Devenu l’un des casques gamer le plus vendu sur Amazon, le Logitech G430 a su séduire une large cible grâce à son très bon rapport qualité-prix.

C’est donc tout naturellement que la marque met à jour ce modèle avec le Logitech G432. Un casque reprenant le design de l’ancien, mais cette fois-ci avec des transducteurs de 50 mm, des commandes déportées directement sur casque, des revêtements en similicuir, un plus large choix de connectiques et enfin une compatibilité DTS heaphone X 2.0 pour la fonction surround.

Du fait de sa compatibilité DTS via le logiciel Logitech, c’est un casque qui sera naturellement plus orienté vers les joueurs PC, mais le G430 peut toutefois aussi s’utiliser en stéréo sur n’importe quel appareil via sa connexion jack (mobile, Xbox One, PS4, Switch).

Caractéristiques

  • Type circum aural fermé
  • Poids : 280 grammes
  • Réponse en fréquence : 20 ~ 20000 Hz
  • Impédance : 39 Ω
  • SPL max : 107 +/-3 dB
  • Diamètre des transducteurs : 50 mm
  • Connectivité : câble jack 4 pôles + adaptateur splitter + carte son USB
  • Taille du câble : 2 m
  • Réponse en fréquence du micro : 100 ~ 10000 Hz

Teaser

Déballage

Le Logitech G432 est un casque entré/milieu de gamme, mais ce n’est pas pour autant que la marque a négligé le packaging. Il est certes assez simple, mais remplit parfaitement sa fonction.

À l’intérieur nous retrouvons avec le casque :

  • Le dongle USB pour profiter du logiciel et de la fonction surround
  • Un adapateur jack 4 pôles vers double jack
  • La notice

Design et qualité de fabrication

Le G432 reprend presque tout du design de l’ancien modèle. Seules les mousses des écouteurs et de l’arceau en tissu bleu sont désormais en similicuir noir. Les écouteurs perdent également le liseret bleu faisant le contour de ceux-ci et le logo devient plus imposant.

Mis à part ces quelques détails, le Logitech G432 reprend la même construction avec un arceau en métal cranté recouvert d’un plastique souple et de larges écouteurs circum aural.

Malheureusement les matériaux et la qualité d’assemblage n’ont pas changé. Les plastiques sonnent creux, les parties en mouvement craquent, grincent et le tout donne une sensation bien loin d’un produit premium.

Cette sensation est d’ailleurs renforcée par le câble non tressé, ridiculement fin et non détachable. Il faudra y faire attention !


Ces points faibles ne sont toutefois pas si alarmants. Il ne faut pas oublier que nous somme sur un casque que l’on peut trouver à moins de 70€, proposant une large compatibilité et surtout un rendu surround DTS X 2.0. À ce prix difficile de tout avoir même si plus d’efforts auraient été appréciés.

Fonctionnalités et Confort d’utilisation

Contrairement au G430, le G432 inclut les commandes directement sur le casque. Le micro se coupe simplement en le relevant et une molette permet de changer le volume sonore. Molette qui au passage est précise et très agréable à l’utilisation. Une configuration qui reste selon moi bien plus pratique qu’une télécommande déportée.

Niveau connectiques Logitech nous gâte. Le G432 est équipé à la base d’une prise jack 4 pôles idéale pour se connecter à une manette de console ou n’importe quel appareil mobile.

Un adaptateur double jack est fourni pour diviser le micro de la stéréo pour une utilisation sur PC principalement.

Enfin, nous retrouvons le dongle USB pour profiter du son surround et de toutes les fonctionnalités du logiciel (uniquement sur PC).

Le Logitech G432 est donc un casque vraiment polyvalent capable de s’adapter à n’importe quelle utilisation. Un excellent point !

Continuons par le confort. La marque à fait l’impasse sur son tissu « sportwear » pour revenir à du simili cuir plus classique. Moins respirant, mais aussi plus isolant des bruits extérieurs c’est avant tout une question de goûts. Personnellement même si j’ai une préférence pour les matières en tissu, je n’ai pas ressenti de sensation de chaleur gênante. Quant à l’isolation passive, les sons sont légèrement étouffés mais rien de plus. Espérons au moins que ce revêtement tiendra sur la durée.

En revanche, on sent que la marque tente de faire des économies sur certains éléments telles que les mousses. Celles-ci sont assez rigides et peu généreuses réduisant inévitablement le confort en plus de diminuer la capacité de réduction des bruits extérieurs.

Même constat avec la mousse de l’arceau manquant de largeur et de moelleux. Après quelques heures d’utilisation il m’est arrivé à plusieurs reprises de ressentir le casque sur le haut du crâne.

On notera au passage que Logitech a conservé les écouteurs pivotables à 90°. Un bon point même s’il est dommage que le micro non détachable vienne buter sur la gorge.

Au final, Logitech a fait une mise à jour de son casque, sans vraiment toucher à son confort. Ce qui est assez regrettable vu que cela était déjà un point faible du produit.

