Le fabricant derrière la marque Speedlink est la société internationale Jöllenbeck GmbH. Fondée en Allemagne en 1974, elle hérite d’expertise incroyable dans l’industrie électronique et d’une évolution rapide dans le domaine.

Aujourd’hui, Speedlink est présent dans plus de 30 pays sur quatre continents. C’est une marque d’accessoires Gaming au bon rapport qualité-prix, combinant technologies de pointe, une conception soignée ainsi que des fonctionnalités travaillées pour les PC, consoles de jeux vidéo et accessoires portables.

Teaser

Caractéristiques du Speedlink ORIOS RGB Opto-Mechanical

  • Clavier gaming à rétro-éclairage RGB
  • Touches Opto-Mécanique : longévité et exécution accélérée des commandes
  • Switchs rouges avec courbe de commutation linéaire et résistance réduite sans clic audible/perceptible
  • 9 modes pour le rétro-éclairage des touches et du cadre (configurable hors logiciel)
  • 16,7 millions de couleurs (15 effets)
  • Programmation des macros et des touches à l’aide du logiciel Orios
  • Anti-ghosting optimal avec n-key-rollover
  • Dessous antidérapant
  • Surface en métal solide et résistante
  • Repose-poignets amovible
  • Keycap Remover inclus
  • Connectivité : USB
  • Dimensions : 455 × 205 × 35mm (L × P × H)
  • Longueur du câble : 1,8m
  • Poids : 1095g (câble compris)

Déballage et premières impressions

Le clavier Speedlink ORIOS RGB Opto-Mechanical dispose d’un packaging plutôt sobre, simple mais efficace. Celui-ci présente les caractéristiques principales, met en avant le RGB personnalisable ainsi que le système de touches Opto-Mécanique propre à ce clavier.

A l’intérieur, on retrouve le guide d’utilisation assez succin mais traduit dans dans une dizaine de langues. Celui-ci présente les raccourcis clavier pour l’ensemble des fonctionnalités RGB et indique la page officielle pour télécharger le logiciel dédié.

Le clavier est quant à lui simplement emballé et calé de chaque coté par de la mousse préformée qui maintient aussi le repose main.

Design et qualité de fabrication

Le Speedlink ORIOS RGB Opto-Mechanical en impose par son poids. Il donne une sensation de robustesse et de bonne qualité de fabrication notamment grâce à sa plaque en aluminium brossée présente sur toute la surface du clavier.

Les touches du clavier sont en plastique ABS doté d’un soft-touch agréable et qui semble résistant. Les touches « Z, Q, S, D » utilisées pour le déplacement « In Game » sont ornées d’un entourage de lettre spécifique rappelant la forme du logo de la marque. Sur la partie supérieure droite on dispose de trois leds indiquant les fonctions clavier.

Malheureusement le design et la qualité de fabrication sont un peu gâchés par les deux vis que l’on ne peut pas louper de part et d’autre du Speedlink ORIOS RGB Opto-Mechanical. Dommage, pourquoi les avoir placées sur la partie supérieure visible?

Le câble tressé est non dé-connectable mais d’une longueur suffisante pour une installation classique. Et contrairement à beaucoup de clavier gamer, la prise USB n’est pas plaquée or (un détail qui a toutefois peu d’importance).

Speedlink ORIOS RGB Opto-Mechanical
Sous le clavier Speedlink ORIOS RGB Opto-Mechanical sont disposés quatre patins de caoutchouc antidérapants ainsi que deux pieds rabattables pour incliner celui-ci. Plus original, nous retrouvons un emplacement pour la pince permettant de retirer les touches en cas de besoin.

Le repose poignet en plastique brillant se clipse de façon classique sur le clavier. Les dessins en nids d’abeille donnent un aspect futuriste et le logo chromé de la marque au centre rend l’ensemble homogène. A noter cependant que le repose poignet ne dispose pas de grip et que son côté brillant le rend extrêmement salissant.

Lorsque l’on branche le Speedlink ORIOS RGB Opto-Mechanical on en prend plein les mirettes !

L’éclairage RGB est puissant et les LEDs incluses dans les grilles en forme de nid d’abeille sur chaque côtés du clavier sont du plus bel effet.

A noter tout de même que lorsque l’on change les modes et effets d’éclairage, les LEDs sur le côté ne changent pas. Elle gardent uniquement un effet de vague.

