Récompensée de nombreuses fois par la presse, la gamme de casques Arctis de SteelSeries a rencontré un succès mérité auprès des gamers.

C’est donc tout naturellement que SteelSeries remet au goût du jour sa gamme de casques dans une version 2019.

Ici nous allons nous intéresser au modèle SteelSeries Arctis 7 édition 2019. Un casque légèrement revisité, mais toujours sans fil et équipé du traitement DTS pour son rendu surround.

Présentation et différences avec l’ancienne génération

Pour cette mise à jour 2019 SteelSeries a pris soin d’écouter les retours des utilisateurs. Cette nouvelle gamme qui concerne les modèles Arctis 3, 5 et 7 inclut une série de petits changements esthétiques ainsi que de nouvelles mousses à mémoire de forme pour un meilleur confort.

Le bandeau du Arctis 7 a également été redessiné pour ressembler à celui de l’Arctis Pro afin d’améliorer l’ajustement du bandeau aux têtes de toute taille.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

À côté de ces changements esthétiques, les nouveaux Arctis 5 et 7 ont aussi reçu une mis à jour en terme de performance sonore pour prendre en charge une plage des graves plus étendue. Le rendu surround à lui aussi été mis à jour avec le DTS Headphone X v2.0.

Cette mise à jour est également disponible en téléchargement pour les anciennes versions du casque, c’est un point très positif et il convient de féliciter Steelseries de ne pas avoir laissé de côté ses anciennes gammes comme le font si facilement certaines marques.

Caractéristiques techniques du SteelSeries Arctis 7

Casque :

  • Haut-parleurs Neodyme de 40mm
  • Réponse en fréquence : 20 – 22000 Hz
  • Sensibilité : 98db
  • Impédance : 32 Ohm
  • Distorsion : < 3%
  • Portée : 12 m
  • Poids 350 g
  • Autonomie : 24 h

Micro :

  • Micro bidirectionnel
  • Réponse en fréquence : 100 Hz – 10 000 Hz
  • Sensibilité : -38 dB
  • Impédance : 2200 Ohm
  • Réduction de bruit
  • Micro rétractable
  • Coupure micro sur le casque

Déballage

Le packaging du casque SteelSeries Arctis 7 est assez basique. Nous retrouvons le suremballage aux couleurs de la marque, accompagné d’une seconde boîte en carton avec à l’intérieur le casque et ses accessoires disposés dans une coque en plastique.

Rien de bien tape-à-l’œil, mais c’est soigné et le casque est correctement protégé.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

Nous retrouvons le casque accompagné :

  • De l’émetteur/récepteur sans fil
  • Un câble USB/micro USB pour le rechargement
  • Un câble propriétaire vers jack 4 pôles pour brancher le casque sur n’importe quel appareil
  • Une notice

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

Design et qualité de fabrication

C’est la première fois que j’ai un modèle Arctis entre les mains, et je dois avouer avoir été agréablement surpris par la sensation de qualité immédiate offerte par ce casque.

Tout donne vraiment la sensation d’un produit soigné. Les parties mobiles sont en métal recouvert d’un revêtement plastique, les plastiques sont épais et de qualité avec des textures savamment choisies. Rien ne sonne creux, les boutons et molettes ne sont également pas délaissés.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

La qualité d’assemblage est aussi excellente. Il n’y a aucun jeu entre les pièces, aucun craquement ni grincement.

Quant au design je le trouve vraiment réussi. Avec ce noir profond mat, des logos discrets et ce bandeau sur lequel sont dessinées de légères formes géométriques, on est loin du casque gamer flashy. Personnellement je trouve cet équilibre vraiment bien choisi. Et pour ceux qui recherchent quelque chose d’un peu plus original, le Arctis 7 est également disponible en blanc.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

Au final je suis vraiment sous le charme de ce casque SteelSeries Arctis 7. Je n’ai absolument aucun reproche, si ce n’est la batterie qui n’est pas amovible et donc difficilement interchangeable en cas de panne ou fin de vie.

Connectiques et fonctionnalités

Il y a beaucoup de choses à dire sur ce SteelSeries Arctis 7. Commençons par les fonctionnalités disponibles sur le casque.

