Dans la gamme carte son/DAC on trouve chez Sound Blaster un choix assez large qui vient de se compléter avec le Sound Blaster G3, un « DAC » qui s’adresse cette fois essentiellement aux consoles de jeux avec une compatibilité pour PlayStation 4, Nintendo Switch en plus des PC & Mac.

Je ne parlerai pas ici du terme DAC, car je pense consacrer un article sur ce sujet. On va se consacrer sur cette « carte son » disponible dans le commerce pour la somme de 59,99 €.

Caractéristiques

  • Impédance : 16 – 300 Ω
  • Puissance max : 250 mW
  • Rapport Signal/bruit : 100 dB
  • Fréquences d’échantillonnage : 16-24 bits / 48-96 kHz
  • Sortie casque jack 3.5mm
  • Entrée microphone jack 3.5mm
  • Prise mini Toslink
  • Connexion : USB Type-C (un adaptateur USB A est inclus)
  • Dimensions : 75 × 42 × 15 mm
  • Poids : 32 grammes

Coté fonctionnalités il est à noter que tous n’est pas disponible suivant la plateforme. Voici un tableau de ce que vous pouvez faire selon celle utilisée :

Playstation 4 Nintendo Switch Windows Mac OS
CONNECTIVITÉ USB-C X X X X
GAMEVOICE MIX X X X
RÉGLAGE DU VOLUME ET DU MICRO X X X X
ÉGALISEUR D’AMPLIFICATEUR DE PAS X X X X
APPLI SOUND BLASTER COMMAND *Via l’application Sound Blaster Command pour les appareils Android et iOS.
LOGICIEL SOUND BLASTER COMMAND X X

Déballage et première impression

Le Sound Blaster G3 propose une amplification sonore et des fonctionnalités telles que le « Voice Mix », des boutons d’action dédiés au multimédia et le tout « plug & play » sur PC, Mac et consoles PlayStation 4 et Nintendo Switch. C’est d’ailleurs le premier à ma connaissance à être compatible Nintendo Switch.

Le packaging est assez agréable. Une boîte carrée de couleur bleue, très explicite sur le contenu avec une photo du produit, les caractéristiques principales du produit ainsi que la compatibilité.
Au dos la même chose sur les fonctionnalités accompagnées d’un croquis sur la connexion du produit. Aucun logo de certification tel Discord pour le vocal (encore qu’avec la compatibilité console ça semble logique) et pas non plus de logo Hi-Res pour le son haute définition. D’ailleurs on ne trouve aucune information sur la boîte sur la qualité d’écoute disponible avec le Sound Blaster G3, pas de nombre de bits, ni de fréquences. C’est assez étrange pour un produit vendu sous le terme de « DAC ».

A l’intérieur de la boîte on retrouve : le DAC Sound Blaster G3 bien sûr, accompagné d’un câble optique de 1m, un convertisseur USB-C vers A et la notice d’utilisation sous le nom de « Audio Survival Guide ».

Habitué à avoir en main de nombreux DAC au travail tels que le DragonFly d’Audioquest, je m’attendais à quelque chose de plus petit pour le Sound Blaster G3. Mais après réflexion la taille du produit est normale et non liée à l’électronique embarquée mais aux boutons ajoutés. Difficile de faire plus petit si on veut un confort d’utilisation et autant de boutons.
Il fait donc 210 x 30 mm pour 15 mm d’épaisseur et le tout pour 32 grammes. Idéal donc pour la portabilité y compris dans la sacoche de transport de votre Nintendo Switch si vous avez un peu de place.

Sur le boitier on trouve plusieurs boutons liés à chaque fonctionnalité :

  • une molette de réglage du volume du micro
  • un commutateur on/off du micro
  • une molette de réglage du volume principal
  • un commutateur Mixing / Volume, suivant la position il vous permettra de gérer le volume ou la balance entre les voix et les bruits des jeux
  • le bouton principal sur le dessus. Celui-ci est entouré d’un cercle lumineux à LED dont la couleur change suivant le mode.
    Éteint pour le mode par défaut, blanc pour le mode avancé « Footsteps ». Ce dernier permet une augmentation des détails sonores et donc de mieux entendre les bruits de pas de vos ennemis. Lorsque vous êtes sur le commutateur « Mixing » la couleur du bouton changera suivant le réglage de la molette du volume.

Ajouter à cela 3 connecteurs :

  • Entrée micro
  • Entrée casque
  • Entrée optique

Avec une entrée micro et une entrée casque, on regrette que le Sound Blaster G3 ne fournisse pas en plus un dédoubleur. De nombreux micro-casques ne sont composés que d’un connecteur jack, d’autant plus les micro-casques pour consoles PS4 et Nintendo Switch.

Fonctionnalités

S’il y a bien une chose qu’on ne peut remettre en question, c’est le nombre incroyable de fonctionnalités proposées par le Sound Blaster G3. Avec le logiciel Sound Blaster Command à la fois disponible sur PC, Mac et mobiles, vous en aurez pour votre argent. Le logiciel est complet et propose de nombreux réglages et pré-réglages.

