Chez GamerStuff, vous l’avez vu depuis le temps, notre créneau c’est plutôt les manettes, les casques audio, les claviers, les souris, j’en passe et des meilleurs.

Nous ne sommes pas les spécialistes de l’écran, d’une part parce que cela demande pas mal de matos si on veut vous fournir des mesures précises, d’autre part parce que d’autres sites le font déjà très bien. Mais je vais faire une petite entorse à cette règle pour ce moniteur modèle GeChic 2501H, qui présente l’intéressante particularité d’être destiné à une utilisation nomade.

La marque taiwanaise GeChic est peu connue du grand public : elle propose exclusivement des moniteurs allant de 10 à 15,6 pouces, tactiles ou non, ayant la particularité d’être prévus pour les déplacements. Les différents modèles sont donc ultra fins, tout comme les câbles nécessaires à leur utilisation, et ont pour vocation de vous servir d’écran d’appoint pour travailler en bi-écran avec votre PC portable … ou alors pour partir en vacances avec votre console de salon 🙂

L’idée est plaisante non ?

En tant que gamer averti, c’est donc de ce point de vue que nous allons aborder le test de GeChic 2501H.

Je tiens à repréciser que ce test est fait sans instruments de mesure : les appréciations données tout au long de l’article sont faites avec le plus d’objectivité possible mais se baseront sur mon ressenti plutôt que sur des mesures chiffrées.

Présentation

Pour la petite histoire, c’est en partant en stage pour une semaine à l’étranger avec aucune perspective d’activité le soir que ma PS4 s’était invitée sans prévenir dans ma valise, espérant pouvoir faire passer un peu plus agréablement mes soirées grâce à elle (j’ai honte … 🙂 ). Comble de l’horreur, une fois sur place, la chambre d’hôtel avait une petite TV LCD sans prise HDMI !!! Oui oui, dans un hôtel 4 étoiles en 2016 …

J’ai donc voulu me renseigner et savoir si des moniteurs « transportables » existaient, chose dont je ne m’étais jamais soucié avant, et c’est ainsi que j’ai découvert la marque GeChic.

GeChic 2501H

Ce modèle Gechic 2501H testé aujourd’hui est donc le modèle offrant la plus grande diagonale, 15,6 pouces, mais aussi le plus récent, offrant une résolution Full HD que les modèles précédents n’atteignaient pas.

Voici les principales caractéristiques techniques :

  • Dalle TFT IPS LCD LED 16 :9 Wide
  • Résolution : 1920 x 1080 pixels Full HD (262K couleurs)
  • Format HDMI jusqu’à 1080p (50/60Hz)
  • Angles de visions : 160°/160°
  • Luminosité : 250 cd/m²
  • Traitement de surface antireflets
  • Ratio du contraste : 400 :1
  • Temps de réponse : 17,5ms
  • Haut-parleurs : 2 x 1 Watt
  • Connectiques : 1 x sortie audio jack 3,5mm, 1 x entrée Micro-HDMI, 1 entrée micro-VGA, 1 x entrée secteur micro-USB
  • Dimensions avec couvercle : 395 x 260 x 16.3 mm
  • Poids avec couvercle : 1035g

Les caractéristiques « brutes » montrent qu’on est loin des écrans haut de gamme du moment, mais certaines d’entre elles, comme les dimensions et le poids, sont assez inédites.

Voyons si l’écran va convaincre avec ça.

Déballage et prise en main

L’emballage du GeChic 2501H est relativement sommaire : on retrouve juste le nécessaire pour bien protéger l’écran, dans un carton plutôt sobre.

Pas de design accrocheur, d’énorme logo ou de slogan plein de superlatifs : un carton 1/3 avec le vert du logo GeChic, les autres 2/3 en gris, avec juste marqué « Portable monitor on-lap » indiqué sur la face avant. On retrouve un autocollant sur le côté avec toutes les caractéristiques et puis c’est tout : après tout c’est ce qu’il y a à l’intérieur qui nous intéresse.

GeChic 2501H

Une fois le carton ouvert, on retrouve donc l’écran GeChic 2501H avec son couvercle/support en place, protégé des rayures dans un fourreau en papier tissé. Sont également présents 1 câble USB vers micro-USB et son chargeur secteur pour alimenter l’écran, 1 câble HDMI vers micro-HDMI, 1 manuel d’utilisation et 2 petites bandes velcro pour ranger les câbles, un détail bien pratique.

Le couvercle et la face arrière de l’écran sont recouverts de films de protections autocollants pour éviter toute rayure avant le déballage initial. Une fois enlevés, on découvre que ces parties sont faites d’un plastique glossy … Il y a des fans, mais je n’en fais pas partie : entre les reflets quand c’est propre (c’est à dire pas longtemps), les traces de doigts et les poussières attirées par l’électricité statique, c’est à mes yeux la pire des matières au monde ! Passons.

