NeedForSeat vous connaissez peut-être déjà, si c’est le cas c’est probablement lié à leur ancienneté et leur présence dans les évènements tel que le dernier Z Event 2021. Ils représentent la marque Maxnomic, exclusivement disponible sur leur site https://www.needforseat.fr/.

On trouve sur leur site un choix assez vaste de fauteuil, partant du classique à 329 € aux versions XL à 559€ sans oublier un large choix de fauteuils sous license telles que Grizy eSport, Team BDS et dernièrement Karmine Corp. Ces séries spéciales sont d’ailleurs souvent temporaires et différentes suivant le pays d’achat sur le site NeedForSeat.

Aujourd’hui on vous donne notre avis sur l’un de leur fauteuil phare, le Maxnomic Quadceptor OFC. Il s’agit d’un fauteuil haut de gamme de la marque. Le modèle testé est de taille médium pour personne faisant entre 180 et 196 cm (je mesure 1m84, c’est donc l’idéal). Nous avons choisi la couleur jaune (l’orange n’étant pas disponible) et sans changement ou option. Pas de personnalisation du siège, pas de roulette type roller etc…

Caractéristiques techniques

  • Taille (recommandée) : 185 – 200 cm (Bon c’est contradictoire sur leur site puisque l’image parle de 180 et la fiche technique de 185)
  • Poids (recommandé) : Jusqu’à 130kg
  • Poids maximal : 150kg
  • Repose tête : Coussin de tête avec revêtement antidérapant
  • Dossier : Dossier ajustable librement jusqu’à une inclinaison d’angle maximale de 67°
  • Support lombaire : Soutien lombaire réglable
  • Assise : Ailerons latéraux plats (sans maintien pour l’assise)
  • Hauteur d’assise
    • 50 cm – 60 cm & réglage en hauteur +/- 10 cm environ (Piston à Gaz LARGE);
    • 47 cm – 57 cm & réglage en hauteur +/- 10 cm environ (Piston à Gaz MEDIUM);
    • 44 cm – 49 cm & réglage en hauteur +/- 5 cm (Piston à Gaz SMALL)
  • Chassîs : Châssis en tubes d’acier intégrés et bandes élastiques
  • Accoudoirs : Accoudoirs-4D avec softpad
  • Mécanisme d’inclinaison : Mécanisme d’inclinaison confortable avec 5 positions de réglages possibles
  • Base étoile : Base étoile renforcée en aluminium, diamètre de 70cm
  • Roues : Roues standard
  • Revêtement : Faux cuir de haute qualité (PU et plastique durable)
  • Matériau intérieur : Revêtement PU durable et mousse à froid
  • Broderie : Broderie du logo MAXNOMIC® à l’avant et à l’arrière

Déballage & montage

Forcément c’est un gros carton que nous avons eu à la réception avec pas moins de 28 kg sur la balance. Tout y est d’ailleurs bien rangé, protégé, il y a peu de chance pour que le produit soit abimé lors du transport même avec des coups à l’extérieur du carton.

Le carton est simple, blanc avec en gros la marque et la phrase d’accroche « ultimate esport & office seating ». De grosses icônes pour les conditions de stockage du carton et dans un coin le modèle.

Dans le carton, le Graal, avec les différents éléments du fauteuil, une documentation pour le montage et la visserie nécessaire avec quelques suppléments en cas de perte.

Comme la documentation l’indique, comptez environ 30 minutes pour le monter seul ou 20 minutes si vous le montez à deux. C’est bien sûr plus pratique de le monter avec une autre personne, surtout pour manipuler les éléments assez lourds. Mais cela se fait sans problème seul, prévoyez cependant de la place et si vous ne le montez pas dans la pièce où il finira faite attention à ce qu’il passe bien la porte (non je n’ai pas eu ce problème^^) 😀

Le montage du QUADCEPTOR OFC s’est réalisé sans encombre. La documentation avec photo pour chaque étape est vraiment pratique et très complète (7 pages). C’est même plus simple qu’un meuble Ikea. Contrairement au dernier fauteuil que j’ai monté, chaque trou correspond bien, chaque vis rentre sans problème. Pas besoin d’être bricoleur ou d’avoir du matériel pour le monter.

Sans que ce soit de véritables conseils, on retrouve sur la dernière page quelques règles d’utilisation. Surtout des choses à ne pas faire. Ayant eu l’opportunité d’avoir des conseils d’un ostéopathe sur la bonne position à avoir sur un fauteuil et le bureau, j’aurais aimé retrouver ce type d’information dans la documentation. Mine de rien avoir un beau et bon fauteuil c’est bien, mais l’utiliser correctement c’est mieux.

