Après avoir testé le HyperX Cloud Revolver, nous allons nous intéresser à son petit frère le HyperX Cloud Stinger. Un casque circum-aural stéréo fermé aux caractéristiques prometteuses proposé à seulement 59,90€. Alors nouvelle référence dans sa gamme de prix ?

Teaser

Caractéristiques techniques

Casque

  • Casque circum-aural stéréo fermé
  • Drivers 50mm, Réponse en fréquence 18-23 000 Hz
  • Impédance 30 Ω
  • Niveau de pression acoustique 102 dB
  • Poids 275g
  • Longueur du câble 1.3 m (câble jack 4 broches) + 1.7 m (Extension câble Y)

Micro

  • Micro unidirectionnel, suppression de bruit
  • Réponse en fréquence du micro 50-18 000 Hz
  • Sensibilité -40 dBV Hz

Déballage

Le casque étant stocké à plat le packaging est relativement compact. La marque reprend le même style que pour le HyperX Cloud Revolver. Le packaging est soigné, le casque protégé dans un moule en mousse, ce qui est une bonne surprise pour un produit dans cette gamme de prix.

Pour le contenu, toujours rien de superflu, vous trouverez le casque équipé d’un câble jack 4 broches de 1.3 m accompagné d’une extension câble Y de 1.7 m.

HyperX Cloud Stinger

Qualité de fabrication

Le HyperX Cloud Stinger arbore un look simple, passe-partout, mais bien fini.

Même si l’ensemble fait « très plastique », la construction est plutôt bonne. Le revêtement de l’arceau et les écouteurs sont faits d’un plastique assez fin qui sonne creux mais qui devrait tout de même tenir dans le temps si le casque est bien traité.

Les rotules du casque semblent résistantes. Rien ne craque, ne grince, ne se déboite, la qualité d’assemblage est donc au rendez-vous.

Pour les mousses, l’arceau est équipé d’une petite mousse très molle et d’un revêtement similicuir. Pour les écouteurs c’est bien meilleur. Ils disposent d’une mousse à mémoire de forme souple et généreuse, le tout protégé par un silimi cuir épais et résistant garantissant une longue durée de vie du revêtement.

HyperX Cloud Stinger
Pour les autres fonctionnalités, à savoir la gestion du son et du micro, tout se fait depuis le casque et non par l’intermédiaire d’une télécommande.

Le son se règle grâce à un interrupteur coulissant. En position minimum le son du casque est alors coupé. Malheureusement cet interrupteur n’est pas d’une qualité exemplaire. Il manque de linéarité et à très faible volume vient même parfois couper le son du driver droit. À voir comment cela vieillira dans la durée.

HyperX Cloud Stinger

Le micro n’est pas détachable et se coupe simplement en le relevant. Encore une fois cet interrupteur ne transpire pas la qualité. À l’actionnement un « Clac » creux se fait entendre. Mais malgré ça je ne m’inquiète pas trop pour la durée de vie de cet élément.

Globalement pour un casque à moins de 60 € mon ressentie est positif. Malgré les 2 interrupteurs au ressentie peu convaincant, le reste est à la hauteur des autres casques de la marque. La construction est soignée, le look sobre et efficace.

Confort d’utilisation

Une fois sur la tête ça donne quoi ?

Seulement 275g, c’est le poids du HyperX Cloud Stinger. Cette construction « plastique » à au moins l’avantage de rendre ce casque léger.

En plus de ça le casque est vraiment confortable. Il tient sans trop serrer la tête, les mousses à mémoire de forme épousent bien les contours des oreilles, tout en isolant des bruits extérieurs. Histoire de chipoter j’aurais apprécié un arceau un peu plus large avec un meilleur rembourrage, mais le casque étant léger je n’ai pas ressentie de grosse gêne sur le haut du crâne.

