Un nouveau confinement et une nouvelle période de télétravail m’amènent à tester de petites enceintes PC : les nouvelles Creative Pebble V3.

Ces enceintes Creative Pebble V3 sont plug-and-play et ne nécessitent pas d’installation de pilote, elles offrent en outre une connexion Bluetooth 5.0. Voyons voir de quoi il en retourne…

Caractéristiques

  • Dimensions des Satellites : 123 x 120 x 118 mm
  • Longueur du câble entre les haut-parleurs : 1.35 m,
  • Longueur du câble USB Type-C (pour audio et alimentation) : 1.2m
  • Poids : Satellite gauche: 0.31 kg, Satellite droit : 0.36 kg
  • Puissance de sortie : 2 x 4 W RMS
  • Puissance totale du système : jusqu’à 8 W RMS, puissance de crête 16W si connectées avec port USB C 10W ou adaptateur secteur USB C (non inclus) ou avec un adaptateur secteur USB-A 5V 2A (non inclus) – Gain réglé sur «High»
  • Membranes : Haut-parleur large bande de 2,25” avec radiateur passif
  • Réponse en fréquence : 100–17,000 Hz
  • Rapport signal/bruit (RSB) : 75 dB
  • Version Bluetooth® : Bluetooth 5.0
  • Type de connecteur : USB-C, connecteur analogique stéréo de 3,5 mm
  • Couleur : Noir

1ère impressions

Par rapport au modèle précédent, les Creative Pebble V3 gagnent une meilleure amplification (8W), des HP un peu plus gros (2.25″ vs 2″) et surtout la compatibilité Bluetooth 5.0.

Les enceintes sont livrées dans un carton plutôt sympa aux couleurs de GamerStuff^^

A l’intérieur, le strict minimum. Du carton pour protéger les HP, un mode d’emploi et un adaptateur USB-C vers USB-A (plutôt pratique pour ceux qui n’ont pas de port USB-C sur le PC).

Chose surprenante, Même si le placage or n’a aucun intérêt avec du numérique, j’ai remarqué que le connecteur USB-A est plaqué or et pas le connecteur USB-C.

Enceintes USB-C Bluetooth Creative Pebble v3

Point négatif, pas d’adaptateur secteur dans le carton. Dommage pour ceux qui souhaitaient utiliser les enceintes sans PC !

Une fois sorti du carton, ce kit 2.0 souffle le chaud et le froid.

Autant le design rondouillard est plutôt joli, notamment avec les 2 petits HP cuivrés à la manière de Klipsch. Les enceintes sont très stables et un cercle de caoutchouc assez large leurs évite de glisser.

Enceintes USB-C Bluetooth Creative Pebble v3

Autant, les caisses des haut-parleurs en plastoque de 2mm d’épaisseur et leur poids d’à peine 300g m’ont légèrement refroidit quant à la restitution sonore future. De plus ce plastique fait « cheap » et risque de marquer avec le temps, mais sur des enceintes à -40€ il ne fallait pas s’attendre à mieux.

Les 2 haut-parleurs large bande de 2,25″ sont accompagnés de 2 radiateurs passifs à l’arrière (membranes de haut-parleurs dépourvues de bobine et d’aimant). C’est un système alternatif au système bass-reflex qui permet une extension de la réponse grave dans un volume d’enceinte réduit.

Enceintes USB-C Bluetooth Creative Pebble v3

Branchements

Côté branchements, les enceintes Creative Peddle V3 sont plutôt complètes :

  • Prise USB
  • Prise auxilaire Jack 3.5mm
  • Bluetooth 5.0

Le câble qui relie les 2 satellites mesure 1.35m, c’est bien pour les placer de chaque côté d’un écran mais surement pas suffisant pour un grand bureau. Idem pour le Cordon USB-C qui ne mesure que 1.2m, trop court à mon goût.

Côté réglages c’est assez simple : l’enceinte droite regroupe le bouton de volume et le bouton de sélection de sources en façade et la prise auxiliaire à l’arrière. Sous l’enceinte, Creative a placé un switch d’amplification (faible ou élevé).

Ce switch permet de spécifier la puissance de l’alimentation USB. Si le port USB arrive à délivrer 10W (P=UI -> 2A sous 5V) alors on peut sélectionner « High » (H) et profiter des 8W RMS de l’amplification.