 

Speedlink ORIOS RGB Opto-Mechanical

Dynamique de frappe et ergonomie

Le Speedlink ORIOS RGB Opto-Mechanical dispose de la technologie de touches Opto-Mécanique, c’est à dire que contrairement aux touches mécaniques traditionnelles qui possèdent beaucoup de pièces mobiles et s’activent par un contact métallique, la touche Opto-Mécanique s’active par la coupure d’un faisceau lumineux.

Nous avons d’ailleurs expliqué plus en détail cette technologie dans le test du clavier du Nacon PCCl-700OM et ainsi que dans cette vidéo : https://youtu.be/qR7Ezs1CJN8

Ici nous avons des interrupteurs similaires aux touches mécaniques Cherry MX rouge. C’est à dire des switches linéaires et sans « clic » à l’activation mais cette fois-ci avec une technologie optique et non mécanique. L’intérêt de l’optique étant de proposer une technologie plus endurante dans le temps (moins de pièces mobiles), mais aussi plus réactive à l’activation.

Dans les faits nous nous retrouvons avec un clavier relativement silencieux et réactif (voir même un peu trop). La distance d’activation étant assez courte et le fait qu’il n’y a pas de retour tactile rendant les fautes de frappes assez fréquentes lorsqu’on a pas l’habitude. Le simple fait de positionner les doigts sur le clavier pour commencer un jeu peut activer malencontreusement des commandes. Le léger effet de rebond des touches n’est pas évident à maîtriser lors d’appuis répétitifs et il faut un temps d’adaptation pour enchaîner les skills. Niveau bruit, c’est assez similaire aux touches Cherry MX rouges. Plutôt silencieux pour un clavier mécanique et donc agréable à utiliser autant pour le jeu que la bureautique.

L’utilisation du Speedlink ORIOS RGB Opto-Mechanical sans le repose poignet manque pour ma part de confort car celui-ci est assez haut. L’angle que prend le poignet est important et on retrouve rapidement une gêne. L’emploi du repose-poignet inclus est donc vivement recommandé.

Fonctionnalités et logiciel

En pressant la touche « Fn » nous retrouvons les fonctions désormais classiques pour un clavier récent :

  • De F1 à F8 les raccourcis Multimédia
  • De F9 à F12 les raccourcis Web et Mail
  • « Fn » + la touche Windows pour le Game Mode
  •  «Fn » + une flèche directionnelle permet de monter ou baisser la luminosité ainsi que choisir le sens des effets (gauche→droite ou inversement)
  • 9 touches à côtés du pad numérique dédies chacune à un mode RGB

Le logiciel téléchargeable Orios est assez basique. On y retrouve la partie éclairage avec 9 modes et 15 effets pré-définis entièrement personnalisables. On peut également y enregistrer jusqu’à 4 profils.
Une partie « Customize » permet d’attribuer une fonction et une couleur à chaque touche hormis « Echap » et « Fn ». Le dernier écran permet quant-à lui de créer ses propres macros. La programmation est simple et intuitive. Il est possible d’importer ou d’exporter les macros et d’affilier des actions avec le clavier et la souris en simultané. Cependant il n’y a pas de touches dédiées aux macros donc il faudra penser aux emplacements des touches afin que ces fonctions soient accessibles en jeu.

Conclusion sur le clavier Speedlink ORIOS RGB Opto-Mechanical

En conclusion, le clavier Speedlink ORIOS RGB Opto-Mechanical est un produit intéressant.

Les matériaux utilisés sont robustes et le look soigné notamment grâce à l’éclairage LED latéral. Ce qui est sûr c’est qu’il ne fait pas dans la discrétion mais cela lui réussit plutôt pas mal.
Les touches Opto-Mécanique sont également agréables à l’utilisation tout en offrant une réactivité appréciable en jeu. Reste à voir sur la durée si cette technologie tiendra bien ses promesses de durabilité.

Enfin bien que le Speedlink Orios n’est pas exempt de défauts, son prix situé aux alentours des 100€ reste plutôt intéressant au vu de la qualité du produit et des fonctionnalités offertes. Un clavier et une marque peu connus mais qui méritent donc que l’on s’y intéresse.

Les plus :

  • Complet
  • Robuste
  • Un look d‘enfer
  • Technologie Opto-Mécanique

Les moins :

  • Repose-poignet glissant
  • Prix
  • Vis apparentes

Où l’acheter ?

Liens utiles

Galerie