GeChic 2501H

La face avant de l’écran est en plastique gris mat heureusement, et la dalle de l’écran possède elle-même un traitement antireflet assez efficace, un très bon point. On retrouve en haut à droite les boutons de réglages de l’écran, tous tactiles.

Juste à côté de ces boutons, sur la tranche droite du GeChic 2501H, on retrouve en haut les 4 connectiques de l’écran : 1 port micro-USB pour l’alimentation, 1 entrée « micro-VGA » pour l’image seule (il s’agit d’un port propriétaire, ceux qui voudront l’utiliser devront acheter le câble auprès de la marque), 1 entrée micro-HDMI pour l’image et le son (entrée standard et beaucoup plus polyvalente et actuelle) et une prise jack 3,5mm pour brancher un casque à l’écran. On retrouve aussi à l’arrière deux rectangles ajourés de petites fentes, qui cachent en fait les 2 petits haut-parleurs intégrés. Rien de plus au niveau équipement/interface, tout ce dont on a besoin est là.

Le couvercle est clipsé dans l’écran via 2 ergots en plastique, permettant de le détacher au besoin. Etant faits du même plastique que le couvercle, j’avoue ne pas avoir essayé de désolidariser les 2 de peur de casser un de ces ergots. Le couvercle fait selon moi partie intégrante du produit, et à moins de vouloir poser l’écran sur un autre support, le fait de pivoter ce couvercle en « position support » est parfaitement adapté et ergonomique. L’écran ainsi disposé est incliné à environ 75°, angle idéal pour une utilisation depuis une chaise ou fauteuil, permettant d’être bien en face de l’écran avec celui-ci posé à 50-100cm des yeux, distance d’utilisation idéale.

GeChic 2501H

A savoir que pour ceux que ce couvercle/support rebute, GeChic propose un support en métal vendu séparément qui permet de régler l’angle de l’écran.

GeChic 2501H

L’ensemble est extrêmement fin, le GeChic 2501H faisant une épaisseur d’environ 1,5cm. Le petit kilo au total est réparti sur toute la surface, et donne vraiment une impression de légèreté générale. Le pari de la transportabilité est gagné selon moi : on a beau avoir affaire à une diagonale de 15,6 pouces, les 39 cm sur 26cm pourront facilement se caler bien à plat (attention de ne pas le « plier » en 2 …la dalle n’y survivrait pas) dans un sac voir une valise, le couvercle protégeant efficacement la dalle.

Un peu maniaque avec mes affaires, j’ai acheté une petite housse néoprène pour PC 15 pouces : l’écran passe nickel dedans et lui et ses accessoires sont parfaitement à l’abri.

Le moniteur présente donc un design globalement sobre mais esthétique, loin des moniteurs PC des marques gaming aux lignes acérées, bardés de liserés fluos et accessoires divers.

Les réglages du moniteurs sont très classiques, mais néanmoins indispensables pour ceux qui voudront adapter le rendu. Il est toutefois à noter que le réglage par défaut de l’écran convient parfaitement pour un usage gaming : prêt à jouer dès le déballage !

On retrouve principalement le réglage du contraste, de la luminosité, de la balance des couleurs (manuel ou avec quelques presets existants), le paramétrage du menu de l’OSD, du format de l’image, de la source d’entrée et quelques autres encore. Tous les réglages habituels en soit. On aurait peut être pu avoir la possibilité de régler un Overdrive qu’on retrouve sur de plus en plus de moniteurs, mais son absence ne fait pas défaut donc pas bien grave.

Ce GeChic 2501H semble donc très convaincant au premier abord, et malgré l’utilisation du plastique glossy qui m’a un peu refroidit, il faut bien avouer qu’il semble parfaitement remplir le rôle annoncé : proposer un moniteur léger et compact qui pourra vous suivre n’importe où.

Attaquons-nous maintenant à l’image qu’il propose. Voici une petite vidéo qui fait la transition entre les deux parties du test. Elle vous permettra de vous faire une petite idée de l’ergonomie du moniteur et de son utilisation :

L’affichage en jeu

Soyons bien d’accord : quand on compare les caractéristiques de cet écran aux « ténors » actuels, proposant de la 4K, des écrans incurvés et des temps de réponses microscopiques, on se dit que ce GeChic 2501H part avec un handicap.

GeChic 2501H

Oui, c’est vrai …. mais il ne faut pas s’arrêter à ça !

Je disais en introduction que je n’appuierai pas mon argumentation sur des mesures que je peux faire, mais sur le ressenti à l’utilisation, et celui-ci s’est avéré extrêmement bon.

