Un peu plus d’un an après le test de la SCUF 4PS, voilà le tour de sa petite sœur de passer entre nos mains : la SCUF Infinity 4PS. Que cache donc l’ajout de « Infinity » au nom de ce nouveau modèle ? Et bien à l’instar de la Scuf Infinity1 pour Xbox One testée également l’année dernière, ce nouveau modèle pour PS4 offre de nouvelles options/fonctionnalités s’en inspirant fortement.

Faisons donc le point sur les fonctionnalités toujours présentes ainsi que les nouvelles.

[INFO] Dans un souci de cohérence, la notation de cette manette a été harmonisée avec celle des autres modèles que j’ai testés sur ce site et disposant de ce même en-tête : la note des manettes plus anciennes est ainsi plus représentative en comparaison des manettes actuelles et de l’évolution de leurs prix respectifs.

Présentation

On ne présente plus la marque américaine SCUF Gaming qui depuis 2010 propose des manettes personnalisables sur consoles.

SCUF Infinity 4PS

Via le site internet SCUF, vous pourrez au choix opter pour une manette pré-configurée avec certaines options, arborant l’une des couleurs disponibles ou à l’effigie d’une célèbre équipe eSport, ou bien choisir de partir de zéro et configurer intégralement votre manette de A à Z. Il va sans dire que le prix variera grandement d’un modèle à l’autre selon vos choix.

Le modèle en test aujourd’hui, issu du nouveau cru SCUF Infinity 4PS, dispose de toutes les options que propose SCUF, rien de moins : je vais donc pouvoir vous donner un avis sur chacune d’entre elles en connaissances de cause.

Malgré ces nombreuses options, les 2 arguments principaux des manettes SCUF restent comme auparavant sur PS4 la présence des 2 palettes à l’arrière qui permettent de déporter le fonctionnement de 2 autres touches afin de ne pas avoir à lâcher un joystick pour les actionner, ainsi que l’EMR (pour Electro Magnetic Remapping) qui va permettre d’attribuer n’importe quelle touche de la manette sur chacune de ces 2 palettes, pour s’adapter ainsi à vos différents jeux.

SCUF Infinity 4PS

L’appellation Infinity ajoutée par rapport au modèle précédent et reprise des modèles pour Xbox indique que la manette possède maintenant des sticks interchangeables. Et ce n’est pas un détail : pour ceux qui ont goûté au plaisir de la personnalisation des sticks, c’est un argument de poids, et avoir des sticks de la forme et de la longueur souhaitée change radicalement l’expérience de jeu, surtout dans les FPS où la maîtrise de ses joysticks impacte directement la précision pour les frags.

Trailer

Déballage de la manette SCUF Infinity 4PS

La SCUF Infinity 4PS vous est envoyée dans son carton de présentation qui la protège parfaitement. Celui-ci est un peu différent de celui de la 4PS « simple » : on retrouve à l’extérieur une sorte de « carton jaquette » sur lequel vous retrouverez un visuel générique de la manette sur fond noir avec les logos et informations importantes.

A l’arrière, SCUF détaille sur une image prenant toute la surface les options disponibles et les différents éléments de la manette aux couleurs personnalisables.

Sur le dessus, on retrouve le néologisme cher à la marque, la « SCUFOLOGY », la « science du Pro Gaming », ou comment devenir bon en utilisant ses yeux, son cerveau, ses mains et … sa manette bien sûr !

SCUF Infinity 4PS

Une fois cette jaquette enlevée, on retrouve à l’intérieur la SCUF Infinity 4PS dans un carton noir mat bien calée dans une mousse prédécoupée qui vient l’accueillir elle ainsi que l’Infinity Lock, sorte de « cloche » qui vous permettra de démonter les joysticks pour les changer, la petite clé EMR pour modifier le remapping, une notice expliquant le fonctionnement de la manette, et pour ceux ayant pris l’option, une petite clé allen supplémentaire permettant de régler les gâchettes avec 2 gâchettes rallongées interchangeables.

Personnalisation SCUF Gaming

Comme indiqué dans la présentation, la première étape pour pouvoir profiter d’une manette SCUF Infinity 4PS sera de passer par leur site afin de personnaliser votre manette et choisir les couleurs et options souhaitées.

