Le célèbre tapis de souris Razer Goliathus est à présent proposé dans 2 nouvelles versions rétroéclairées appelées Chroma. Et oui, Razer illumine aussi les tapis de souris.

Le Goliathus dans sa version Chroma dispose désormais d’un ruban lumineux sur tout son pourtour de façon à pouvoir le synchroniser avec les autres périphériques Chroma de la marque.

Le tapis de souris Razer Goliathus Chroma est proposé en 2 tailles : Chroma et Chroma Extended (permettant de poser également son clavier Razer sur le tapis). La version Chroma testée ici est vendue au prix public de 39,99 €, la version Extended ne sera disponible qu’au deuxième trimestre 2018 au prix public de 59,99€. Un rapport qualité-prix assez onéreux par rapport à un tapis non muni d’éclairage RGB mais on a le style ou on ne l’a pas !

Caractéristiques :

  • Alimenté par l’éclairage Razer Chroma™ avec 16,8 millions d’options de couleurs personnalisables
  • Surface micro-texturée
  • Câble USB tressé
  • Base caoutchoutée antidérapante
  • dimensions : 255mm x 355mm x 3 mm / 294 mm x 920 mm x 3 mm pour la version Extended
  • Poids approximatif (sans câble): 230 g
  • Nécessite le logiciel Razer Synapse 3 (Windows 7 ou plus, +250Mo sur le disque dur)

Premières impressions

Sur le packaging se trouvent les spécificités du produit comprenant la taille du tapis et un rapide descriptif. Une découpe sur le devant de la boite permet d’apprécier la fibre utilisée pour le tapis.
La boite est plutôt robuste et même si elle est un peu encombrante à stocker, elle pourra être réutilisée pour transporter le tapis lors d’une LAN.

Contrairement au modèle Razer Firefly qui permet d’afficher plusieurs couleurs en même temps, le tapis de souris Razer Goliathus Chroma ne possède qu’une seule source d’éclairage, le contour ne sera donc illuminé que d’une seule couleur à la fois. Mais avec un spectre complet de 16,8 millions d’options de couleurs il y a de quoi faire, d’autant qu’un mode « cycle » permet d’enchainer plusieurs couleurs à la suite.

Test tapis souris gamer Razer Goliathus Chroma

Sur le boiter d’alimentation Razer a intégré 2 passants appelés « Prise de câble » permettant d’insérer le fil de la souris. Une option dispensable selon moi, par contre, quitte à monopoliser un port USB sur le PC et intégrer un petit boitier plastique sur le devant du tapis, il aurait été malin d’y insérer un mini hub USB permettant d’ajouter 1 port ou 2 au tapis.

tapis souris gamer Razer Goliathus Chroma

Qualité & finitions

Les mailles du tissu sont très très fines, ce qui donne une certaine douceur au toucher et garantit une très bonne fluidité des mouvements de la souris.

tapis souris gamer Razer Goliathus Chroma

Le dessous du tapis dispose d’une base en caoutchouc très adhérente. Impossible de le faire glisser, et ce quelque soit la surface du bureau.

Le tissu du dessus est parfaitement collé à la surface antidérapante, une couture assure également le bon maintien du tissu et du ruban de LED sur les bords. Un détail qui a son importance pour la durée de vie du produit, le tissu ne risquera pas de s’effilocher ou de se décoller sur les bords à cause des frottements de l’avant-bras. Et ces petits fils donnent un côté sympathique une fois l’éclairage LED allumé.

tapis souris gamer Razer Goliathus Chroma

Installation

Dès le 1er démarrage de Windows 10, se lance le téléchargement automatique du logiciel Razer Synapse v3.3 intégrant les pilotes du tapis de souris. Je n’ai rien eu à faire, assez troublant.

Razer Synapse Beta est un outil de configuration de matériel unifié qui vous permet de réattribuer des touches de contrôle, d’assigner des macros ou de personnaliser l’éclairage de tous vos produits Razer. » L’application est donc compatible avec tous les produits de la marque, mais si vous ne possédez que le tapis Razer Goliathus Chroma, les 215 Mo minimum nécessaires et un lancement automatique à chaque démarrage du système sont assez déconcertants. Heureusement ce dernier peut se désactiver.

