Plantronics nous a habitués à des modèles de casque gaming intéressants et performants ces dernières années avec ses modèles Rig Stéréo et Rig Surround que nous avions testé, et on n’en attendait clairement pas moins d’une marque historiquement dévouée à l’audio professionnel.

Cette année, la marque a étoffé son catalogue en sortant de nouveaux modèles, toujours estampillés Rig, avec non moins de 5 nouvelles références au designs très proches (identiques ?) mais aux caractéristiques différentes, déclinées en plus avec des références différentes pour les différents supports de jeu.

Nous testons aujourd’hui le Plantronics Rig 500HS, casque filaire stéréo vendu spécifiquement pour la PS4. Notons que nous retrouvons ce modèle, identique en tous points à l’exception du carton d’emballage, sous l’appellation Rig 500 sur PC et Rig 500HX sur Xbox.

Voyons donc ce qu’il a dans le ventre.

[INFO] Dans un souci de cohérence, la notation de ce casque a été harmonisée avec celle des autres modèles que j’ai testés sur ce site et disposant de ce même en-tête : la note des casques plus anciens est ainsi plus représentative en comparaison des casques actuels et de l’évolution de leurs prix respectifs.

Trailer

Caractéristiques techniques

  • Casque circum-aural stéréo de type fermé
  • Style d’arceau : suspendu par bande élastique
  • Connecteur : 1 x jack 3,5mm (4 pôles)
  • Microphone unidirectionnel
  • Membranes : 40 mm
  • Impédance : 32 ohms
  • Longueur de câble: 1,5 m
  • Fréquence des écouteurs: 20 – 20000 Hz
  • Fréquence du microphone: 100 – 10000 Hz
  • Sensibilité du microphone: 45 dB
  • Connexion du micro: 3,5 mm (avec détrompeur)
  • Poids : 200 gr

Déballage et premières impressions

Le packaging de cette nouvelle gamme Rig voit ses couleurs changées elles aussi : si les anciens packagings étaient très orientés rouge feu, orange, etc… le Plantronics Rig 500HS et ses déclinaisons sont vendus dans un packaging dans les tons bleus et métal.

Plantronics Rig 500HS

Plutôt sobre et moderne, on retrouve en haut un bandeau bleu annonçant que ce modèle est destiné à la PS4. Le marquage est trompeur quand on sait que le casque est compatible aussi bien avec la Xbox (pour les manettes avec prise jack), le PC ou n’importe quelle source utilisant une prise jack 3,5mm.

A l’intérieur, le Plantronics Rig 500HS trône, démonté, dans un simple plastique moulé transparent, accompagné d’une notice rapide et d’un fascicule présentant d’autres modèles d’écouteurs.

Démonté ? Oui, oui, démonté. Car c’est la principale originalité (et force selon moi) de cette nouvelle gamme Rig : tous les casques se démontent simplement en 3 pièces : la structure semi-rigide de l’arceau principal, la « suspension » souple au contact du dessus de la tête, et les 2 écouteurs filaires (fils non amovibles) en une seule pièce avec le câble et leur prise jack 4 pôles.

Le Plantronics Rig 500HS est fabriqué en majorité avec des plastiques noirs mats, et quelques liserés noirs glossy, l’ensemble étant d’excellente facture. Le modèle testé ici est le modèle noir, à savoir que Plantronics propose aussi un Rig 500HS couleur « Camouflage arctic » dans les tons noirs/gris/blancs du plus bel effet.

Plantronics Rig 500HS

L’arceau est ajouré de toutes parts, réduisant son poids au minimum. Il offre 3 emplacements pour venir accueillir les écouteurs, ce qui permettra selon celui choisit de pouvoir régler le casque en fonction de la taille de sa tête.

Plantronics Rig 500HS

La suspension est un bandeau en tissu rembourré recouvert à l’intérieur, côté tête, par un tissu type mesh et à l’extérieur par une toile nylon synthétique estampillée du nom « Rig ». Cette suspension fonctionne très simplement : la partie décrite précédemment est en fait un « fourreau » dans lequel vient se glisser et s’accrocher à chaque extrémité une bande de plastique souple prolongé par du tissu élastique : ce sont ces élastiques qui feront l’amorti et le réglage de la bande sur votre tête. La suspension vient se clipser sur l’arceau d’un simple mouvement.

Plantronics Rig 500HS

Les écouteurs quant à eux sont d’une seule pièce : toujours en plastique noir, ceux-ci sont rainurés à l’extérieur pour une touche design, et on retrouve à l’intérieur une garniture en mousse extrêmement souple à mémoire de forme, recouverte de tissu mesh. Ce choix est très étonnant, car le casque est de type fermé, et malgré ça, son isolation passive est totalement nulle : avec ou sans lui sur la tête, vous entendrez de la même manière les sons extérieurs. Le choix de cette matière pour recouvrir les garnitures n’aide pas à l’isolation. Les 2 écouteurs viennent se clipper dans l’arceau et sont maintenus en place par 2 petits ergots rétractables. Le système est simple et efficace, et les écouteurs ne bougent plus une fois en place, rien à redire sur le plan de la conception.

Plantronics Rig 500HS

L’écouteur gauche vient accueillir le microphone : une embase permet de le brancher en jack 3,5mm, et un petit ergot/détrompeur empêche la perche de tourner en la maintenant bien dans l’axe. C’est nécessaire car l’embase est pivotante vers le haut, permettant de remonter la perche micro à la verticale le long de l’arceau, tout en coupant automatiquement le son du micro au passage. Très utile plutôt que de chercher un bouton sur une télécommande quelque part sur le fil.

Par contre à part ce mute du micro, aucun autre réglage : pas de molette de réglage du son sur le casque ou le fil. Dommage.