SCUF Infinity 4PS

Les personnalisations disponibles seront soit techniques soit esthétiques. Voici donc pour la manette SCUF Infinity 4PS ce qu’il vous sera possible de choisir :

1. Couleur de base de la SCUF Infinity 4PS

Il s’agit de la première étape. Un vaste choix s’offre à vous, avec des designs de manettes classés en catégories : couleurs unies, couleurs à l’effigie de joueurs ou équipes connues, digital camo, carbones, « soft touch » et j’en passe. Des dizaines de modèles en tous genres qui permettront à chaque joueur de trouver son bonheur.

En fonction de ce choix initial, les personnalisations qui viennent ensuite pourront, donc il faudra faire quelques essais avant de trouver LA manette de vos rêves.

Les prix débutent autour des 130€ pour les modèles de base et vont jusqu’à 170€ pour ceux aux couleurs plus élaborées. Ces prix sont pour la manette « de base », hors options que nous allons pouvoir ajouter juste après.

SCUF Infinity 4PS

Le modèle de notre test est avec le motif « Adrenaline », utilisant un fond rouge sombre nervuré de veines et vaisseaux noirs, faisant penser un peu aux connexions dans un cerveau. Ce modèle a beau ne pas être qualifié de « soft touch », il en a selon moi les mêmes qualités, très doux avec un toucher façon « gomme » très plaisant qui vous permettra de tenir fermement la SCUF Infinity 4PS dans le plus grand confort. Les finitions sont vraiment irréprochables.

2. Kit de couleurs

Cette appellation n’est pas très parlante, alors qu’il s’agit en fait tout simplement de choisir la couleur des touches Croix, Rond, Triangle et Carré. Un peu plus d’une quinzaine de couleurs sont disponibles, couleurs « simples » ou anodisées pour certaines.

Coût de l’option : de 7,95€ pour des touches noires mates à 19,95€ pour des couleurs plus complexes.

3. Joysticks et « rings »

On arrive ici à une des nouveautés que présente la SCUF Infinity 4PS par rapport à la SCUF 4PS « simple ».
SCUF offrait déjà avec ce dernier modèle la possibilité de changer les joysticks PS4 d’origines, peu appréciés des joueurs, par des sticks SCUF personnalisés.

SCUF Infinity 4PS

Il était ainsi possible de choisir parmi 2 hauteurs de joysticks (moyen ou long), 2 formes (concave, c’est à dire creusé comme sur Xbox, ou bien dômé, comme sur PS3) et 2 couleurs (noir ou blanc). Un logo SCUF en relief est apposé au sommet de chaque modèle et la texture améliore encore un peu l’adhérence déjà très bonne, les joysticks SCUF ayant un toucher « gomme » très agréable, même avec les mains humides. Si le choix de la couleur et de la forme sont une question d’esthétique et de confort, le choix de la hauteur du joystick a une composante beaucoup plus « tactique » selon moi.

Je m’explique.

Le fait de rallonger un stick permet d’augmenter l’amplitude de mouvement de sa course, c’est une question de géométrie : en augmentant la course que vous faites avec vos doigts sur les joysticks, vous augmentez par la même occasion la précision en jeu. Essayer des sticks rallongés, c’est les adopter !

SCUF Infinity 4PS

Pour les joueurs FPS tout particulièrement, je recommanderai donc un stick rallongé pour la partie visée, la précision de la partie déplacements ayant moins d’importance je pense. L’idéal serait de pouvoir tester la longueur avant de se décider, la question du confort se posant forcément : plus le stick est long et plus le pouce est placé haut, rendant la tenue de la manette moins confortable. J’ai opté pour un stick long, un peu moins confortable, mais tellement meilleur pour le jeu. Le choix dépendra de chacun.

Avec la SCUF 4PS, vous choisissiez vos sticks à l’achat, et c’était terminé, ils allaient suivre la manette pendant toute sa vie. Avec la SCUF Infinity 4PS, il en est autrement : on retrouve donc le fonctionnement des manettes Infinity1 sur Xbox avec une « bague », le fameux « Ring », qui se verrouille/déverrouille en faisant un quart de tour à l’aide d’une clé en forme de cloche, l’Infinity Lock,  fournie avec la manette. Une fois ce ring déverrouillé, il suffit de le soulever vers le haut pour libérer le joystick qui peut alors se dé-clipper de la manette. Vous pourrez alors intervertir à votre guise les différents modèles de sticks existants afin de trouver la combinaison qui vous convient le mieux.

