SteelSeries a acquis une certaine réputation en terme de micro-casques gamer grâce à sa gamme Siberia. Aujourd’hui nous allons nous intéresser à leur casque d’entrée de gamme, le SteelSeries Siberia 100. Commercialisé au prix de 49,90 €, sera-t-il à la hauteur de ses aînés ?

Teaser

Caractéristiques techniques du SteelSeries Siberia 100

Casque

  • Haut-parleurs : 40 mm avec aimants en néodyme
  • Type: circum-aural, fermé
  • Réponse en fréquence : 20 Hz–20,000 Hz
  • Impédance : 29 Ω
  • Niveau de pression acoustique : 94 dB
  • Poids : 235 g
  • Câble 1,2 m avec prise jack 4 broches

Microphone

  • Micro omnidirectionnel
  • Réponse en fréquence: 50 Hz à 15 000 Hz
  • Impédance: 2.2 kOhm
  • Sensibilité: -38 dBV

SteelSeries Siberia 100

Déballage

Casque entrée de gamme oblige, SteelSeries a fait le choix d’un packaging minimaliste. Ici une simple et fine coque en plastique maintient le casque dans son carton aux couleurs de la marque.

Avec le casque, nous retrouvons de manière classique un petit guide d’utilisation ainsi qu’un autocollant SteelSeries.

SteelSeries Siberia 100

Design et qualité de fabrication

Au premier regard le SteelSeries Siberia 100 attire l’œil avec son look soigné au design épuré.

SteelSeries Siberia 100

Pour un casque d’entrée de gamme, c’est plutôt réussi. Les pointes de couleur orange sur les écouteurs ajoutent un côté dynamique et moderne sans en faire trop.

Le casque reste discret et pourra sans soucis être porté dans la rue ou dans les transports en commun.

SteelSeries Siberia 100

Concernant la qualité de fabrication, tout est parfaitement assemblé, aucune pièce ne vient craquer ou grincer.

En revanche, le casque fait très « plastique » :  même si ceux-ci semblent de bonne qualité, aucune pièce en métal ne vient renforcer le casque, notamment au niveau des glissières de réglage de l’arceau.

SteelSeries Siberia 100

Par expérience, je sais que c’est plutôt mauvais signe pour la longévité d’un casque. Ces pièces étant soumises à des tensions, le plastique n’est clairement pas le matériau le plus fiable surtout si le casque se destine à une utilisation mobile. Reste donc à voir ce que ça donnera sur la durée…

Confort d’utilisation

Une fois sur la tête, le SteelSeries Siberia 100 s’avère plutôt confortable. Bien que l’arceau en plastique manque de souplesse le casque ne sert pas trop la tête. Le confort est également accru grâce aux mousses moelleuses et généreuses des écouteurs.

SteelSeries Siberia 100

Seul point noir, l’arceau aurait mérité un meilleur rembourrage. On a l’impression que celui-ci est plus rempli d’air que de mousse et se dégonfle aussitôt posé sur la tête.

Autre petite remarque, les oreilles ont tendance à toucher le fond des écouteurs. Bien que ce ne soit pas vraiment gênant, j’aurais aimé avoir un peu plus de profondeur.

Également, les écouteurs ne pivotent pas à 90°. Ça aurait été un plus appréciable pour une utilisation mobile afin de laisser le casque autour du coup sans gêner les mouvements.

SteelSeries Siberia 100

Concernant les fonctionnalités, le premier gros défaut concernera le branchement. Le SteelSeries est équipé uniquement d’une prise jack 4 broches.

Idéale pour les appareils mobiles et manettes de consoles, ça l’est tout de suite moins pour l’utilisation sur un PC nécessitant une double prise pour le micro et le son. Il faudra donc prévoir l’achat d’un adaptateur voir d’une rallonge sachant que le câble ne mesure que 1.2 mètre de long.

SteelSeries Siberia 100

On retrouvera sur l’écouteur gauche un seul et unique bouton offrant plusieurs fonctions.

Sur appareils mobiles on pourra ainsi avoir accès aux fonctions classiques disponibles à partir d’un kit mains libres (les fonctions pouvant varier selon l’appareil utilisé). Il sera possible :

  • Avec une pression : de mettre en lecture/pause une musique, décrocher/raccrocher un appel
  • Avec 2 pressions : d’accéder à la piste suivante et décrocher un double appel
  • Avec 3 pressions : d’accéder à la piste précédente
  • En maintenant le bouton enfoncé : de couper le micro

Pour une utilisation PC ou console, la seule fonction concernera la possibilité de couper le micro.

SteelSeries Siberia 100

En revanche le casque ne propose aucun moyen de régler le volume du son ! Ici pas de molette ni de télécommande il faudra se débrouiller autrement…

Qualité du son

Le SteelSeries Siberia 100 propose un son équilibré. Les basses sont présentes sans être trop puissantes offrant un rendu intéressant.

Le son est agréable sans atteindre la précision de casque plus haut de gamme, mais reste plus que correct pour tout type d’écoute : musique, film, jeux.

SteelSeries Siberia 100

Enfin, le casque étant de type fermé et équipé d’écouteurs revêtu de simili cuir, le casque étouffe légèrement les bruits extérieurs mais ne vous coupera évidemment pas totalement de votre environnement.

Rendu du microphone

Le micro est très discret sur ce SteelSeries Siberia 100, puisqu’il se loge directement dans l’écouteur gauche.

SteelSeries Siberia 100

Cette configuration, et le fait qu’il soit de type omnidirectionnel, n’en font clairement pas un micro idéal.

La voix se retrouve étouffée par le micro qui capte très facilement tous les bruits environnants, que ce soit le bruit d’un clavier ou de personnes proches.

Plus embêtant, celui-ci capte également le son provoqué par les écouteurs, et ce même à faible volume (je vous invite à regarder la vidéo en fin de test pour mieux comprendre le problème) .

De ce fait le SteelSeries Siberia 100 ne sera pas adapté au gaming au risque de rapidement lasser vos coéquipiers. Il faudra plus voir ce micro comme une fonction d’appoint pour des conversations occasionnelles et de préférence dans des lieux silencieux.

SteelSeries Siberia 100

Vidéo test du SteelSeries Siberia 100 + test micro

Conclusion sur le casque SteelSeries Siberia 100

Le SteelSeries Siberia 100 est un casque sympathique proposant un joli look, un bon confort et un son équilibré. Néanmoins ce n’est clairement pas un casque gaming du fait de son mauvais micro, de son unique prise jack 4 broches et de l’absence de contrôle de volume sonore. Pour une dizaine d’euros de plus je vous recommanderais de vous tourner plutôt vers le SteelSeries Siberia 200 offrant une meilleure qualité audio, un micro perche ainsi qu’une compatibilité multi-plateformes.

Pour une utilisation mobile, le Siberia 100 s’en sort un peu mieux, mais n’est pas exempt de défauts. Encore une fois l’absence de contrôle du volume se fait cruellement ressentir et sa construction entièrement plastique ne sera pas des plus durables en cas de transport fréquent.

Proposé au tarif de 49,90 €, le Siberia 100 est donc un casque d’entrée de gamme correct qui se veut polyvalent mais qui n’excelle malheureusement dans aucune catégorie.

Les plus :

  • Son équilibré
  • Look
  • Confort

Les moins :

  • Rendu du micro
  • Aucun moyen de contrôler le volume
  • Construction très plastique donc pas forcément durable

Ou l’acheter ?

Liens utiles