Le HyperX Cloud Stinger à l’avantage de proposer des écouteurs qui pivotent à 90°. Vous pourrez aisément le porter autour du cou ou le transporter à plat pour qu’il prenne moins de place.

HyperX Cloud Stinger

Seul regret les écouteurs pivotent de 90° vers l’avant mais également légèrement vers l’arrière. Même si cet angle est très léger, dès que vous basculerez la tête un peu en arrière il arrive que les écouteurs se décollent au niveau de l’avant des oreilles et nécessite d’être repositionnés. Ce n’est pas très gênant en soi, mais si vous avez l’habitude de jouer en position un peu allongée dans votre canapé ou de vous allonger dans votre siège de bureau pour profiter d’un morceau de musique, le casque aura automatiquement tendance à se décoller des oreilles et glisser de la tête.

Pour les commandes, étant habitué à un Seinnheiser Gamer One, je suis évidemment fan des commandes positionnées directement sur le casque. Accès rapide, intuitif et pas besoin de chercher une télécommande c’est un vrai plaisir. Le micro se coupe simplement en le relevant et malgré les défauts cités précédemment, la gestion du volume par la « molette coulissante » est pratique à l’utilisation.

Enfin le long câble de 1.5 m additionné de second câble Y de 1.7m rendront ce casque utilisable en toute situation.

HyperX Cloud Stinger

Qualité du son

La qualité sonore est impressionnante pour un casque à si petit prix. Les caractéristiques parlent d’elles-mêmes : des drivers 50mm avec une réponse en fréquence 18-23 000 Hz. C’est un peu en dessous du HyperX Cloud Revolver mais ce casque coûte tout de même 2 fois moins cher.

HyperX Cloud Stinger

À l’écoute, c’est très bon, je dirais même qu’il est parfois difficile de distinguer la différence avec le Cloud Revolver.

Le son est net et précis, les basses franches sans être assourdissantes, bref pas grand-chose à redire. Bien sûr on reste en dessous des casques haut de gamme en termes de détails sonores notamment sur des fichiers audio haute qualité (type Flac), mais pour du gaming, regarder des films ou écouter de la musique sur YouTube/Deezer ou des fichiers MP3 c’est largement suffisant. Vos oreilles seront ravies.

Concernant la spatialisation, testé sur les jeux BF1, TitanFall, CSGO, le casque permet une précision correcte des ennemis notamment grâce à la bonne qualité son qui ne se laisse pas écraser par des basses trop présentes dues aux explosions et tirs de balles.

Rendu du microphone

Le micro se positionne naturellement, il est possible de l’ajuster en pliant la perche.

D’après les caractéristiques techniques et après quelques tests d’enregistrement, il semblerait qu’il s’agisse du même micro que le HyperX Cloud Revolver. Même si la qualité est correcte je trouve toujours que le micro manque de gain. La voix est audible mais un peu basse. J’ai trouvé néanmoins que cette version souffrait moins des bruits de souffle surement parce que le micro se positionne mieux juste en dessous de la bouche.

HyperX Cloud Stinger

Conclusion sur le casque HyperX Cloud Stinger

Kingston conserve sa réputation. Proposé au prix de 59.90 €, le HyperX Cloud Stinger est un excellent produit dans sa gamme de prix.
Bon confort, très bonne qualité audio, fonctionnalités directement implantées sur le casque, compatible avec toutes les plateformes, bref l’essentiel est là.
Seuls les interrupteurs, le rembourrage de l’arceau et la tenue sur la tête mériteraient de gagner en qualité, mais pour le prix ça reste honorable.
Au final c’est un produit que je recommande !

Les plus :

  • Confort
  • Qualité sonore
  • Compatibilité avec les pc/smartphones/consoles
  • Prix

Les moins :

  • Molette du son un peu cheap
  • Arceau qui aurait mérité un meilleur rembourrage
  • Tenue sur la tête un peu limite mais correcte

Ou l’acheter ?

Achat Amazon

Liens utiles