Mad Catz vient, depuis peu, de sortir sa nouvelle manette customisable, manette estampillée du logo de la fameuse Major League Gaming (MLG). La Mad Catz MLG Pro Circuit Controller est donc vendue comme étant le « nouvel outil » indispensable pour les pro-gamers à la recherche de sensations et de performances à la hauteur de leur sport. Alors après plusieurs heures passées manette en main, peut-on dire qu’elle saura répondre aux attentes de ce type de joueurs hyper-exigeants ?

[INFO] Dans un souci de cohérence, la notation de cette manette a été harmonisée avec celle des autres modèles que j’ai testé sur ce site et disposant de ce même en-tête : la note des manettes plus anciennes est ainsi plus représentative en comparaison des manettes actuelles et de l’évolution de leurs prix respectifs.

Présentation de la manette MLG Pro Circuit Controller

Produit haut de gamme, nouveau fer de lance de chez Mad Catz, la MLG Pro Circuit Controller est sortie en deux déclinaisons : une pour la PS3 et une pour la Xbox 360. La seule différence étant au final le nom sur les touches, à savoir croix, carré, triangle, etc… pour le modèle destiné à la Sony et A, X, Y, etc… pour le modèle Xbox.

Mis à part cela, les deux manettes sont en tous points identiques : la forme et les dimensions restent les même, celles-ci étant d’ailleurs quasiment identiques à celles de la manette Xbox. Il serait difficile d’ailleurs de mettre la technologie de cette manette dans une coque plus petite comme celle de la manette de Sony.

Manette Mad Catz MLG Pro Circuit Controller

La collaboration de Mad Catz avec la MLG ainsi que le logo au centre de la manette sont là pour nous rappeler que la clientèle visée sont les joueurs professionnels et ceux recherchant la performance avant tout. La MLG Pro Circuit Controller a été conçue d’après les conseils et attentes des joueurs de cette ligue, afin de correspondre au mieux à leurs désirs.

Pour correspondre aussi aux règles de cette ligue, la MLG Pro Circuit Controller est donc filaire, afin d’éviter tout problème d’interférence ou de panne. Autre point à noter, je ne sais pas si c’est aussi un impératif de la MLG (je n’ai pas l’info, désolé), mais la manette est dépourvue de la fonction vibration ou de détection de mouvement (SixAxis). Il faudra donc se passer de ces fonctionnalités dans les jeux.

Elle est présentée dans un carton qui annonce la couleur : ressemblant plus à un coffret/présentoir qu’à un simple emballage, la bête n’est pas encore déballée qu’on peut déjà admirer une bonne partie du contenu.

Et celui-ci est très complet, au moins on sait où est passé notre argent !

L’ensemble est composé du corps de la manette, de deux kits de façades en 3 pièces (un noir brillant, l’autre noir mat), 2 poids de 35g avec leur réceptacle pour lester la manette à sa convenance, de 2 modules de sticks analogiques arrondis, de 2 autres incurvés (pour y loger l’extrémité des pouces), de 2 modules de croix directionnelle numérique (l’une pleine en forme de +, l’autre avec les 4 directions séparées), d’un câble de 3 m, d’une housse de transport et d’une notice.

Cette multitude d’accessoires nous montre l’objectif premier de la MLG Pro Circuit Controller : la customisation !

Qualité de la manette Mad Catz

Les façades interchangeables sont extrêmement bien conçues : chaque jeu de façades contient 3 élément, un recouvrant l’avant de la manette et les deux autres recouvrant les deux poignets en dessous. Chacun a une forme bien définie et contient des sortes de picots terminés par des aimants : ces picots viennent se loger dans le corps de la manette, les aimants venant fixer le tout parfaitement sans
le moindre jeu : je n’ai pas poussé le vice en jetant la manette contre un mur, mais même secouée énergiquement, aucune façade ne bouge ou ne se décroche, elles tiennent parfaitement.

Manette Mad Catz MLG Pro Circuit Controller : Prise filaire

Les joysticks et croix directionnelles, chacun sous forme de modules amovibles pour la customisation (nous verrons ça juste après), sont de très bonne facture. Les modules viennent dans les logements de la manette et se verrouillent en effectuant une petite rotation, des détrompeurs nous évitant toute fausse manipulation. Une fois verrouillés, aucun jeu à signaler entre les modules et le corps de la MLG Pro Circuit Controller, c’est parfaitement ajusté : du bon boulot ! Quand à leur toucher, le même caoutchouc que le corps de la manette se retrouve sur les sticks, empêchant tout dérapage intempestif des pouces. Les croix sont quant à elles en plastique lisse, mais cela s’y prête parfaitement, permettant de glisser d’une direction à l’autre sans problème.

