Sony récidive et propose un nouveau casque dédié à la Playstation 3. Cette fois il porte un vrai nom Sony Pulse et propose comme son prédécesseur : une connexion sans fil, un son Surround 7.1.
Mais ce n’est pas tout ! Il intègre une nouvelle technologie BassImpact dont le but est d’exploiter pleinement les basses afin d’immerger d’autant plus le joueur. Est-ce vraiment bien le BassImpact ?

Déballage et 1ères impressions

Pas de changement, l’emballage chez Sony est toujours aussi sommaire. Bien rangé dans son carton, le Sony Pulse est fourni avec une documentation, le dongle USB pour le brancher à votre PS3 et un câble jack (nous verrons plus tard à quoi il sert). Toujours pas de câble pour le recharger, il vous faudra prendre celui de votre manette.

Côté design c’est différent, plus sobre que l’ancien. Toujours de noir vêtu, les oreilles, cette fois, sont plaquées rondes. Terminé le coté carré rappelant la PS3 slim. Le casque est assez lourd. Les coussinets sont gros et bien moelleux.

Connexion du Sony Pulse

Rien de plus simple ! Il vous faut brancher le dongle USB sur votre PS3 ou votre PC. Et oui, il est compatible PC ! On remarque sur le dongle une entrée jack 3,5mm. Elle vous permettra de brancher n’importe quelle source sonore sur le dongle (lecteur MP3, télé…) à l’aide du câble jack 3,5mm fourni. C’est très malin de la part de Sony, surtout que vous n’êtes pas obligé de brancher le dongle sur votre PS3 pour en profiter. Tout autre connexion USB fera l’affaire, vous permettant ainsi de profiter de votre casque sans fil en toutes situations.

Casque Sony Pulse

On trouve également sur le casque une entrée jack 3,5mm, cette fois, c’est pour profiter de votre casque en mode filaire à l’aide du câble jack fourni. Le Sony Pulse se transforme alors en casque nomade, branché à votre smartphone, votre PS Vita… Encore un bon point pour Sony, c’est très agréable de pouvoir transformer son casque sans fil en filaire.

La connexion sur PC est également très simple. Branchement du dongle USB ou connexion direct par le câble jack. Windows reconnait de suite le casque.

Confort et utilisation

Les coussinets du Sony Pulse sont bien larges et moelleux. Ils sont d’ailleurs plus épais sur l’arrière pour améliorer le confort. Le revêtement en simili cuir est agréable et bien isolant. L’arceau du casque est en deux parties, chacune d’elles recouverte d’une mousse, cependant pas assez épaisse pour ma tête. Avec un poids assez lourd à cause de la technologie BassImpact, le Sony Pulse perd son coté agréable au bout d’une heure, uniquement au niveau de l’arceau, pour le reste aucune gêne. Ce problème ne se posera peut-être pas pour une tête ronde, mais les mousses de l’arceau ne sont quand même pas larges et pas épaisses.

Casque Sony Pulse

Tous les réglages du Sony Pulse se trouvent sur les écouteurs. Après un tour d’horizon et quelques essais on trouve facilement ce qu’on cherche. Côté gauche la mise en route, la balance Jeu / Voix, le volume général et la coupure micro. Côté droit le BassImpact avec sélection du mode et niveau de basse et l’activation du mode Surround. Du coup pas besoin de retirer le casque, d’autant plus qu’une partie des informations sont affichées sur l’interface de la PS3 tels que le volume, la coupure micro, le mode Surround et le niveau de batterie. Le choix du mode BassImpact est quant à lui indiqué par une douce voix dans le casque. Pas toujours évidente à comprendre suivant votre niveau d’anglais 🙂

Un confort donc agréable mais un poids et un manque de mousse sur l’arceau qui réduit la durée d’utilisation.

Quand à l’autonomie, elle est plus faible que son prédécesseur, à cause du BassImpact. Comptez de 6h à 8h d’utilisation, ce qui n’est déjà pas mal mais n’oubliez pas de le recharger après chaque partie. En mode filaire, le casque est éteint et du coup ne consomme pas la batterie.

Qualité sonore & BassImpact du Sony Pulse

Commençons par la qualité sonore : le Sony Pulse est bien équilibré, bien isolé, juste ce qu’il faut en basse, medium et aigu. Le mode Surround, virtuel 7.1, comme pour son prédécesseur est toujours aussi bon. La localisation est net voir même un peu trop parfois. La distance réelle entre un évènement (char qui roule par exemple) et votre position dans le jeu semble souvent bien plus courte à l’oreille. Cela nous rappelle la sur-optimisation des casques haut de gamme tels que l’Astro A50 et le Tritton Pro Plus. On perçoit tous les sons, très nets mais du coup au détriment d’une immersion fidèle à la réalité. Cela peut être considérer comme un plus, surtout dans un FPS !

