Nacon, branche gaming de la marque BigBen, continue de se faire une place sur le marché des périphériques gamer en développant sa gamme.

Ici nous allons nous intéresser à leur dernier clavier ayant la particularité d’utiliser des nouveaux switchs mécaniques-optiques de la marque Kailh. Proposé à 99,95€ voyons si ce clavier fait mieux qu’un clavier mécanique classique.

Teaser

Caractéristiques

  • Switchs mécaniques optiques Kailh Bleu
  • Rétro éclairage RGB
  • Logiciel téléchargeable pour la gestion des profils et macros
  • Câble USB tressé de 1.5m
  • Dimensions : 43,7 cm x 148 cm x 4 cm
  • Poids : 1550 g

Clavier Nacon PCCL-700OM

Déballage

Rien de bien original avec ce clavier Nacon PCCL-700 OM, le packaging est classique mais très correct. Le clavier est bien calé et suffisamment protégé dans une petite protection moussée.

Avec ce clavier Nacon nous fournit, une notice (qui n’explique pas grand-chose, mieux vaut télécharger la notice complète sur le site), une planche d’autocollants ainsi que 2 pinces. L’une en plastique pour retirer les touches, l’autre en métal pour retirer les switchs du clavier.

Design et qualité de fabrication

Le Nacon PCCL-700 OM reprend globalement le design de nombreux claviers mécaniques gamer. Entièrement noir, le châssis se compose d’une partie inférieure en plastique surmontée d’une plaque en métal accueillant les interrupteurs de manière visible.

Clavier Nacon PCCL-700OM

Une fois branché le clavier revendique son côté gamer avec son rétro éclairage RGB. Ce design est également souligné par deux bandes RGB situées de part et d’autre du clavier, donnant un petit plus à l’esthétique globale.

Clavier Nacon PCCL-700OM

Un regret toutefois, ces 2 bandes RGB ne sont aucunement personnalisables. Un effet « cycle de couleur » leur est appliqué par défaut mais il ne sera pas possible de leur définir un autre effet, une couleur, ni même de les désactiver depuis le logiciel. Ce qui est assez dommage car cela donne un effet sympa mais non en raccord avec le reste de l’éclairage du clavier.

Au-dessous, nous retrouvons une gouttière pour changer la direction du câble ainsi que 2 patins pour relever le clavier.

Clavier Nacon PCCL-700OM

Enfin le clavier se termine par un câble tressé d’1,5m relativement souple qu’il sera facile de manipuler. Un scratch est également fourni pour le replier soigneusement.

Clavier Nacon PCCL-700OM

En revanche Nacon ne fournit pas de repose-poignet. Chose étonnante car sous le clavier se trouvent deux emplacements qui semblent pouvoir accueillir ce genre d’équipement. Nacon aurait-il fait l’impasse sur cette option pour réaliser des économies ?

Clavier Nacon PCCL-700OM

Globalement le Nacon PCCL-700 OM est tout de même réussi. Une fois en main, celui-ci ne semble pas fragile, donne un côté assez qualitatif et propose un design soigné suffisamment orienté gamer mais sans en faire trop. La première impression est donc bonne.

Frappe et ergonomie

On arrive à la partie qui fait toute l’originalité de ce clavier gamer, sa frappe et plus particulièrement les interrupteurs utilisés.

Le Nacon PCCL-700 OM utilise ce qu’on appelle des switchs mécaniques-optiques. Les marques s’intéressent de plus en plus à cette technologie encore peu répandue offrant en théorie une durée de vie plus longue que des interrupteurs mécaniques standards, une meilleure résistance aux éclaboussures, une réactivité accrue et tout cela en conservant les sensations d’un clavier mécanique.

Clavier Nacon PCCL-700OM

Il existe plusieurs marques sur le marché. Ici Nacon a opté pour la marque Kailh (marque connue pour équiper de nombreux claviers mécaniques entrée de gamme du marché). L’effet voulu avec ces switchs est de reproduire la sensation des interrupteurs mécaniques bleus (ceux qui procurent un « clic » à l’activation »). Pour plus d’infos je vous recommande de lire notre guide sur le sujet.

Ce qui me surprend c’est que Nacon indique pouvoir atteindre une durée de vie de seulement 50 millions d’activations alors que ce chiffre correspond normalement à la durée de vie de bons switchs mécaniques classiques. La technologie méca-optique permettant normalement de doubler cette durée de vie jusqu’à 100 millions d’activations. Nacon aurait-il des doutes sur la qualité de ses switchs Kailh ?

Pour comprendre comment cela fonctionne et surtout vu que Nacon ne communique rien sur la technologie utilisée et qu’aucune info n’est trouvable sur le Net, j’ai pratiqué une rapide autopsie d’un de ces interrupteurs pour constater par moi-même son fonctionnement.

