Sound Blaster, branche gaming de Creative, ajoute de plus en plus de casques gaming à son catalogue de produit depuis un an, pour le plus grand bonheur des joueurs.

Le Sound Blaster EVO, modèle de base d’une série de 4 casques construits sur une même base, propose un son stéréo et une utilisation en filaire.

Que va-t-il apporter par rapport à l’Inferno, modèle équivalent testé récemment ?

[INFO] Dans un souci de cohérence, la notation de ce casque a été harmonisée avec celle des autres modèles que j’ai testés sur ce site et disposant de ce même en-tête : la note des casques plus anciens est ainsi plus représentative en comparaison des casques actuels et de l’évolution de leurs prix respectifs.

Caractéristiques techniques

  • Casque stéréo de type fermé
  • Connectique : USB ou 3.5mm
  • Membranes : 40 mm
  • Impédance : 29 ohms
  • Réponse en fréquence (casque) : 20Hz ~ 20kHz
  • Microphone : à condensateur, filtrage antibruit
  • Longueur de câble : 1.80m pour l’USB, 1,20 pour le jack
  • Poids : 230g

Déballage

Le packaging du Sound Blaster EVO ne déroge pas aux habitudes de la marque, et c’est sans surprise mais avec plaisir qu’on découvre l’emballage tout en noir et rouge, couleurs de la marque. On retrouve le détail des caractéristiques sur la face avant et les compatibilités et autres informations sur le logiciel à l’arrière.

Sound Blaster EVO

A l’intérieur, on retrouve le casque calé dans un support plastique et 2 câbles : le premier en jack 3,5 mm aux 2 extrémités pour brancher le casque sur n’importe quelle source audio disposant d’une sortie jack (mobile, PC, manette PS4 ou Xbox One…), le second en USB vers micro-USB, pour brancher le casque sur PC exclusivement et profiter du logiciel, le panneau de contrôle Sound Blaster EVO.

Le casque est fait principalement de plastiques noirs mats et de parties rouges brillantes sur le pourtour des écouteurs et leur extérieur.

Sound Blaster EVO

A cet endroit, sous un cache transparent floqué du logo Sound Blaster, on retrouve une fois branché en USB à un PC un halo lumineux rouge visible à travers, entourant le logo de la marque, donnant un look vraiment sympa.

Sound Blaster EVO

La mousse des écouteurs est recouverte de similicuir cuir noir avec des coutures rouges, et le tissu au fond des écouteurs est rouge lui aussi. On retrouve cette même matière dans un insert à l’intérieur de l’arceau, au milieu, à l’endroit qui va venir se reposer sur la tête. On retrouve ces tons noir/rouge partout. Les câbles sont eux-aussi gainés de plastiques rouge.

Sound Blaster EVO

L’arceau rigide est en plastique, renforcé d’une bande en métal en son centre. Les crans sont très résistants et donnent une impression de solidité qu’on retrouve rarement : ça a l’air fait pour durer.

Le Sound Blaster EVO est relativement léger avec ses 230 gr, par contre je n’ai réussi à trouver nulle part l’information « officielle » afin de savoir s’il s’agissait d’un casque supra-aural ou circum-aural. Une fois sur la tête, il faut avouer qu’il est un peu entre les deux, j’en reparle juste en dessous.
Les écouteurs peuvent pivoter à 90° et sont également pliables vers l’intérieur afin de diminuer le volume du casque pour son rangement… mais pas dans une housse ou sacoche quelconque, celle-ci n’étant pas fournie. Elle existe pourtant bien et est fournie avec les modèles supérieurs de la gamme EVO, ceux-ci, fonctionnant en sans-fil, étant aussi prévus pour un usage plus nomade.

Pas de télécommande filaire ici : le capots transparents droit est en fait un bouton multifonctions permettant de mettre sur pause/reprendre la lecture d’une musique ou d’un film, et on retrouve une petite molette sur le dessus du même écouteur permettant de régler le volume, uniquement sur PC.

L’impression générale sur la qualité de fabrication et la robustesse du casque est un peu meilleure que celle que j’avais eu avec le Sound Blaster Inferno. Une fois encore, c’est sur la durée que l’on peut se rendre compte de la solidité d’un casque, donc rien de définitif.

Confort

Le casque s’avère relativement léger et facile à mettre en place.

Sound Blaster EVO

La sensation est déroutante la première fois, car les écouteurs pivotent facilement et se replient à l’intérieur tout aussi facilement, sans aucun cran : on a l’impression de tenir un casque tout désarticulé.