Le logiciel Synapse de base permet simplement de régler l’intensité de l’éclairage (et c’est tant mieux car au max il éclaire vraiment beaucoup), de donner un effet rapide à l’éclairage et permettre d’éteindre le tapis lorsque l’écran passe en mode veille. That’s all !

interface Razer Synapse - Tapis souris

Et concernant les effets d’éclairage disponibles par défaut, si vous n’avez pas d’autres appareils Razer d’installés, il n’y en a que 3 :
– Cycle de Spectre : éclairage qui varie doucement d’une couleur à une autre. Plutôt sympathique
– Respiration : 1 ou 2 couleurs s’allument et s’éteignent en fondus. Un effet pas convaincant du tout.
– Statique : choix d’une couleur fixe. Le strict minimum.

Avec le module Chroma, Razer décuple l’expérience Chroma en permettant d’ajouter de nouveaux effets et de pousser encore plus loin la personnalisation. Il faudra simplement se familiariser avec l’interface qui manque à mon sens d’ergonomie.

Logiciel Razer Synapse Chroma

Ainsi si vous possédez déjà au moins un produit de la gamme Razer clavier ou souris (retrouvez ici les produits compatibles Synapse), le fait de pouvoir synchroniser les effets d’éclairage entre eux rajoute un intérêt esthétique non discutable. D’autant qu’il est possible d’associer des profils d’éclairage avec les jeux disponibles sur le PC.

Voici un exemple avec la fonction cycle de Spectre entre la souris Razer Naga Trinity et le tapis Goliathus Chroma :

Confort

La taille Chroma classique est bien suffisante à mon sens. Un peu plus grande qu’une feuille A4, elle permet de traverser 2 écrans de 24 pouces sans problème. Mais pour ceux qui souhaitent étendre l’effet d’éclairage tout autour de leur combo clavier/souris, la version Extended s’impose d’elle-même.

tapis souris Gamer Razer Goliathus Chroma XL

Pour l’entretien du Goliathus Chroma, il n’y a pas de mystère, les moindres poussières ou poils se verront. Mais la fibre très fine permet de le dépoussiérer facilement d’un revers de la main. La couleur noir profond du tapis évitant qu’il ne se salisse de trop. Et sinon, une petite éponge et de l’eau claire feront l’affaire.

Glisse & fluidité

Avec sa Surface en tissu micro-texturé, la glisse du Razer Goliathus Chroma est phénoménale. Elle est douce, rapide et précise.

Pour être honnête elle est même tout simplement bluffante, je n’avais jamais eu l’occasion de tester un tapis aussi réactif.
Je possédais le tapis de souris Attitude One Saiga XXL qui possède une glisse correcte, mais là le tapis Razer Goliathus Chroma on se place réellement un cran au dessus. Ma souris Roccat Kone XTD coule littéralement sur le tapis.

Test tapis souris gamer Razer Goliathus Chroma

Conclusion sur le Razer Goliathus Chroma

Avec le Razer Goliathus Chroma, on se hisse vraiment dans la cour des grands. C’est LE tapis que tout bon gamer PC se doit de posséder. Après l’option éclairage LED RGB, qui se monnaie près du double d’un tapis classique sans éclairage, peut faire tiquer certains porte-monnaie et je le conçois.
Cela étant, si vous possédez déjà au moins un produit de la gamme Razer (clavier ou souris), le fait de pouvoir synchroniser les effets d’éclairage entre eux est vraiment une option sympathique.

Les plus :

  • Superbe glisse
  • Finitions exemplaires
  • Effet lumineux vraiment sympa
  • Personnalisation

Les moins :

  • Prix
  • Pas de ports USB supplémentaires
  • Logiciel Synapse assez lourd si vous n’avez que le tapis à configurer

Ou l’acheter ?

Liens utiles