Le câble USB permettant de raccorder la manette à la console est très solide. Tressé et de diamètre important, il vient se brancher sur la manette sur un connecteur propriétaire en métal, sécurisé par une bague vissable en métal elle-aussi : vous pourriez faire tournoyer la manette en la tenant par le fil qu’elle ne risquerait pas grand- chose … Prévu pour durer !

Le bouton Home se trouve en façade et est entouré des boutons Select et Start : ceux-ci sont situés tout en haut de la manette, peut être un peu trop à mon goût, ce qui les rend difficile d’accès, mais vu qu’ils ne servent que très peu, cela n’a au final que peu d’importance. Un petit détail à noter, le bouton Home ne permet pas de démarrer la console comme sur les manettes officielles.

Les 4 touches de jeu en façade (croix, carré, triangle et rond ou bien A, B, X et Y) sont très douces et leur point de déclenchement quand on appuie dessus est très souple, très agréable. Rien à redire.

Reste les 4 gâchettes et là se trouve ma première contrariété pour la MLG Pro Circuit Controller : autant les deux gâchettes du fond ont une course très longue et agréable et tombent bien sous les doigts, autant les deux premières (L1 /R1 pour la PS3) ont un clic très désagréable : elles n’ont aucune course et émettent un bruit sec. Quel dommage qu’ils n’aient pas repris le toucher des touches en façade : pour les FPS, vous allez passer votre temps à vous en servir et j’avoue que ça m’a pas mal gâché le plaisir de jeu. Cela reste une histoire de goût : il y aura sûrement des joueurs qui apprécieront ce toucher particulier, il en faut pour tous les goûts.

Manette Mad Catz MLG Pro Circuit Controller : Pochette de transport

Pour terminer, notons que la manette est fournie avec sa sacoche de transport. Faite principalement en tissu et rembourrée de mousse à l’intérieur, elle permet d’y loger la manette ainsi que tous ses accessoires dans divers compartiments. Simple, protectrice et bien pensée, elle vous évitera de transporter votre manette à gauche à droite en vrac dans un sac, de la rayer ou de perdre un accessoire. Bien utile !

Customisation de la manette

Le principal argument de vente de la MLG Pro Circuit Controller est les possibilités qu’elle offre au point de vue de la customisation. Que peut-on exactement faire avec ?

Dans un premier temps, nous avons une customisation technique. Comme expliqué plus haut, nous avons 2 jeux de 2 joysticks analogiques et un jeu de deux croix directionnelles numériques.

Manette Mad Catz MLG Pro Circuit Controller : Modulable à souhait

Ca offre la possibilité de choisir une disposition des joysticks façon Xbox ou façon PS3 et de varier ensuite sur les formes des modules : joysticks arrondis ou incurvés et croix pleine ou séparée. Les joueurs Sony comme les joueurs Microsoft pourront ainsi jouer avec la manette à laquelle ils sont habitués (forme mise à part, celle-ci restant très proche de la manette Microsoft). Un avantage pour se décider, lorsqu’on découvre la manette, est le fait de pouvoir inverser ces modules à chaud sans relancer quoi que ce soit : en restant dans votre jeu, vous pourrez alors tester les différentes combinaisons que vous voulez.

Vient ensuite la customisation esthétique : la manette est fournie avec deux jeux de façades noires, l’un brillant l’autre mat. Tout est question de goût, mais pour ma part, les plastiques brillants, j’y ai renoncé depuis longtemps… C’est peut être joli au déballage, mais ce sont de véritables aimants à poussière et à traces de doigts.

Enfin les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas…

Manette Mad Catz MLG Pro Circuit Controller : Customisable

Mad Catz propose déjà de nouvelles façades de diverses couleurs pour customiser la MLG Pro Circuit Controller aux couleurs de votre team par exemple. On peut s’attendre à voir par la suite des façades aux effigies de jeux. Sont également prévus pour plus tard de nouveaux modules avec des sticks plus ou moins hauts, ou ressemblants aux joysticks type arcade, tout ça pour contenter un public le plus étendu possible.