La présence des joysticks interchangeables et des rings faisant la particularité de la SCUF Infinity 4PS, cette option est donc « en série » sur tous les modèles et n’ajoute rien à l’ardoise.
Quelle que soit la longueur et la forme choisie pour les sticks SCUF, les modèles noirs sont donc inclus dans le prix, mais si vous les préférez d’une des 4 autres couleurs disponibles, il vous en coûtera 5,95€ de plus.

Idem pour les rings : les noirs sont inclus, et les remplacer par des rings d’une des 9 autres couleurs vous en coûtera 1,95€.

Il sera bien entendu possible de se procurer un jeu de 4 sticks supplémentaires (un de chaque sorte, de la couleur de votre choix) pour 14,95€ et une paire de rings supplémentaire avec leur clé pour 9,95€.

4. Disque de contrôle

Cette option vous permet de « recouvrir » la croix directionnelle (D-pad) avec un disque reprenant la forme des sticks de la Dual Shock 4 : plat au centre, avec un « anneau » plus haut autour.

Une fois encore, le logo SCUF en relief est au centre. Ce disque vient se clipper sur la croix directionnelle : celle-ci est percée d’un petit trou dans chaque direction, permettant d’enlever et remettre facilement le disque. Malgré ça, une fois en place, aucun problème de tenue, il ne se décrochera pas seul de la manette.

La SCUF Infinity 4PS testée ici est dépourvue de l’option, mais celle-ci n’a pas changé depuis le test de la manette SCUF 4PS que je vous laisserai relire si besoin.

Je trouve l’utilité de ce disque discutable, mais ça restera une question de goût comme toujours. En effet, l’ajout du disque permettra de passer rapidement d’une direction à l’autre, comme c’était autrefois nécessaire dans les jeux de « baston » (aahhh, Street Fighter 2, que de souvenirs ^^). Mais aujourd’hui, (tous ?) ces jeux proposent la possibilité d’utiliser les joysticks, rendant à mon sens ce disque un peu inutile.

Effet pervers : sur plus d’un jeu utilisant le D-Pad pour changer d’arme, utiliser un item, etc …, avec ce disque de contrôle, je me retrouvais à appuyer un peu trop rapidement sur une direction, pas assez précisément, et le disque déclenchait 2 directions en même temps, actionnant ainsi une commande non voulue. A vous de voir donc si ce disque vous simplifiera la vie, mais ça n’a pas été mon cas.

L’ajout du disque disponible en noir ou blanc vous en coûtera 7,95€.

5. Palettes

Acheter une manette SCUF, c’est acheter une manette avec des palettes, sinon autant se prendre une Dual Shock. Les palettes sont donc présentes de base. Celles-ci sont configurées par défaut pour mapper les touches X et O, ce qui conviendra à une majorité des joueurs de Call of … mais pas aux autres, comme entre autres les pauvres joueurs gauchers de Battlefield (double faute, le mec il est gaucher et en plus il ne joue pas à CoD : le MEC !!!).

SCUF Infinity 4PS

C’est pour ça qu’il est possible d’opter pour le remapping électro-magnétique (EMR), vous permettant comme expliqué plus tôt d’attribuer n’importe quelle touche de la manette sur n’importe quelle palette, et d’en changer aussi souvent que souhaité. Pour cela, une petite clé magnétique circulaire est fournie.

En l’appliquant au centre à l’arrière de la manette, il est alors possible d’appuyer à la fois sur une palette et la touche voulue pour reprogrammer leur association : rapide et facile, cela permettra aux joueurs de changer de configuration comme bon leur semble pour leurs différents jeux.

Pour en revenir aux palettes elles-mêmes, notons que SCUF propose un modèle unique, noir avec SCUF écrit en bleu et le logo « Infinity 4PS » en blanc. Pas de formes ou de couleurs différentes, il faudra s’en accommoder.

Coût de l’option : l’affectation X + O par défaut est inclus dans le prix de la manette, l’EMR quant à lui vous coûtera un supplément de 17,95€.

