L’année dernière nous vous présentions le Strike Pack F.P.S. Dominator v2 pour Xbox One ou le Strike Pack F.P.S. Dominator pour PS4, Collective Minds revient en 2020 avec une version sans palette mais néanmoins plus aboutie intégrant 4 boutons remappables : le Strike Pack Eliminator !

Trailer

Caractéristiques

  • Fabricant : Collective Minds
  • Nombre de boutons : 4 boutons additionnels remappables et 4 boutons de reprogrammation rapide
  • Fonctions : anti-recoil, auto-run, quick-scope,turbo 2.0, auto hold breath, drop shot, auto spot, rapid fire, mod pass
  • Design ergonomique
  • Lag free
  • Mode tournoi
  • Couleur : noire
  • Garantie 1 an
  • Compatibilité XBOX ONE (sauf manette Xbox One Elite)
  • Sans Fil : Non
  • Câble USB 3m

Présentation

Comme son ainé le StrikePack F.P.S. Dominator v2 pour Xbox One, le Strike Pack Eliminator est un accessoire compatible uniquement avec les manettes officielles Microsoft Xbox One sans fil (ici notre version manette Xbox One custo Hokusai) car il vient tout bonnement se fixer en lieu et place des piles.
Le Strike Pack Eliminator n’est bien évidement pas compatible avec les manettes Xbox One Elite (v1 ou v2) puisque ces manettes possèdent un système de palettes et un grip différent.

test Strike Pack Eliminator Mod Pack pour manette Xbox One

Comme vous pouvez le remarquer sur le visuel ci-dessus, les 4 boutons additionnels ajoutés par le Strike Pack Eliminator Mod Pack vous permettront de dupliquer 4 boutons d’action au choix (remapping à la volée pour assigner les boutons à n’importe quel bouton additionnel) afin de ne plus avoir à décoller le pouce droit du stick de visée. Les majeurs et annulaires habituellement inutilisés viendront se poser naturellement sur ces 4 nouveaux boutons parfaitement intégrés.

Le Strike Pack Eliminator Mod Pack pour Xbox One apporte également des centaines de nouvelles fonctionnalités à la manette d’origine grâce aux mods additionnels qui permettent d’améliorer l’expérience de jeu (voire tout simplement cheater) : hair triggers (réponse ultra-rapide), rapid fire (tir rapide), drop shot (s’allonger en tirant), anti-recoil (anti-recul), auto run (éxécution automatique), etc…

Déballage et premières impressions sur le Strike Pack Eliminator Mod Pack

Le Strike Pack Eliminator Mod Pack est livré dans une boite au look moderne reprenant les couleurs de la Xbox One. Le packaging résume les bénéfices produit au recto et détaille les aspects plus techniques au verso.

A l’intérieur de la boîte, on retrouve le Strike Pack Eliminator Mod Pack à proprement parler, un câble USB de 3 m de long ainsi qu’une notice papier malheureusement en anglais.
A noter que ce nouveau câble USB est bien fini et plus épais que le précédent. Outre le fait qu’il soit tressé, il dispose de connecteurs plaqués or (pour le style car dans les faits ça ne sert à rien) et d’un serre-câble à scratch (ce qui, pour le coup, est bien pratique).

test Strike Pack Eliminator Mod Pack pour manette Xbox One

Comme son prédécesseur, le nouveau Strike Pack Eliminator Mod Pack pour Xbox One se présente donc sous la forme d’un cache de compartiment à piles sur lequel sont positionnés 8 boutons. 2×2 sur la partie inférieure et 2×2 sur la partie supérieure. Ces derniers servent au remapping, nous y reviendrons.
Au milieu de ces 4 boutons supérieurs le logo Collective Minds permet, via 2 micros LEDs intégrées dans les yeux de la mascotte, de connaître le statut du Strike Pack (voir plus bas).

Installation en 2 clics !

Le Strike Pack Eliminator Mod Pack est aussi simple à installer sur votre manette Xbox One que le modèle précédent. Il suffit simplement de retirer le cache piles d’origine de la manette Xbox (attention à ne pas l’égarer) et clipper le Strike Pack Eliminator en lieu et place de celui-ci.

test Strike Pack Eliminator Mod Pack pour manette Xbox One

Reste ensuite à connecteur la fiche USB du Strike Pack à celle de la manette d’origine Microsoft. Et voilà !

test Strike Pack Eliminator Mod Pack pour manette Xbox One

L’installation est parfaite et je suis stupéfait de voir que les contours du Strike Pack Eliminator épousent la manette au mm près. On jurerait que le boîtier fait partie intégrante de la manette. L’ensemble ne bouge pas, ça ne couine pas, la qualité de fabrication est exemplaire.

test Strike Pack Eliminator Mod Pack pour manette Xbox One

Bien évidement, vous l’aurez compris, avec ce type de connexion l’accessoire rend votre manette Xbox One uniquement filaire, vous aurez donc à choisir entre « mode sans fil » ou « 4 boutons supplémentaires ». Gros dilemme !