Design & Qualité de fabrication

Nous avons donc choisi la couleur jaune pour ce fauteuil Maxnomic QUADCEPTOR OFC. Couleur somme toute assez discrète sur ce modèle. Pas de grandes bandes jaunes ou autre, juste des coutures sur le PU en forme de carré aux coins arrondis. L’effet est simple mais efficace. Les couleurs disponibles sont Slightly Silver, Brilliant Blue, BumbleBee Yellow, Raspberry Red et Alien Green.

L’ensemble du fauteuil dispose d’un revêtement simili cuir (PU) de très bonne qualité. Le fauteuil Maxnomic QUADCEPTOR OFC dispose de 3 nuances : 2 en simili cuir lisse avec du gris et du noir et 1 en simili effet peau de pêche en noir sur les cotés de l’assise et du dossier.

Le fauteuil est donc assez sobre dans l’ensemble. La forme est élégante et similaire à de nombreux fauteuils gamer. La taille du fauteuil s’adapte bien à ma morphologie, j’apprécie l’effet siège-baquet sur les côtés qui me maintient bien le dos dans le fauteuil. On retrouve également cela sur l’assise avec les extrémités légèrement relevées et inclinées. On est bien calé, ça ne bouge pas. Le PU aide aussi à cela, ça ne glisse pas.

L’été n’est pas très chaud cette année, dur de vous dire ce que ça donne dans ces conditions. Mais comme tout fauteuil, en cuir ou PU, avec la chaleur ne vous attendez pas à des miracles. Le QUADCEPTOR OFC ne dispose pas d’une climatisation intégrée (peut-être l’avenir des fauteuils gamer) ça risque donc de coller un peu par forte chaleur ou transpiration intensive.

En dehors d’un look assez sobre on remarque rapidement que les boutons, poignées et autres instruments à manipuler ne sont pas en plastique comme j’ai pu l’avoir sur d’autres fauteuils. C’est du métal, ça brille, c’est beau et bien plus noble que le plastique. On le retrouve sur la majorité des éléments à pousser, tirer ou tourner, ce qui est rassurant sur la longévité de la pièce.

Le reste des pièces sont en plastique, en dehors bien sûr de la mécanique et de la base. C’est du plastique correct, brut mais suffisant pour l’utilisation. Deux types de surface dans les plastiques, une granuleuse pour les caches de fixation du dossier sur l’assise et une lisse pour les caches des accoudoirs.

L’ensemble du QUADCEPTOR OFC respire donc la qualité et la longévité (on reviendra dessus dans quelques mois pour faire un point). En attendant, on comprend mieux le prix pratiqué.

Ergonomie, Comfort & Réglages

Forcement ce type de fauteuil doit être ergonomique et doit faciliter les longues heures d’utilisation. Sur ce modèle QUADCEPTOR OFC on retrouve le classique d’un bon fauteuil gamer avec un dossier style baquet, une bonne assise, des accoudoirs, un coussin de tête et une foultitude de réglages.

Ce qui sort du lot en comparaison avec un fauteuil de gamme en dessous, c’est dans un premier temps le réglage des lombaires. On commence à voir cela de plus en plus sur les modèles haut de gamme. Terminé le coussin lombaire, le rembourrage des lombaires est maintenant intégré dans le dossier. Et quand il était possible avec le coussin de choisir la position sur le dossier, ici ça se fait à l’aide d’une molette située sur le côté droit du fauteuil, elle permet de gérer le bombage des lombaires, allant de rien à une épaisseur de 1,5cm environ.
A l’utilisation c’est pratique de pouvoir régler suivant ses besoins. Pour mon utilisation, je le passe au maximum et du coup je n’y trouve pas un plus grand intérêt que le coussin. Ceci dit ça reste efficace. Ce qu’on peut reprocher c’est la position assez haute de la molette sur le dossier. Notre bras va naturellement la chercher à hauteur de hanche alors qu’elle se trouve au milieu du dos et nous force à lever l’épaule. Elle reste cependant facile d’utilisation, pas dur à tourner.

