Quel gamer ne connait pas la souris Sensei de Steelseries. Référence de la marque, cette mythique souris est de retour. Il ne s’agit pas d’une v2 ou d’une version au couleur d’une équipe eSport. La Steelseries Sensei Wireless comme son nom anglais l’indique est la version sans fil de la Sensei. On prend la même, on retire le fil et voyons ce que ça donne.

Quelques caractéristiques

  • Capteur laser Avago A9800 de 50 à 8200 dpi
  • Temps de réponse : 1 ms
  • Polling Rate : 1000 Hz
  • Accélération jusqu’à 30 g
  • Autonomie de 1h6 à 20h
  • 8 boutons programmables
  • Rétro-éclairage 16m de couleur
  • Revétement Soft-Touch
  • Poids 120 g
  • Dimensions : 41x69x129 mm
  • Dimensions de la base : 165x100x24 mm, 208 g

Déballage et premières impressions

Un emballage simple, efficace et classique à la marque. La Steelseries Sensei Wireless, se dévoile dans son écrin noir, puis vient sa base. A la première prise en main, on retrouve la qualité SteelSeries. Le produit est bien fini et agréable au toucher.

Steelseries Sensei Wireless

La Steelseries Sensei Wireless est une souris ambidextre (merci SteelSeries pour les gauchers). Le design est similaire à sa petite sœur filaire. De légers changements sont visibles, tels que la molette avec des crans plus marqués. On trouve deux boutons de chaque cotés, idéalement placés pour se positionner à portée de pouce. Sur le dessous, 4 patins en téflons assurent la glisse de la souris, on y trouve également un bouton marche/arrêt, un bouton de synchronisation et le connecteur de charge pour la base. Sur l’avant de la souris, la possibilité de la passer en filaire en y connectant le câble de la base. Pratique en cas de panne sèche de batterie.

Le dessus est majoritairement en revêtement Soft-Touch (ou peau de pêche) un revêtement très agréable mais ayant tendance à s’user rapidement. Seules deux bandes, de chaque cotés, en plastique lisse et brillant, délimite la partie en contact avec la paume de la main et les boutons.

Steelseries Sensei Wireless

La base est assez imposante. La Steelseries Sensei Wireless se retrouve à plat dessus et non posée debout comme le proposent d’autres modèles. Pensez à avoir suffisamment de place sur votre bureau. Le design de la base est agréable et bien pensé, légèrement incliné, et la souris ne pourra que prendre la bonne position pour que ses capteurs soient en contact avec ceux de la base.

Le bundle se termine avec le câble USB permettant de connecter la base ou la souris à votre ordinateur, une notice et un autocollant SteelSeries.

Prise en main

Bien qu’étant habitué à une souris aux formes prévues pour un droitier, j’avoue que cette Steelseries Sensei Wireless ambidextre est très agréable. Peu être un peu grande pour ma main, mais ça reste correct. Le plus gênant étant le poids. Je passe d’une souris de 90g à une souris de 120g. Ce n’est pas rédhibitoire, juste une question d’habitude. Sachez qu’il n’est pas possible de la rendre plus légère, à cause de la batterie ni de la rendre plus lourde, il n’y a pas de compartiment pour des poids supplémentaires.

Steelseries Sensei Wireless

On ressent bien le coté pratique du sans fil. Pas de limite de déplacement, pas de câble qui tire sur la souris, pas besoin d’un bungee. Vous avez le choix de repasser en filaire en utilisant le câble fournit. Le plus dur sera de mettre le câble ! Afin d’éviter toute débranchement à l’utilisation, la souris est muni d’un bouton de verrouillage du câble, malheureusement peu pratique à manipuler. Petit point à noter sur le sans-fil : la batterie n’est pas amovible, on espère donc qu’elle tiendra longtemps.

Steelseries Sensei Wireless

L’utilisation de la base est simple et efficace. Le liseré lumineux représentant la forme de la souris vous indique ne niveau de charge de votre souris qu’elle se trouve ou non sur la base (Rouge moins de 10%, jaune moins de 30% et vert de 30% à 100 %). Le positionnement de la souris sur la base se fait simplement, c’est même assez déroutant car on se demande si elle est vraiment bien positionnée.