Il vous sera ainsi possible d’activer un profil SBX (profil dédié à l’application Sound Blaster Control), c’est à dire un profil idéal correspondant à une application ou une action précise telle qu’écouter de la musique, voir un film ou jouer à différents jeux.

Par défaut : 21 profils sont disponibles avec la possibilité d’en exporter, d’en importer et bien sûr d’en créer de nouveaux. Les réglages disponibles pour un profil sont aux nombres de 5 : Surround, Crystaliser, Basse, Smart Vol et Dialog+.
Ne vous inquiétez pas, une petite explication est disponible pour chacun dans l’interface. Chaque paramètre peut être activé ou désactivé, et dans le premier cas une valeur de 0 à 100 peut être appliquée.

Même s’il n’est pas toujours évident de savoir sur quel paramètre jouer, cela reste très intuitif surtout avec un rendu en live. Lancez votre musique préférée et testez en live les variations offertes par ces 5 paramètres afin de trouver le meilleur rendu possible.
A noter qu’il est un peu plus compliqué de réaliser ces réglages lorsqu’on est en jeu. Il aurait été pratique de pouvoir le faire depuis l’application mobile malheureusement c’est bien la seule chose que l’application mobile ne fasse pas en comparaison de la version PC/Mac.

Si les profils SBX ne sont pas suffisants, le Sound Blaster Command vous donne accès à un égaliseur de fréquences de 31Hz à 16kHz. L’utilisation est assez agréable avec un coté visuel et toujours un rendu temps réel. Il est même possible de dessiner directement la courbe d’égalisation. Cette dernière fonctionnalité semble un peu gadget à moins de bien s’y connaitre en audio et de savoir quelle courbe appliquer à son casque ou ses enceintes.
Bien évidement des profil d’égalisation par défaut sont disponibles et il reste possible d’en rajouter.

On trouve ensuite les réglages standards de lecture et d’enregistrement. A l’image de ce que vous pouvez trouver sous Windows avec choix de la qualité, configuration du rendu sonore : stéréo, 5.1 ou 7.1 avec un petit outil pour tester chaque source sonore.

Vient ensuite le mode Scout. Mode très présent dans l’ensemble de la gamme Sound Blaster qui d’une simple activation va changer le profil sonore et donc le rendu sonore de façon à mettre en avant certains détails sonores en jeu pour permettre une meilleure localisation des ennemis (bruits de pas notamment).

Le Sound Blaster Command propose également un mélangeur pour ajuster le volume de chaque entrées et sorties audio.

Et pour finir le GameVoice Mix, un outil très pratique pour gérer la balance sonore entre les voix avec vos coéquipiers et la partie audio/musique du jeu.

On trouve également un écran de paramétrages du Sound Blaster G3 qui vous permettra de mettre à jour firmware/driver et de lancer entre autre le programme au chargement de Windows. Il est également possible de se connecter à son profil Sound Blaster.

Une bonne partie des fonctionnalités sont disponibles directement sur le boitier, à savoir les fonctionnalités les plus importantes pour une utilisation courante tels que le réglage du volume, la coupure du micro, le niveau de balance vocale vs audio du jeu et le Scout Mode.

Rendu sonore

Avec son DAC capable de sortir du 24 bits 96 kHz, le Sound Blaster G3 apporte un rendu sonore plus agréable que la sortie interne de votre ordinateur ou de votre console. Le rendu est propre, équilibré et précis. Les petits détails s’entendent mieux. Mais pour profiter pleinement de ses capacités et d’en noter la différence, il faudra disposer d’un casque de qualité et d’une l’oreille affûtée pour une utilisation audiophile ou mélomane.
Avec un service de streaming musical comme Qobuz, avec une écoute de fichier FLAC pour de la musique classique ou jazz (proposant une dynamique large), vous tirerez pleinement partie de la qualité audio.

Dans le cas d’une utilisation sur console il n’y a peu d’intérêt, la qualité sonore étant à ce moment-là limitée à du 16 bits 44,1 kHz. On profitera surtout du Sound Blaster G3 pour les autres fonctionnalités qu’il propose telles que le mode Scout ou le Voice Mix et un accès plus rapide à différents réglages. On oubliera pas l’amplification du volume qui vous sera bien utile si vous trouvez que le volume maximum, de votre console, n’est pas suffisant.

Conclusion sur le Sound Blaster G3

Le Sound Blaster G3, pour un prix de 59,99 euro, fait le plein de fonctionnalités pratiques pour le gamer tout en rajoutant un DAC compatible 24bits 96kHz.
Cependant il ne conviendra pas à l’ensemble des joueurs. En effet, son utilisation vous oblige à être proche de votre console de salon et ne me semble pas totalement justifié pour une Nintendo Switch, console orientée mobilité. Il conviendra bien mieux à un gamer PC désireux de profiter d’une écoute musicale de qualité à un prix vraiment très agréable, ou de joueurs en quête de plus de contrôle et de fonctionnalités sur le rendu audio.

Les plus :

  • Mode Voice Mix
  • Peu encombrant
  • 24 bits 96 kHz
  • Plug & Play
  • Applications Desktop & Mobile

Les moins :

  • Peu pratique sur une console installée dans un salon

Liens utiles

Galerie