Je n’ai toutefois pas ressenti de douleur lors de l’utilisation (et ce même avec des lunettes) et c’est loin d’être le pire casque que j’ai eu en ma possession, mais comparé à des modèles tels le HyperX Cloud Stinger ou encore le Roccat Khan AIMO pour ne citer qu’eux, on reste indéniablement un bon cran en dessous.

Qualité du son

Sur ce G432, Logitech à opter pour de nouveaux transducteurs de 50mm contre 40mm auparavant. N’ayant pas testé la version précédente je ne saurais pas juger l’impact de ce changement. Je peux en revanche confirmer que la restitution sonore est étonnante au vu du tarif de ce périphérique.

Le casque offre un son rond, équilibré et détaillé, les graves ne viennent pas tabasser tout en restant présentes. C’est un modèle qui offre au final un rendu assez neutre ce qui n’est pas pour me déplaire et qui me rappellerait presque la sonorité d’un Sennheiser Game One.

Évidemment nous n’allons pas avoir le détail ni l’amplitude d’un casque haut de gamme et certains diront peut-être que le rendu manque de coffre et de dynamisme, mais encore une fois je trouve le compromis très intéressant. Le son sonne « juste », est doux et agréable à l’oreille sans pour autant devenir plat ou ennuyant. Une excellente surprise malgré mes à priori pour une qualité sonore qui n’a rien à envier face à des casques plus onéreux.

Même si le son est déjà très bon en jack, je recommanderais de passer par le dongle USB pour une expérience sonore optimale. À l’aide du logiciel (détaillé dans la rubrique suivante) il sera possible de retravailler le rendu pour encore mieux coller aux préférences de chacun et surtout pouvoir profiter du rendu surround.

En parlant du surround, Logitech est désormais passé au DTS Heaphone X 2.0. Un traitement que j’apprécie particulièrement. Les basses prennent de l’ampleur, donnent un rendu plus « cinéma », la scène semble plus large, l’immersion est meilleure, mais sans pour autant apporter trop de distorsion dans le rendu sonore globale ni dans les voix.

Évidemment l’on perd un peu en fidélité et parfois en détails sonores et le résultat dépendra avant tout de la capacité du jeu à traiter la spatialisation, mais c’est un traitement qui à mon sens apporte un vrai plus dans les jeux qui gèrent bien ce rendu.

Logiciel

Comme expliqué précédemment, c’est à partir du logiciel Logitech G Hub que la magie du surround va opérer. Sans celui-ci impossible de profiter de ce traitement sonore.

Une première fenêtre va nous permettre d’activer/désactiver le son surround, mais aussi de le peaufiner à notre convenance. Il sera ainsi possible de changer le volume de chaque canal, choisir différents types de rendu ainsi que l’ampleur de la spatialisation.

Enfin, un second volet permettra au plus pointilleux d’entre vous de modifier le rendu sonore via différents presets ou régler directement l’égaliseur selon ses goûts.

Logitech nous propose ici un logiciel complet améliorant vraiment l’expérience utilisateur. Il n’y a rien à redire.

Rendu du microphone

Autre amélioration, le micro passe d’une capsule de 4mm à 6mm pour une meilleure captation de la voix.

Le résultat est assez étonnant pour un casque à ce tarif. La voix est nette, bien retranscrite et les bruits de souffle suffisamment estompés. En revanche les bruits environnants sont assez facilement captés.

En guise de démonstration, l’enregistrement suivant a été fait avec le casque connecté en USB :

Malheureusement, sans passer par la carte son le résultat est un peu moins brillant. La voix est toujours aussi bien captée, mais un bruit de fond de type « bruit blanc » est largement perceptible. Je recommanderais donc d’utiliser ce casque avant tout avec sa carte son pour un résultat optimal.

Conclusion sur le casque Logitech G432

Le Logitech G432 sera-t-il le nouveau best-seller de Logitech ? Oui très probablement !

La marque nous propose une version améliorée et mis à jour de son casque avec cette fois-ci les commandes directement sur celui-ci et non déporté sur une télécommande, une bonne qualité audio, un micro au rendu fidèle, un large choix de connectiques pour une plus grande compatibilité et une mise à jour vers le DTS Headphone X 2.0.

Proposé entre 65 et 75€ selon les sites de revente, soit 10 à 15 € de plus que l’ancien modèle, cette différence de prix est à mon sens justifiée et vaudra l’investissement.

Il faut toutefois prendre en compte que le G432 reste un produit entrée/milieu de gamme avec des finitions et matériaux un peu décevants et surtout un confort vraiment perfectible.

Toutefois le rapport qualité/prix au vu de qualité audio et du reste des prestations fournies est vraiment intéressant. Cela sera un casque de choix pour le joueur occasionnel ou le jeune joueur en quête de son premier casque gamer.

Les plus :

  • Qualité son et du micro
  • DTS Headphone X 2.0
  • Logiciel complet
  • Large connectique

Les moins :

  • Rendu Surround uniquement dispo sur PC avec le logiciel
  • Confort moyen
  • Matériaux pas toujours top
  • Plastiques qui grincent/craquent

Où l’acheter ?

Liens utiles

Galerie