Mais une fois sur la tête, il prend bien sa place, et reste bien calé : la pression est bien répartie entre le haut du crâne et les écouteurs, et le confort global est bon. Par contre, comme je le disais plus haut, la taille intermédiaire des écouteurs est assez gênante : le casque est en partie en appuie sur les oreilles, et pour l’autre partie, ce sont les oreilles qui « rentrent » plus ou moins dans le casque. Il est possible de rentrer entièrement ses oreilles dans les écouteurs, comme pour un circum-aural, mais cela demandera un léger « pliage » (lol) de vos oreilles, pas douloureux, mais juste inconfortable pour jouer longuement. Pas terrible sur ce point donc.

Sound Blaster EVO

L’isolation passive est correcte, dans la norme de ce qu’on trouve pour un casque fermé : vous gagnerez quelques dB sans être coupés du monde pour autant (à moins de mettre le volume trop fort bien sûr). Le similicuir aidant à cette isolation, il tient également un peu chaud aux oreilles, l’un n’allant pas sans l’autre.

Le confort d’utilisation des commandes est bon lui : le bouton multifonction extérieur est quasiment aussi grand que l’écouteur, impossible à manquer, et la molette, bien qu’elle soit petite, est bien placée et facile à manipuler.

Au final, le confort reste quand même handicapé par un positionnement sur les oreilles délicat, qui gênera très surement bon nombre de joueurs. Possible que certaines tailles d’oreilles se prêtent bien au port de ce casque, je conseillerai dans la mesure du possible de l’essayer quand même avant d’envisager son achat.

Qualité audio

Testant des casques depuis maintenant un certain temps, et d’autant plus après avoir testé tout dernièrement le Sound Blaster Inferno, modèle de la gamme inférieure qui m’a fait une très bonne impression sur l’audio, je m’apprête pour la première fois à utiliser ce terme pour le rendu d’un casque : dégueulasse !

Ce casque m’a tellement déçu, malgré le temps passé à essayer d’en tirer quelque chose, que je ne vois pas d’autre mot pour qualifier son rendu. La seule qualité qu’il a est d’être égal à lui-même qu’on le branche en jack ou en USB : le rendu est parfaitement identique.

Sound Blaster EVO

Les graves sont molles et floues, on a l’impression qu’elles sont à la fois étouffées et déformées, comme venant d’une caverne, alors qu’elles prennent pourtant le dessus sur le reste du spectre audio. Les mediums et les aigus sont comme atténuées, et sans être foncièrement mauvaises, elles manquent cruellement de précision. Ces basses irréelles occultent au final tout le reste, laissant un goût amer en écoutant des titres connus.

Sound Blaster EVO

Le panneau de contrôle Sound Blaster ne parvient pas à sauver la mise : à part basculer entre 3 presets changeant très légèrement le rendu, jouer avec le filtrage du micro ou le mixeur répartissant la balance entre le son et le tchat ou bien donner des effets à la voix (robot, lutin, femme, etc …), il ne sauve pas le casque de l’écueil.
Un GROS carton rouge donc, je ne m’étendrai pas plus sur le sujet.

Microphone

Le microphone du Sound Blaster EVO est intégré à l’un des écouteurs : il ne s’agit ni d’une perche ni d’un micro filaire. De base, en jack, il capte correctement la voix, sans filtrer particulièrement les bruits extérieurs.

En USB sur PC par contre, le panneau de contrôle Sound Blaster permet de bien régler les seuils de sensibilité et le filtrage, pour un rendu très bon : on n’en attendait pas moins d’un logiciel Sound Blaster, et la partie logicielle complète parfaitement la partie matérielle plutôt standard.

Conclusion sur le Sound Blaster EVO

Comme vous l’aurez lu, le bilan n’est pas brillant : un son vraiment très mauvais, un confort moyen, un panneau de contrôle qui n’arrive pas à rattraper le rendu offert par le Sound Blaster EVO, ça fait beaucoup pour un casque, donc je serai malhonnête en vous le conseillant.

Vendu autours des 80€, il est clair que vous trouverez mieux chez à peu près toutes les autres marques pour ce prix.

Même si la construction semble identique, je n’étendrai pas mon avis aux modèles sans-fil supérieurs de la marque : les EVO ZX et EVO ZXr ayant des fiches techniques différentes, je leur laisse le bénéfice du doute et pourrai peut être m’en faire une idée lors de prochains tests.

Pour l’EVO ‘tout court » …. « Fuyez, pauvres fous ! »

Les plus :

  • Un look sympa
  • Microphone correct

Les moins :

  • Son catastrophique
  • Confort très moyen
  • Partie logicielle peu utile

Ou l’acheter ?

achat-amazon

Lien utile