Il y a 3 mois, nous sortions le test de la Scuf Infinity 4PS, évolution de la 4PS « de base », et nous ne pensions alors pas voir de vraie nouveauté avant un bon bout de temps. C’était sans compter sur Scuf, qui sans crier gare, nous sort ici un tout nouveau modèle de manette, la SCUF Impact, d’une manière tout à fait inattendue.

Et bien une fois au courant, c’est avec une immense impatience que nous avons attendu l’exemplaire de test ! (heureusement qu’on ne savait pas qu’elle arrivait depuis des mois, on serait devenus fous ^^).

Cette nouvelle SCUF Impact est-elle le Graal tant attendu, la manette parfaite pour la PS4 ? Voyons ça.

[INFO] Dans un souci de cohérence, la notation de cette manette a été harmonisée avec celle des autres modèles que j’ai testés sur ce site et disposant de ce même en-tête : la note des manettes plus anciennes est ainsi plus représentative en comparaison des manettes actuelles et de l’évolution de leurs prix respectifs.

Trailer de la Scuf Impact

Présentation

En moins d’un an, la marque américaine SCUF nous a gratifié de pas moins de 3 nouvelles manettes sur PS4, ce qui est un véritable tour de force sur ce marché.

L’Infinity 4PS avait principalement ajouté à l’ancienne 4PS les sticks interchangeables et les gâchettes custom.

SCUF Impact

L’Infinity 4PS Pro, modèle qui vraisemblablement remplacera l’Infinity 4PS à terme, est sortie en même temps que la SCUF Impact. Toutes deux apportent une grande nouveauté : les palettes détachables. Mais là où la SCUF Impact finit d’enfoncer le clou, c’est qu’elle ne s’arrête pas là : non contente de proposer les palettes détachables, elle dispose d’une caractéristique jusque-là inédite sur les manettes custom PS4 : ce ne sont non plus 2 mais bien 4 palettes programmables qui sont présentes !

A cela s’ajoute encore une modification au niveau du design : la forme de la coque de la manette reste sur le modèle de la Dual Shock 4, mais celle-ci subit un lifting et se voit optimisée, le vide autour des poignées se voyant quelque peu « comblé », pour aller vers une forme plus pleine et ergonomique, d’apparence plus harmonieuse.

SCUF Impact

Pour le reste, on garde les mêmes et on recommence.

Sur le site SCUF, vous pourrez comme avant opter pour une manette pré-configurée avec certaines options ou bien choisir de partir de zéro et configurer intégralement la vôtre. Le prix pourra bien sûr varier d’un modèle à l’autre selon vos choix.

SCUF Impact

Le modèle testé dans cet article est donc une Scuf Impact « toutes options » (seul le disque de contrôle Scuf n’est pas présent, ce qui ne gêne en rien), et permettra donc de se faire un avis détaillé sur l’intérêt que celle-ci présente. Pour ceux que ça intéresse, voici la configuration exacte de cette manette de test :

  • Design « Digital Camo Artic
  • Remapping électro magnétique
  • Gâchettes ajustables + bloque-gâchettes bleues
  • Scuf Grip bleu
  • Boutons et gâchettes bleues
  • Joysticks dômés court (à droite) et long (à gauche, gaucher oblige) noirs
  • Rings Scuf blancs

Cette « petite » configuration revient quand même à la rondelette somme de 224,65 € .

Ce qui fait le succès des manettes Scuf depuis toujours, c’est l’association de 2 options qui représentent l’intérêt principal des manettes : d’abord les palettes à l’arrière, au nombre de 4 maintenant, permettant de déporter le fonctionnement de 4 touches pour ne pas perdre de précieuses fractions de seconde en lâchant un joystick pour les actionner, mais aussi l’EMR (Electro Magnetic Remapping) qui permet d’attribuer à ces palettes n’importe quelle touche de la manette, pour s’adapter ainsi à tous vos jeux.

Déballage de la manette SCUF Impact

La SCUF Impact est expédiée dans son carton de présentation qui la protège parfaitement.

On retrouve à l’extérieur une sorte de « jaquette » sur laquelle vous retrouverez des visuels de la manette sur fond noir avec des logos et les informations importantes. A l’arrière, SCUF détaille les options disponibles et les différents éléments de la manette aux couleurs personnalisables.

