Corsair Memory, plus communément appelée Corsair, est une marque américaine vieille de plus de 20 ans qui s’est faite connaitre, à l’origine, comme fabricante de mémoire vive (RAM). Avec les années, leur répertoire de produits s’est très largement étendu : disques SSD, alimentations et boitiers PC, clés USB et plus récemment, matériels gaming. Ces nouveaux produits sont donc maintenant sous la nouvelle bannière Corsair Gaming.

Nous avions testé un casque de leur première gamme, le Corsair Vengeance 2000, il y a un certain temps maintenant, et le Corsair Void Stereo est le premier que nous testons de leur nouvelle gamme Void.

Cette nouvelle gamme, à commencer par ce modèle stéréo, va-t-elle nous montrer que Corsair a tiré une expérience de cette première incursion dans l’audio gaming et amélioré ses casques ?

Verdict.

[INFO] Dans un souci de cohérence, la notation du Turtle Beach Elite 800 a été harmonisée avec celle des autres modèles que j’ai testés sur ce site et disposant de ce même en-tête : la note des casques plus anciens est ainsi plus représentative en comparaison des casques actuels et de l’évolution de leurs prix respectifs.

Présentation et caractéristiques

Le Corsair Void Stereo, comme son nom l’indique, est un modèle stéréo, et également la première référence de la gamme Void comptant 3 modèles. Les « grands frères » sont nommés Void USB et Void Wireless, et feront très sûrement l’objet de tests à venir.

Corsair Void Stereo

Ce Corsair Void Stereo est donc un casque filaire fermé circum-aural se branchant en jack 3,5mm.

Voici ses principales caractéristiques :
Casque :

  • Réponse en fréquences : 20Hz-20kHz
  • Impédance : 32 Ohms @ 1kHz
  • Sensibilité : 107dB (+/-3dB)
  • Drivers: 50mm
  • Poids : 352g
  • Connecteur : 1 x jack 3,5mm (4 pôles)

Microphone :

  • Unidirectionnel à atténuation de bruit active
  • Perche rotative
  • Impédance : 2.2k Ohms
  • Réponse en fréquences : 100Hz-10kHz
  • Sensibilité: -38dB (+/-3dB)

Déballage du Corsair Void Stereo

Le code couleur pour cette nouvelle gamme est le noir et jaune : l’ensemble de leurs produits l’utilisent pour la bonne raison que ce sont maintenant les couleurs de Corsair Gaming. C’est en les voyant qu’on se rend compte que ces couleurs banales sont finalement peu utilisées par les autres marques gaming. On est souvent habitués au rouge/noir, au bleu/noir ou au vert/noir, et cette petite touche jaune apporte un peu d’originalité, ce qui est bienvenu.

Corsair Void Stereo

Le carton d’emballage, au design plutôt sage, prend le parti de ne pas présenter le casque en gros sur la face avant, comme bien souvent. L’avant est ainsi à moitié fait de plastique transparent nous laissant directement voir la moitié du casque. On retrouve à côté et tout autours le détail des caractéristiques et compatibilités du casque, toujours en noir et jaune.

Une fois ouvert, on retrouve le Corsair Void Stereo présenté sur un assemblage de cartons découpés toujours aux mêmes couleurs. Le fait est assez rare pour être souligné, les plastiques étant d’habitudes la norme pour les emballages : Corsair Gaming, marque militante écolo ?

Le contenu est sommaire mais suffisant pour l’utilisation à laquelle est prévue le Corsair Void Stereo : on retrouve ni plus ni moins que le casque, un splitter jack en Y (une prise jack 3,5mm 4 pôles vers 2 prises jack 3,5mm 3 pôles, pour le son du jeu et le micro séparés) et une notice rapide.

Cette connectique permet donc d’utiliser le casque aussi bien sur PC, smartphones, consoles portables, PS4 ou encore XBox One, soit avec l’adaptateur jack pour manette, soit directement sur les nouvelles manettes équipées en jack.

Corsair Void Stereo

Le Corsair Void Stereo a beau être entièrement fait de plastiques, dès la première prise en main, la qualité de fabrication saute aux yeux, et c’est une assez grande surprise. Non pas qu’on s’attend à trouver un mauvais casque, mais je trouve que la qualité sort du lot. Les plastiques noirs mats sont un exemple de finition, les articulations sont ajustées à la perfection, le câble est solide et renforcé au niveau de son raccord au casque : chaque détail semble avoir étudié avec soin. Il respire la solidité et semble solidement construit pour durer.