Le test est simple à faire, si en poussant le volume des enceintes le PC commence à tousser c’est qu’il vaut mieux rester sur « Low » (A). 😉

Enceintes USB-C Bluetooth Creative Pebble v3

Enfin une petite LED placée sur le côté du bouton de volume permet de connaitre le mode utilisé :

  • Vert : Gain Faible
  • Bleu : Gain Élevé
  • LED fixe : mode USB
  • LED clignotante : mode Bluetooh
  • Rose fixe : mode auxiliaire

Bref, côté branchement c’est plutôt cool. Même s’il n’y a pas de réglage, c’est facile et complet pour ce type de produit.

Test son

Pour l’instant les Creative Pebble V3 me laissent une impression mitigée. Alors qu’en est-il réellement du son ?

Avant tout chose, il est bon de rappeler que la position des HP à 45° permet de diriger le son vers les oreilles de l’auditeur quand les enceintes Creative Pebble v3 sont placées sur un bureau. C’est plutôt malin !

Enceintes USB-C Bluetooth Creative Pebble v3

Placées les satellites de chaque côté de l’écran, écartées au maximum de ce que permet le câble de 1.35m et vous obtenez une bonne image stéréo.

En lançant un premier son je constate que les médiums sont sympas et le son plutôt bien aéré. Ça rend l’écoute très agréable, on ressent bien la technique de traitement audio Clear Dialogue propre à Creative.

Pour regarder des séries, des streameurs ou certains films, c’est parfait ! Les dialogues seront clairs et intelligibles, mais… pour les scènes d’action ou la musique POP on repassera !

Enceintes USB-C Bluetooth Creative Pebble v3

En effet, malgré les 2 radiateurs passifs situés à l’arrière, les basses sont aux abonnés absents, pure déception !

Sur le morceau Kiss The Cloud de Yello (que j’utilise souvent dans mes tests car il est très complet en basses, médiums, voix, petits sons, etc), la ligne de basse montante au début du morceau (0:25 -> 0:35) est toute simplement inaudible.

Pour le coup Creative a été honnête et l’annonce clairement dans la plage de réponse en fréquence : 100–17,000 Hz. Alors quand je lis certains tests concurrents qui flattent les basses des Pebble V3, je me dis qu’ils n’ont clairement pas testé le produit. Shame !

Pourtant avoir une sensation de basses fréquences honorables sur cette petite taille de HP c’est faisable. JBL a notamment réussi le pari depuis plusieurs années avec son enceinte JBL Flip. Je possède l’enceinte JBL Flip V3 équipée de 2 HP de 1.57″ (donc plus petits que ceux des Creative Pebble V3) et ça marche ! Sans avoir des basses profondes l’enceinte descend jusqu’à 80Hz et sonne bien pour sa petite taille.

En ce qui concerne les Creative Pebble V3 le son est puissant, certes, mais sans coffre. Elles ne seront clairement pas adaptées pour sonoriser une soirée.^^

Personnellement je pense que le problème vient de la construction même de l’enceinte. Si la coque avait été plus épaisse/rigide et pas en plastique bas de gamme elles auraient clairement mieux sonnées. En l’état c’est comme si on avait monté de bons HP sur une boite à chaussure, pour des musiques new age c’est cool, mais sitôt qu’il faut reproduire du Boom Boom on obtient des Poc Poc… C’est malheureusement le prix à payer pour des enceintes à -40€ mais n’aurait-il pas mieux valu augmenter le prix public de quelques euros et proposer un produit sans faute ? Enfin c’est facile à dire de mon point de vue, mais avec cette forme arrondie je suppose que c’est plus compliqué qu’il n’y parait.

La version Pebble Plus vient forcément corriger ce problème (le Bluetooth 5.0 en moins). On garde les 2 satellites (version 2) et on rajoute un (petit) caisson qui permet de descendre à 50Hz. Verra-t-on débarquer une version Pebble V3 Plus ?!

Conclusion sur les enceintes Creative Pebble V3

Proposé à 37.99€, les enceintes Creative Pebble V3 soufflent le chaud et le froid.

Elles sont jolies et proposent connexion numérique, connexion analogique et connexion Bluetooth 5.0 pour -40€, ce qui est plutôt cool.

Le Clear Dialogue de Creative est vraiment convainquant mais malheureusement le spectre sonore amputé d’une partie de sa gamme de fréquences est pour moi un gros point négatif !

Les plus :

  • Design moderne
  • Son clair et intelligible
  • Connectivité
  • Prix

Les moins :

  • Pas de basses fréquences
  • Pas d’adaptateur secteur

Ou l’acheter ?

Liens utiles