Efficacité

En dehors de performances très efficace, que ce soit dans le temps de réponse, le capteur, la glisse, les boutons, ce qui est important pour une souris sans fil, c’est sont autonomie. Et sur ce point la Steelseries Sensei Wireless est très efficace. Annoncée pour une autonomie de 20 heures maximum, vous ferez sans problème 16 heures d’affilées. Sachant qu’on fait rarement 16 heures sans pause ou sans dormir, vous ne viendrez pas à bout de la batterie si vous pensez à la poser sur la base pendant que vous ne l’utilisez pas. Pour atteindre les 20 heures d’autonomie, un mode économique est disponible dans le logiciel.

Steelseries Sensei Wireless

Après l’autonomie, la latence à un rôle important pour une souris sans fil gaming. C’est pour cela qu’un gamer préférera une souris filaire. Mais il risque de changer d’avis avec la Steelseries Sensei Wireless. La connexion se fait entre la base et la souris par une technologie propriétaire très efficace. Aucun latence n’a été noté, aucune différence face à notre souris filaire. C’est très réactif, on en oublierai même que c’est une souris sans fil.

Le reste des performances est à la hauteur des attentes d’un gamer. Transmission USB à 1000 Hz, capteur laser Avago A9800 pouvant aller jusqu’à 8200 DPI, 30 G en accélération. On arrive à un niveau de technologie qui fait que peu de gens y verrait une différence.

Paramètres et logiciel

C’est ici que le SteelSeries Engine rentre en jeu. On y trouve les classiques customisation visuelles de la souris avec le changement de couleur du logo ou du liseré de la base. Il vous sera possible de régler deux niveaux de sensibilité. Ils seront accessibles ensuite à la volée depuis la souris. De quoi passer d’un mode rapide à un mode précision par exemple. Vous pourrez également gérer l’accélération et la décélération, le lift off (distance de soulèvement), l’accrochage d’angle (qui vous permettra de gérer la sensibilité de la souris lorsque vous essayez de faire des lignes droites (pratique sous Photoshop :D), le taux de rafraîchissement. Vient ensuite la gestion des macros, très poussée et visuellement très intuitive et compréhensible.

Steelseries Sensei Wireless

Pour terminer : la gestion de la batterie et donc de l’autonomie. Vous pouvez entre autre définir la minuterie pour la mise en veille, éteindre le logo lorsque la paume de la main est posée dessus…

Vous l’aurez compris, les paramètres sont suffisants, vous y trouverez votre bonheur. De plus l’interface est claire et en français.

Conclusion sur la souris SteelSeries Sensei Wireless

La SteelSeries Sensei Wireless n’a rien à envier aux souris filaires, mais malgré une finition sans reproche, une autonomie plus que confortable et une utilisation très agréable, sont prix élevé de 160 euro risque de faire changer d’avis plus d’un gamer. Cependant si vous en avez les moyens et que vous voulez passer au sans fil avec une souris simple mais efficace, alors ne cherchez pas plus loin.

Quel gamer ne connait pas la souris Sensei de Steelseries. Référence de la marque, cette mythique souris est de retour. Il ne s'agit pas d'une v2 ou d'une version au couleur d'une équipe eSport. La Steelseries Sensei Wireless comme son nom anglais l'indique est la version sans fil de la Sensei. On prend la même, on retire le fil et voyons ce que ça donne. Quelques caractéristiques Capteur laser Avago A9800 de 50 à 8200 dpi Temps de réponse : 1 ms Polling Rate : 1000 Hz Accélération jusqu'à 30 g Autonomie de 1h6 à 20h 8 boutons programmables Rétro-éclairage…

SteelSeries Sensei Wireless

Efficacité - 99%
Paramétrages - 95%
Ergonomie - 96%
Design / Look - 90%
Qualité / Prix - 80%

92%

Sans fil !

Les plus : Sans fil, Autonomie, Réactivité, Pas de latence, Ambidextre, Ergonomie
Les moins : Le prix

User Rating: 2.77 ( 24 votes)

Ou l’acheter ?

Liens utiles