6. Gâchettes

Autre nouveauté de la SCUF Infinity 4PS : la possibilité de choisir des gâchettes customisables. Cette nouvelle option permet de profiter de 3 fonctions distinctes pour les gâchettes L2 et R2 (L1 et R1 étant non analogiques donc non concernées) :

SCUF Infinity 4PS

  • Gâchettes ajustables : via une mini-clé fournie, à l’effigie de la marque comme la clé EMR, il vous sera possible d’ajuster la dureté de la pression nécessaire pour actionner les gâchettes via une petite vis incrustée sur le dessus de celles-ci. Ainsi, vous pourrez durcir ou assouplir leur toucher, selon vos préférences.
  • Bloque-gâchettes : un ergot pivotant à l’aide de cette même mini-clé a été inséré à l’arrière des 2 gâchettes. Cet ergot peut être soit en position haute, ne modifiant pas le comportement habituel de la gâchette, soit en position basse, réduisant de moitié la course de celle-ci. Cette option réduisant donc la course de la gâchette, il vous sera ainsi plus facile de l’actionner rapidement à répétition, idéal par exemple pour tirer rapidement avec des armes au coup par coup dans les FPS.
  • Extensions de gâchettes : les gâchettes sont en fait constituées de 2 pièces, le « corps » solidaire de la manette, et leur dessus qui est amovible et vient se clipper fermement. En choisissant les gâchettes customisables, vous recevrez 2 jeux d’extrémités de gâchettes : des courtes, rappelant fortement celles d’origine, et des extrémités rallongées, environ 2 fois plus longues, offrant une bien plus grande surface de contact. Pour les jeux ou la fonction analogique des gâchettes est utilisée, cette longueur supplémentaire permettra d’agir avec plus de précision, le principe restant le même qu’avec les sticks rallongés.

Cette option vous en coûtera donc 19,95€ pour des gâchettes customisables avec extrémités noires, ou 22,95€ en choisissant une des 5 autres couleurs disponibles.

7. Grip et vibrations

Le grip propre aux manettes 4PS, le « SCUF Pro Grip », reste bien entendu disponible. Celui-ci présentait la particularité d’avoir sur toute la partie centrale de leurs poignées, à l’arrière, un grip efficace directement inséré dans le corps de la manette.

SCUF Infinity 4PS

Avec la SCUF Infinity 4PS, vous aurez 3 options : faire sans grip, la texture arrière des poignées étant par défaut légèrement mieux que sur les manettes d’origine, légèrement rugueuse mais sans réel relief, choisir le « SCUF Pro Grip » ou bien opter pour le nouveau « Military Grade SCUF Grip ». Il s’agit d’une sorte de revêtement comme fondu à même les poignées, sur toute leur surface, au toucher « gomme » légèrement souple, avec des reliefs prononcés faisant penser à des « coulures » de matière plastique ajoutées. Le résultat est tout aussi esthétique qu’efficace, offrant une préhension exceptionnelle ainsi qu’un confort parfait.

Cette option vous coûtera 14,95€ de plus.

Également, option désormais classique, il est possible d’enlever le moteur de vibration de la manette pour alléger celle-ci. Beaucoup de joueurs cherchant plutôt à lester leur manette, j’avoue que cette option me laisse un peu perplexe, et ceux qui ne veulent pas des vibrations peuvent tout aussi bien les désactiver sur la console ou dans leur jeu.

Cette option coûte 3,95€ supplémentaires (et permet j’imagine à SCUF d’avoir des étagères entières de moteurs de vibrations prélevés sur des milliers de manette et en train de prendre la poussière^^).

8. Accessoires en option

Quelques accessoires supplémentaires sont également disponibles sur la boutique en ligne SCUF. Ainsi vous pourrez retrouver pour votre manette SCUF 4PS :

  • Une housse de protection coquée pour manette, noire avec liseré bleu, ornée du logo « SCUF Gaming », vous permettra de transporter et ranger votre manette en toute sécurité. Équipée d’un double zip avec les tirettes en caoutchouc aux formes du logo de la marque (un peu comme la clé EMR) et moulée aux dimensions de la manette, elle viendra épouser les formes de celle-ci sans problème. La housse est vendue 9,95€ et ne sera pas un luxe pour protéger votre précieux accessoire.

SCUF Infinity 4PS

  • Un câble de chargement micro-USB tressé disponible en 3 couleurs : noir/vert, noir/bleu et noir/rouge. Sa longueur de 3m et son revêtement résistant vous assureront une utilisation confortable. Prix du câble haut de gamme : 9,95€.

SCUF Infinity 4PS

  • Un kit de remplacement de palettes contenant 2 palettes et une clé de démontage (le manche étant encore une fois le logo de la marque en caoutchouc). Utile si vos palettes commencent à s’user avec le temps. Il vous en coûtera 10,95€.

Également, je ne listerai pas tout, vous pourrez retrouver les « pièces détachées » en vente à l’unité : clé EMR, mini-clé pour gâchettes, sticks, rings etc … De quoi varier les couleurs de votre manettes et avoir quelques pièces d’avance en cas de problème.

