Ozone se fait doucement une place dans le monde du gaming avec ses nombreux périphériques. Après avoir sorti sa souris ambidextre Argon, Ozone nous propose une alternative à celle-ci : la Ozone Argon Ocelote World. Il s’agit du même modèle, mais cette fois-ci aux couleurs de l’équipe éponyme.

Caractéristiques

  • Capteur laser 8 200 dpi
  • Fréquence 1 000 Hz
  • 9 boutons programmables
  • Mémoire interne 128 ko
  • Poids de 125 gr
  • Poids ajustables 4 x 4.5 gr
  • Rétro-éclairage orange

Ozone Argon Ocelote World

Déballage

Le packaging est qualitatif. Un carton épais protège la souris contemplable depuis une fenêtre aimantée.

Dans la boite on retrouve la souris accompagnée :

  • D’une micro sacoche contenant les 4 poids amovibles
  • Un autocollant
  • Un manuel d’utilisation
  • Un CD d’installation

Ozone Argon Ocelote World

Design et qualité de fabrication

La Ozone Argon Ocelote World se différencie de la Argon par ses couleurs. A la place d’être noire, la face avant de la souris, les grips latéraux ainsi que les boutons sont désormais oranges. La souris perd également son rétro-éclairage RGB pour un éclairage exclusivement orange.

La souris se compose de divers matériaux. Elle est recouverte en majeure partie d’une surface soft touch. Les grips latéraux sont quant à eux faits dans un caoutchouc tendre. La face avant est faite d’une grille en métal peinte. On retrouve également un câble tressé.

Enfin le dessous de la souris comporte un compartiment permettant d’ajouter jusqu’à 4 poids supplémentaires de 4.5gr.

Ozone Argon Ocelote World

Dans sa globalité la Ozone Argon Ocelote World est plutôt jolie et donne une bonne première impression, mais quand on y regarde de plus près les finitions sont clairement décevantes.
Jugez par vous-même.

  • Après à peine quelques heures d’utilisations, les grips en caoutchouc commencent déjà à se décoller des 2 côtés de la souris.
  • Le compartiment des poids est totalement rayé à l’intérieur (je me demande encore ce qui a bien pu se passer pour que ce soit dans cet état !)
  • Beaucoup plus embêtant le compartiment des poids est également mal ajusté et ballotte au moindre mouvement de la souris.
  • Une fois ce compartiment enlevé on entend encore quelque chose se balader dans la souris (mais je ne saurais pas dire quoi).

Ozone Argon Ocelote World

Bref à 60€ le mulot, la Ozone Argon Ocelote World me laisse soudainement dubitatif…

Boutons et fonctionnalités

La souris est équipée de 9 boutons. Souris ambidextre oblige, nous retrouvons 2 boutons latéraux de part et d’autre. Sous la molette 2 boutons permettront de changer la sensibilité DPI.

Les clics droit et gauche sont de bonne facture grâce à leurs switch Omron ayant fait leur preuve sur de nombreuses souris gamer.

Malheureusement cette sensation de qualité laisse de nouveau place à la déception. Tous les autres boutons offrent une sensation relativement cheap. Les clics latéraux sont mous et plus embêtant en appuyant un peu trop fort sur un des boutons de changement de DPI, les 2 se retrouverons pressé en même temps…

Ozone Argon Ocelote World

Enfin la roulette n’inspire également pas confiance en reflétant une sensation de fragilité.

Tout comme sa qualité de fabrication vraiment moyenne, la Argon Ocelote World ne rend encore une fois pas hommage à son positionnement.

Prise en main & ergonomie

Chose plutôt rare dans le domaine des souris gaming, la Ozone Argon Ocelote World a le mérite d’être une souris ambidextre.

Même si ce n’est pas la souris ambidextre la plus ergonomique que j’ai eu l’occasion de tester, sa prise en main reste correcte. Les grips latéraux en caoutchouc offrent un bon grip tout en limitant la transpiration, dommage que ceux-ci aient tendance à se décoller.

Ozone Argon Ocelote World

Un reproche tout de même, je trouve le positionnement des touches latérales trop en avant. En optant pour une prise en main de type palm ou claw grip, j’ai à plusieurs reprises appuyé sur les 2 touches en même temps. Les 2 s’activant avec le bout du pouce et non avec l’avant et l’arrière du pouce, comme cela se fait habituellement sur les souris.

Ozone Argon Ocelote World

Capteur et glisse

La Ozone Argon Ocelote World est équipée d’un capteur laser pouvant atteindre 8200 dpi. Rien à lui reprocher, le capteur rempli sa fonction.

Pour la glisse en revanche ce n’est encore une fois pas parfait. Pour les mouvements latéraux et en avant, même si la souris n’a pas la meilleure glisse qu’il soit, cela reste correcte. En revanche pour les mouvements en arrière le patin arrière de la souris à la fâcheuse tendance à accrocher surtout sur les surfaces légèrement molles comme les tapis en tissu.

Ozone Argon Ocelote World

Pilotes et réglages

Chose devenue très rare, la souris est livrée avec son CD d’installation. Néanmoins vous pouvez vous en débarrasser immédiatement celui-ci étant obsolète et le logiciel ne se mettant pas à jour automatiquement. Il faudra donc se rendre sur le site de Ozone pour se munir de la dernière version.

Plus embêtant si vous installez comme moi le logiciel à partir du CD, la Ozone Argon Ocelote World s’avérera imprécise et lente (à titre d’information pour atteindre le même niveau de sensibilité qu’une souris classique programmée à 800 dpi, je devais paramétrer celle-ci à près 1300 dpi et malgré tout je sentais que la précision n’était pas au rendez-vous). Faites donc bien attention de vous munir de la dernière version.

Toujours est-il qu’une fois le bon logiciel installé et lancé celui-ci s’avère simple et se prend facilement en main. On a ainsi accès à la plupart des fonctionnalités que l’on peut attendre d’une souris gamer tel que : changer la fonction des touches, créer des macros, modifier la sensibilité ainsi que de créer jusqu’à 5 profils différents.

Ozone Argon Ocelote World

L’essentiel est là, mais j’ai tout de même, encore une fois, 2 reproches. Le premier (le moins important), est qu’il est impossible de régler la puissance du rétro éclairage de la souris. Ça peut paraître un détail, mais je vous assure que dans le noir la souris a tendance à éblouir. Avoir la possibilité de réduire la luminosité comme la plupart des souris aurait été un plus.

Second reproche, Ozone a estimé qu’il n’était pas utile de pouvoir utiliser les 4 clics latéraux. Si on paramètre la souris en tant que droitier, seuls les boutons sur le flanc gauche de la souris seront activés. Si on choisit l’option gaucher, seuls ceux sur la droite seront disponibles et il n’y a bien sûr aucun moyen d’activer les 4 en même temps.

Conclusion sur la souris Ozone Argon Ocelote World

Proposé à un tarif de 60 € la Ozone Argon Ocelote World essaye de jouer aux grandes sans arriver à la cheville de la concurrence.

Malgré son look sympa et ses switchs Omron, sa finition bâclée, ses boutons cheaps ainsi que son ergonomie moyenne lui enlève toute crédibilité. Par conséquent c’est un produit que je ne recommanderais pas à moins de le trouver vraiment à petit prix.

Les plus :

  • Look
  • Ambidextre

Les moins :

  • Qualité de fabrication vraiment limite
  • Seulement 7 boutons utilisables à la fois sur les 9
  • Prix au vu de ses prestations

Ou l’acheter ?

Liens utiles