De nos jours, l’écoute de la musique et le jeu vidéo se pratiquent de différentes manières : à la maison, en déplacement… Pour des questions de budget, de place et de praticité, il est bien de pouvoir disposer d’un produit pouvant fonctionner dans plusieurs cas de figure. C’est pour cela qu’on vous propose le test de l’enceinte portable Riva S. Cette enceinte vous permet de profiter dans un premier temps de vos jeux en la connectant à un pc puis de profiter de la musique en mobilité. Un produit passe partout filaire et sans fil dont voici notre test.

Trailer

Présentation

La Riva S est donc une enceinte portable, de la marque Riva, fonctionnant au choix en bluetooth ou en filaire. La portabilité de ce type de produit est très agréable. Peu importe la puissance sonore de votre tablette de votre téléphone, vous ne rivaliserez pas avec une enceinte portable. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de vos musiques, films et jeux vidéo où que vous soyez une fois connecté à votre device. Pour ce test nous n’allons pas nous focaliser que sur l’utilisation sur un PC car ce n’est qu’un petit avantage de ce produit, nous parlerons également de son utilisation en mobilité.

Déballage & premières impressions

Une belle boite blanche, simple et efficace, ça respire le luxe. A l’ouverture, on découvre la Riva S et tout l’équipement fourni : une pochette de transport avec mousqueton, bon ça risque d’être un peu lourd accroché à la ceinture, deux câbles pour la connecter en jack ou en RCA, un transformateur avec autant de formats de prise qu’il en faut pour le brancher partout dans le monde et pour finir une petite documentation. Un très bon package, très complet avec les adaptateurs secteur entre autres.

Riva S

Côté design, la Riva S est très agréable, pas de forme particulière, juste un rectangle aux bouts arrondis. C’est sobre et élégant. Nous avons testé le modèle blanc et cuivre. Le dessus de la Riva S est d’un blanc brillant, sur lequel on trouve les différents boutons de contrôle. Qui dit brillance dit traces de doigts d’autant plus que les boutons sont présents ici mais sur le blanc cela se voit peu, on peut imaginer que sur le noir ça ne sera pas la même chose. Vient ensuite la grille ajourée pour le son, d’une très belle couleur cuivrée. On trouve au dos les branchements : pour le secteur, pour la connexion Jack vers jack ou RCA, une prise USB (Charge out) et une prise micro USB (USB Data).

Riva S

A l’utilisation, la prise en main est très agréable, la Riva S ne glisse pas des mains et c’est une bonne chose car c’est un produit que vous déplacerez souvent. Avec un poids de 700gr, vous pourrez la poser partout sans vous soucier de la tenue, d’autant plus que le dessous est équipé de patins antidérapants. Par contre comme annoncé plus haut, l’accrocher à votre ceinture à l’aide du mousqueton risque de faire un sacré poids.

Riva S

Connexion et utilisation

Comme il s’agit d’une enceinte avant tout mobile la connexion principale se fait par BlueTooth (aptX, AAC, SBC), elle ne dispose pas du mode NFC mais propose en revanche de se connecter simultanément sur deux appareils. En plus de la connexion sans fil la Riva S dispose d’une connexion classique jack 3,5mm. Et c’est là que c’est intéressant pour nous,n’en déplaise à Apple, car il est ainsi possible de la connecter à n’importe quel ordinateur à l’aide de la sortie casque. Le câble jack fait partie du package mais attention à la longueur il sera probablement trop court pour votre installation. C’était notre cas puisqu’on a souhaité positionner l’enceinte sous l’écran alors que la tour PC est posé au sol.

Riva S

Une fois connectée rien de plus simple pour l’utiliser. Vous pouvez d’ailleurs soit la relier constamment aux secteur à l’aide du transformateur fourni, soit l’utiliser sur batterie. En mode secteur la puissance du son sera supérieure mais elle reste bien suffisante en mode batterie. Il vous faudra cependant utiliser le switch (?) à l’arrière de la Riva S pour passer du mode batterie au mode secteur.

Riva S

Sur le dessus de l’enceinte vous trouverez le strict minimum question boutons : Marche / Arrêt, mode surround, appairage Bluetooth, coupure son et enfin réglage du volume. Pas de bouton de pause, next etc… Bon, c’est plus préjudiciable en mobilité que dans notre utilisation gaming.

Riva S

A l’utilisation j’ai un peu de mal avec les boutons. Ce sont des boutons tactiles, très sensibles. Il n’est entre autre pas évident d’activer / désactiver le mode Surround. Et pour éteindre l’enceinte il faut rester appuyé quelque secondes sur le bouton.

Riva S

A noter également la présence à l’arrière d’un port USB permettant la recharge d’un téléphone portable.

Coté autonomie en mode batterie comptez entre 8h et 10h suivant le niveau de volume, contre les 13h annoncées par la marque.

Rendu sonore

La Riva S est équipée de 7 haut-parleurs dont 3 actifs de 40mm en façade pour une puissance totale de 30 Watts. Dans l’ensemble le rendu sonore est assez équilibré avec des basses profondes, un petit manque dans les aiguës, mais les voix restent clairement audibles et des médiums corrects. La qualité du rendu dépendra également de la source et du type de connexion, en filaire le rendu sera de meilleure qualité (n’en déplaise toujours aux détracteurs de la prise jack).

Riva S

La fonction Surround n’a pas vraiment de sens elle apportera juste un rendu plus large que le mode stéréo. Le rendu stéréo est d’ailleurs correct, sans être très large mais pour une enceinte de cette taille c’est déjà pas mal. Cela est probablement lié aux deux haut-parleurs placés sur les côtés de la Riva S.

Ce qu’on apprécie grandement de la Riva S c’est l’absence totale de saturation y compris à pleine puissance. Côté puissance d’ailleurs, avec les 30 Watts, l’enceinte est efficace mais sera tout juste suffisante pour animer une soirée (dans une petite pièce) mais ce n’est clairement pas ce qu’on lui demande.

Conclusion sur l’enceinte Riva S

Sortie avec un prix public de 229€, la Riva S se trouve maintenant aux alentours des 160€. A ce prix elle est très intéressante avec un rendu sonore assez équilibré et des basses bien profondes. Attention à l’autonomie qui bien qu’annoncée pour 13h sera plus proche des 8h surtout si vous avez tendance à monter le volume. Pour notre utilisation gaming, elle se glisse parfaitement sous l’écran, mais n’attendez pas en retour un rendu sonore surround ou une stéréo assez large. Elle ne remplacera pas un kit 2.0 ou 5.1 mais sera en contrepartie portable et utilisable en toutes circonstances.

Les plus :

  • Pas de saturation
  • Basses profondes
  • Belles finitions
  • Prix (maintenant)

Les moins :

  • Autonomie
  • Pas de NFC
  • Prix (à la sortie)

Ou l’acheter ?

Liens utiles