Il y a quelques années de cela on avait eu en main une souris débarrassée du superflu, c’était la Mad Catz R.A.T 1. Une souris ultra-légère de 60g seulement. Cela allait à l’encontre des souris proposant des poids pour les lester. Cette nouvelle mode lancée entre autres par la souris Glorious Model O se retrouve maintenant chez de nombreux fabricants dont Cooler Master qui nous propose aujourd’hui la souris MM710.

Caractéristiques

  • Prise en main : Claw grip et Fingertip
  • Capteur : optique 16000 dpi, PixArt PMW 3389
  • DPI : 7 niveaux (400, 800, 1200 (défaut), 1600, 3200, 6400, 16000)
  • Vitesse : 400 ips
  • Lift Off : < ~2mm
  • Polling Rate : 1000Hz
  • Acceleration : 50G
  • Processeur : 32 bit ARM Cortex M0+
  • Mémoire : 512 KB
  • Switch : Omron
  • Boutons : 6
  • Câble : Fixé, tressé de 1.8m
  • Dimensions (L – W – H) : 116.6 x 62.6 x 38.3 mm
  • Poids : 53g

Déballage

Simple et efficace, l’emballage rappelle les couleurs de la marque. On y trouve des visuels de la souris et les caractéristiques principales. Dans la boîte, la souris accompagnée de patins supplémentaires. Je n’ai jamais usé ou perdu un patin de souris avant qu’un switch ne lâche mais c’est toujours bien de les avoir. Avec la souris, on trouve également une documentation. Le packaging est simple et efficace avec ce qu’on attend d’informations avant de l’acheter.

Présentation et fonctionnalités

Surfant sur la mode des souris ultra-légère, Cooler Master nous propose la souris MM710, une souris simple, légère par la suppression ou l’ajourage d’une partie du plastique. On retrouve ainsi la structure en nid d’abeilles très à la mode, dans une souris compacte et débarrassée de tout ce qui ne sert à rien en matière d’efficacité. Pas de rétroéclairage, pas de bouton à gogo, juste le nécessaire et tout cela pour atteindre un poids de 53 grammes.

Les principaux boutons d’une souris sont disponibles. Celui de droite et de gauche bien sûr, avec entre les deux le sélecteur de DPI à la volée. Et sur le côté gauche deux boutons supplémentaires à portée du pouce. Cela sous-entend bien sur que la souris est pour droitier, même si son profil est ambidextre.

Avec une structure ajourée, on peut se poser la question de l’encrassement, de la poussière, même de l’eau ou autres liquides qui pourraient directement atteindre les pièces sensibles. Cooler Master a pensé à cela en protégeant le PCBA (Printed Circuit Board Assembly) par un revêtement résistant à la poussière et à l’eau. N’espérez pas pour autant la faire tomber dans votre jacuzzi sans risque de la griller.

Les seuls éléments à ne pas être recouverts d’un revêtement sont les switchs et c’est normal. Sachez par contre que la souris Cooler Master MM710 est équipée de switchs de qualité professionnelle Omron, garantie pour 20 millions de clics.

Côté capteur, la MM710 est équipée d’un capteur optique Pixart PMW 3389 de 16 000 dpi. Capteur qu’on retrouve sur de nombreuses souris gamer dont sa rivale directe la Xtrfy M4 RGB.

Sous la souris 3 grands patins en PTFE assurent une glisse sans reproche.

La souris Cooler Master MM710 est disponible dans 4 variantes : noir ou blanc et dans deux aspects : brillant ou mat.

Paramètrages

Ce n’est pas parce que la souris Cooler Master MM710 vise la simplicité qu’elle ne dispose pas d’un logiciel de paramétrage pour en tirer pleinement partie. La souris est pleinement fonctionnelle sans le logiciel Cooler Master Portal mais ce dernier vous permettra d’affiner son fonctionnement.

Vous serez en mesure de :

  • Définir la fonction de chaque bouton
  • Configurer le capteur optique : dpi, taux d’échantillonnage, distance de lift-off etc…
  • Créer et gérer des macros
  • Créer et gérer des profils d’utilisation
  • Mettre à jour le firmware

Dans l’ensemble des paramètres disponibles, j’ai bien aimé le combo des boutons. Il est ainsi possible en maintenant le bouton de switch du DPI et un autre bouton de déclencher une action spécifique, configuré au préalable dans le logiciel. Ce n’est peut-être pas évident à faire à l’utilisation, mais la fonctionnalité est présente et intéressante.

On aurait par contre aimé pouvoir supprimer des niveaux de DPI, 7 c’est beaucoup, 2 ou 3 seraient bien plus pratiques.

Prise en main & ergonomie

Malgré un design ambidextre, la souris Cooler Master MM710 reste une souris pour gaucher, définie par la marque pour une prise en main Claw, Palm et Fingertip.
Avec une taille assez réduite face à la concurrence, j’ai du mal à la voir comme une souris Palm grip. Mais tout dépendra de la taille de votre main.

Venant d’une Logitech G Pro Gaming, avec des dimensions quasi identiques, je n’ai eu aucun problème avec la prise en main. Et bien qu’étant pleinement satisfait de la Logitech j’ai été agréablement surpris par la Cooler Master MM710. La glisse est encore plus fluide, sûrement grâce à ses 53g comparés aux 83g de la Logitech.

Jouant avec une prise de souris Claw grip, la structure ajourée de la souris ne me dérange pas du tout et en dehors d’un gain de poids et d’un design agréable je n’y vois pas d’autres avantages.

On en a peu parlé mais le câble de 1,8m de la souris est tressé, très souple et ne dérange en rien la glisse de la souris.

Niveau capteur, rien à redire. Ce capteur optique est utilisé dans de nombreuses souris et a déjà fait ses preuves. Je n’ai noté aucun décrochement ou autres problème que ce soit en bureautique ou en jeu.

Bilan après 1000 heures d’utilisation

Que dire après de nombreuses heures d’utilisation de la Cooler Master MM710 ?

C’est toujours un plaisir à l’utilisation, la légèreté est vraiment agréable. La réactivité n’a pas bougé, tout est comme au premier jour. Pas de signe de fatigue. Seule la gaine du câble à pris quelques vrilles mais rien de bien grave, et après autant d’heures d’utilisation on pourrait avoir peur pour la poussière sur une souris ajourée, mais finalement c’est loin d’être problématique. Un petit coup de soufflette à la limite histoire de décrasser mais rien de plus.

Conclusion sur la souris Cooler Master MM710

La souris Cooler Master MM710 rejoint l’équipe des souris ultra-légère, très à la mode actuellement. Avec un prix de 49.99 Euro et pour autant aucun défaut, cette souris est une recommandation du moment que vous n’avez pas de grosses mains et que vous êtes adepte de la prise en main Claw ou Figersprint Grip. Joueur de FPS depuis toujours, avec ces 58g, elle a rapidement remplacé ma Logitech G Pro Gaming. C’est donc un modèle que je recommanderais sans hésitation.

Les plus :

  • Ultra légère
  • Capteur performant
  • Design
  • Prix

Les moins :

  • La petite taille pour les grandes mains

Ou l’acheter ?

Liens utiles

Galerie