Le BassImpact, qu’est-ce donc ?
Voici la description de Sony « Renforcez votre immersion grâce à la technologie BassImpact qui transforme les sons basses fréquences en battements rythmiques dans l’ensemble des écouteurs. »

De ce que j’en ai compris et à force d’utilisation, le casque est équipé de Subwoofer positionné dans les parties rondes juste entre l’arceau et les écouteurs. Son rôle est de recevoir une plage de fréquence bien précise, les basses, généralement sous les 80Hz afin de les restituer correctement. C’est ce qui se passe avec le Sony Pulse, suivant le mode que vous avez sélectionné, il va isoler une plage de fréquence et envoyer ce signal au Subwoofer. Suivant le niveau de BassImpact que vous aurez choisi, le Subwoofer va restituer plus ou moins fort les sons de cette plage de fréquence. Pour rappel, le casque dispose d’un réglage isolé du niveau de BassImpact, il n’est pas lié au volume du casque et peut être coupé à tout moment si vous ne voulez pas l’utiliser.

Casque Sony Pulse

Dans les jeux ça donne quoi ? Dans un FPS par exemple, une fois que vous aurez trouvé le bon réglage, les explosions, détonations seront plus immersives. Vous entendrez le craquement de l’explosion, un peu comme celui d’un coup de tonnerre. Le Sony Pulse vibre et vous immerge totalement, je me suis surpris à froncer le visage voir fermer les yeux après l’envoi d’une grenade dans Battlefield 3 !!!
Dans un jeu de voiture le BassImpact est censé amplifier le bruit du moteur afin de vous immerger encore plus dans le cockpit.

Le problème est que très intéressant sur le papier, il n’est pas évident de l’ajuster et le rendu n’est pas toujours bon. Il vous faudra trouver le bon mode : Jeux, Musique, Film, Fighting, Racing, etc.

Que ce soit sur Battlefield 3 ou Need For Speed, je trouve que le rendu est meilleur en mode Jeux ou Film que le mode spécifique au type de jeu. Le mode racing par exemple sur Need For Speed à tendance à vibrer sur les appels radio au lieu du bruit du moteur. Si le réglage du BassImpact et de plus un peu haut, vous voila avec une saturation des bases, bien désagréable.

L’idée est cependant excellente et après plusieurs essais vous trouverez le réglage qui vous convient et qui apportera cette immersion supplémentaire. Finalement le BassImpact correspond au « .1 » d’un système audio. On peut donc dire que le Sony Pulse est un 2.1. On peut également faire le rapprochement avec la technologie de vibration pour siège tel que le Buttkicker que l’on retrouve en Home Cinéma. Et si vous n’aimez pas vous pouvez le couper à tout moment.

Casque Sony Pulse

A noter que Sony propose une application pour la PS3 afin de rajouter des modes et de paramétrer le Sony Pulse. Cependant je n’ai pas trouvé cette application sur le PSN Français. Il est possible qu’elle soit pour le moment disponible uniquement pour les USA.

Le micro

Petite note sur le micro qui est directement intégré dans l’écouteur de gauche. Pas de perche, pas besoin de le retirer. Il est toujours présent. Pour le jeu, malgré un positionnement sur le côté, il captera sans problème vos paroles. En utilisation kit main libre sur votre smartphone, l’ambiance sonore autour de vous aura de l’importance. Ceci dit, pouvoir l’utiliser en kit main libre est vraiment agréable. Vous avez ainsi un casque passe partout.

Conclusion sur le casque Sony Pulse

Un rapport qualité/prix des plus intéressants surtout pour un casque sans fil et Surround. Le BassImpact est la nouveauté du Sony Pulse, mais demande des réglages pour chaque jeu voir chaque situation. On retrouve les qualités de son prédécesseur avec un design plus sobre et une utilisation possible en filaire et en sans fil en dehors de la PS3. Cela fait de lui un casque polyvalent. Il serait parfait si le confort était à la hauteur.

Les plus :

  • Sans fil
  • Prix
  • Bass Impact
  • Surround

Les moins :

  • Lourd
  • Confort
  • Bass Impact

Ou l’acheter ?

achat-amazon

Liens utiles