Il y a un an et demi, nous découvrions chez GamerStuff l’Antlion Modmic 4, appelé alors Modmic « tout court », perche-microphone pouvant être couplée potentiellement à n’importe quel casque du marché via un astucieux système d’embase autocollante et de système magnétique.

La marque américaine a parcouru du chemin et après 2 ans à récolter les retours utilisateurs sur leur produit phare, elle nous présente maintenant un modèle encore plus abouti, le bien nommé Antlion Modmic 5.

Nous allons voir les évolutions depuis sa version précédente, et si ce nouveau modèle mérite qu’on délaisse l’ancien en sa faveur.

Présentation

Ce microphone signe donc le grand retour de la marque au nom et à l’effigie du « fourmilion », insecte peu connu du grand public et dont l’emprunt de son image a été fait par la marque probablement pour illustrer le système de fixation sur le casque.

L’Antlion Modmic 5 est donc comme je le disais en introduction un microphone monté sur une perche articulée qui propose la possibilité de venir se fixer sur n’importe quel casque audio dépourvu de micro.

Il suffira de venir fixer une embase de forme conique sur l’un des écouteurs de votre casque, embase fixée par une efficace pastille d’adhésif double face. Le microphone et sa perche viennent ensuite se fixer magnétiquement sur cette embase, tous deux étant pourvus d’aimants néodyme très puissants.

La grande nouveauté de l’Antlion Modmic 5 par rapport à son ainé est le fait qu’il n’embarque non plus 1 mais bien de 2 microphones distincts : un microphone unidirectionnel cardioïde comme le Modmic 4, mais aussi un microphone unidirectionnel, tous deux pouvant être sélectionnés tour à tour via un switch.

Caractéristiques principales

  • Microphone double : unidirectionnel + omnidirectionnel
  • Connectique : jack 3,5 mm
  • Câbles : blindés renforcés au kevlar 1m et 2m
  • Aimants néodyme pour fixation
  • Commutateur pour couper le son (mute)
  • Microphone unidirectionnel :
    • Sensibilité : -38 +/-5 dB
    • Réponse : 100 Hz–10 kHz
    • Impédance : 2.2 KΩ
  • Microphone omnidirectionnel :
    • Sensibilité : -26 +/-3 dB
    • Réponse : 30 Hz–17,5 kHz
    • Impédance : 2.2 KΩ

Déballage de l’Antlion Modmic 5

Le packaging de l’Antlion Modmic 5 a évolué depuis la précédente mouture qui était emballée dans un triste carton marron uniquement orné du nom de la marque et de l’insecte.

Maintenant, le microphone nous est présenté dans un carton principalement blanc, orné d’un visuel du Modmic, de son principe de fonctionnement et de ses principales caractéristiques.

A l’intérieur, on retrouve le microphone et ses accessoires dans la sacoche de protection semi-rigide qui est très ressemblante à celle du Modmic 4. Faite de tissu renfermant une structure semi-rigide (en plastique probablement), doublée de tissu, elle dispose à l’intérieur de 2 petites sangles élastiques et d’un compartiment en filet pour y ranger les divers accessoires.

En l’ouvrant et sortant son contenu, on découvre donc l’Antlion Modmic 5, la bonnette en mousse directement montée à son extrémité, le switch pour couper le micro qui est indépendant avec une prise jack 3,5mm mâle d’un côté et une femelle de l’autre, un câble jack de 1 m et un câble de 2 m, une base magnétique de rechange,  trois pastilles adhésives de rechange également, une courte notice, 10 clips permettant de réunir le câble du Modmic et celui du casque sur lequel vous le branchez, ainsi qu’une sorte de « gaine » synthétique élastique de 2 m qui permettra également de regrouper les 2 câbles sur toute leur longueur.

Ce dernier accessoire étant assez volumineux, il était en dehors du carton d’emballage du microphone, étant plutôt difficile à plier très serré.

Avec ça vous aurez le nécessaire pour utiliser le microphone avec le casque de votre choix pour peu que le support de jeu que vous utilisiez dispose d’une sortie casque et d’une entrée micro séparée.

Si ce n’est pas le cas, vous pourrez investir dans un des 2 accessoires que propose Antlion, accessoires vendus séparément malheureusement. Vous pourrez donc au choix choisir :

  • L’adaptateur jack en Y qui permettra de récupérer les câbles du microphone et du casque pour les ressortir en une fiche jack 3,5 mm 4 pôles unique.

  • L’adaptateur audio USB qui permet lui aussi de récupérer les câbles du microphone et du casque pour les ressortir cette fois en USB. Ce petit dongle est en fait une mini-carte audio USB faisant office de DAC (Digital-Analogical Converter).

Avec ces 2 accessoires, vous serez paré pour tous les types de branchement existants.

