Réputé pour ses switchs mécaniques qui équipent de nombreux claviers gamers, on n’entend beaucoup moins parler de la marque Cherry pour ces périphériques.

Nous allons donc nous intéresser dans ce test au Cherry B.Unlimited 3.0 un ensemble clavier/souris avec une technologie sans fil 2,4 GHz sans interférences avec cryptage AES et proposé autour des 99 €

Destiné avant tout à une utilisation professionnelle nous allons voir si ce genre de matériel peut également tenir ses promesses pour une utilisation gaming.

Caractéristiques

Le clavier

  • Clavier sans fil 2,4 GHz, portée de 10 m
  • Cryptage AES
  • Poids : 883 g (avec batteries)
  • Dimensions : 460 x 165 x 15 mm
  • Autonomie : 273 heures

La souris

  • Souris sans fil 2,4 GHz, portée de 10 m
  • Poids : 145 g (avec batteries)
  • Dimensions : 42 x 18 x 8 mm
  • Capteur infrarouge d’une résolution de 1000 ou 2000 dpi
  • Nombre de boutons : 3
  • Autonomie : 205 heures

Déballage

Le packaging est plus que minimaliste. Aucune photo, aucun descriptif, on se contente d’une simple boite blanche avec le nom du produit.

A l’intérieur nous retrouvons le clavier accompagné d’une notice et d’une seconde boite contenant la souris , le dongle USB et le câble de rechargement.

Cherry B.Unlimited 3.0

Design et qualité de fabrication

Nous avons reçu le Cherry B.Unlimited 3.0 dans sa version noire. Sachez qu’il existe une seconde version blanc/noir.

Comme on s’en doute pour un clavier destiné à la bureautique, le design est minimaliste. On notera comme premier critère sa faible épaisseur de seulement 15 mm le rendant compact et facile à transporter.

Cherry B.Unlimited 3.0

Entièrement noir et en plastique, le clavier est toutefois très bien fini. Avec son poids de 883 g le périphérique donne aussi immédiatement une sensation de qualité.

Pour le reste rien d’extravagant, on retrouve seulement un interrupteur pour l’éteindre, un voyant de rechargement et en dessous un dernier compartiment permettant d’accéder aux batteries.

Concernant la souris on reste dans la même lignée avec un périphérique entièrement en plastique noir.

Encore une fois le design est relativement simpliste, mais la souris propose une bonne qualité d’assemblage.

Comme pour le clavier, nous retrouvons un voyant de rechargement situé à l’arrière de la molette, un interrupteur, ainsi qu’un accès aux batteries sous la souris.

Un unique dongle USB permet de faire le lien entre le clavier/souris et le PC. La communication se faisant par l’intermédiaire d’une technologie sans fil 2,4 GHz limitant les interférences avec les autres périphériques sans fil et offrant un cryptage AES (Advanced Encryption Standard).

Les 2 périphériques se rechargent simplement à l’aide du câble fournit, ce qui confère l’avantage de pouvoir les recharger et en même temps de les utiliser. Comptez 5 heures de rechargement pour le clavier pour une autonomie de 273 heures et 12 heures de charge pour la souris pour une autonomie de 205 heures. Soit de quoi tenir de longues périodes sans avoir besoin de recharger (pour ma part cela fait près d’un mois que je n’ai rechargé ni le clavier, ni la souris).

Autres avantages, les batteries étant facilement accessibles et leur format étant classique (2 piles rechargeables AAA de 820 mAh pour le clavier et 2 piles rechargeables AA de 2050 mAh pour la souris) il sera aisé de les remplacer en cas de besoin.

Prise en main et fonctionnalités

Le Cherry B.Unlimited 3.0 propose les fonctions de base que l’on peut attendre d’un clavier. Ici pas de fioriture, seules 4 touches de raccourcis sont accessibles au-dessus du pavé numérique (dont 3 paramétrables).

Cherry B.Unlimited 3.0

Pour la qualité de frappe, Cherry utilise ses touches SX conçues pour un usage intensif de plus de 20 millions de frappes par touche. Au niveau du ressenti on se retrouve entre une sensation de clavier à membranes et un clavier d’ordinateur portable. Même si je trouve les switchs un peu durs à mon goût, cela limite les fautes de frappe et le rendu est plutôt agréable avec une sensation de qualité.