Comme vous avez pu le constater, ces interrupteurs ont une construction très simple qui à priori devrait durer dans le temps, mais qu’en est-il du ressenti au final ?

Pour être honnête je suis assez partagé. Déjà le premier constat est que ces interrupteurs sont vraiment bruyants, encore plus que des interrupteur mécaniques bleu classiques. En les comparant à des switchs Cherry MX Bleu on constate que le son du « clic » à l’activation est beaucoup plus prononcé et la pression nécessaire légèrement plus élevée. Si à la base vous ne supportez pas la frappe et surtout le bruit généré par des swichs bleu, aucune chance que vous supportiez ceux-ci.

Autre remarque, j’ai pu constater que cette technologie mécanique-optique était parfois vraiment très sensible de manière aléatoire. Il suffit alors parfois d’effleurer la touche sans aller jusqu’au clic d’activation pour que celle-ci se déclenche, chose qui peut être assez dérangeante puisqu’en jeu il m’est arrivé à plusieurs reprises de faire une double activation d’une touche.

Concernant le confort de frappe on se rapproche vraiment d’un clavier mécanique standard. Et pour ce qui est de la réactivité je n’ai ressenti aucune différence. Donc le ressenti et les performances sont bonnes mais au vu des remarques énoncées précédemment je ne vois pas de réel intérêt à opter pour cette technologie. D’autant plus si la durée de vie reste la même que des swichs mécaniques Kailh Bleu. Nacon cherche à surfer sur cette nouvelle mode du méca-optique pour tirer son épingle du jeu mais je ne suis pas sûr que ce soit le meilleur choix.

Fonctionnalités

De nombreuses fonctionnalités sont accessibles directement depuis le clavier.

Clavier Nacon PCCL-700OM

De manière classique nous retrouvons les accès aux raccourcis multimédias grâce aux touches F1 à F5.

Clavier Nacon PCCL-700OM

Plus original, il sera possible de personnaliser le rétro éclairage depuis le pavé directionnelles ainsi que 7 autres touches. Il sera ainsi possible de changer l’effet et sa vitesse, la couleur, la puissance de l’éclairage, ainsi que de choisir quelles touches seront rétroéclairées.

Clavier Nacon PCCL-700OM

En pressant FN+Y, les touches YUIOP deviennent alors des raccourcis pour des macros qu’il sera possible d’enregistrer directement depuis le clavier.

Je ne vais pas plus m’étendre sur ces fonctionnalités. Celles-ci peuvent s’avérer utiles, mais je trouve qu’il reste beaucoup plus évident et rapide de passer directement par le logiciel que je vais détailler dans la partie suivante.
Si vous souhaitez tout de même plus d’informations je vous mets le lien vers la notice complète.

Clavier Nacon PCCL-700OM

Logiciel

Le Nacon PCCL-700 OM est fourni avec un logiciel dédié uniquement au clavier (pour le moment la marque n’a toujours pas fait le choix de regrouper tous ses périphériques dans un unique logiciel comme le font d’autres constructeurs).

À partir de ce logiciel nous allons pouvoir enregistrer jusqu’à 8 profils, changer la fonctionnalité de chacune des touches (fonction multimédia, raccourcis Windows, lancement d’un programme etc.) ainsi que créer des macros pour les appliquer sur les touches de son choix.

Enfin un dernier écran permet d’entièrement personnaliser le rétro éclairage du clavier.

Clavier Nacon PCCL-700OM

L’essentiel est là, le logiciel s’avère relativement complet et simple d’utilisation. En revanche mon seul regret concernera l’absence de réglage pour le rétro éclairage des 2 bandes latérales du clavier. Cela aurait été un plus pour vraiment personnaliser le look du périphérique ou au moins les désactiver si l’on souhaite s’en passer.

Clavier Nacon PCCL-700OM

Conclusion sur le clavier Nacon PCCL-700 OM

Le Nacon PCCL-700 OM est disponible à partir de 99,95€.

Relativement soigné, complet et équipé d’un rétro éclairage RGB, le rapport qualité-prix pourrait être intéressant.

Toutefois il est dommage que ce clavier ne soit pas équipé d’un repose poignet et que les bandes RGB latérales ne soient pas réglables.

Enfin la technologie des switchs mécanique-optique Kailh ne sera à mon sens pas un critère d’achat pertinent. Ceux-ci étant relativement bruyants, parfois trop sensibles et à priori pas plus endurants que des switchs mécaniques standards.

Les plus :

  • Design et fabrication soignés
  • Complet au niveau des fonctionnalités
  • Éclairage RGB

Les moins :

  • Pas de repose-poignet
  • Switchs bruyants et parfois trop sensibles
  • Bande RGB sur les côtés non personnalisables
  • Toujours pas de logiciel Nacon qui regroupe les différents périphériques de la marque

Ou l’acheter ?

Liens utiles

Galerie