Roccat a récemment ajouté une nouvelle ligne de souris à son catalogue, la gamme KAIN. Une gamme composée de 3 modèles, la Roccat Kain 100 AIMO, la Kain 120 AIMO et enfin une version sans fil la Kain 200 AIMO.

Trois modèles physiquement identiques mais aux performances différentes. Nous allons ici nous concentrer sur le modèle Roccat KAIN 120 AIMO, un modèle simple dans ses fonctionnalités mais au positionnement haut de gamme.

Caractéristiques

  • Souris pour droitier
  • Capteur optique PixArt PMW3381
  • Fréquence 1000 Hz, Temps de réponse 1 ms
  • Accélération 50 g
  • Processeur ARM Cortex-M0 48MHz, Mémoire interne de 512 ko
  • 7 boutons
  • Câble USB tressé, 1,8 m
  • Dimensions : largeur 6,5 cm x hauteur 4,3 cm x longueur 12,4 cm
  • Poids : 89 gr

Roccat Kain 120 AIMO

Trailer

Déballage

Le packaging est simple mais soigné. Il reprend les nouveaux standards de la marque en donnant un côté assez premium au produit.

Dans la boîte nous retrouvons uniquement la souris accompagnée de son guide de démarrage rapide.

Roccat Kain 120 AIMO

Design et qualité de fabrication

La Roccat KAIN 120 AIMO à un look simple au premier regard mais reste sophistiquée dans ses finitions. Entièrement noire mat, les plastiques aux différentes textures ainsi la plaque en aluminium brossé entre les clics doit et gauche confèrent un design sobre mais vraiment soigné.

En parlant des plastiques, cette souris est revêtue d’un tout nouveau revêtement « hybride ». Offrant un ressenti entre le plastique et le soft touch, c’est un matériau étonnamment doux et agréable en main. En plus d’être confortable ce type de plastique ne retient pas (ou très peu) les traces de doigts, limite la transpiration, se nettoie facilement et semble particulièrement résistant. Une excellente surprise de la part de Roccat qui j’espère réutilisera ce matériau sur leurs futurs produits.

Roccat Kain 120 AIMO

Une fois branché, le rétroéclairage RGB personnalisable illumine l’arête transparente de la roulette ainsi que le logo de la marque. On pourrait également croire que le bouton DPI est prévu pour être éclairé mais ce n’est pas le cas.

Comme souvent avec les produits Roccat je n’ai rien à reprocher sur les finitions et sur la qualité de fabrication. Tous les matériaux sont savamment choisis, la souris semble robuste et donne immédiatement une sensation de produit premium.

Boutons et fonctionnalités

La Roccat KAIN 120 AIMO est basique dans ses fonctions. Conçue pour les droitiers, elle dispose d’un clic droit/gauche, une roulette, deux boutons suivant précédent et enfin un unique bouton de sélection de DPI. Il sera possible de changer la fonction de ces boutons depuis le logiciel ou bien de leur donner une seconde fonctionnalité lorsque la fonction Easy-Shift est activée (via une touche de la souris ou depuis un clavier Roccat).

En parlants des clics, Roccat à inclut dans cette souris leurs nouveaux « Titant Click ». Des interrupteurs Omron couplés à un mécanisme interne un peu spécial dans le but de donner de meilleures sensations et une meilleure fiabilité. Le fonctionnement du mécanisme est détaillé dans la vidéo ci-dessous :

Dans la pratique je ne peux pas dire avoir ressenti de grandes différences. Les clics sont confortables et agréables, il ne sont pas trop bruyants et propose une bonne dureté. Mais si je n’avais pas été mis au courant de cette nouveauté j’aurais été incapable de dire que cette souris était différente d’une autre. Pour ce qui est de la réactivité accrue grâce au logiciel, je n’ai pas ressenti de différence non plus.

Roccat Kain 120 AIMO

Argument marketing ou non, les boutons offrent dans tous les cas un très bon ressenti. Les clics latéraux ne sont pas délaissés en étant de bonne qualité, la roulette est bien crantée sans être trop bruyante tout en proposant un bon grip.