Bilan sur la personnalisation de la manette

Vous l’aurez compris en parcourant ces options, le nombre de combinaisons possibles est tout simplement gigantesque, et il y en aura vraiment pour tous les goûts, tous les styles de jeu et (pas tout à fait) toutes les bourses.

SCUF Infinity 4PS

Le petit bijou testé dans cet article ne vous en coutera pas moins de 239,60€ (ouch !).

Le prix total de la SCUF Infinity 4PS oscillera ainsi entre 125€ et 248€, hors accessoires. Il est clair que c’est LE vrai frein à l’achat d’une manette SCUF : les possibilités qu’elles offrent sont vraiment très alléchantes et avoir sa manette personnalisée entièrement selon ses goûts, avec palettes, remapping, sticks et ring interchangeables est vraiment top, mais il est évident que ce ne sera pas à la portée de toutes les bourses. Quand on est un joueur pro sponsorisé, on n’a pas à se poser la question, ça ne coûte rien. Les adultes actifs y réfléchiront un petit peu plus avant de sortir leur CB, par contre pour les jeunes joueurs il faudra économiser longuement ou convaincre les parents de leur offrir cette « simple manette » : ce n’est pas péjoratif, mais pour un néophyte (ou un parent, hein les jeunes ? 🙂 ), c’est le type de réflexion qu’on entend facilement.

Il est à noter quand même que depuis l’année dernière, bon nombre d’options existantes ont vu leur prix légèrement diminuer : saluons au moins le geste, cela permet de faire monter l’addition un peu moins vite. De plus, pour les « aficionados » de la marque qui surveillent le site, il est vrai que SCUF propose régulièrement des promotions permettant d’économiser un peu sur le prix de la manette.

Comme pour toute chose donc, la qualité a un prix, et celle-ci est bien là, soyez-en persuadés. Reste que le prix de ce concentré de technologie/design/performances ferme la porte à de nombreux joueurs n’en ayant pas le budget.

Efficacité de la SCUF Infinity 4PS en jeu

Une fois votre précieuse manette entièrement configurée sur le site telle que vous en rêviez, et quand le facteur vous aura enfin livré votre accessoire tant attendu, nous voici dans le vif du sujet.
Je ne vais pas tourner autour du pot pendant 10 ans : vous aviez pu en juger lors du test de la SCUF 4PS il y a un an, la manette avait fait forte impression et ses différentes options s’étaient avérées vraiment efficaces en jeu, apportant confort, précision et performances.

Et bien avec la SCUF Infinity 4PS, c’est tout pareil… en encore mieux !

La plus grande nouveauté (selon moi) de cette Infinity étant le système de changement de joysticks via la clé Infinity Lock et les rings, il faut bien avouer que cette option change radicalement la donne : pour les joueurs connaissant déjà leur préférence en termes de sticks, ce n’était pas trop gênant encore d’en choisir 2 lors de la commande de la manette sur le site. Mais pour les joueurs indécis, ou aimant varier la forme/longueur de leurs sticks, un vrai dilemme se posait alors : quel choix faire ?

Maintenant plus aucune hésitation à avoir : en prenant quelques sticks différents, vous pourrez varier à loisir. Le système est facile à manipuler, et vous changez vos sticks en 1 min.

SCUF Infinity 4PS

Le seul petit point négatif, s’il fallait vraiment en citer un, est le fait d’extraire complètement le stick, laissant le mécanisme apparent en dessous. Il faudra être précautionneux et ne pas faire rentrer de poussière ou autre à l’intérieur, et venir clipper le joystick en douceur sous peine d’endommager le mécanisme. Rien de compliqué ou de rédhibitoire cependant.

Sinon, le fait de pouvoir utiliser des sticks de longueurs et formes différentes et des palettes apportent un énorme plus en jeu, tout particulièrement dans les FPS, leur qualité et leur confort d’utilisation aidant. Espérons que SCUF augmentera le nombre de modèles disponibles, avec plus de longueurs et de textures peut être, permettant de s’inspirer de certains accessoiristes proposant de nombreux modèles d’embouts à clipper à l’extrémité des sticks.

Les gâchettes ajustables, l’autre nouveauté, permettent aussi d’adapter efficacement leur comportement à votre jeu.

Le réglage de leur dureté sera une question de préférence, ça ne se discute pas. Le système de vis permet de régler avec précision celles-ci, rien à redire sur le système qui fonctionne bien.