Corsair Void Stereo

Le casque n’utilise qu’un seul type de plastiques noirs mats très agréables au toucher et ne retenant pas les traces de doigts. Seuls les capots des écouteurs font exception avec des plastiques brillants noirs arborant le logo Corsair en jaune. On retrouve à l’arrière de l’écouteur gauche une molette pour régler le son et un bouton pour activer/désactiver le micro. Chose inédite pour ma part, ce bouton est de type « bouton poussoir 2 positions ». Habituellement on retrouve des interrupteurs qui coulissent sur ON ou OFF, ou des boutons de type « clic », comme pour une souris, mais pas là : il s’agit d’un bouton 2 positions avec un ressort. 1er appui/position basse/micro coupé, 2ème appui/retour position haute/micro en marche. C’est assez déroutant quand on le découvre, et aucun indicateur ne précisant si le micro est en marche ou pas, il faudra les premières fois s’habituer à reconnaitre la position du bouton pour savoir où on en est. Rien de bloquant pour autant, juste un petit temps d’apprentissage nécessaire.

Corsair Void Stereo

L’intérieur des écouteurs et de l’arceau sont rembourrés avec de généreuses mousses à mémoire de forme, recouvertes de tissu aéré. Le réglage de l’arceau se fait avec précision via des crans numérotés. 2ème chose inédite avec ce casque (décidément !) : la construction de l’arceau est inversée par rapport aux autres casques testés jusqu’à maintenant (soit quand même plusieurs dizaines) : habituellement les extrémités des branches de l’arceau, supportant les écouteurs, rentrent et sortent de l’intérieur de l’arceau central. Là c’est l’inverse : c’est l’arceau central qui vient se faire « recouvrir » par les extrémités. Cela ne change en rien le fonctionnement mais ajoute encore une fois une originalité à ce casque.

Notons que les écouteurs pivotent à 90° : c’est maintenant quasiment systématique sur tous les casques gamer actuels, et Corsair a choisi de ne pas trancher sur ce point important pour les joueurs.

Le micro quant à lui, monté sur une perche souple, n’est pas amovible et être remonté à 90° vers le haut afin de ne pas être gêné lorsqu’on ne l’utilise pas. Son orientation par contre n’est pas modifiable, malgré la perche souple, et il reprend toujours la même position optimisée pour cibler l’avant de la bouche, sans pour autant se retrouver dans le passage de votre souffle.

Confort

Malgré ses 352g, poids assez répandu pour un casque-micro circum-aural, le Corsair Void Stereo offre un confort assez exceptionnel, il faut le souligner. L’épaisseur et la souplesse des mousses ainsi que la douceur du tissu les recouvrant, la pression également répartie entre les oreilles et le dessus de la tête, c’est un sans-faute sur toute la ligne. Une vraie référence sur ce point.

Corsair Void Stereo

Les commandes au casque ajoutent au confort d’utilisation, chose que j’affectionne tout particulièrement. Je ne suis pas fan des télécommandes filaires qu’on cherche tout le temps, et intégrer les réglages dans un écouteur est pour moi le meilleur choix.

Un tout petit bémol, remonté par Florian, un collègue qui s’est procuré le casque : le positionnement de la molette de son à l’arrière en bas de l’écouteur gauche peut poser problème : si vous avez une écharpe ou un col montant, il pourra arriver que vous actionnez la molette sur le tissu par inadvertance. Rien de bloquant, il faudra juste y être vigilant : Corsair Void Stereo, casque réservé à un usage estival ? 🙂

Corsair Void Stereo

S’il fallait vraiment critiquer un point lié à l’utilisation, ce serait l’adoption des mousses recouvertes de tissus. On retrouve ici le dilemme que beaucoup de marques ont : les mousses d’écouteurs recouvertes de tissus sont toujours plus confortables et tiennent moins chaud, mais par contre isolent beaucoup moins des sons extérieurs. Les mousses recouvertes de similicuir auront les caractéristiques inverses. Beaucoup de marques associent casque fermé/similicuir et casque ouvert/tissu, pour rester « cohérent » avec la technologie du casque. Ici, nous avons donc un fonctionnement entre les deux : le casque fermé par principe laissera assez peu passer les sons en direction et en provenance de l’extérieur, alors que les mousses et leur tissu un peu plus. Au final, on se retrouve avec un casque à l’isolation passive assez peu marquée : sans aller jusqu’à le comparer à un casque ouvert, disons que vous entendrez malgré tout correctement les sons extérieurs si vous ne poussez pas un peu le volume.