Manette en main : les jeux !

Nous y voilà : maintenant qu’on a fait le tour de tous les accessoires, toutes les customisations, bref, de toute la partie théorique, place à la pratique !

La manette tient les promesses qu’elle a faite : prévue originalement pour les compétiteurs recherchant une manette réactive et fiable, celle-ci répond en effet au doigt et à l’œil : aucun temps de latence entre l’appui sur les touches et la réaction dans le jeu, pas d’inquiétude de ce côté-là. Elle arrive en fait à faire aussi bien que la manette d’origine, qui ne souffre non plus d’aucun problème de latence. Comme promis également, les joysticks sont irréprochables dans leur comportement : aucune zone morte ou point dur, les joysticks répondent avec précision à la moindre petite sollicitation et sans le moindre accroc. Les joysticks incurvés dans lesquels on peut placer les pouces m’avaient séduits au déballage, mais en pratique, j’ai eu un peu plus de mal à les utiliser. En effet, lors de mouvements brusques, mes pouces se retrouvaient souvent sur les arrêtes de la partie incurvée, ce qui était assez désagréable. Peut être que cela était dû à la petite taille de mes mains qui avaient du mal à garder le centre des joysticks, à ça, chacun essaiera et trouvera sa préférence. Moi j’ai au final opté pour les joysticks arrondis, plus passe-partout mais une valeur sure !

Les touches sont silencieuses et précises (SAUF L1 et R1, GRRRR !!!) et réagissent elles aussi parfaitement. Un petit bémol toutefois pour les gâchettes : en plus du problème de sensation avec les deux premières, il faut avouer que j’ai trouvé les gâchettes très rapprochées. L’écart entre LI /L2 ou R1/R2 est infime : même avec mes doigts relativement fins, il est difficile de garder l’index et le majeur sur chacune des gâchettes sans qu’ils ne se frottent ou se gênent mutuellement. Ceux qui utilisent uniquement l’index pour passer d’une gâchette à l’autre éviteront au moins ce problème, mais certains jeux demandent parfois d’appuyer simultanément sur deux gâchettes du même côté, donc pas évident. Les grandes mains y auront un peu de mal et il faudra je pense un temps d’adaptation. Une option intéressante est à signaler concernant ces gâchettes : il existe un Reverse Mode non signalé dans la notice. En branchant la MLG Pro Circuit Controller tout en maintenant Select et Start pendant 5 secondes, on peut inverser matériellement les touches L1/R1 et L2/R2 (les LED indiquant le numéro de manette s’inversant elles aussi pour nous le signaler). Si les options du jeu ne le proposent pas, cela permet d’essayer justement de se servir de l’autre couple de gâchettes pour tirer, accélérer, etc… selon les jeux : une possibilité vraiment bienvenue !

Manette Mad Catz MLG Pro Circuit Controller : Gâchettes et branchement

Je ne vais pas approfondir davantage sur les qualités de la manette car j’ai trouvé qu’elles correspondaient plutôt bien à ce qui était annoncé comme arguments de vente, chose qui n’est pas souvent le cas, saluons le geste. Là n’est pas le problème.

Au delà des caractéristiques techniques, pratiques ou esthétiques, je vais donc aborder LA vraie partie qui intéresse les potentiels acheteurs et selon moi, LA partie qui fâche.

A qui s’adresse vraiment la manette Mad Catz MLG Pro Circuit Controller

Je vais recenser plusieurs cas.

Le 1er cas, le plus simple, c’est le joueur pro qui joue dans la MLG : pour lui, la manette d’origine n’est pas conforme aux exigences de la ligue, donc je pense qu’il peut foncer sur cette manette, elle répondra pleinement à ses attentes et il aura du mal à trouver mieux chez la concurrence.

Major Gaming League Pro Circuit

Pour les autres joueurs, ça va être beaucoup plus compliqué, je m’explique.

Depuis les débuts de la Playstation 1, je joue sur console avec la manette d’origine qui est restée de forme identique jusqu’à aujourd’hui sur la PS3. A vous dire la vérité, le test de cette MLG Pro Circuit Controller a été une véritable épreuve de patience et de maîtrise de moi tant elle m’a bousculé dans mes habitudes bien ancrées, car là est selon moi LE problème de cette manette : les habitudes des joueurs ! Car quand on est bon avec une manette et qu’on y est habitué, c’est dur de passer à une autre. Mes grandes difficultés avec la MLG ont été le positionnement de mes mains et la sensibilité des joysticks.

