Nous avions testé il y a près de 4 ans la Roccat Kova. Une souris ambidextre qui avait su nous convaincre par son design et ses nombreuses fonctionnalités.

Aujourd’hui la marque met à jour son mulot sous le nom de la Roccat Kova AIMO. Un modèle qui reprend tout de l’ancien avec seulement en plus la compatibilité avec le système de rétro éclairage AIMO.

Caractéristiques

  • Souris ambidextre
  • Capteur PRO-Optic R6 7000 dpi avec le mode Overdrive
  • Fréquence 1000 Hz, Temps de réponse 1 ms
  • Accélération 20 g
  • Processeur 32 bits Turbo Core V2 72 Mhz, Mémoire interne de 512 ko
  • Roulette et arrière de la souris rétro éclairée selon un choix parmi 16,8 millions de couleurs
  • 12 boutons
  • Câble USB tressé, 1,8 m
  • Dimensions : largeur 6,6 cm x hauteur 3,8 cm x longueur 13,1 cm
  • Poids : 100 gr

Trailer

Premières impressions

Le packaging est assez différent de l’ancien. Reprenant les nouveaux standards de la marque il donne un côté assez premium au produit malgré un emballage assez basique.

Dans la boîte nous retrouvons uniquement la souris accompagnée de son guide de démarrage rapide.

Souris Roccat Kova AIMO

Design et qualité de fabrication

La Roccat Kova AIMO reprend tout de l’ancienne. Déclinée en 2 coloris (noir ou blanc), c’est une souris toujours aussi sobre et design à la fois.

Les plastiques sont d’excellente facture avec une bonne qualité d’assemblage. Le tout propose un bon équilibre et de bonnes sensations au toucher.

Souris Roccat Kova AIMO

Une fois branchée, le rétroéclairage RGB vient souligner l’arrête arrière ainsi que les contours de la molette. Ces 2 parties possèdent un éclairage indépendant et peuvent donc être illuminées de manière différente.

Souris Roccat Kova AIMO

Boutons et fonctionnalités

La Roccat Kova AIMO compte pas moins de 12 boutons programmables. En plus des clics droit/gauche et d’une molette classique (malheureusement nous n’avons pas le droit à une molette 4D sur ce modèle), la Kova comporte des boutons suivant/précédent sur ses 2 côtés la rendant ainsi ambidextre.

Nous retrouvons également un bouton sous la roulette pour changer la sensibilité de la souris. Enfin, plus original, 2 boutons supplémentaires sont disposés le long des clics droit et gauche.

Souris Roccat Kova AIMO

Comme tous les périphériques Roccat, il sera également possible de dédier une touche à la fonction « Easy-Shift« , permettant une fois pressée de donner une seconde fonction à tous les autres boutons de la souris.

Souris Roccat Kova AIMO

Prise en main & ergonomie

Du fait de son design avec un léger décroché au niveau des boutons latéraux et de ses quelques angles, elle n’est pas aussi « lisse » qu’une Zowie FK1. C’est une souris ambidextre qui reste toutefois agréable en main et qui dispose de dimensions assez standards qui conviendront à la plupart des utilisateurs.

Souris Roccat Kova AIMO

La prise en main est plus orientée vers le claw grip que le palm grip. Les boutons sont tous facilement accessibles bien qu’il faille légèrement déplacer la main pour atteindre correctement les deux boutons surélevés de part et d’autre des clics et droit et gauche.

Souris Roccat Kova AIMO

Capteur et glisse

Sur cette nouvelle version Roccat a réutilisé son capteur Pro-Optic R6 de 3500 dpi boosté à 7000 dpi. Un capteur qui a déjà plusieurs années mais qui reste toujours aussi efficace peu importe la surface sur laquelle il est utilisé.

Souris Roccat Kova AIMO

Pour ce qui est de la glisse, 5 patins en téflon se répartissent la tâche. Avec son poids plume de 100 gr, la souris assure une grande fluidité de mouvements.

Pilote et réglages

Pour personnaliser la souris, et comme pour tous les périphériques Roccat, il faudra passer par le logiciel Roccat Swarm.

Globalement, nous retrouvons tout ce qui nous avions avec l’ancien modèle à savoir la possibilité de paramétrer la sensibilité du scroll, changer chacun des 6 crans de sensibilités de la souris (ainsi que d’en désactiver si besoin) mais aussi changer la fréquence de rafraîchissement du capteur.

Souris paramétrable oblige, un écran est dédié au changement de fonction de chacune des touches. C’est aussi à partir d’ici qu’il sera possible de définir une seconde fonction lorsque le Easy-Shift est activé. Il est toutefois dommage que la fonction Easy-Shift ne puisse s’activer qu’à partir des touches suivant/précédent d’un côté ou de l’autre de la souris.

Souris Roccat Kova AIMO

Plusieurs raccourcis multimédias et macros dédiés à certains jeux sont déjà proposés mais il sera également possible de créer ses propres fonctions. La souris est donc 100% personnalisable selon l’utilisation qu’on en aura. Et comme toujours, Roccat offre la possibilité de créer plusieurs profils ainsi de les relier à une application ou un jeu précis pour que celui-ci s’active automatiquement au lancement de l’application.

Souris Roccat Kova AIMO

Enfin la seule nouveauté de cette Roccat Kova AIMO concernera sa compatibilité avec l’éclairage AIMO. Un éclairage intelligent permettant de synchroniser les différents périphériques de la marque entre eux pour un visuel uniforme. Nous retrouvons aussi bien sûr la possibilité de changer soi-même le rétro éclairage sans avoir à passer par ce système.

Conclusion sur la souris Roccat Kova AIMO

Avec cette nouvelle édition, Roccat ne révolutionne pas son modèle. Le design, les fonctions, les composants restent les mêmes et seule la compatibilité avec l’éclairage AIMO a été mise à jour. Une nouveauté un peu légère d’autant que le tarif est revenu à 59€ là où l’ancienne version se trouve en moyenne à 10€ de moins.

Si vous n’avez pas d’autre périphérique compatible avec la technologie AIMO, mieux vaut alors se tourner vers l’ancienne version tant qu’elle est disponible.

Pour le reste, la Roccat Kova AIMO est toujours aussi complète et satisfaisante à l’utilisation grâce à ses boutons supplémentaires et sa fonction Easy-Shift. Une souris ambidextre que je continue de recommander sans hésitation surtout aux gauchers en recherche d’une souris plus complète que la moyenne.

Les plus :

  • Design
  • Fonctions et logiciel complets
  • Ambidextre

Les moins :

  • Rien de vraiment nouveau sur ce modèle

Ou l’acheter ?





Liens utiles

Galerie