SCUF Impact

Sur le dessus, on retrouve le désormais classique néologisme cher à la marque, la « SCUFOLOGY », la « science du Pro Gaming », ou comment devenir bon en utilisant ses yeux, son cerveau, ses mains et … sa manette bien sûr !

A l’intérieur on retrouve un carton noir accueillant une mousse découpée à la forme de la manette. La SCUF Impact, l’Infinity Lock (la sorte de « clé-cloche » qui vous permettra de démonter les joysticks pour les changer), la petite clé EMR pour modifier le remapping, une notice expliquant le fonctionnement de la manette, et pour ceux ayant pris l’option, une petite clé allen supplémentaire permettant de régler les gâchettes avec 2 gâchettes rallongées interchangeables.

SCUF Impact

Une fois la manette sortie, on constate que la qualité de fabrication est tout simplement exemplaire. On connaissait déjà les design Scuf et la qualité des plastiques aux formes de la Dual Shock 4, et cela se confirme sans trop de surprise pour la Scuf Impact. Cette nouvelle coque avec sa nouvelle prise en main offre une qualité de fabrication et d’assemblage identique aux précédentes manettes, et ce n’est pas pour déplaire aux habitués de la marque qui achètent Scuf avant tout pour la fiabilité de leurs produits.

Au final, mis à part cette forme et cette prise en main qui différeront, cela ne changera pas grand-chose pour le joueur qui retrouvera ses habitudes et toutes les fonctionnalités de la manette. Seules les 4 palettes à l’arrière seront une vraie nouveauté propre à la Scuf Impact, et la prise jack qui vous permettra de brancher un casque dessus : l’ajout de matière de cette nouvelle coque laisse uniquement un creux menant à la prise 3,5 mm qui accueillera la fiche de votre casque, les 2 petits contacteurs métalliques étant maintenant occultés (j’avoue ne même plus savoir à quoi ils étaient censés servir …). Pour le reste, on est en terrain connu.

Personnalisation SCUF Gaming

Comme dit dans la présentation, en achetant une nouvelle manette Scuf Impact sur le site, vous pourrez choisir un modèle « tout prêt » avec ses options, ou personnaliser intégralement le modèle de votre choix.

Ces personnalisations interviendront soit sur le plan technique soit sur le plan esthétique. Nous allons faire le tour de toutes celles disponibles lors du choix de sa nouvelle manette Scuf Impact.

1. Design de la manette

SCUF Impact

Première étape. Un grand nombre de designs de manettes classés en catégories : couleurs unies, digital camo, carbones, « soft touch », couleurs à l’effigie de joueurs ou équipes esport, et j’en passe. Des dizaines de modèles en tous genres permettront à chaque joueur de trouver son bonheur.

Les prix débutent autour des 139 € pour les modèles de base et vont jusqu’à 169 € pour ceux aux designs plus complexes. Ces prix sont pour la manette « de base », hors options que nous allons pouvoir ajouter juste après.

2. Kit de couleurs

L’appellation n’est pas transparente, mais il s’agit en fait de choisir la couleur des touches Croix, Rond, Triangle et Carré , de la croix directionnelle (D-pad) ainsi que des gâchettes L1 et R1. Un peu plus d’une quinzaine de couleurs sont disponibles : simples, anodisées pour certaines ou mixtes (D-pad d’une couleur, boutons d’une autre).

Coût de l’option : de 8 à 11 € pour des touches et de 4 à 5 € pour des gâchettes.

3. Joysticks et « rings » Scuf

SCUF Impact

SCUF offre la possibilité de changer les joysticks PS4 d’origines par des sticks SCUF personnalisés disponibles en 2 hauteurs (moyen ou long), 2 formes (concave, c’est à dire creusé comme sur Xbox, ou bien dômé, comme sur PS3) et 5 couleurs.

SCUF Impact

Un logo SCUF en relief est apposé au sommet de chaque modèle et la texture améliore encore l’adhérence déjà très bonne. Les joysticks SCUF ont un toucher « gomme » très agréable, même avec les mains humides. Si le choix de la couleur et de la forme sont une question d’esthétique et de confort, le choix de la hauteur du joystick a une composante beaucoup plus « tactique » : le fait de rallonger un stick permet d’augmenter l’amplitude de mouvement de sa course, c’est une question de géométrie. En augmentant la course que vous faites avec vos doigts sur les joysticks, vous augmentez par la même occasion la précision en jeu.