Les bloque-gâchettes quant à eux apportent aussi une vraie plus-value en jeu, et votre cadence de tir au coup par coup dans les FPS va pouvoir augmenter, la course de la gâchette s’en voyant raccourcie. Par contre ATTENTION : comme expliqué plus haut, ces bloque-gâchettes ont 2 positions (haute et basse). La position basse permettant de raccourcir la course n’est pas réglable et diminue celle-ci environ de moitié. Cela dépendra des jeux, mais il faut noter que cette « butée » de gâchette arrivera peut-être un peu trop tôt. Par exemple sur Battlefield 1, impossible de l’utiliser : la gâchette arrive en butée avant que le tir ne se déclenche en jeu, dommage. Pour une future version de la SCUF Infinity 4PS, espérons que SCUF proposera un système réglable offrant par exemple un système avec plusieurs crans.

Les extensions de gâchettes ont une utilité plus anecdotique selon moi : je pensais vraiment les utiliser pour mes FPS mais au final je suis revenu au modèle court.

Pour les jeux ou la fonction analogique des gâchettes est utilisée, cette longueur supplémentaire permettra d’agir avec plus de précision, le principe restant le même qu’avec les sticks rallongés. Mais pour les FPS, ça n’a pas vraiment de plus-value, et tout sera une histoire de confort : peut-être les joueurs avec des grosses mains apprécieront plus d’avoir une surface plus importante. Pour les autres, ça sera une question de préférence, il faudra essayer pour savoir.

SCUF Infinity 4PS

Pour ce qui est des palettes SCUF, au-delà du « Infinity » qui a été ajouté dessus, je n’ai pas constaté de changement par rapport au modèle précédent : le système était excellent, pourquoi changer une équipe qui gagne après tout ?

Les palettes vous aident à garder le pouce sur le stick sans avoir à contorsionner sa main pour atteindre les touches de droite en ramenant l’index depuis les gâchettes ou l’arrière de la manette : c’est un confort supplémentaire, mais c’est surtout un gain de temps, et ces fractions de seconde gagnées font la différence dans un FPS.

Elles ont une forme ergonomique et ne sont pas plates : élargies vers le bas et légèrement « vrillées » pour suivre l’arrondi des doigts, la surface disponible pour les « cliquer » est grande, et le clic est net et assez silencieux. Leur accès est aisé mais mon seul reproche, ayant des petites mains, serait de les voir situées un peu trop vers le centre de la manette : si vous n’entourez pas bien votre manette avec vos paumes, ou si vous utilisez des joysticks longs (vous faisant un peu « desserrer » la manette le pouce étant plus haut), il faut un peu bouger la position de sa main pour repositionner le majeur au-dessus des palettes : pas franchement gênant, mais ça reste une optimisation possible. Je les aurais préférées plus proches des « poignées », vers l’extérieur et qui sait, peut-être un jour aurons-nous également la possibilité d’intervertir plusieurs modèles de palettes ? Soyons fous 😉

Le SCUF Military Grip pour finir offre une préhension exceptionnelle ainsi qu’un confort parfait : la SCUF Infinity 4PS est bien calée dans vos mains, et ces mini aspérités et reliefs sont très agréables contre les paumes.

Vous l’aurez donc compris, ces options anciennes et nouvelles vous faciliteront la vie et amélioreront sensiblement votre qualité de jeu : cette manette SCUF Infinity 4PS est donc une vraie réussite et un quasi sans-faute à mes yeux.

Conclusion sur la SCUF Infinity 4PS

Cette manette SCUF Infinity 4PS réussit cette année à dépasser son ainée qui était déjà exemplaire. Nul doute que les chanceux qui s’y essayeront auront du mal à s’en passer ensuite. Les nombreuses possibilités de personnalisation esthétiques couplées aux personnalisations pour la jouabilité, sticks, gâchettes, palettes, grip, font de cette manette un outil indispensable à tout gamer recherchant la performance en jeu.

Les plus :

  • Finition excellente
  • Confort de jeu et performances en jeu améliorées
  • Remapping des palettes + gâchettes réglables + sticks interchangeables = combo ultime !

Les moins :

  • Prix élevé : personnalisation et options ont un prix justifiable certes, mais rendant la manette inaccessible aux plus petits budgets

Ou l’acheter ?

achat-scuf-gaming Stealth Gamer

Liens utiles