Désormais réputée pour ses casques gamer, HyperX de la marque Kingston élargit sa gamme aux autres périphériques en proposant du matériel orienté aux joueurs de FPS.

Après le clavier HyperX Alloy FPS, c’est donc désormais à la souris HyperX Pulsefire FPS de passer sur le banc de test. Une souris proposée à partir de 59,99 €, dédiée uniquement aux droitiers, équipée de 6 boutons et d’un capteur optique de 3200 dpi.

Caractéristiques

  • Souris pour droitier
  • Capteur optique 3 000 dpi
  • Fréquence 1 000 Hz
  • Accélération 30G
  • 6 boutons non programmables
  • Poids de 95 gr
  • Rétro éclairage rouge

Teaser

Déballage

Après avoir testé quasiment l’intégralité des périphériques HyperX, j’ai constaté que la marque accorde une certaine importance à ses packagings.

Et bien la HyperX Pulsefire FPS ne déroge pas à la règle en offrant un emballage particulièrement soigné. Un suremballage présente les caractéristiques du produit et vient protéger la boîte renfermant le mulot.

Cette boîte qualitative estampillée HyperX avec des lettres en argent vient s’ouvrir tel un écrin renfermant de la joaillerie.

HyperX Pulsefire FPS

On retrouve alors la souris parfaitement maintenue dans une coque en plastique robuste, sous laquelle nous retrouvons un guide de démarrage rapide ainsi qu’un feuillet remerciant pour l’achat.

HyperX Pulsefire FPS

Design et qualité de fabrication

Première chose qui surprend : la souris fait « très plastique » aux premiers abords. Avec son poids de seulement 95 gr renforçant cette sensation, on a l’impression de se retrouver en quelque sorte avec une coquille en plastique vide.

Ici pas de surface soft touch, la souris est entièrement en plastique et seuls les côtés de la souris sont revêtus de grips en caoutchouc légèrement texturés.

Au final, les sensations en main sont plutôt bonnes. Le plastique, bien que sonnant un peu creux, est tout à fait qualitatif et n’aura pas de mal à tenir dans le temps (contrairement à certaines surfaces soft touch ayant la fâcheuse tendance à se dégrader au bout de quelques années).

De même pour les grips en caoutchouc qui n’auront probablement aucun mal à vieillir correctement.

La souris se termine par un câble tressé rouge et noir ainsi qu’un léger rétro éclairage rouge au niveau du logo et de la molette donnant un petit côté sobre mais classe.

HyperX Pulsefire FPS

Le bouton de changement de DPI sera quant à lui éclairé en blanc/rouge/bleu ou jaune selon la sensibilité choisie.

HyperX Pulsefire FPS

Le tout est parfaitement assemblé et soigné, les grips en caoutchouc sont correctement fixés et aucun élément ne vient bouger à l’intérieur de la souris.

Boutons et fonctionnalités

Souris dédiée aux FPS oblige, HyperX à fait le choix d’incorporer le minimum de boutons que l’on peut attendre d’une souris gamer, permettant de gagner en simplicité et en légèreté.

L’HyperX Pulsefire FPS dispose donc seulement en plus des clics droit et gauche, de 2 boutons sur le flanc gauche ainsi que d’un bouton de changement de DPI sur le haut de la souris.

En revanche contrairement à une grande majorité des souris gamer sur le marché, aucun de ces boutons ne sera programmable, la souris n’étant pas proposée avec un logiciel.

Propre à sa réputation, HyperX a fait le choix de composants de qualité notamment avec des switchs Omron pour les clics droit et gauche. Pour la roulette et les autres interrupteurs, la qualité est également bien présente, sauf éventuellement pour les 2 clics latéraux sonnant légèrement creux, mais rien d’alarmant.

HyperX Pulsefire FPS

Prise en main & ergonomie

Malgré ses airs de souris ambidextre, la HyperX Pulsefire FPS possède une forme spécifique dédiée uniquement aux droitiers.

Une fois en main, le galbe étant assez prononcé, la souris s’avère plutôt volumineuse. Même si une prise en main de type claw grip sera envisageable pour les grandes mains, il faudra plutôt compter sur une prise palm grip.

HyperX Pulsefire FPS

Comme toujours il est difficile de donner un avis objectif sur ce type de produit, les goûts de chacun étant différents. Mais personnellement, même si j’apprécie la forme et que je n’ai ressenti aucune gêne en jeu, je la trouve un peu trop haute/galbée à mon goût. Ensuite j’aurais également apprécié que les 2 boutons latéraux soient un peu plus en arrière et légèrement plus bas pour mieux tomber sous le pouce (après évidemment la position du pouce varie selon la position de la main, je n’ai donc aucun doute que cet emplacement conviendra à certains utilisateurs).

Capteur et glisse

La souris est équipée d’un capteur optique Pixart PMW3310 pouvant atteindre une sensibilité de 3 200 dpi et pouvant encaisser jusqu’à 30G d’accélération.

Cette sensibilité sera réglable selon 4 crans (400/800/1600/3200 DPI) accessibles en pressant le bouton dédié à l’arrière de la molette.

Encore une fois et sans grande surprise, HyperX à fait le choix d’un capteur précis et d’excellente qualité répondant sans sourciller à toutes les sollicitations.

HyperX Pulsefire FPS

Concernant la glisse, la HyperX Pulsefire FPS s’en sort encore une fois très bien. Grâce à ses très larges patins occupant près de la moitié de la surface de la souris et grâce à son poids plume, la glisse s’avère fluide et agréable.

Pilotes et réglages

Habituellement dans cette rubrique je vous gâte de capture d’écrans et de détails en tous genres. Ici le tour va être vite fait, puisque comme expliqué précédemment, aucun logiciel n’est fourni avec cette HyperX Pulsefire FPS

Aucun moyen donc de changer les fonctionnalités des touches, ni même modifier la sensibilité DPI de la souris.

Après avoir testé les casques et le clavier de la marque, j’avais bien compris que les logiciels n’étaient pas le fort de HyperX, mais cette fois je trouve ça tout de même un peu limite de ne rien proposer pour une souris fleurant les 60€.

HyperX Pulsefire FPS

Conclusion sur la souris HyperX Pulsefire FPS

Commercialisé au tarif de 59,99 €, la concurrence est rude dans cette tranche de prix et malgré sa très bonne conception et ses composants de qualité, l’absence d’un logiciel et le peu de fonctions offertes par ce modèle font que la HyperX Pulsefire FPS est un achat qui nécessite réflexion.

Une souris que je ne peux conseiller ni déconseiller tant les besoins de chacun sont différents. Si la prise en main vous convient et que l’absence de logiciel n’est pas un problème, alors les risques de regretter son achat sont faibles, la HyperX Pulsefire FPS étant une souris fiable et performante.

Pour les autres je ne peux que conseiller de prendre le temps d’étudier leurs besoins et les modèles concurrents avant de prendre une décision.

Les plus :

  • Qualité des composants
  • Look sobre
  • Efficacité

Les moins :

  • Pas de logiciel
  • Prix
  • Peut être trop légère pour certains ?
  • Forme qui ne conviendra pas à tous

Ou l’acheter ?

Liens utiles