Qualité audio

Lorsque je suis en train de découvrir un casque milieu de gamme dans une fourchette de prix moyenne, comme pour ce Corsair Void Stereo, j’ai toujours un peu l’impression d’être à un «carrefour» entre 2 mondes : en dessous l’entrée de gamme, pouvant réserver les meilleures surprises comme les pires, et au-dessus, ce qui se fait de mieux, en terme de performances audio et en terme « d’ennuis » avec votre banquier 😉

Corsair Void Stereo

Ces casques milieu de gamme sont un peu la loterie, piochant des bonnes et mauvaises choses autours.

Et bien pour le Corsair Void Stereo, je vous rassure : c’est du TRÈS BON !

Autant vous annoncer la couleur d’entrée de jeu : les fans de basses vont en avoir pour leur argent. Généralement, sur les casques d’entrée de gamme, s’il y a de la basse, ça efface tout le reste. Mais pas là ! La courbe audio a beau mettre fortement en valeur les basses, les autres fréquences n’en restent pas moins retranscrites avec fidélité, ce qui fait que ce Void Stereo taquine allègrement les modèles beaucoup plus haut de gamme.

Corsair Void Stereo

J’ai pu le tester assez durement avec deux concurrents qui ne jouaient clairement pas dans la même catégorie : un Beyerdynamics MMX300 (pour le casque fermé) et un AKG Q701 (pour le casque ouvert). Et malgré ça, il n’a pas eu à avoir honte de ses performances.

Que ce soit en écoute musicale, ou encore plus pour des films et les jeux, le Corsair Void Stereo sait convaincre : il offre un son très détaillé, avec une bonne largeur de scène pour un casque fermé, et saura vous restituer tous les détails sonores de votre jeu sans problème.

Les amateurs de casques neutres devront passer leur chemin par contre, le rendu n’étant clairement pas compatible.

Couplé à un Mixamp, le Surround s’exprime dans toute sa splendeur, et un hélico ou avion vous passant juste au-dessus de la tête dans un Battlefield, vous dressera les poils sur la tête en sentant le vrombissement du moteur vous frôler !

Microphone

Le microphone unidirectionnel à « atténuation de bruit active » fonctionne très bien également.

Corsair Void Stereo

Autant cette appellation est selon moi très discutable (qui dit « active » dit alimentation+ traitement mais je me trompe peut être …), autant le résultat est très bon. L’orientation parfaite du micro capte parfaitement la voix qui est retranscrite avec qualité. Les sons alentours sont filtrés, limitant fortement les bruits parasites pour vos coéquipiers. Par contre, si un son, une voix vient précisément dans l’axe du micro par la droite (celui-ci étant placé à votre gauche et donc orienté vers la droite), elle sera elle aussi captée : c’est la technologie du micro qui veut ça, mais c’est toujours beaucoup moins gênant que sur un micro omnidirectionnel. Sa perche est facile à manipuler et le bouton pour le couper tombe bien sous la main, rien à redire sur l’ergonomie non plus.

Un très bon micro donc, venant s’ajouter au palmarès du Corsair Void Stereo qui est déjà très positif.

Conclusion sur le Corsair Void Stereo

Vous l’aurez facilement compris en parcourant ce test, ce casque est une vraie bonne surprise, comme on en a parfois. Essayant toujours d’aborder un nouveau test sans à priori et avec neutralité, ce genre de bonne surprise fait donc plaisir.

Un confort de premier ordre, un rendu spécifiquement orienté vers les basses que les joueurs affectionnent en majorité, sans renoncer à la qualité audio globale, et une qualité générale excellente, il y a peu à reprocher à ce casque Corsair.

Vendu aux alentours de 80€, voici sa seule faiblesse : pour un casque stéréo correct, on trouve des modèles aux caractéristiques proches autours des 50-60€ chez la concurrence.

Tout est une question de budget, comme bien souvent, mais cette fois-ci, je me ferai le défenseur du modèle Corsair : ces euros supplémentaires sont selon moi justifiés au vu de la qualité du casque, et je pense qu’à moins d’être allergique aux basses, ce Corsair Void Stereo aura du mal à déplaire aux gamers.

A vous maintenant de vous faire une idée 🙂

Les plus :

  • Confort excellent
  • Rendu basseux maitrisé
  • Qualité de construction exemplaire

Les moins :

  • Un peu cher pour un casque stéréo

Ou l’acheter ?

achat-amazon

Liens utiles