Concernant la qualité du sans-fil, je n’ai rien à reprocher. N’ayant jamais noté de temps de latence trop important ou de décrochage du signal, le clavier fait parfaitement son travail même lors des cessions de gaming.

Passons à la souris. De forme ambidextre, son ergonomie reste correcte sans être exemplaire, notamment à cause de ses arêtes relativement prononcées sur les côtés.

En revanche son principal inconvénient, selon moi, concernera l’absence de touche latérale pour la navigation.

Pour le capteur, Cherry a opté pour une solution infrarouge. Il sera possible de changer la sensibilité de 1000 à 2000 dpi en pressant les 2 clics et en tournant simultanément la roulette en avant ou en arrière.

Cherry B.Unlimited 3.0

Pour de la bureautique au final, la souris s’en sort correctement même s’il m’est arrivé d’avoir quelques très courtes pertes de signal.
Pour le gaming c’est une autre histoire. Le capteur supportant très mal les accélérations, la souris peine à suivre les mouvements, souffre de latence et de décrochage. Sans grande surprise ce sera un périphérique à oublier pour ce type d’utilisation.

Logiciel

Même s’il s’agit de matériel dédié avant tout à la bureautique, Cherry a le mérite de proposer un logiciel.

Les fonctionnalités sont relativement restreintes puisqu’il sera uniquement possible de changer la fonctionnalité des différentes touches de la souris, les fonctions des touches F1 à F12 ainsi que des 3 boutons de raccourcis au-dessus du pavé numérique.

Cherry B.Unlimited 3.0

Il sera ainsi possible d’exécuter un programme, ouvrir un dossier/fichier, ouvrir une page web ou encore créer ses propres macros.

Cherry B.Unlimited 3.0

En revanche il est dommage que Cherry ne propose pas l’affectation de fonctionnalités multimédias telles que monter/baisser le son ou changer de piste.

Un autre regret concernera l’absence d’une touche fonction pour activer les raccourcis enregistrés ainsi que l’impossibilité de créer différents profils.

Cela signifie concrètement que si je modifie par exemple la fonction de la touche F5, il me sera impossible d’utiliser de nouveau la fonction de base de la touche (dans ce cas par exemple rafraichir une page web) sans effectuer la modification dans le logiciel.

Au final, seules les 3 touches raccourcis situées au-dessus du pavé numérique auront une utilité à être modifiées (la 4ème touche permettant de verrouiller sa cession n’étant pas paramétrable).

Cherry B.Unlimited 3.0

Conclusion sur le Cherry B.Unlimited 3.0

Avec son Cherry B.Unlimited 3.0, la marque nous propose un pack clavier/souris intéressant, mais disposant de quelques défauts.

Le clavier s’en sort plutôt bien avec sa qualité de finition, sa durabilité et son confort de frappe excellent, il est tout de même dommage qu’il ne propose pas plus de raccourcis/fonctionnalités, et ce même pour un usage bureautique.

En revanche la souris reste pour moi le plus gros point noir de ce pack. Et même si elle peut être suffisante pour de la bureautique, l’absence de boutons latéraux pour la navigation se fait cruellement ressentir. Pour le gaming vous pouvez totalement l’oublier, son manque de réactivité et ses décrochages en cas de rapides mouvements étant beaucoup trop handicapants pour le joueur.

Dernière remarque, même si au final le Cherry B.Unlimites 3.0 est un bon pack clavier/souris son prix de 99 € me semble beaucoup trop élevé. Sur le marché certains concurrents proposent ce même genre de produits avec la même technologie sans fil cryptée pour le tiers du prix ! Une différence énorme qui peine à se justifier.

Les plus :

  • Qualité du matériel
  • Confort de frappe
  • Longue autonomie
  • Batteries facilement remplaçables
  • Cryptage AES

Les moins :

  • Prix
  • Manques de fonctionnalités sur le clavier
  • Pas de touches de navigation sur la souris
  • Une souris qui manque d’efficacité

Ou l’acheter ?

Liens utiles

Galerie