Par contre, contrairement au modèle précédent, du fait de sa forme plus allongée il devient impossible d’utiliser le Strike Pack Eliminator en complément du clavier Microsoft Chatpad/Messenger. A moins de choisir de jouer de la Dremel quelques minutes pour retirer les quelques millimètres de plastique qui entrent en contact. Dommage ! (cela dit ça reste une solution envisageable)

test Strike Pack Eliminator Mod Pack pour manette Xbox One

Enfin, Une page de tutoriels vidéo est à nouveau disponible sur le site du constructeur : https://collectiveminds.ca/shop/xbox/xbox-one/xbox-one-strikepack-eliminator/. Pour le moment elle n’en comporte qu’un seul, à savoir « comment installer votre Strike Pack Eliminator ». Plutôt useless comme vidéo au vu de la simplicité d’installation.^^

Une autre page permet de récupérer les derniers firmwares, mais pour le moment aucune mise à jour n’est à signaler.

Prise en main et utilisation du Strike Pack Eliminator en jeu

Comme sur le Strike Pack FPS Dominator, la prise USB du Strike Pack Eliminator sur laquelle on vient brancher le câble micro-USB a beau être standard, elle est placée au fond d’un trou rectangulaire en plastique, incliné vers le bas, servant à guider la fiche du câble USB fourni.
Ce type de « couloir » ne permettra pas le branchement de n’importe quel câble micro-USB : aussi seul celui fourni avec le Strike Pack XBOX ONE Eliminator Mod Pack pourra passer (voire un câble avec un connecteur assez fin).
Le câble en lui-même est plutôt épais et une fois bien branché sur le StrikePack, aucune chance de le voir se débrancher par accident en pleine partie : il ne fait plus qu’un avec le boîtier et la manette.

Du fait de ce type de connexion à présent filaire, le Strike Pack Eliminator vient s’intercaler entre la manette et la console/PC. Le Strike Pack Eliminator va ainsi réinterpréter l’ensemble des informations envoyés à la console, que ce soit les siennes ou celles de la manette d’origine. C’est ainsi que fonctionne le mapping. Que l’on appuie sur le bouton A de la manette, ou sur un bouton des 4 boutons remappés comme étant A, le signal envoyé à la console/PC est le même.

Le Strike Pack Eliminator ne nécessite aucun logiciel pour fonctionner sur la console ou le PC grâce au système de MODs intégré au boîtier. Pour activer et paramétrer les MODs du Strike Pack tout se fait directement depuis votre manette. Il conviendra de suivre le manuel fourni dans la boite pour une utilisation optimale de vos MODs packs, le menu à base de LEDs n’étant toujours pas « user friendly ».

test Strike Pack Eliminator Mod Pack pour manette Xbox One

J’aurais vraiment apprécié que ce nouveau modèle soit l’occasion pour Collective Minds d’utiliser un mini écran OLED comme c’est le cas sur certains claviers gamers, mais bon, prix réduit oblige on se contentera d’un jeu de LEDs incompréhensible de prime abord.

Pour ce faire, le StrikePack FPS Dominator possède à présent 3 modes de fonctionnement bien distincts, activables au démarrage via une combinaison de touches :

  • Le mode Tournoi : ce mode (activé par défaut lorsqu’on branche le Strike Pack) permet d’utiliser « uniquement » les 4 boutons d’action additionnels en y affectant les touches souhaitées. Cela parait tout bête comme ça mais les joueurs FPS pro savent bien quels avantages cela peut apporter en jeu, notamment en terme de réactivité.
  • Le mode MOD quant à lui est beaucoup plus complexe : il va permettre de pouvoir entièrement programmer et personnaliser la carte électronique du StrikePack Eliminator afin de pouvoir utiliser de très nombreux MODs intégrés : rapid fire, drop shot, anti-recul, quick scope, etc…, tous entièrement personnalisables directement sur le boîtier, sans passer par le moindre logiciel. Inutile de dire que ce mode élimine toute perspective de fonctionnement en compétition.
  • Le mode Game Pack activable uniquement si la souscription au service ACTIVE MOD PASS est active ($14.99 (USD) par an). Ce service en ligne fournit des packs de mods pour la plupart des grands FPS ou les derniers jeux en vogue sur Xbox et PS4. Pour plus d’informations rendez-vous sur www.ModPass.ca