Autre point qui sort du lot : ce sont les accoudoirs 4D. Bon 4D c’est un beau terme marketing, sachant que l’accoudoir est déjà 3D d’origine (si on peut dire cela) voyez-y juste qu’ils se règlent dans 4 directions et qu’ils sont formés à certains endroits pour épouser les formes de vos doigts.
C’est comme comparer une poignée de vélo lisse à une poignée avec forme ergonomique pour aider au maintien des doigts. Du coup au lieu d’une extrémité lisse et droite voire légèrement arrondie sur les cotés vous avez des moulures pour positionner vos doigts. C’est assez agréable dans l’ensemble. Je n’irai pas à dire que cela permet un meilleur maintien sur l’accoudoir car les moments où je n’ai pas les mains sur le clavier et la souris sont assez rares, mais quand je ne suis pas dans ce cas de figure c’est agréable, surtout quand on veut changer l’inclinaison du siège pour une petite sieste par exemple 😀

Ce que je reproche à cette idée c’est de ne pas être allé jusqu’au bout. Sur la face du dessus et les côtés de l’accoudoir on retrouve cette forme mais celle-ci n’est pas prolongée en dessous. Dans mon cas d’utilisation, ma main vient prendre l’extrémité de l’accoudoir jusqu’à avoir la première phalange des doigts sous celui-ci. Entre les faces de côtés et celle d’en dessous, il n’y a plus la moulure arrondie, on se retrouve avec une arête et sous l’accoudoir à portée des doigts on trouve des petits picots de résidu de plastique. Ce n’est pas désagréable mais dommage de ne pas avoir poussé l’idée jusqu’au bout.

Restons sur les accoudoirs du QUADCEPTOR OFC pour vous parler des réglages disponibles. On y trouve un bouton sur le côté intérieur permettant d’orienter l’accoudoir vers la droite ou la gauche. L’appui sur ce bouton déverrouille l’orientation crantée sur 3 positions : intérieur, centre, extérieur. Avoir un verrou ici est agréable, chose qu’on ne trouve pas sur des modèles plus bas de gamme. 3 positions c’est suffisant, mais avec un verrou on aurait pu avoir une liberté totale. Ce bouton fait partie des boutons en métal brillant. C’est beau mais pour pinailler un peu : je trouve dommage qu’il ne suive pas les formes de l’accoudoir. L’effet 4D fait pour l’accoudoir prend une ligne courbe dès le début du bouton, alors que celui-ci reste droit. De ce fait, il dépasse d’un côté et s’enfonce de l’autre par rapport au plastique. C’est un petit détail mais pour un modèle de cette gamme et de ce prix, j’aurais aimé ce niveau de perfection.

Ce bouton permet également de régler l’accoudoir en avant ou en arrière. On trouve ensuite une molette sur le coté extérieur de l’accoudoir, en métal également, qui permet de régler la hauteur également par cran. Et pour finir un dernier bouton, en plastique cette fois, au milieu du côté intérieur de l’accoudoir pour régler ce dernier plus à droite ou à gauche. Vous l’aurez compris, niveau accoudoir il ne manque rien (en dehors d’un porte gobelet^^)

Les autres réglages disponibles sont bien sûr la hauteur de l’assise, là rien de particulier, une manette pour monter ou baisser votre fauteuil gamer QUADCEPTOR OFC. La hauteur étant dépendante du vérin que vous aurez choisi. Je passe ici d’une hauteur de 47 cm à 57 cm. 57 cm c’est bien, cela me permet d’avoir mes jambes pliées à 45 degrés tout en gardant les pieds à plat sur le sol ou presque. A tester avec une personne mesurant près de 2m pour voir si ses jambes peuvent avoir cette même position ou si la hauteur est trop petite. Reste à voir également la hauteur du plateau de votre bureau, mais ça devrait être suffisamment haut. Autrement faites comme moi, équipez-vous d’un bureau assis debout. On trouve bien sûr la poignée de verrouillage de la bascule de l’assise. Impossible de vous balancer quand elle est verrouillée. Et à côté la molette de réglage de l’intensité de la bascule.

Reste maintenant les réglages du dossier. Sur la droite, la poignée pour régler l’inclinaison du dossier. Vous pourrez l’incliner jusqu’à 67°. Autant vous dire qu’au maximum avec le basculement de l’assise, on se retrouve en position sieste sans problème et pour l’avoir essayé (avec l’âge vous comprendrez) c’est un vrai plaisir. L’angle du dossier est géré par cran, dur de vous dire combien de cran disponible mais suffisamment pour trouver votre réglage idéal.

J’allais oublié le coussin de tête. Moelleux, avec un tissu effet velours (ça va tenir chaud), il est équipé d’un élastique pour le maintenir sur le dossier. Ici pas de fixation sur le dossier pour qu’il reste en place, du coup sur la face intérieure du coussin et de l’élastique, on trouve un rajout de tissu antidérapant. Croyez-moi c’est efficace. Le coussin n’est jamais tombé bien qu’il était à la limite haute du dossier. L’antidérapant le maintien très bien. Par contre impossible de retirer la mousse pour un éventuelle lavage.