Je ne m’attarderai pas sur l’utilisation en tant qu’écran complémentaire pour PC : je travaille en bi-écran 8 heures par jour, et je ne saurais plus faire sans. L’idée de mettre dans son sac à dos pour PC mon laptop + l’écran pour faire du bi-écran est clairement très appréciable, et permet donc de profiter de ce confort d’utilisation partout où vous irez. Il pourra également vous servir d’écran déporté pour votre smartphone, tablette ou même PC si l’écran est plus petit, vous permettant de vous regarder un film sur un écran plus confortable.

Mais ce qui nous intéresse de savoir au final est : peut-on vraiment jouer dans de bonnes conditions sur console ou PC avec ce GeChic 2501H ?

GeChic 2501H

La réponse est OUI !

Avant toute chose, la dalle du GeChic 2501H est IPS : offrant une luminosité et des angles de visions que les anciennes dalles TN ne pouvaient suivre, c’est déjà un argument positif.

Ce qui me faisait le plus peur était le temps de réponse assez impressionnant annoncé à 17,5 ms. Quand on sait que les écrans gaming tournent autour des 1 à 2 ms, je craignais le ressenti flagrant d’une certaine latence de l’image avec un effet de ghosting très marqué.

Ce genre de phénomène nuit particulièrement à l’expérience de jeu pour les jeux aux images rapides, tels que ceux d’action et encore plus pour les FPS, où une image nette et rapide est nécessaire pour viser et tirer rapidement, quels que soient les mouvements à l’écran.

Testé sur bon nombre de jeux, DriveClub, Hitman, en passant par Mad Max (les tempêtes de sables !!! 🙂 ) pour en arriver à Battlefield 4, je n’ai qu’une chose à dire : c’est franchement trèèèèès suffisant pour jouer et se faire plaisir. Les images sont fluides, pas de ghosting ou de « trainées » marquées, et c’est tout ce qu’on demande au final à un écran potable quand on joue.

La résolution Full HD permet de jouer à tous les jeux consoles du moment dans des conditions optimales, et sur PC également. Dans la mesure où pour le moment, les PC faisant tourner les quelques jeux avec des résolutions supérieures au 1080p sont des « machines de guerre » n’ayant pas pour vocation d’être emportées en déplacements (quoique …), la résolution du GeChic 2501H est donc bien suffisant dans 99% des utilisations autres. Pour ces bêtes de courses, le bon gros moniteur haut de gamme sera plus adapté.

Je fais une petite parenthèse sur la partie audio : les 2 petits haut-parleurs intégrés de 1 Watt n’ont clairement pas vocation à remplacer votre Home Cinema. Le rendu est clairement déséquilibré, avec des basses très affaiblies et des aigus un peu plus mises en avant mais saturant assez vite. C’est cependant appréciable qu’ils soient présents, et suffiront quand même pour dépanner faute de mieux ou si vous n’avez pas de casque. Le volume de sortie peut même monter à un niveau correct, chose assez surprenante vu leur taille et leur puissance limitée.

La sortie jack 3.5mm quant à elle est standard, et vous permettra de brancher à peu près n’importe quel casque pour profiter du son dans de meilleures conditions, pour peu que vous ne l’ayez pas déjà branché sur votre manette (sur les dernières consoles).

GeChic 2501H

Dur d’aller plus dans le détail sans équipement de mesure, mais le principal est d’avoir pu se faire une idée des possibilités de l’écran, et c’est chose faite je pense.

Conclusion sur le GeChic 2501H

Vous l’aurez compris, le GeChic 2501H s’est montré tout à fait convaincant lors de ce test, et il saura se montrer un compagnon apprécié du « gamer voyageur » 🙂 Grâce à lui, fini de squatter la TV quand vous n’êtes pas chez vous mais que vous voulez vous faire une petite partie. De même, fini d’hésiter à emmener sa console de salon parce que vous n’aurez pas d’écran pour y jouer : problème résolu. Inutile de vous dire qu’avec ça, vos consoles portables vont sortir moins souvent de leur étui.

Nous avons vu que la construction du GeChic 2501H est très correcte, ses connectiques adaptées et son rendu global en jeu tout à fait satisfaisant pour un écran d’appoint, qui n’a franchement pas à rougir par rapport à des modèles « pseudo-gaming » low cost.

Reste le prix de vente qui est élevé : on le trouve à un peu moins de 400€ sur Amazon (ou sur Boxtek le distributeur français qui nous a fourni l’exemplaire de test), ce qui ne fait clairement pas de lui un modèle économique. Mais comme dans tant d’autres domaines, l’existence d’un modèle aux caractéristiques bien spécifiques comme ici se paye forcément quelque part.

Il sera donc réservé aux gamers ayant le budget pour, mais les satisfera pleinement, sans aucun doute

Les plus :

  • résolution Full HD
  • portabilité et finesse du moniteur
  • rendu visuel très performant malgré des caractéristiques théoriques moyennes

Les moins :

  • usage de plastiques glossy salissants
  • prix élevé

Ou l’acheter ?

achat-amazon

Liens utiles