En configuration Xbox des joysticks, étant habitué à la PS3, mes mains étant décalées, mes gestes l’étaient également : que j’essaye d’aller en haut, en bas, à gauche, à droite, à chaque fois je le faisais un peu en diagonale car ma main n’était pas habituée à cette position. Je suis donc resté à ce que je connaissais : la configuration PS3. Et même dans ce cas-là, la forme de la manette rappelant plus celle d’une manette Xbox, je ne me suis pas senti à l’aise : mes petites mains ont trouvé cette manette trop massive. Et je ne sais pas si les joueurs avec des mains de taille plus respectable y trouveront quand même leur compte. A voir.

Pour ce qui est de la sensibilité des joysticks, même constat : je suis habitué à la sensibilité et à la résistance des joysticks de ma Dual Shock, et les joysticks de la MLG sont eux un peu plus résistants (des ressorts plus raides) : même en compensant et en réglant la sensibilité dans les jeux, je n’ai pas réussi à obtenir quelque chose de convenable, ça a même été une vrai calamité dans les FPS où il faut employer ceux-ci avec une grande précision. Malgré les heures de jeux, ça ne me convenait pas…

Comprenez bien que je critique en rien les qualités de la manette avec ces propos. J’attire juste l’attention sur le fait que si vous désirez passer à la MLG Pro Circuit Controller, il va vous falloir vous battre contre vos anciennes habitudes et réapprendre complètement à jouer, surtout pour les habitués de la PS3. Reste ensuite les aspects théoriques auxquels on ne peut rien : pour 100€ au lieu des 60€ d’une manette d’origine, on se retrouve au final avec une manette filaire, sans vibration ni détection de mouvements, qui est certes d’excellente qualité mais qui n’apporte pas au final de meilleures performances que l’originale, déjà très bonne.

Conclusion sur la manette Mad Catz MLG Pro Circuit Controller

Pour conclure, les acheteurs potentiels qui pourraient être intéressés seront selon moi, mis à part les joueurs de la MLG :

2ème cas : les joueurs Xbox qui veulent jouer sur PS3 avec une manette de forme familière. Pour eux, il n’y aura que des avantages à cette manette. Foncez !

3ème cas : les nouveaux acquéreurs de PS3 ne connaissant pas la Dual Shock et voulant une manette customisable. Sans habitude de manette, ils pourront la customiser « à leur main ».

4ème cas : les joueurs ayant les moyens et/ou l’envie d’essayer une nouvelle manette pour changer de l’originale, si celle-ci ne répond pas à leurs attentes ou s’ils ont tout simplement envie d’une manette qu’ils peuvent personnaliser à leur image. La seule contrainte sera le temps d’adaptation qui sera plus ou moins long avant de maîtriser celle-ci.

Pour les autres joueurs, si vous êtes à l’aise avec votre manette habituelle et prenez plaisir à jouer avec, cette nouvelles manette, aussi bonne soit-elle, ne vous apportera probablement rien de plus au final. A vous de voir si le jeu en vaut la chandelle !

Mad Catz vient, depuis peu, de sortir sa nouvelle manette customisable, manette estampillée du logo de la fameuse Major League Gaming (MLG). La Mad Catz MLG Pro Circuit Controller est donc vendue comme étant le « nouvel outil » indispensable pour les pro-gamers à la recherche de sensations et de performances à la hauteur de leur sport. Alors après plusieurs heures passées manette en main, peut-on dire qu'elle saura répondre aux attentes de ce type de joueurs hyper-exigeants ? [INFO] Dans un souci de cohérence, la notation de cette manette a été harmonisée avec celle des autres modèles que j'ai…

Mad Catz MLG Pro Circuit Controller

Précision - 90%
Fonctionnalités - 60%
Look / design - 100%
Qualité - 95%
Prix - 70%

83%

Le "tout personnalisable" haut de gamme pour les habitués de la manette XBox (ou les courageux).

User Rating: 2.65 ( 1 votes)

Liens utiles :

Ou l’acheter ?