Aujourd’hui nous allons tester un nouveau routeur Gaming, le routeur Tri-Band TP-Link Acher AC5400X. Après le Netgear Nighthawk Pro Gaming XR500 plutôt sobre, place à un routeur au look résolument gaming !

Pour rappel, ce type de routeur est pensé pour les gamers, dans le but de limiter le lag lors des parties en ligne, de réduire les pics de latence et de maintenir une connexion permanente grâce à une liaison sans fil fiable et priorisée.

Teaser

Caractéristiques

  • Premier routeur WiFi Gaming de TP-Link
  • Processeur quad-core 64 bits cadencé à 1,8 GHz
  • 3 co-processeurs + 1 Go de RAM
  • WiFi Tri-bandes (une bande 2.4 GHz (1000 Mbps) + deux bandes 5 GHz (2167 Mbps)) offrant un débit jusqu’à 5334 Mbps
  • Standards wifi : 802.11a/b/g/n/ac, 802.3ab
  • Ports : 1x GE WAN, 8x GE LAN, 2x USB3.0
  • Système de protection HomeCare
  • Accélération VPN
  • Mode Point d’accès qui remplace les performances WiFi défaillantes de votre box.
  • Compatible avec toutes les box du marché
  • Garantie 3 ans

Déballage

La boite du routeur gaming TP-Link Archer AC5400X est assez imposante, et pour cause, ce routeur au look d’araignée morte futuriste est relativement gros : 288 x 288 x 184mm.

Le packaging est très sympa et complet, malheureusement il est en anglais.

Typé gaming, il reprend toutes les couleurs utilisées couramment dans le milieu. Un visuel du routeur derrière un vernis sélectif recouvre une bonne partie de la face avant, le reste est occupé par le logo et le nom du routeur ainsi que quelques points clés.

La face arrière présente un tableau regroupant et détaillant les différents arguments marketing pour un routeur gaming : link aggregation, rangeboost, Airtime Fairness, VPN services, HomeCare… Tout ça, tout ça !

A l’intérieur, un emballage carton simple sépare les différents éléments du kit. Chaque antenne est glissée dans un film plastique et le routeur est placé dans un sachet mousse.

test routeur TP-Link Archer AC5400X

Le kit comprend :

  • Le routeur
  • 8 antennes
  • le transformateur
  • un câble RJ-45 non blindé
  • une notice
  • un guide d’installation « trop » rapide

Design

Le montage des antennes se fait simplement, il suffit de les insérer dans les 8 connecteurs, disposés en étoile, prévus à cet effet. Surtout ne pas forcer !

Le résultat final est assez flatteur, et même s’il est entièrement en plastique, le routeur gaming Tp-Link Archer AC5400X dispose d’un design futuriste du plus bel effet qui dénote avec les autres produits de la gamme TP-Link et du marché en général.

La base carrée, aux formes anguleuses et ramassées, est recouverte d’un traitement noir mat. Auréolée de ses 8 antennes anguleuses l’ensemble a un look de Bat-gadget. Seuls les inserts rouge brillant de chaque côté des antennes et leur tranche noir brillant rappellent le côté gaming du produit final.

Une LED placée au centre de la base, sous le logo, permet de suivre le statut du routeur.

test routeur TP-Link Archer AC5400X

Au niveau des ports disponibles sur ce routeur gaming TP-Link Archer AC5400X, on retrouve 9 ports RJ-45 d’un côté et 2 ports USB3 de l’autre.

Le port RJ-45 bleu sert à connecter le routeur au modem de votre fournisseur d’accès Internet, les 8 autres ports Ethernet Gigabit deviennent les ports d’un nouveau réseau privé piloté par le routeur lui-même et permettent de relier ensemble des PC, des TV connectées et des consoles de jeux.

La fonctionnalité Link Aggregation permet d’associer deux ports LAN ensemble afin de doubler la vitesse de connexion d’un NAS ou d’un PC équipé de la fonction LACP, passant ainsi de 1 Gbps à 2 Gbps.
Il est également possible de combiner le port WAN avec un port LAN pour connecter les modems DOCSIS 3.1 aux meilleures vitesses Internet de l’industrie.

Les ports USB3 quant à eux servent par exemple à partager un disque dur ou une imprimante en réseau.

test routeur TP-Link Archer AC5400X

Enfin, sur un troisième côté se situent 3 boutons permettant de :
– activer/désactiver la LED de statut
– activer/désactiver le Wifi du routeur
– établir une connexion WPS avec un autre périphérique WPS

Installation et Fonctionnalités

l’installation n’est pas très compliquée si ce n’est que la notice et le Quick Guide se contredisent sur le périphérique à allumer en premier (le routeur sur la notice, le modem sur le quick guide).
bref, une fois le jeu « plouf plouf ce sera toi que j’allumerai en premier » fait, les LED des antennes clignotent et la LED centrale s’allume rouge, puis orange puis blanche une fois le démarrage finalisé.