Il ne reste plus que la partie mousse à aborder. Peu, voir pas d’information dessus, rien sur la description sur le site NeedForSeat si ce n’est la mention « mousse à froid » (???). C’est en tout cas ferme et agréable.

Le fauteuil Maxmonic QUADCEPTOR OFC est donc très agréable, très confortable avec une quantité de réglages pour l’adapter à votre morphologie et vos besoins. Le maintien est ferme mais pas douloureux pour autant. On est bien calé dans le fauteuil. Attendons de voir à l’utilisation ce que deviennent les mousses et le mécanisme dans quelques mois.

Accessoires

Je n’en ai pas parlé avant mais le fauteuil gaming QUADCEPTOR OFC est livré avec des roues classiques, qui font bien leur boulot mais qu’il est possible de changer pour d’autres modèles plus performants.

Maxmonic vous propose des roulettes « noires », « argent » avec ou sans frein, un peu plus design avec un effet jantes de voiture. Elles sont en synthétique noir et s’adaptent à des sols durs ou doux à la fois. Elles ont un diamètre de 60 mm, soit 10 mm de plus que le modèle livré avec le fauteuil et cela pour 35 euros les 5, 40 euros avec le frein.

Et si votre sol est plus sensible, il est également possible de changer pour les roulettes SQ-Rolls, type roller. Elles ont un diamètre de 75 mm et un revêtement en polyuréthane sans oublier un double roulement à billes et un frein… Bref c’est la Rolls des roulettes. Seul inconvénient, vous devez remplacer la base pour en profiter. Compter 95 euros les 5 roulettes et la base. Sachez qu’il est possible de la commander en même temps que le fauteuil et que dans ce cas vous n’aurez qu’une seule base et qu’elle rajoute 5cm à la hauteur d’assise, ce qui peut être une solution si la configuration initiale était trop courte pour vous.

Vous avez également la possibilité de changer la base pour une version polie.

Dernier accessoire assez curieux que nous aurons peut-être l’occasion de tester : le SeatQuake System MK II. Accessoire qui, une fois connecté à votre ordinateur, va rajouter des effets de vibration dans le fauteuil. Ca peut être intéressant pour l’immersion dans un jeu de voitures, d’avions ou autres.

Un SAV Français

Une chose que l’on ne trouve pas toujours sur les autres marques de fauteuils gaming c’est un service après-vente français.
Je n’ai pas fait le tour des autres marques de fauteuils gamer proposant un support FR, mais toujours est-il qu’il existe pour Maxmonic et que c’est très appréciable.
Bien sûr je l’ai testé lors d’un appel dont l’attente n’a pas duré plus de 30 secondes en plein mois d’août (alors oui, peut-être qu’il y a moins de monde qui appelle mais il y a aussi moins d’employés pour répondre). L’échange était fluide, cordiale et agréable, j’ai eu réponse à toutes mes questions que ce soit sur les accessoires, comment nettoyer le fauteuil, des informations techniques sur le fauteuil etc… Je n’ai pas posé de questions sur le montage car la documentation et les vidéos étant suffisamment complètes. C’est un plus indéniable que d’avoir un support français.

Conclusion sur le Fauteuil gaming Maxnomic QUADCEPTOR OFC

Proposé à 449€ le fauteuil Maxnomix QUADCEPTOR OFC ne vous décevra pas. Certes c’est une somme mais vous en aurez non seulement pour des années mais surtout vous êtes quitte pour un confort des plus agréables, c’est votre corps qui vous remerciera.

Le design est simple mais efficace. La qualité et la finition sont au rendez-vous. Le fauteuil est configurable à l’achat (taille, vérin, roue…). Les réglages sont complets. Le montage vraiment simple et très bien documenté. Vous pouvez rajouter des accessoires pour encore l’améliorer et vous avez à disposition un service après-vente français.

Il ne vous reste plus qu’à trouver le modèle qui vous tape dans l’œil.

Les plus :

  • Qualité de fabrication
  • Réglages complets
  • Confort
  • Assise large et plate
  • La finition
  • Choix de la taille et du piston
  • Accessoires disponibles
  • Support après vente français

Les moins :

  • Le dessous des accoudoirs
  • Le prix un peu élevé tout de même

Ou l’acheter ?

Liens utiles

Galerie