Quant à l’affectation des actions aux 4 boutons additionnels, c’est extrêmement simple : il suffit de maintenir le bouton supérieur correspondant au bouton que l’on souhaite configurer et d’appuyer simultanément sur le bouton de la manette à affecter : rapide, instinctif, c’est un vrai point fort du Strike Pack Eliminator. D’autant que n’importe quel bouton de la manette peut être associé à un des 4 boutons du Strike Pack Eliminator, même les triggers qui sont pourtant des boutons analogiques ou les boutons des sticks.
Il est même à présent possible de mapper une combinaison de touche, par ex : « Trigger gauche + Y ». Ça c’est vraiment cool !

test Strike Pack Eliminator Mod Pack pour manette Xbox One remapping

Et si d’aventure vous souhaitez réinitialiser le Strike Pack Eliminator, une petite vidéo tutorielle est disponible sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=wI0qVh0bAOw.

Parlons de l’ergonomie du Strike Pack Eliminator

Du fait de son intégration dans le compartiment à piles de la manette, le Strike Pack Eliminator ne se ressent pas du tout sur l’équilibre général de la manette.
De plus sa forme hyper ergonomique fait qu’il se positionne parfaitement sous les doigts (majeurs et annulaires) des 2 mains et ne gêne pas du tout la prise en main générale de la manette d’origine.

test Strike Pack Eliminator Mod Pack pour manette Xbox One

Il faudra néanmoins passer quelques sessions de jeu pour s’habituer à ces nouveaux boutons, il n’a pas habituel d’utiliser les majeurs et annulaires.

Le « clic » de ces nouveaux boutons d’actions est très proche de celui d’un clic de souris : court, net et précis. C’est est plutôt satisfaisant à première vue mais personnellement je trouve que ce n’est pas aussi intuitif que celui des boutons d’actions A,B,X,Y de la manette Microfsoft.
En effet, placés sous des doigts que l’on n’a pas l’habitude d’utiliser, ils auraient mérité d’être un poil plus souples, notamment pour les clics répétitifs.
Après tout est question d’habitude…

En ce qui concerne la sélection des différents MODs même calvaire que le modèle précédent. Le fait de « jouer » avec un menu représenté par une combinaison de boutons et des LEDS ne m’a pas du tout convaincu : fonctionnement général très compliqué, réglage des différentes fonctionnalités fastidieux, navigation entre les réglages laborieux, ça n’a pas été une partie de plaisir. On en regretterait presque la possibilité de le faire par logiciel.
Vous en doutez ?! Je vous laisse en juger par vous-même avec les tutos : https://collectiveminds.ca/shop/xbox/xbox-one/strikepack-dominator/#tab-product_editor_329_tab

Donc afin de ne pas plomber la note à cause de ce point noir, le choix a été fait pour ce test de porter attention uniquement sur le mode Tournoi, avec l’intention de donner mon avis sur l’intérêt global de l’accessoire pour les jeux quels qu’ils soient, FPS en-tête. Et c’est tant mieux car ce petit accessoire c’est de la « bullet » !

Conclusion sur le Strike Pack Eliminator Mod Pack

Proposé à 59,90 € chez Stealth Gamer, soit 10€ de plus que le Strike Pack FPS Dominator, le Strike Pack Eliminator est un bon accessoire.
Le produit est réellement bien étudié, dispose d’une excellente qualité de fabrication et apporte de nouvelles fonctionnalités à une manette d’origine sans perdre sa garantie (puisqu’il n’y a pas besoin de la démonter).

Les 4 boutons d’action répondent parfaitement et permettent un quick remapping même en pleine partie. Si vous rajoutez à ça de nouvelles fonctionnalités comme les différents MODs ou le service Active MOD Pass, le StrikePack Eliminator vous permettra de devenir le nouveau John Preston sur votre FPS préféré.

Seules ombres au tableau, la perte du mode sans fil et une interface de menu des Mods laborieuse.

Les plus :

  • Qualité de fabrication
  • Facilité d’installation et d’utilisation avec la manette
  • De nouveaux boutons hyper accessibles
  • Câble tressé
  • Prix attractif par rapport aux manettes custom

Les moins :

  • Perte du mode sans fil
  • Navigation dans les MODS vraiment fastidieuse
  • Des boutons d’action qui auraient mirités d’être plus souples

Ou l’acheter ?

Liens utiles