Il suffit ensuite de connecter directement un PC sur un des 4 premiers ports RJ-45 du routeur pour entrer sur le nouveau réseau interne créé. Un réseau parallèle à celui du modem-routeur de votre boxe.
D’ailleurs, le routeur, initialement programmé pour répondre sur 192.168.0.1 change d’IP si besoin pour éviter les conflits avec le modem-routeur de votre fournisseur d’accès et prend automatiquement l’IP 192.168.1.1 si nécessaire.
Malin !

test routeur tp-link Archer ac5400X - conflit

Une fois définit le mot et passe admin et une langue pour l’interface, on arrive sur un joli dashboard de configuration.
Par contre c’est à partir de ce moment précis que le mini guide imprimé s’arrête, il faut ensuite basculer sur la notice PDF téléchargeable sur le site.

A ce stade, vous pouvez utiliser le routeur gaming TP-Link Archer AC5400X de 3 façons :
– plug and play via la configuration rapide
– normal via la configuration basique
– expert via la configuration avancée.

Ce dernier mode permet d’aller encore plus loin dans les réglages et je vous conseille d’être au fait de ce que vous adopterez comme réglages (même si un bouton Hard Reset permet de revenir aux réglages usine facilement).

Parmi ses réglages experts, 3 modes opératoires seront à votre disposition :
Routeur : le routeur se connecte directement à Internet avec une IP propre et partage cet accès à de multiples appareils en filaire ou Wifi, comprendre qu’il agira comme un simple routeur LAN : les 8 ports Gigabit disponibles permettent de relier plusieurs périphériques en RJ-45 et/ou via Wifi si le ou les réseaux Wifi du routeur gaming Archer AC5400X (2.4Ghz, 2x 5Ghz) sont activés
Point d’accès : le routeur se connecte à un routeur filaire ou Wifi via un cordon Ethernet et prolonge la portée du Wi-fi du réseau actuel.
Fonction WDS (Wireless Distribution System) : bien que je n’ai pas réussi pour le moment à l’activer.

Par la suite vous pourrez affiner vos réglages réseau via les différentes fonctionnalités telles Qos (quality of service – priorité d’appareil), antivirus, pare-feu, contrôle d’accès, contrôle parental, association IP<->Adresse MAc, transfert NAT, IPV6, serveur VPN, etc.

Retour d’utilisation

Pour vous faire un retour d’utilisation dans des conditions normales d’utilisation, j’ai testé le routeur en RJ45 mais j’ai également configuré son réseau Wi-Fi sur « connexion intelligente » de façon à ce que le routeur gère lui-même les ressources Wifi des 3 bandes. J’ai ensuite opéré 3 types de tests (Speedtest, téléchargement Internet, transfert de fichiers sur le réseau local), les tests Wifi ayant été réalisés entre 2 étages (une dalle béton séparant donc le routeur TP-Link Archer AC5400X du PC portable de test). Ma connexion est une connexion Numericable 100Mbps / 5 Mbps

Premier test, un Speedtest. Ça vaut ce que ça vaut, mais ça donne déjà la tendance. Les résultats sont plutôt encourageants.

En RJ-45 :
Speedtest RJ-45 routeur Archer AC5400X

En Wifi :
Speedtest Wi-Fi routeur Archer AC5400X

Par rapport aux vitesses théoriques de mon fournisseur d’accès, les résultats du routeur gaming TP-Link Archer AC5400X sont plutôt probants.

Qu’en est-il d’un téléchargement de gros fichier ?
Prenons l’exemple d’un .rar sur 1fichier.com

En RJ-45 :
test téléchargement RJ-45 routeur Archer AC5400X

En Wifi :
test téléchargement Wi-Fi routeur Archer AC5400X

Là aussi, les résultats en Wi-Fi sont assez épatants. Les vitesses de téléchargement filaires ou Wi-Fi sont identiques.

Enfin, le test que met généralement à mal une connexion Wi-Fi, le transfert de fichier en local. Exemple ici de mon PC vers mon NAS Synology.

En RJ-45 :
test copie fichiers RJ-45 routeur Archer AC5400X

En Wifi :
test copie fichiers Wi-Fi routeur Archer AC5400X

Le résultat est éloquent !
Ce routeur tirera donc partie de toute la puissance de votre modem, votre LAN et de votre connexion Internet.

L’application TP-Link Tether

Disponible pour Android et iOs, cette application permet d’administrer facilement le routeur depuis un mobile.

Le téléphone, présent sur le même réseau local que le routeur gaming Archer AC5400X, détecte instantanément le routeur. On peut ainsi facilement avoir accès à certaines données présentent sur le routeur tels les périphériques connectés à l’instant T, leur adresse IP, leur charge réseau, etc.

C’est gadget, mais ça peut dépanner si besoin d’accéder rapidement à un paramètre sans avoir à démarrer un PC.

Conclusion sur le routeur gaming TP-Link AC5400X

Proposé au prix public de 349 euros TTC, ce routeur gaming TP-Link AC5400X est un super routeur Plug and Play doté de très hautes performances. Il permet aux gamers les plus avides de performances de profiter d’une connexion Wi-Fi stable et rapide ou du Link Aggregation pour leurs games en ligne.
Il est également très pratique pour partager une imprimante et profiter d’un disque dur USB en réseau.

Les plus :

  • Design
  • Connectique très complète (8 ports R-J45)
  • Rapidité des connexions
  • Interface d’admin complète
  • Nombreuses fonctionnalités

Les moins :

  • Encombrement
  • Certaines fonctions de l’interface d’admin mériteraient une explication détaillée en popin
  • Fonction WDS fastidieuse

Ou l’acheter ?


Liens utiles