Sur l’écouteur droit vous noterez le bouton on/off rétro éclairé. Celui-ci change de couleur pour indiquer le niveau de charge du casque (Vert 100-50%, Jaune 49-20%, Rouge 19-10%, Rouge clignotement rapide 9-1%). Nous retrouvons aussi et surtout, une molette de son pour régler l’équilibre entre le son du chat et du jeu. Une fonctionnalité dont on se passe difficilement après y avoir pris goût et qu’on devrait retrouver sur l’ensemble des casques gamers.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

Ensuite sur l’écouteur gauche du SteelSeries Arctis 7 nous avons : un bouton pour désactiver le micro, une molette de volume sonore, un port micro USB pour la charge du casque et enfin deux autres ports bien plus originaux.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

L’un permettra de connecter le casque via un câble propriétaire vers à un smartphone, une manette ou tout autre appareil équipé d’un port jack. Le casque se comporte ainsi comme un casque filaire classique où il sera aussi possible d’utiliser le micro. Le tout bien sûr sans avoir besoin d’utiliser la batterie.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

L’autre port, intitulé « Prise de partage de casque audio », permettra de partager son écoute avec un autre utilisateur. Il suffit alors de brancher directement une paire d’écouteurs ou un second casque en jack via ce port. Je ne sais pas si beaucoup de personnes utilisent ce genre de fonctionnalité, mais c’est le genre de petite touche que j’aime bien.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

Vous vous dites que c’est déjà pas mal, que le casque propose déjà un certain nombre de fonctionnalités, mais ce n’est pas tout ! Intéressons-nous à l’émetteur sans fil qui est tout aussi intéressant.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

Cet émetteur propose 2 ports jacks. Un port « in » et un port « out ». Le port « in » permet de brancher un appareil comme un smartphone/tablette pour éventuellement ajouter une musique de fond lors des cessions de jeu ou entendre un appel (en revanche le micro du casque ne sera pas pris en compte pour répondre à un appel).

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

Le port « out » quant à lui, permet de brancher un kit son ou des enceintes. Là où cela devient intéressant, c’est que SteelSeries a eu l’intelligence de basculer entre le kit son et le casque de manière automatique. Il suffit alors simplement d’allumer le casque pour que le kit son se coupe ou de l’éteindre pour que le son rebascule sur les enceintes. Une option vraiment très pratique pour une utilisation de tous les jours !

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

Comme vous avez pu le constater, le casque SteelSeries Arctis 7 éditions 2019 est vraiment très complet et sûrement bien plus complet que la majorité des casques disponibles sur le marché. Est-il parfait pour autant ? J’aurais dit presque. À mon goût il ne lui manque qu’un bouton pour activer/désactiver le rendu surround sans être contraint de passer par le logiciel. Dommage !

Confort d’utilisation

Qui dit casque sans fil, dit forcément un poids un peu plus lourd que la normale. Avec ses 350 g le casque SteelSeries Arctis 7 se situe toutefois dans la moyenne.

Ce poids n’est en revanche pas un problème. Grâce au système ingénieux et unique de suspension via un « bandeau de lunettes de ski » (ce n’est pas moi qui le dit mais la marque), le poids est parfaitement réparti sur la tête.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

Celui-ci est également facilement réglable grâce à un système de scratch sur l’extérieur de l’arceau.

Concernant les écouteurs ils sont tout simplement excellents. Munis d’épaisses mousses à mémoire de forme, le confort est optimal. Les écouteurs épousent également parfaitement le contour des oreilles grâce aux articulations du casque.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

J’ajouterais une mention spéciale au revêtement en tissus des écouteurs qui est lui aussi très agréable. Moins chaud que du simili cuir tout en conservant un minimum la sensation de casque fermé, je trouve ce compromis intéressant. C’est toutefois un peu moins douillet que du velours, mais aussi beaucoup moins salissant (moins attrape-poussière notamment).

Le confort global est tout simplement excellent et probablement l’un des meilleurs que j’ai eu l’occasion de tester. Le seul bémol concernera les écouteurs pivotables à 90° peu confortables une fois autour du cou. Ceux-ci ayant tendance à se resserrer sur la gorge.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

Qualité du son et du sans-fil

Sorti de la boîte le casque est déjà appairé au casque. Si toutefois ce n’était pas le cas, il suffit de presser le bouton sur l’émetteur 5 secs. C’est simple et rapide.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

Une fois fonctionnel, c’est le moment d’apprécier la qualité audio du casque SteelSeries Arctis 7.

Le rendu est assez convaincant avec un son suffisamment détaillé et des basses bien présentes sans trop cogner. En le comparant à une multitude de casques je lui reprocherais éventuellement d’avoir des basses un peu floues, pas assez franches et des médiums et aiguës manquant d’équilibre dans certaines situations. On sent que le casque est limité dans ses capacités et qu’il ne pourra jamais atteindre la profondeur d’un Astro A50 ou encore le rendu naturel et doux d’un HyperX Cloud Flight. Mais il faut relativiser puisque le SteelSeries  Arctis 7 s’en sort tout de même vraiment bien et saura sans aucun doute satisfaire une grande majorité des utilisateurs.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

Concernant le surround (activable uniquement depuis le logiciel), SteelSeries a fait le choix d’opter pour la technologie DTS Headphone X dans sa version 2.0.

