Pour les amoureux de l’audio, vous savez à quel point il peut être frustrant de ne pas pouvoir utiliser son casque favori lors de cession de jeu en ligne faute de présence d’un micro. AntLion répond à ce problème en proposant aux utilisateurs des micros indépendants que l’on peut attacher sur n’importe quel casque.

Personnellement c’est une solution que j’utilise depuis déjà 2 ans notamment avec mon Sennheiser HD 598Cs équipé du micro AntLion Modmic 4, le tout connecté à un amplificateur audio Sennheiser GSX 1200. Ce micro est pour moi un très bon choix, hormis le fil qui peut être parfois gênant. D’une bonne longueur, il pendouille entre mon fauteuil et le bureau ce qui est loin d’être pratique. Avec le micro AntLion Modmic Wireless je pense que ce problème sera résolu et que mon installation sera quasiment parfaite. Voyons voir si toutefois ce nouveau micro sans fil ne perd rien en qualité.

Teaser

Caractéristiques

  • Portée: 10+ mètres
  • Bit Depth: 16 bit
  • Fréquence d’échantillonnage: 48kHz
  • Codec: aptX Low Latency
  • Latence: ~34ms
  • Plage de réponse (Omni): 50Hz to 20khz
  • Plage de réponse (Uni): 100Hz to 10khz

Déballage & Installation

Dès le déballage du micro on note la qualité et le sérieux de la marque AntLion.

Cela commence avec la mallette de transport rigide (pratique pour une utilisation nomade et pour son rangement car c’est un produit qui reste assez fragile). On retrouve une quantité d’accessoires :

  • Le micro ModMic Wireless
  • Le dongle/récepteur USB
  • Une rallonge USB-A pour le dongle USB
  • Un câble de recharge USB-A vers USB-Micro
  • Deux supports et deux adhésifs supplémentaires
  • Un filtre anti-pop en mousse
  • Un manuel d’instruction
  • Une lingette de nettoyage à l’alcool

L’installation du micro AntLion Modmic Wireless est très simple. Il suffit juste de connecter l’imposant dongle/récepteur USB à votre ordinateur.
Après avoir testé un port USB en façade de la tour, j’ai préféré le brancher à l’arrière de celle-ci et utiliser la rallonge USB fournie pour le rendre visible sur le bureau. C’est moins gênant pour le positionnement de la tour et me rassure sur le fait que je ne risque pas de le tordre ou le casser. Mais surtout cela me permet de voir les 3 LEDs placées sur le récepteur, elles avertissent de l’état du micro.

L’installation sur le casque est aussi simple. J’ai pu profiter du support (embase de forme conique) du AntLion Modmic 4 que j’utilise habituellement. Le Modmic Wireless est livré avec deux supports autocollant. Un seul est nécessaire pour fixer le micro, le second pourra être utile pour un second casque.
Je vous invite à tester le positionnement et à jouer avec la perche flexible pour que le micro se positionne bien devant votre bouche. Et seulement après ça coller le support sur votre casque. La fixation se fait via un scotch double face de très bonne qualité. Cela fait deux ans que j’utilise le micro sur mon casque de tous les jours et le support n’a pas bougé d’un millimètre.

Une fois le micro aimanté sur son support, je vous assure qu’il ne bougera pas même en secouant la tête lors de cessions endiablées. Et contrairement au Modmic 4 cette fois le câble ne sera pas source de gène, puisqu’il n’y en a pas. Le petit point négatif qu’on peut remonter, c’est l’imposante base du micro. Certes elle accueille le port USB, la batterie ainsi que le bouton principal (qui permet d’une pression de couper le micro et de l’éteindre via une pression plus longue), mais j’imagine qu’il serait possible de gagner un peu de place tout en ayant un design plus agréable.

Finition et fonctionnalités

Peu de choses à dire sur la finition du Modmic Wireless. C’est solide et de qualité. La perche peut se tordre facilement pour la positionner comme bon vous semble grâce à sa gaîne en plastique souple et robuste à la fois. Les plastiques du dongle USB et de l’émetteur ne sont pas ce qu’il y a de plus classe mais ils semblent solides également.

Coté fonctionnalités, on retrouve la classique coupure du micro (mute) d’une simple pression sur le bouton à la base de la perche. Il sera également possible d’éteindre le micro via ce même bouton avec une pression plus longue. Plus original, le Modmic Wireless propose également deux modes d’enregistrement : omnidirectionnel et unidirectionnel (cardioïde).
Le mode omnidirectionnel vous offrira une plage de réponse en fréquence plus large, alors que le mode unidirectionnel fournira un signal plus clair et net qui empêche les bruits de fond indésirables tels que ceux des touches d’un clavier numérique. Dans les fait j’ai noté que peu de différences entre les deux.

Comme indiqué plus haut, le dongle USB faisant office de récepteur dispose de 3 LEDs pour vous informer de l’état du micro.

  • Bleu clignotant : micro non appairé
  • Bleu fixe: micro appairé
  • Orange clignotant : besoin de recharger le micro
  • Rouge fixe : micro coupé (mute)

Vous trouverez également ce même système de LED directement sur le micro même si une fois installé sur votre casque il sera dur des les voir.

Coté autonomie comptez environ 12h d’utilisation. Le récepteur vous indiquera avant la fin de batterie que vous devez le recharger, cela évite la coupure net. Lors de mes tests c’est au bout de 10h environ que l’alerte s’est déclenchée. Il est à noter qu’il est d’ailleurs possible de le recharger en cours d’utilisation. Reste à disposer d’un câble suffisamment long pour ne pas être gêné !

Pour les puristes, sachez que la connexion entre le dongle et le micro se fait via la norme aptX. AntLion annonce d’ailleurs une latence de seulement 34ms ce qui est largement suffisant.

Qualité audio

Comme le Modmic 4, le rendu de la voix est restituée avec une fidélité bluffante. A aucun moment lors de mes tests en passant du Modmic 4 au Modmic Wireless les joueurs, avec qui j’étais sur discord, ont fait le moindre retour sur un changement sur ma voix, que ce soit sur le timbre, la perte de voix (connexion), un délai de latence ou tout autre chose.

Conclusion sur le AntLion Modmic Wireless

Le pari est réussi pour AntLion avec ce micro sans fil, réactif et de très bonne qualité. L’autonomie est suffisante, la qualité sonore toujours au rendez-vous avec une ergonomie et un système d’attache toujours aussi efficace.

Proposé aux alentours des 145€, on aurait toutefois aimé un design un peu plus soigné ainsi que des matériaux plus « premium ». Reste, hormis son prix élevé, que si vous désirez convertir votre casque audiophile en casque gamer, ce micro est la solution idéale.

Les plus :

  • Autonomie
  • Qualité audio
  • Fonctionnalités

Les moins :

  • Prix
  • Design et taille des récepteurs/émetteurs

Ou l’acheter ?



Liens utiles

Galerie