Depuis son rachat par Darfon le géant chinois spécialisé dans l’électronique et qui détient notamment BenQ, Qpad se relance sur le marché européen.

Bien que cette marque soit assez peu connue dans le monde du gaming il faut savoir que c’est l’usine de Qpad qui produit les casques d’HyperX, notamment le célébrissime HyperX Cloud qui n’est plus à présenter.

Le Qpad QH-91 reprend donc quasiment tout de son concurrent direct, ce qui devrait être bon signe pour la suite de ce test.

Teaser

QH91 / QH92 / QH95 Quelles sont les différences ?

Le casque est disponibles en 3 variantes QH91 / QH92 / QH95. Toutes ces variantes partent exactement sur le même modèle de casque.

Le QH91 est le casque de « base », c’est à dire sans option. C’est l’équivalent de l’ancien HyperX Cloud (qui n’est plus disponible en vente). Comptez environ 65 à 70€ pour ce modèle.

Le QH92 (celui testé ici), comporte en plus un adaptateur pour convertir le double jack en jack 4 pôles pour le brancher sur les manettes et appareils mobiles. Il faut en général compter quelques euros supplémentaires pour acquérir ce modèle.

Enfin le QH95, le modèle le plus complet, comporte en plus de l’adaptateur, une carte son pour simuler un son surround 7.1. C’est ici l’équivalent du HyperX Cloud II. Pour cette fonction supplémentaire prévoyez un budget total aux alentours des 90€.

Caractéristiques techniques du QPAD QH92

Casque :

  • Type : Circumaural fermé
  • Fréquence : 15Hz-25 000Hz
  • Impédance : 65Ω±30%
  • Pression acoustique : 98 ±3 dB
  • Poids avec micro et câble : 350g
  • Longueur du Câble : 2m
  • Prise double jack 3.5 mm + adaptateur 3,5mm 4 broches

Micro :

  • Microphone cardioïde détachable
  • Fréquence : 100 – 12,000 Hz
  • Sensibilité : -43dBV (0dB=1V/Pa,1kHz)

Déballage du Qpad QH92

Le packing est imposant et robuste. Un suremballage protège l’épaisse boite en carton dans laquelle sont soigneusement protégés le casque et ses accessoires.

A l’intérieur nous retrouvons accompagné du casque :

  • Le micro détachable
  • Le boitier de commande
  • Un adaptateur double jack vers jack
  • Une notice

Nous avons donc l’essentiel, le tout est bien présenté et donne une sensation de produit de qualité.

Design et qualité de fabrication

Si le design du Qpad QH-92 vous est familier c’est tout à fait normal. De nombreux casques sortent de la même usine dont le fameux HyperX Cloud. C’est un design qui existe d’ailleurs depuis de nombreuses années puisqu’il reprend la même construction que l’ancienne génération, le Qpad QH-90 que nous avions testé… en 2013 !

Une construction qui a fait ses preuves depuis des années et que Qpad a naturellement décidé de conserver.

Avec ce QH-92 nous ne sommes donc pas déboussolés. Nous retrouvons la fameuse construction avec l’arceau métallique faisant le tour du casque et les logos bien visibles disposés sur des coques en aluminium de part et d’autre du casque.

Le tout est toujours aussi qualitatif avec des matériaux savamment choisis. Les écouteurs et diverses pièces en plastiques sont faits d’un matériau épais et robuste insensible aux rayures ou aux traces de doigts.

Le réglage de l’arceau se fait quant à lui toujours via un crantage marqué dans le métal.

En parlant de l’arceau celui-ci est recouvert d’un simili cuir gravé au nom de la marque.

Le tout se termine avec un micro sur perche détachable. Un capuchon est fourni pour boucher la prise lorsque celui-ci n’est pas utilisé.

Mon seul regret concerne le câble non tressé mais surtout non détachable. Il semble toutefois robuste et devrait durer dans le temps s’il est bien manipulé.

Je terminerais par la télécommande qui est en revanche très décevante comparée au casque. Elle est constituée d’une molette pour le son, un interrupteur pour le micro ainsi qu’un bouton pour effectuer des actions basiques sur appareils mobiles (lecture, mettre en pause etc).

Malheureusement les plastiques de cette commande sonnent creux, les boutons ont du jeu, la molette fait cheap. Ça n’inspire pas vraiment confiance d’autant que celle reçue avec le casque testé s’est avérée défectueuse…

C’est vraiment dommage car c’est un élément essentiel au bon fonctionnement du casque. Sans cela, impossible de couper le micro ni régler le volume du casque, sauf si bien sûr vous utilisez une carte son externe comme un mixamp.

Confort d’utilisation

Ce design de casque est notamment réputé pour son excellent confort. Et bien ce Qpad QH-92 ne déroge pas à la règle.

La pression de l’arceau est parfaitement répartie sur la tête. Le casque ne sert pas mais n’est pas non plus trop lâche. Les mousses ne sont pas particulièrement épaisses mais épousent vraiment bien le contour des oreilles. C’est à mon sens un très bon équilibre qui fait de ce casque un produit vraiment confortable à porter même durant de longues heures de jeu.

