Vous vous êtes bien reposé pendant ces fêtes de fin d’année et vous avez encore du mal à vous en remettre ? Razer a décidé de vous montrer qu’il n’y a pas de repos pour les annonces et les innovations.

Aujourd’hui je viens vous présenter votre nouvelle petite copine. Elle s’appelle Christine et elle ne vient pas (malheureusement) de rentrer au sein de l’équipe de GamerStuff.
Ce n’est autre qu’un PC Modulaire basé sur une conception et un design des plus intéressants.

Le PC est la plateforme technologique la plus ouverte mais elle reste limitée dans son évolution à cause de sa complexité. Bon nombre d’entre vous éprouvent donc des difficultés à concevoir un PC par leurs soins, finissant par opter pour du tout prêt tout monté en faisant confiance aux testeurs/monteurs. Je ne parlerai pas de ceux qui achètent leur matériel en grandes surfaces pour dépenser presque le double de ce que valent les composants à l’intérieur de la boite.
Avec le Projet Christine, Razer offre à toutes ces personnes l’opportunité de leur simplifier la vie grâce à une seule et même plateforme qui pourra accueillir le moindre de leurs désirs (Sans arrière pensée messieurs).

Un PC pour les gouverner tous ?

Ce n’est point compliqué, le Projet Christine est un nouveau concept qui va changer votre façon de voir le PC. Il permettra aux plus ignorants de construire et de personnaliser son PC sans aucune connaissance technique requise. Par la suite, de nouveaux matériels feront leur arrivée afin de mettre à jour votre PC sans crainte d’une éventuelle incompatibilité ou obsolescence.
Son design modulaire vous permettra de le construire de A à Z, juste en installant des modules à la volée présentés comme des sortes de cartouches que vous n’aurez qu’à clipser (nostalgiques des consoles à cartouches, bonjour).

Pour faire vraiment très simple, vous aurez une cartouche pour votre processeur, une pour votre carte graphique, une pour votre disque dur…
Les composants seront automatiquement synchronisés grâce à son architecture PCI-Express.
Vous pourrez donc changer ou ajouter des modules à votre guise et suivant vos besoins.

Concernant la compatibilité, le Projet Christine supportera plusieurs systèmes d’exploitation, du quad-SLI de cartes graphiques, de multiples SSD ou HDD en RAID, voire même des alimentations. Ils vous sera aussi possible de brancher vos modules dans l’ordre que vous voulez et le tout sans aucun câble.
Chaque module est complètement indépendant et contient un système de refroidissement liquide et antibruit pour permettre l’over-cloking en usine sans briser la garantie.

Je pense, grosso modo, avoir fait le tour du sujet. Il ne nous reste plus maintenant qu’à attendre un prix et surtout une date de sortie.

En attendant, voici une petite vidéo et quelques images pour vous tenir en haleine.

Encore un CES fracassant

Suite à la petite présentation de cette bonne femme, je voulais vous tenir informé de sa toute récente récompense qui sera un appuis considérable pour que ce projet ce concrétise.

International Consumer Electronics Show

Vous saviez que le projet fut présenté lors de l’International Consumer Electronics Show (CES) 2014 à LAS VEGAS ? Le Projet Christine a permis à Razer de repartir avec les honneurs pour sa troisième année consécutive. Il a reçu la distinction « Best PC » de Engadget qui n’est autre que le partenaire officiel du CES.

Min-Liang Tan, CEO, Cofondateur et Directeur créatif de Razer en a profiter pour s’exprimer en quelques mots :

Notre succès ininterrompu au CES montre bien que le gaming en tant que mode de vie est un phénomène mondial. Nous ne sommes qu’une start-up, mais nous rassemblons une communauté de gamers dans le monde et ce que nous faisons pour eux nous permet d’être sur un pied d’égalité (bien que brièvement) avec les plus grandes entreprises high-tech du monde.

Une chose qui montre que Razer n’est pas prêt de se détourner de sa vocation première qui n’est autre que de satisfaire les joueurs et les fans de la marque.