Personnellement je reproche souvent au surround proposé sur les casques audio de restituer un son très « caverneux », un rendu dénaturé avec effet de réverb peu naturel sur les musiques et voix notamment.
Avec ce traitement DTS j’ai vraiment moins eu cette sensation. Le rendu est plus équilibré et écouter des musiques et dialogues passent beaucoup mieux que toutes les autres solutions que j’ai eu l’occasion de tester (Dolby Surround, Xear Surround ou solutions propriétaire).

La contrepartie c’est que nous avons éventuellement une spatialisation moins prononcée, la scène sonore parait moins large, mais le son est moins transformé et paraît plus naturel. Personnellement je trouve le compromis idéal, de quoi me réconcilier avec le surround, moi qui ne suis pas un grand fan de ce traitement à la base.

Terminons par la qualité du sans fil qui est irréprochable. Avec une connexion sans fil 2,4 GHz d’une portée annoncée de 12 mètres, je n’ai jamais rencontré le moindre problème de latence, de déconnexion ou de grésillement. Et avec une autonomie d’une vingtaine d’heures, difficile de tomber à court de batterie lors de ses sessions de jeu.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

Logiciel

Pour profiter pleinement du casque et notamment bénéficier du rendu surround, il sera nécessaire d’installer le logiciel SteelSeries Engine.

Casque_SteelSeries_Artis_7_2019

De nombreuses options sont alors offertes à l’utilisateur pour vraiment personnaliser le rendu audio du casque. Il est également possible de toucher à certaines options comme le retour du micro dans le casque, le temps pour la mise en veille du périphérique ou encore l’activation/désactivation de la LED de l’émetteur.

Le logiciel SteelSeries Engine est relativement complet !

Rendu du microphone

Comme sur les autres casques de la marque Steelseries, le casque SteelSeries Arctis 7 est équipé d’une perche micro rétractable qui a l’avantage d’être très souple et de se positionner facilement là où on le souhaite.
Cela permet de capter correctement la voix sans pour autant saisir le moindre de souffle. Le micro peut se désactiver depuis le casque via le bouton dédié. Le bout du micro s’allume alors en rouge.

Concernant le rendu il est assez classique. La voix est correctement audible, peu étouffée et pas trop compressée. Je trouve éventuellement que cela manque de gain pour être un peu plus facilement audible par les coéquipiers.

Je vous laisse un extrait ci-dessous pour vous faire votre propre opinion :

Conclusion sur le casque SteelSeries Arctis 7 2019

Le SteelSeries Arctis 7 m’a vraiment convaincu. C’est un casque vraiment complet avec son utilisation sans fil ou filaire, la balance chat/jeu directement sur le casque, la possibilité de brancher une source sonore externe, de basculer du casque à un kit son automatiquement, le tout avec une autonomie dépassant les 20h, un design soigné, une qualité de finition au rendez-vous et un confort exemplaire. Que demander de plus ?

Et bien je lui reproche juste de ne pas proposer la possibilité d’activer/désactiver le surround depuis le casque, d’avoir un micro au rendu assez moyen et de ne pas posséder de système pour retirer la batterie facilement en cas de panne.

Proposé à 180 € il est toutefois difficile de trouver un concurrent capable d’en faire autant dans cette tranche de prix.

Reste que cela est un investissement non négligeable. Autour des 150€ (dernier prix de l’ancien modèle), je l’aurais conseillé à n’importe qui. Mais pour le moment je vous invite à vous renseignez sur les modèles moins onéreux si les fonctionnalités offertes par ce casque ne vous sont pas utiles.

Pour les autres, je recommande chaudement ce casque SteelSeries Arctis 7. Et si vous en voulez encore plus, SteelSeries propose le Artis Pro Wireless beaucoup plus cher mais encore plus complet et avec une qualité audio revue à la hausse.

Les plus :

  • Qualité de fabrication
  • Design réussi
  • Nombreuses fonctionnalités utiles
  • Qualité du son et du surround
  • Confort et ergonomie
  • Autonomie

Les moins :

  • Pas de bouton sur le casque pour activer/désactiver le surround
  • Micro un peu décevant
  • Batterie non amovible

Ou l’acheter ?

Version Noir :




Version Blanc:




Liens utiles

Galerie