Essayer des sticks rallongés, c’est les adopter ! Pour les joueurs FPS tout particulièrement, je recommanderai donc un stick rallongé pour la partie visée. C’est un peu moins confortable, mais tellement plus performant pour le jeu ! Le choix dépendra de chacun.

Autre personnalisation disponible depuis cette page, le Ring Scuf, sorte de « bague » qui se verrouille/déverrouille en faisant un quart de tour à l’aide d’une clé en forme de cloche, l’Infinity Lock, fournie avec la manette. Une fois le ring déverrouillé, il suffit de le soulever vers le haut pour libérer le joystick qui peut alors se dé-clipper de la manette. Vous pourrez alors échanger à votre guise les différents modèles de sticks existants afin de trouver la combinaison qui vous convient le mieux.

SCUF Impact

Ces deux options sont « de série » sur la Scuf Impact, mais uniquement pour la couleur noire. Si vous voulez colorer un peu ça, il faudra ajouter 5 € par stick et 2 € pour changer les 2 rings. Il sera bien entendu aussi possible de se procurer un jeu de 4 sticks supplémentaires (un de chaque sorte, de la couleur de votre choix) pour 15 € et une paire de rings supplémentaire avec leur clé pour 10 €.

4. Palettes Scuf Impact

Acheter une manette Scuf, c’est acheter une manette avec des palettes. Celles-ci sont donc bien évidemment incluses de série sur la manette. Et toutes les 4, Scuf Impact oblige !

SCUF Impact

Les nouvelles palettes Scuf Impact ont fait l’objet d’un véritable travail de conception, et les découvrir est vraiment très intéressant. Les 2 palettes extérieures sont plutôt similaires à celles des anciennes manettes 4PS, si ce n’est qu’elles sont très légèrement moins « vrillées » à leur extrémité. Les 2 palettes intérieures sont quant à elles parfaitement plates, de manière à pouvoir glisser facilement dessus pour passer de l’une à l’autre.

Et ça ne s’arrête pas là : les palettes sont également détachables. En soulevant légèrement leur extrémité, on sort le « téton » placé à l’intérieur de la palette qui vient appuyer sur le petit switch abrité dans un petit trou circulaire de la manette. Il suffit ensuite de faire glisser la palette vers le haut de la manette puis de pivoter la palette qui se déclipse alors toute seule.

La finition et l’ajustement sont vraiment parfaits, et le système hyper ingénieux. Cela permettra d’enlever les palettes pour les jeux où vous n’en voulez pas, ou de ne garder que celles que vous souhaitez utiliser. Le « clic » de chacune des palettes est très court et « sec », avec une course inexistante, mais très agréable à utiliser en jeu bien que légèrement bruyant.

SCUF Impact

Par défaut, chacune des quatre touches avant de la manette (X, O, Carré et Triangle) est associée à une palette. Mais si leur attribution ne vous plait pas, il est possible d’opter pour le remapping électromagnétique (EMR) qui permet d’attribuer n’importe quelle touche de la manette sur n’importe quelle palette, et d’en changer aussi souvent que souhaité avec la petite clé magnétique circulaire fournie.

Coût de l’option : l’affectation par défaut est incluse dans le prix de la manette, l’EMR quant à lui vous coûtera un supplément de 15 €.

5. Gâchettes et grip

Depuis la SCUF Infinity 4PS, il est possible de choisir des gâchettes customisables. Cette option permet de profiter de 3 fonctions distinctes pour les gâchettes L2 et R2 (L1 et R1 étant non analogiques donc non concernées) :

  • Gâchettes ajustables

SCUF Impact

Via une mini-clé fournie, à l’effigie de la marque comme la clé EMR, il vous sera possible de régler la dureté de la pression nécessaire pour actionner les gâchettes via une petite vis incrustée sur le dessus de celles-ci. Vous pourrez durcir ou assouplir leur toucher, selon vos préférences.

  • Bloque-gâchettes

SCUF Impact

Un ergot pivotant à l’aide de cette même mini-clé est inséré à l’arrière des 2 gâchettes. Il peut être soit en position haute, ne modifiant pas le comportement habituel de la gâchette, soit en position basse, réduisant de moitié la course de celle-ci. Cette option réduisant la course de la gâchette, il vous sera ainsi plus facile de l’actionner rapidement à répétition : idéal pour tirer rapidement avec des armes au coup par coup dans les FPS.