Roccat Kain 120 AIMO

Prise en main & ergonomie

A première vue on pourrait presque croire que la Roccat KAIN AIMO est une souris à la forme ambidextre, mais il n’en est rien. Ses formes tout en rondeur sont asymétriques pour épouser au mieux la paume de la main.

Roccat Kain 120 AIMO

Au niveau des dimensions on est sur un modèle assez compact mais son épaisseur et son galbe généreux en feraient presque une souris typé « palm grip ».

Si on la compare aux autres modèles de la marque, la Roccat KAIN AIMO a quasiment les mêmes dimensions que la Kova AIMO mais avec un galbe presque identique à la Kone AIMO.

Le compromis est assez intéressant. Avec ses formes généreuses et son poids de seulement 89 gr, on se retrouve avec une souris qui se cale bien dans la paume de la main tout en restant relativement agile.

C’est une souris qui je pense conviendra bien aux grandes mains ou à ceux recherchant une souris avant tout confortable sur laquelle reposer une partie de la paume. En revanche pour les férus de FPS adepte d’une prise de type finger tip voir claw grip, ou pour ceux ayant de plus petites mains, je pense que ce sera une souris un peu trop volumineuse à leur goût.

Capteur et glisse

Sur cette Roccat KAIN 120 AIMO, la marque a opté pour un capteur PixArt PMW3381. Un capteur encore peu répandu mais qui reste très efficace, peu importe la surface sur laquelle il est utilisé.

Roccat Kain 120 AIMO

Pour ce qui est de la glisse, nous avons 2 patins sur toute la largeur de la souris. Ceux-ci répartissent bien le poids de la souris et assurent une bonne fluidité de mouvements.

Pilote et réglages

Pour personnaliser la souris, il faudra passer par le logiciel Roccat Swarm.

Nous retrouvons les mêmes fonctionnalités qu’avec les autres modèles de la marque à savoir la possibilité de paramétrer la sensibilité du scroll, changer chacun des 6 crans de sensibilités de la souris (ainsi que d’en désactiver si besoin) mais aussi une multitude d’autres paramètres plus ou moins utiles.

Même si la Roccat KAIN 120 AIMO ne dispose pas d’énormément de boutons, il sera possible de modifier leur fonctionnalité. C’est aussi à partir de cet écran qu’il sera possible de définir une seconde fonction lorsque le Easy-Shift est activé.

Roccat Kain 120 AIMO

Plusieurs raccourcis multimédias et macros dédiés à certains jeux sont déjà proposés mais il sera également possible de créer ses propres fonctions. Et comme toujours, Roccat offre la possibilité de créer plusieurs profils ainsi de les relier à une application ou un jeu précis pour que celui-ci s’active automatiquement au lancement de l’application.

Roccat Kain 120 AIMO

Enfin il sera possible de modifier l’éclairage du logo ainsi que de la roulette indépendamment. Plusieurs modes sont proposés avec la possibilité de les personnaliser. L’éclairage intelligent AIMO synchronisable avec les autres périphériques de la marque est évidemment disponible. Couplé notamment au tapis Sense AIMO, le rendu est du plus bel effet.

Conclusion sur la souris Roccat KAIN 120 AIMO

Avec sa forme tout en rondeur et son revêtement innovant, la Roccat KAIN 120 AIMO est une souris vraiment agréable à l’utilisation. Son design soigné est également un plus appréciable pour la rétine.

Mais proposé à partir de 69 € le tarif reste assez prohibitif. On le sait, ce genre de prix se fait de plus en plus courant chez les nouvelles souris au placement « pro gamer », mais personnellement, peu importe les modèles, je trouve ce genre prix élevé au vu du peu de fonctionnalités offertes (et d’autant plus pour une souris filaire).

Roccat tente de justifier ce prix par les nouveaux clics Titan, une construction interne étudiée et une meilleure réactivité, mais dans les faits je ne peux pas dire avoir ressenti de différences face à d’autres modèles.

Pour autant, sa construction soigné et son efficacité en font une souris que je pourrais recommander sans hésitation si son ergonomie vous convient.

Les plus :

  • Design
  • Revêtement agréable en main
  • Qualité de fabrication

Les moins :

  • Les clics Titan n’apportent pas grand-chose
  • Le prix

Ou l’acheter ?

Liens utiles

Galerie