Une fois sur la tête, le Plantronics Rig 500HS surprend par sa légèreté : 200 gramme c’est peu, même si on en a déjà vu d’autres dans des poids semblable. Le système d’arceau suspendu est très souple et l’appui sur le haut de la tête ne se fait que peu sentir, et la pression latérale des écouteurs est vraiment modérée. Le fait de pouvoir régler les écouteurs sur 3 crans différents selon sa taille de tête aide d’autant plus à avoir un casque confortable. On part donc avec un modèle prévu pour un excellent confort, sauf qu’un point vient noircir le tableau : les écouteurs parfaitement ronds sont de taille modérée, et même avec des oreilles de taille tout à fait standard, il sera difficile de les faire tenir dans les mousses comme tout bon casque circum-aural qui se respecte. Du coup les oreilles se retrouvent un peu « pliées » dans les mousses, c’est pas douloureux, juste pas très agréable à la longue. Dommage donc pour ce point qui vient un peu entacher le tableau jusque-là idyllique. Rassurez-vous, le casque reste quand même confortable dans l’ensemble, et ce même lors de longues sessions.

Comme indiqué plus haut donc, le Plantronics Rig 500HS est démontable : ce n’est pas que pour une question pratique, c’est aussi pour offrir la possibilité aux joueurs de personnaliser leur casque selon leurs préférences, et la marque propose justement largement de quoi faire.

Vous trouverez ainsi différentes accessoires disponibles :

  • Des arceaux de rechanges de différentes couleurs
  • Des modèles d’écouteurs de type différent : celui d’origine a beau être « fermé », on retrouve quand même un modèle de rechange fermé également, mais aux mousses recouvertes de similicuir, qui sera beaucoup plus isolant je pense que le mesh du modèle testé. Je ne sais pas si les différences s’arrêtent là, mais je trouve étrange que Plantronics propose 2 finitions pour des écouteurs à la même construction. Des écouteurs ouverts sont également disponibles, les ajourages à l’arrière ne laissant eux aucun doute sur leur type.
  • Des accessoires divers : pochette de transport, microphone et câbles de rechange.

Un produit simple, complet, de qualité, et offrant des accessoires de personnalisation de surcroît, comme on aimerait trouver plus souvent chez d’autres marques : ce casque entrée/milieu de gamme donne donc une excellente première impression dans l’ensemble, et ça mérite d’être salué.

Qualité audio

Inutile de vous dire que j’attendais ce Plantronics Rig 500HS au tournant. Etant à titre personnel un grand fan de la marque, je passe la moitié de ma journée avec un BackBeat Sense sur la tête, ne voyage en train/avion qu’avec un Backbeat Pro sur les oreilles, et je vous passe les nombreuses oreillettes bluetooth de la marque que j’ai pu essayer. Un seul mot d’ordre chez Plantronics : qualité audio ! Donc je n’en attendais pas moins de ce casque gaming qui était mon premier contact dans cette nouvelle gamme.

Plantronics Rig 500HS

Et j’avoue ne pas avoir été déçu : ce Plantronics Rig 500HS ne fait pas honte à ses origines et offre un rendu audio propre et détaillé, avec une signature assez inhabituelle cela dit.

L’ensemble du spectre est bien détaillé, et la classique plage de fréquences 20-20000 Hz semble bien restituée. Les basses, bien que légèrement mises en avant, manquent un peu de coffre, et la sensation est plutôt étrange : on sent qu’elles sont bien présentes, mais « n’explosent » pas autant qu’elles le devraient. Les amateurs auront peut-être une sensation en demi-teinte. Ou bien c’est voulu par Plantronics, car cette maîtrise (retenue ?) des basses permet de laisser la part belle aux aigus qui ressortent vraiment du spectre, là ou les mediums semblent un peu en retrait. Cette signature n’est pas des plus neutres vous l’aurez compris, mais le rendu global est au final très plaisant, et vous prendrez plaisir à profiter de vos jeux, musiques ou films dans les meilleures conditions, le casque se pliant à tous ces exercices.

La largeur de scène des écouteurs fermés quant à elle n’est pas exceptionnelle, mais tout à fait dans la norme de ce qu’on peut trouver sur des casques non audiophiles, et donc très largement suffisante pour profiter des jeux. N’ayant pas testé les écouteurs ouverts, je ne peux vous donner une comparaison.

Microphone

La perche microphone amovible est rigide, mais le microphone étant unidirectionnel, cela permet de garder celui-ci dans la position parfaite pour qu’il capte votre voix « par le côté ».

Plantronics Rig 500HS

Le rendu offre une excellente qualité générale, et c’est au final la moindre des choses quand on sait que Plantronics est une marque historiquement spécialisée dans les microphones : la voix est captée avec précision et fidélité, vos coéquipiers vous entendront parfaitement bien.

Rien à reprocher à ce microphone au rendu exemplaire.

Conclusion sur le Plantronics Rig 500HS

Vous l’aurez compris à travers ce test, il y a peu de reproches à faire à ce Plantronics Rig 500HS. Un rendu audio propre et détaillé, des accessoires permettant de moduler et personnaliser votre casque, une compatibilité multi-plateformes et mis à part un tout petit bémol sur le confort, Plantronics signe ici une vraie réussite. D’autant plus quand on sait que le casque peut être trouvé autours des 50€ ! La concurrence a du souci à se faire car sur ce créneau de prix, dur de trouver un casque avec autant de qualité, surtout quand le rendu audio est de la partie.

Les plus :

  • Bonne qualité audio
  • Design et modularité
  • Prix attractif

Les moins :

  • Confort moyen
  • Pas de réglage du son sur le casque

Ou l’acheter ?

achat-amazon

Liens utiles