Finition et ergonomie

L’Antlion Modmic 5 présente quelques différences par rapport à son prédécesseur.

La première qui saute aux yeux concerne le câble détachable. Avant la perche-micro et son câble ne faisaient qu’un. Maintenant, l’Antlion Modmic 5 présente toujours sa perche réglable d’une vingtaine de centimètres terminée par le double microphone à son extrémité, est toujours fixé sur son embase en son milieu, mais il se termine maintenant au bout de 10 cm de câble par une prise jack 3,5mm mâle.

Les 2 câbles fournis, respectivement de 1 et 2 m, permettront donc au choix de venir brancher l’un, l’autre, ou même les 2 selon votre installation, à la suite de cette prise jack. Tressés et renforcés au kevlar, ils ont de quoi rassurer sur leur durée de vie. Avec ces 2 longueurs disponibles, les joueurs à côté de leur bécane à leur bureau ou les joueurs sur le canapé éloigné de celle-ci pourront alterner ces longueurs de fil pour s’adapter.

La perche est gainée de solide plastique noir et peut être « tordue » et ajustée facilement pour bien positionner le microphone, et la fixation raccordant l’embase à la perche du micro vient se visser sur cette dernière, permettant de régler la longueur de la perche par rapport à votre bouche : c’est facile à régler et ça ne bouge pas une fois en place, parfait !

L’embase peut indifféremment être fixée à gauche ou à droite sur le casque et ses puissants aimants en néodyme empêcheront tout décrochage intempestif du micro. De gros crans présents sur l’embase et sur la fixation côté casque permettent de pivoter la perche par crans de 90° (pratique pour le relever si on ne l’utilise pas), le réglage plus fin se faisant avec la perche articulée. La fixation de l’embase sur le casque tient la longueur, le scotch double face ne bougeant pas d’un millimètre, de même pour la fixation par aimants qui ne présente aucun jeu : aucun « décrochage intempestif » !

Testé sur mon imposant Philips Fidelio X2, il n’était pas forcément évident au premier coup d’œil de venir loger l’embase et le Modmic sur l’écouteur. Mais en jouant sur la longueur de perche et en modelant un « coude » au niveau de l’embase, ça passe nickel.

Pour peaufiner un peu le branchement et ranger ces 2 câbles qui auront vite fait de gêner ou de s’emmêler, Antlion proposait déjà des clips avec son Modmic 4. Ils sont passés maintenant du nombre de 5 à 10, le câble de 2 m en nécessitant forcément plus. En les fixant à intervalle régulier, vous pourrez ainsi resserrer les 2 câbles facilement et empêcher de vous empêtrer.

La gaine élastique est par contre nouvelle et j’étais impatient de la tester. Mesurant 2m, elle ne sera donc pas utilisable en l’état si vous privilégiez le câble de 1m. Qu’à cela ne tienne, il est tout à fait possible de la couper, et j’ai trouvé plus pratique de la diviser en 2 sections de 1m.

Sa mise en place n’est pas facile : il faut écarter le plastique qui a un effet ressort et se resserre assez fortement pour venir y glisser le câble du casque et celui du Modmic. Ce n’est pas simple, et ça demandera quelques minutes avant d’y parvenir. Mais une fois terminé, le résultat est propre, et on se retrouve avec un « gros câble » unique plus rigide.

Chose à laquelle je n’avais pas pensé et qui s’est présentée à moi après quelques heures de jeu avec l’Antlion Modmic 5 monté sur mon casque est en fait le poids de l’ensemble. Ça peut paraître anecdotique, mais en fait le micro lui-même ne pèse que quelques grammes, mais en y ajoutant le poids des 2 câbles joints par la gaine, ça commence à faire. Au bout de quelques heures, je me suis rendu compte que l’ensemble tirait légèrement sur ma tête côté fils, et au final, j’avais un peu mal au cou de ce côté. Je ne pense pas être particulièrement sensible, aussi je pense que d’autres joueurs pourraient ressentir cette douleur sur le long terme. Je suis preneur si certains d’entre vous ont le Modmic 5 et veulent me donner leurs impressions à ce sujet.

Au final, j’en suis revenu à la solution qui existait pour le Modmic 4 et ai préféré utiliser les 10 clips fournis permettant de venir solidariser le fil du Modmic à celui du casque. C’est moins net que la gaine, mais c’est pratique et ça pèse moins lourd, tirant moins sur le côté de la tête.

Le switch du microphone quant à lui, sorte de « barrette » ornée d’un sélecteur, peut venir s’intercaler, si vous le souhaitez, entre le Modmic et son câble afin de pouvoir activer/désactiver le microphone. C’est simple d’usage, et si vous n’en avez pas l’utilité, au moins vous pouvez choisir de ne pas vous encombrer avec.