  • Extensions de gâchettes

Les gâchettes sont constituées de 2 pièces : le « corps », solidaire de la manette, et leur dessus qui est clippé fermement et est amovible. En choisissant les gâchettes customisables, vous recevrez 2 jeux d’extrémités de gâchettes : des courtes, rappelant fortement celles d’origine, et des rallongées (environ 2 fois plus longues), offrant une bien plus grande surface de contact. Pour les jeux ou la fonction analogique des gâchettes est utilisée, cette longueur supplémentaire permettra d’agir avec plus de précision, le principe étant le même qu’avec les sticks rallongés.

Cette option vous en coûtera donc 15 € pour des gâchettes customisables avec extrémités noires, ou 17 € en choisissant une des 6 autres couleurs disponibles.

SCUF Impact

On retrouve également le « SCUF Pro Grip » anciennement appelé « Military Grade SCUF Grip » sur l’Infinity 4PS. Il s’agit d’un revêtement fondu à même les poignées, sur toute leur surface, au toucher « gomme » légèrement souple, et avec des reliefs faisant penser à des « coulures » de matière plastique ajoutées. Le résultat est tout aussi esthétique qu’efficace, offrant une préhension exceptionnelle ainsi qu’un très bon confort.

Cette option vous coûtera 15 € de plus.

6. Disque de contrôle et vibrations

Il est possible de « recouvrir » la croix directionnelle (D-pad) avec un disque reprenant la forme des sticks de la Dual Shock 4 : plat au centre, avec un « anneau » plus haut autour.

Une fois encore, le logo SCUF en relief est au centre. Ce disque vient se clipper sur la croix directionnelle : celle-ci est percée d’un petit trou dans chaque direction, permettant d’enlever et remettre facilement le disque. Une fois en place, aucun problème de tenue, le disque de contrôle ne décrochera pas de la manette par accident.

La Scuf Impact testée ici est dépourvue de l’option, mais celle-ci n’a pas changé depuis le test de la manette SCUF 4PS pour ceux qui voudraient relire plus de détails dessus.
Je trouve l’utilité de ce disque discutable, mais c’est une question de goût. En effet, l’ajout du disque permettra de passer rapidement d’une direction à l’autre, comme c’est généralement le cas dans les jeux de baston. Aujourd’hui, la plupart de ces jeux proposent la possibilité d’utiliser les joysticks, rendant à mon sens ce disque un peu inutile.

! Effet pervers ! Sur plus d’un jeu utilisant le D-Pad pour changer d’arme, utiliser un item, etc …, avec ce disque de contrôle, je me suis retrouvé à appuyer régulièrement sur une direction en manquant de précision, et le disque déclenchait 2 directions en même temps, actionnant ainsi une commande non voulue. A vous de voir donc si ce disque vous simplifiera la vie, mais ça n’a pas été mon cas.

L’ajout du disque disponible en noir ou blanc vous en coûtera 8 €.

Autre option classique, il est possible d’enlever les moteurs de vibration de la manette pour alléger celle-ci. J’avoue que cette option me laisse un peu perplexe, car ceux qui ne veulent pas des vibrations peuvent tout aussi bien les désactiver sur la console ou dans leur jeu.

Cela vous coûtera 4 € supplémentaires.

7. Accessoires en option

Des accessoires supplémentaires sont également disponibles sur la boutique en ligne Scuf. Ainsi vous pourrez retrouver pour votre manette Scuf Impact :

  • Un câble de chargement micro-USB tressé disponible en 3 couleurs : noir/vert, noir/bleu et noir/rouge. Long de 3m, avec un revêtement résistant, il assure une utilisation confortable. Prix du câble : 10 €.
  • Un kit de remplacement de palettes contenant 4 palettes Impact. : utile si vos palettes commencent à s’user avec le temps. Il vous en coûtera 15 €.
  • D’autres petits accessoires sont en vente à l’unité séparément : clé EMR, mini-clé pour le réglage des gâchettes, kit de sticks, rings etc … De quoi varier les couleurs de votre manette et avoir quelques pièces d’avance en cas d’usure.