En revanche, revêtement simili-cuir et casque fermé oblige, le QH-92 aura tendance à retenir la chaleur au niveau des oreilles. Mais ça, c’est inhérent à tous les casques de ce type.

En ce qui concerne l’utilisation des commandes, je suis encore une fois moins emballé. Après avoir testé une multitude de casques, je maintiens avoir une préférence pour les commandes directement sur le casque et non sur une télécommande déportée. Mais qu’à cela ne tienne, sur certains modèles comme le HyperX Cloud Alpha cela ne me dérange pas plus que ça si la commande pend à une quarantaine de centimètres du casque au niveau de la poitrine et reste facilement atteignable.

Ici le boitier se trouve branché au bout d’un câble d’1m20. Il se met donc à trainer un peu n’importe comment et on passe son temps à le chercher, ce qui est loin d’être pratique.

Je rappelle aussi qu’avec son adaptateur, ce casque est fait pour les manettes de consoles et appareils mobiles. Sauf que lorsque l’on additionne le câble du casque (1,20m)+ le câble de la télécommande (1,10m) + l’adaptateur on arrive à une longueur de prêt de 3m de câble. Autant vous dire que si vous êtes branché sur votre manette à moins d’un mètre, vous n’échapperez pas au mélange de câbles.

Concernant les fonctionnalités du boitier, nous retrouvons une molette pour le son, un interrupteur pour couper le micro et un dernier bouton pour effectuer des actions sur appareil mobile (play/pause etc). Malheureusement ayant reçu un modèle défectueux, je ne pourrais pas m’exprimer plus dessus. Le bouton d’action ne fonctionnant qu’une fois sur 10 et le son ne sortant que d’un écouteur, j’ai préféré me séparer de cet élément pour brancher le casque directement sur un mixamp.

Qualité du son

C’est là le gros point positif de ce casque. Pour rappel ce casque utilise les mêmes composants qu’un HyperX Cloud II ou que l’ancien Qpad QH-90. Des casques qui ont toujours eux bonne réputation en terme de rendu audio.

Pour ce test, j’ai comparé le casque avec divers modèles. Tous ont été reliés sur le même mixamp avec le même preset pour obtenir une comparaison équitable.

Sans grande surprise le son du QH-92 est vraiment très bon, et je comprends que la marque n’ait pas changé de recette.

Le son est rond, équilibré, basseux mais sans en faire trop. Malheureusement, n’ayant pas ces modèles en ma possession, je n’ai pas pu le comparer à un HyperX Cloud II (ou encore Cloud X), pour constater s’il y avait une différence entre ces casques qui partagent les mêmes composants.

Mais face à un HyperX Cloud Alpha (vendu dans les 100€), j’ai trouvé qu’il s’en sortait vraiment très bien. Le Qpad QH-92 est un peu moins détaillé dans les médiums, mais j’ai trouvé le son un poil plus doux, plus basseux et harmonieux. Le Cloud Alpha tirera donc son épingle du jeu lorsqu’il s’agit de gaming pour mieux entendre les détails sonores et bruits de pas alors que le Qpad QH-92 sera plus adapté selon moi pour tout ce qui est musical et utilisation polyvalente (bien sûr c’est avant tout mon avis et c’est aussi une question de goûts).

Je l’ai aussi comparé au Logitech G432 (proposé dans les 60€). Un best seller qui m’avait vraiment bluffé pour son rapport qualité prix/performance. Même si le Logitech s’en sort très bien pour son prix, il reste un cran en dessous du Qpad qui s’avère plus agréable, plus équilibré et chaleureux.

Pour terminer, j’ai fait le test de le comparer à un Sennheiser Game one (150€ environ). Et bien encore une fois il s’en tire vraiment très bien. Le son est toutefois moins détaillé, plus flou dans les aiguës et médiums mais je suis certain que la plupart des utilisateurs se contenteront aisément de cette qualité sonore.

En bref, pour le prix c’est vraiment très bon !

Rendu du microphone

Le micro du Qpad QH 92 est détachable et fixé sur un perche souple très facilement orientable.

Le micro filtre assez bien les bruits environnants tout en procurant une qualité audio très correcte pour peu qu’il soit suffisamment proche de la bouche.

La bonnette est également un plus très appréciable de par son efficacité pour filtrer les bruits de souffle.

Pour le rapport qualité c’est donc encore une fois très bon et ce casque remplira parfaitement son rôle pour communiquer avec ses coéquipiers.

Conclusion sur le casque Qpad QH-92

Le Qpad QH-92 reprend la même base et les mêmes composants que d’autres casques qui ont déjà fait leurs preuves.

C’est donc sans grand étonnement que ce modèle s’avère très bon sur plusieurs points.

La qualité de construction et le confort sont au rendez-vous tout comme la qualité audio vraiment très bonne.

Il est juste regrettable que ces points positifs soient gâchés par une télécommande vraiment décevante et une ergonomie peu pratique.

Les plus :

  • Qualité de construction du casque
  • Qualité du son
  • Confort

Les moins :

  • Qualité de construction du boitier de commande décevante
  • Longueur des câbles et ergonomie des commandes pas idéale

Ou l’acheter ?

Liens utiles

Galerie