Pour résumer donc, mis à part ce petit problème de poids pouvant gêner, ce qui est à confirmer auprès d’autres utilisateurs, mais reste contournable, rien à redire : la conception est vraiment parfaite, et il est honnêtement dur de trouver du négatif dans le concept. A cela s’ajoute une qualité de fabrication exemplaire, donc c’est à mes yeux un carton plein sur le plan de la finition et de l’ergonomie.

Qualité audio

Testons maintenant l’aptitude des 2 microphones à capter et restituer votre voix aux membres de votre équipe.

Les 2 microphones à l’extrémité de la perche sont recouverts d’une bonnette en mousse qui permettra d’atténuer efficacement votre souffle si vous les mettez un peu trop devant votre bouche. Un petit sélecteur 2 positions associé à une petite icône confirmant la directivité vous permettra de choisir l’un ou l’autre des microphones.

Le premier micro est unidirectionnel (directivité cardioïde) semble être identique en tous points à celui du Modmic 4, et quelques comparatifs d’enregistrements semblent le confirmer. La voix est restituée avec une fidélité excellente avec un rendu de premier ordre : elle est nette, précise, sans « bruit » électrique ou autre parasite, en un mot : limpide.

Dans un environnement bruyant, grâce à la directivité du microphone, les sons alentour seront très fortement diminués, permettant de jouer avec en LAN dans de bonnes conditions.

Le second microphone, omnidirectionnel lui, est la nouveauté de cet Antlion Modmic 5. Pour ce qui est de son efficacité, comme pour l’autre micro, il restitue fidèlement les sons qu’il capte à 360°. Rien ne lui échappe, et vous récupèrerez en détail le moindre son environnant en plus de votre voix.

Le choix de ce microphone supplémentaire m’intrigue un peu je l’avoue. Utilisé dans le cadre du chat dans les jeux, la volonté des joueurs est justement de ne capter que leur voix et atténuer au maximum les bruits environnants. Cela se traduit par le choix d’un microphone unidirectionnel.

Aussi, un micro omnidirectionnel sera un peu anecdotique selon moi pour ces personnes. Je ne suis pas sûr de savoir quelle utilisation pourrait convenir pour privilégier le micro omnidirectionnel monté sur un casque, mais mon avis est que ça fait un peu « surenchère » de microphones plutôt que de répondre à un besoin réel. Peut-être les streamers voulant également capter le son environnant, une musique en fond ou autre je ne sais pas, y trouveront un peu plus leur compte, c’est à voir.

Dernier point : l’Antlion Modmic 5 et ses 2 microphones ont pu être testés en branchement direct sur une prise micro, mais aussi branché en les adaptateurs USB ou jack en Y. Dans tous les cas de figure, le rendu n’est en rien altéré, permettant d’utiliser l’une ou l’autre des configurations sans avoir à  re-régler vos paramètres microphones. Le rendu du casque lui aussi ne se verra pas perturbé par l’usage de l’un de ces adaptateurs.

En résumé, la qualité exemplaire des microphones permettra donc de profiter pleinement du chat dans les meilleures conditions, quel que soit votre environnement de jeu et le branchement que vous utiliserez.

Conclusion sur le micro Antlion Modmic 5

Comme pour son ainé qui nous avait permis de découvrir la marque, cet Antlion Modmic 5 confirme nos premières impressions et s’avèrera être une alternative de qualité pour les casques dépourvus de microphone. De conception astucieuse, de construction solide et ergonomique, et offrant un rendu audio à la hauteur de ce que les joueurs peuvent attendre pour jouer en équipe, Antlion réussit haut la main son pari avec ce nouveau modèle. Le choix de l’ajout du micro omnidirectionnel est pour moi un peu anecdotique dans le cadre gaming, mais qui peut le plus peut le moins, donc même si les joueurs ne l’utilisent pas spécialement, il a le mérite d’être là.

Vendu autour des 70 $ sur le site Antlion, et pouvant être trouvé autour des 85 € sur certains sites français, le prix est élevé pour un microphone. Mais je le trouve justifié au vu de la qualité globale du produit, d’autant plus avec tous les accessoires qu’il inclut. Il faudra aussi compter 12 $ supplémentaires si vous voulez vous l’adaptateur jack en Y et 10 $ pour l’adaptateur audio USB.

Un produit qui gagne à être connu, et vous permettra donc d’utiliser dans les meilleures conditions votre casque favori  d’écoute musicale également pour vos loisirs vidéoludiques.

Les plus :

  • Concept innovant
  • Ergonomie bien pensée
  • Excellente qualité audio

Les moins :

  • Prix un peu élevé pour un microphone
  • Utilité du nouveau microphone omnidirectionnel discutable

Ou l’acheter ?

Stealth Gamer

Liens utiles