Une housse de protection spécifique à la Scuf Impact est parmi les grands absents de la partie accessoire. Mais la manette étant à peine sortie, il y a fort à parier que Scuf comblera ce manque dans les mois à venir.
Bilan sur la personnalisation de la manette

Vous l’aurez donc compris, le nombre de personnalisations possibles est tout simplement gigantesque, et il y en aura vraiment pour tous les goûts, tous les styles de jeu et (pas tout à fait) toutes les bourses.

Le prix total de la Scuf Impact pourra osciller entre 139 € et près de 230 €, hors accessoires. Comme pour les autres manettes Scuf, cela restera LE PRINCIPAL FREIN à l’achat : les possibilités qu’elle offre sont vraiment au top, et avoir sa manette personnalisée entièrement selon ses goûts est vraiment tentant, mais il est évident que ce ne sera pas à la portée de tout le monde. Les joueurs pros sponsorisés n’ont pas de question à se poser, ça ne coûte rien. Les adultes actifs y réfléchiront déjà un peu plus avant de sortir leur CB. Quant aux jeunes joueurs il faudra longuement économiser ou convaincre les parents de leur offrir cette « simple manette » : ce n’est pas péjoratif, mais pour un néophyte (ou un parent, hein les jeunes ?), c’est le type de réflexion qu’on entend facilement.

Pour les plus patients, Scuf propose régulièrement des codes promos qui vous permettront d’économiser de précieux euros sur la manette de vos rêves : il faudra juste être assez patient.

Efficacité de la SCUF Impact en jeu

Pour ceux qui ont lu les précédents tests SCUF 4PS que j’ai pu écrire, vous savez que ne jouant pas à CoD, une contrainte est de toujours devoir disposer du remapping pour profiter des 2 touches qui m’intéressent sur les palettes (souvent autres que X et O). Et utilisant très régulièrement 3 touches plutôt que 2, j’étais toujours limité. Et bien quand j’ai découvert cette SCUF Impact, je dois bien avouer que je me suis dit : ENFIN !!!! Le Graal : une manette custom avec 4 palettes ! J’en rêvais 😊

La première partie de Battlefield a donc été un moment très attendu !

Comme vous aviez pu en juger lors du test de l’Infinity 4PS, la manette ne m’avait pas laissé indifférent et ses différentes options s’étaient avérées très efficaces en jeu, apportant aussi bien confort que précision et performance en jeu. Au fur et à mesure des années, les marques spécialisées dans les manettes custom telle que Scuf sortent ça et là de nouvelles options, des petites améliorations d’ergonomie, etc … mais il faut avouer qu’il est dur d’avoir une véritable révolution, tant il y a déjà eu de fait dans le domaine : dur de réinventer la roue …

SCUF Impact

Et bien je vais m’y risquer ici, tant mieux pour Scuf et tant pis pour les autres marques qui vont devoir redoubler d’effort pour faire mieux, mais il faut bien avouer que cette Scuf Impact passe ici un petit cap psychologique avec ses 4 palettes et sa nouvelle ergonomie : elle fait aussi bien que ses ainées pour les options qu’elle conserve d’elles, et sait apporter un vrai plus avec ses propres nouveautés.

Nous l’avons vu juste avant pour les diverses options, je ne m’attarderai pas sur le ressenti qu’apportent les options qui existaient déjà, je vous laisserai pour cela relire la partie sur l’efficacité en jeu du test de l’Infinity 4PS.

Concentrons-nous donc sur les vraies nouveautés :

1. La nouvelle ergonomie

La nouvelle forme de manette déroute un peu au début. Quand on la prend en main pour la première fois en la sortant du carton, aucun doute possible, la forme est très confortable, les poignets sont alignés avec les avant-bras dans une position naturelle, le corps de la manette est un peu plus gros que la manette Sony mais rien de disproportionné, en bref, Scuf a vraiment cherché à optimiser la prise en main pourtant excellente de la Dual Shock. Cette nouvelle coque a fait l’objet d’un gros travail de R&D permettant à Scuf de créer cette nouvelle forme qui lui est propre.

SCUF Impact

Point capital à mes yeux et sur lequel se sont cassé les dents d’autres marques : on garde bien ici la disposition des sticks « façon Playstation », avec les sticks analogiques en bas, et le D-pad en haut. Pas question de passer en disposition « façon Xbox », non pas par sectarisme, mais tout simplement pour ne pas avoir à réapprendre une nouvelle prise en main pour les habitués de la Dual Shock.

