que l’on trouve dans le catalogue de la marque, quelques produits gaming dont le casque Klipsch KG-200 que nous avons testé. Le produit n’est pas tout jeune, il est d’ailleurs en fin de vie et sera probablement remplacé, mais si vous avez envie d’en savoir plus dessus avant un achat, voici notre avis.

Premières impressions

Avec une marque ayant une telle réputation on imagine beaucoup de chose sur le produit que l’on va découvrir et force est de constater que c’est bien loin de nos attentes.

Le packaging est moyen, pas bien loin d’un produit d’entrée de gamme. Mais l’important c’est ce qu’on trouve à l’intérieur. Malheureusement le casque Klipsch KG-200 ne reflète pas la réputation de la marque. Certes c’est du plastique et on imagine pas forcément autre chose, mais l’aspect est vraiment cheap. Ça ne respire ni la solidité, ni le confort et on s’imagine du coup que le rendu sonore risque d’être du même acabit.

Le casque est petit et s’apparente plus à un supra-aural qu’à un circum-aural.

Pas de contenu particulier pour le Klipsch KG-200, vous trouverez dans la boite le casque, le câblage nécessaire et une documentation. Rien d’autre malgré un prix autour des 130€.

Connexion & commandes

Le Klipsch KG-200 est compatible PC, PS4, PS3 et Xbox 360. Pour en profiter il vous faudra le connecter en USB, cela permet d’alimenter le casque et d’activer les boutons de réglage situés sur les écouteurs. Rajouté à cela une connexion jack 3,5mm pour l’audio et une autre pour le micro.

N’imaginez pas pouvoir profiter du Klipsch KG-200 en mobilité. Le casque doit être d’office connecté et alimenté par un port USB, sans cela il ne fonctionne pas. C’est dommage tant ce n’est pas à la portée de tout le monde d’avoir un casque pour chaque utilisation.

Klipsch KG-200

Les commandes du casque se trouvent donc sur l’un des écouteurs. C’est pratique une fois qu’elle sont repérées. Le Klipsch KG-200 vous permet de régler le volume, couper le micro, changer le profil audio pré-enregistré et normalement de régler le volume entre le jeu et le tchat. Je dis bien normalement car dans les faits cette fonctionnalité n’est pas disponible sur PC et n’ayant pas testé le casque sur consoles, nous ne pouvons vous confirmer si c’est possible. Si la marque l’annonce, ça doit malgré tout l’être.

La marque a essayé de rentre pratique ces commandes lors du port du casque en rajoutant un bip sonore à chaque action, mais finalement, c’est sans intérêt tel que c’est mis en place. Le passage d’un profil audio à un autre déclenche un bip mais ne permet pas pour autant de savoir sur quel profil vous êtes. Une correspondance avec un nombre de bip pour chaque mode aurait suffit à s’y retrouver. De même, ajouter un bip à chaque changement de volume ne me semble pas utile. Dans ce cas précis c’est bien une des actions que l’on distingue directement. L’ajout de ce bip, qui augmente de volume lui aussi, est gênant finalement.

Confort et finition

Comme annoncé en début du test, le casque est petit et léger, faisant de lui plus plus un supra-auriculaire qu’un circum-aural. Dans l’ensemble le confort est correct, avec les coussinets en tissu et l’arceau rembourré, sans pour autant être suffisant pour une utilisation de longue durée. La forme des écouteurs est assez spéciale : si vos oreilles arrivent à s’y glisser, elles ressortiront à la fois arrondies en bas et carré en haut. 🙂

Klipsch KG-200

Le plastique c’est fantastique, mais encore faut-il qu’il soit de qualité. Celui du Klipsch KG-200 n’est pas à la hauteur. Mélange de mat et de brillant, il est fragile, se raye facilement. Dur de définir une espérance de vie du produit mais si vous n’êtes pas soigneux, passez votre chemin.

Rendu sonore

Bien que cela change de plus en plus avec le temps, la majorité des marques proposant un casque gaming, se disent qu’il faut de la basses pour un maximum de boom boom pour les gamers. Klipsch, qui ne fait pas du tout dans ce genre pour l’audiophile, à malheureusement suivi ce train. Le Klipsch KG-200 nous balance un soupçon d’aiguës noyé dans des basses et des médium à volonté.
Le rendu sonore est de ce fait peu agréable et ce n’est pas les différents modes proposés qui changeront la donne. On aurait aimé un rendu à la hauteur de leurs casques audiophiles. Après tout, nous avons les mêmes oreilles ! Rajouter à cela un souffle généré par l’alimentation USB du casque et vous n’aurez plus vraiment de plaisir d’écoute que ce soit pour un jeu, de la musique ou un film.

Klipsch KG-200

Conclusion sur le casque Klipsch KG-200

Le Klipsch KG-200, proposé à 130€, ne répond pas du tout à l’attente d’un gamer ou tout autre utilisateur. Trop de basses et de médiums, une finition et une qualité de plastique bas de gamme… On est loin de l’image audiophile de la marque. On espère que les nouveaux modèles seront à la hauteur. En attendant on vous invite à bien réfléchir avant de l’acheter.

Les plus :

  • Connectivité
  • Prix

Les moins :

  • Trop de basse
  • Finition
  • Confort

Ou l’acheter ?

achat-amazon

Liens utiles