Lors des premières parties cependant, il faudra quand même compter un petit temps d’adaptation : bien qu’avec les sticks disposés à l’identique, cette nouvelle inclinaison des poignées de la manette change un peu les anciens repères, et j’ai mis 1 ou 2 heures à me « recaler » correctement avec la visée pour que celle-ci redevienne instinctive. Pour ce qui est de l’accès aux gâchettes par contre, cette inclinaison rend leur accès encore plus ergonomique qu’avant, et je trouve qu’il est encore plus facile d’enchaîner les pressions dessus (d’autant plus avec les gâchettes réglables !).

Un autre petit plus est l’ajout d’un système de sécurisation du câble de recharge : la prise micro-USB de recharge se retrouve placée dans un « puits » de forme rectangulaire, correspondant parfaitement à l’embout des câbles micro-USB tressés vendus par Scuf. Ainsi, pour la compétition ou ailleurs, aucun risque de voir le câble se débrancher par accident : il est guidé et branché au fond de ce « puits » puis parfaitement maintenant. Il n’y a qu’en tirant bien dans l’axe que vous pourrez le débrancher.

Mais cette avancée sur l’ergonomie n’est que le hors-d’œuvre, car maintenant, abordons le passage de 2 à 4 palettes, et l’usage des nouvelles palettes détachables Scuf Impact.

2. Les palettes Scuf Impact

Les nouvelles palettes sont clairement une grande réussite. La manette en main et les index sur les gâchettes, les majeurs viennent se positionner tout naturellement entre les 2 gâchettes de chaque côté, sans avoir à faire le moindre mouvement de doigt ou forcer. Les extérieures viennent presque au contact des poignées et s’en rapprochent harmonieusement sans gêner, les intérieures bien plates n’ont aucune aspérité gênante, rendant facile le passage du doigt de l’une à l’autre : parfaitement pensé.

SCUF Impact

Elles sont de plus facilement cliquables sur la moitié de leur longueur, permettant à toutes les tailles de mains et aux différentes prises en main de la manette de trouver leur compte. Agréables au toucher, d’une forme parfaitement adaptée, et démontable qui plus est, ce sont les palettes que j’attendais depuis longtemps.

Et avec 4 d’entre elles à votre disposition, vous n’aurez PLUS JAMAIS à lâcher vos joysticks, toutes les touches sont maintenant accessibles instantanément, ENFIN ! Les fraggeurs fous vont encore gagner des fractions de seconde précieuses dans les FPS. Pour ceux qui n’ont jamais eu de manette dotée de palettes, il y aura un petit temps d’adaptation pour apprendre à penser à les utiliser plutôt que les boutons à l’avant, pour ceux ayant déjà une SCUF, ça sera quasiment comme avant.

Conclusion sur la SCUF Impact

Sans parler de révolution, il faut bien reconnaître que la Scuf Impact frappe fort et sans prévenir sur un marché où les quelques nouveautés sortant depuis 2 ans ne permettaient pas de parler de « vraie nouvelle manette ».
Avec cette Scuf Impact, on s’en rapprocherait déjà plus : nouvelle ergonomie optimisée cassant avec le style « manette officielle » conservé jusqu’alors par Scuf, passage aux 4 palettes tant attendues (par moi surtout, ok j’avoue), plus réutilisation de toutes les fonctionnalités et personnalisations ayant déjà fait le succès de Scuf.
Seul le prix toujours aussi élevé mais justifié au vu des nombreuses modifications apportées à la manette, reste un frein à l’achat « les yeux fermés » d’un de ces modèles : une manette de pro a un prix après tout.

Cette Scuf Impact est donc pour moi LA nouvelle référence. Reste maintenant à voir ce que l’avenir nous réserve et quelles ripostes prépare la concurrence ! Car des marques qui se battent pour sortir LA meilleure manette, c’est toujours pour le plus grand bonheur des joueurs 🙂

Les plus :

  • 4 palettes !!!
  • Nouvelle ergonomie encore plus confortable
  • Finition toujours au top
  • Performances en jeu améliorées
  • Présence de toutes les options précédentes

Les moins :

  • Prix toujours élevé : personnalisation et options auront toujours un prix (justifiable certes) rendant la manette hors de portée des petits budgets

Ou l’acheter ?

achat-scuf-gaming

Liens utiles