Edifier, marque chinoise créée en 1996 et spécialisée dans l’audio, ne cesse d’évoluer. Après avoir dominée le marché chinois son succès international ne s’est pas fait attendre.

Aujourd’hui la marque est présente dans 70 pays pour un total de plus de 3000 employés et un catalogue de produits bien fourni.

Barre son, kit 2.1 à 5.1, enceintes portables, haut-parleurs pour automobile, casque… Edifier est sur tous les secteurs et a su exploiter son expertise.

Dans ce test nous allons parler des enceintes bibliothèques Edifier R1850DB. Des enceintes amplifiées dites actives et adaptées à un usage bureautique du fait de leur compacité. Elles viennent concurrencer les enceintes Triangle Elara LN01A testées en fin d’année.

A noter que ces enceintes actives sont une évolution des R1800BT, elles-mêmes descendantes des R1700BT. Un produit réputé pour son rapport qualité/prix/performance intéressant.

Proposée à un peu moins de 200€, cette nouvelle génération apporte toutefois une plus large connectique et une compatibilité Bluetooth 4.1.

Caractéristiques techniques des enceintes Edifier actives R1850DB

  • Type : Enceintes stéréo (2.0) préamplifiées
  • Puissance : 2 x 19 Watt (bass/médium) + 2 x 16 Watt (tweeter)
  • Tweeters : Φ 19 mm dôme en soie @ 6 ohm
  • Subwoofer : Φ 116 mm @ 6 ohm
  • Plage de fréquences : 60 Hz – 20 kHz
  • Rapport signal/bruit : ⩾ 85 dB
  • Distorsion harmonique : 0.5%
  • Connectique : 2 x RCA, 1 x Toslink, 1 x Coaxial, 1 x Entrée Sub, compatible Bluetooth 4.1
  • Télécommande infrarouge
  • Dimensions : 154 mm (l) x 254 mm (h) x224 (p)
  • Poids : 6,63 Kg

Déballage

Les enceintes bibliothèques Edifier R1850DB arrivent dans un packaging assez sommaire. On retrouve toutefois les indications importantes sur le produit et tout est correctement calé/protégé dans le carton.

Nous retrouvons une multitude d’éléments à savoir :

  • Un câble d’alimentation
  • Un câble audio 3,5 mm-RCA de 1,7 m
  • Un câble audio RCA – RCA de 1,7 m
  • Un câble optique de 1,5 m
  • Un câble pour relier les enceintes de 5 m
  • Le mode d’emploi
  • Une télécommande
  • Une lingette

Chose assez rare pour qu’on le signale, Edifier n’a pas été avare sur les câbles, ce qui est une excellente chose au vu de la large connectique offerte par ces enceintes.

Design et qualité de fabrication

Entièrement en bois MDF (dans le but de réduire la résonnance acoustique), ces enceintes noires et sans fioriture sont relativement passe-partout. L’avantage est qu’elles pourront s’accorder avec de nombreux intérieurs même s’il faut avouer qu’elles sont un peu triste visuellement.

Une version un peu plus design, noire laquée existe. Mais elle est à l’heure actuelle assez difficile à trouver (en revanche attention aux salissures, poussières et traces de doigts sur cette version !).

C’est la première fois que j’ai un produit Edifier entre les mains et je dois avouer que la qualité est au rendez-vous.

Aucun défaut d’assemblage n’est à signaler. Les enceintes s’avèrent bien conçues et soignées. Vous noterez d’ailleurs l’angle de 10° pour une meilleure directivité de l’audio.

Une fois les grilles retirées elle ont un peu plus de caractère en révélant leurs tweeters de 19 mm et woofers de 116 mm.

L’enceinte de droite dispose en plus d’un voyant indiquant la source choisie via un code couleur (bleu, rouge ou vert). Il permettra également d’indiquer la bonne réception d’un signal émis par la télécommande.

A l’arrière nous retrouvons toutes les connectiques et potentiomètres ainsi que l’interrupteur on/off (la mise en veille ne pourra en revanche s’effectuer uniquement depuis la télécommande).

Enfin 4 patins en mousses équipent chacune des enceintes.

Au final, que ce soit au niveau des matériaux, des potentiomètres ou finitions, rien ne semble avoir été tiré vers le bas. Ce qui est une bonne surprise.

Seul regret, la télécommande qui n’est vraiment pas à la hauteur du produit. Ridiculement petite (attention de ne pas la perdre), peu confortable à l’utilisation et faite de matériaux peu prestigieux, celle-ci fait vraiment cheap.

Je trouve cela vraiment dommage de la part de la marque. La télécommande ayant un rôle indispensable pour la mise en veille des enceintes mais aussi pour changer de source et régler le volume audio, c’est un élément dont on va se servir constamment.

Un potentiomètre permet toutefois de changer la source sonore et le volume des enceintes, mais celui-ci se trouvant derrière vous allez vite vous en passer.

Edifier aurait vraiment dû faire quelques efforts sur ce point en proposant une télécommande de meilleure qualité, voir même ajouter des boutons accessibles sur le dessus de l’enceinte pour faciliter l’accès aux principales fonctions.

Connectiques et fonctionnalités

Nous arrivons au point fort de ce modèle R1850DB à savoir sa large connectique.

A l’arrière de l’enceinte droite nous avons donc :

  • 2 entrées auxiliaires RCA
  • 1 entrée S/PDIF optique Toslink
  • 1 entrée S/PDIF coaxial
  • 1 sortie Subwoorfer pour brancher un caisson de basse

Nous avons également à disposition une connexion Bluetooth 4.1 pour se connecter depuis n’importe quel appareil à distance.

Enfin, 3 potentiomètres permettront de gérer les aigus, les basses, régler le volume sonore et changer de source en pressant ce dernier. Ces 3 potentiomètres en métal ont une qualité irréprochable tout en s’avérant souple et précis à l’utilisation. On pourrait éventuellement regretter l’absence d’un 4ème pour régler la balance droite/gauche (ce qui n’est pas vraiment gênant en soi).

Comme expliqué précédemment, ces potentiomètres étant situés à l’arrière de l’enceinte ils seront peu accessibles. Heureusement la télécommande donne accès à ces réglages.

À partir de celle-ci il sera possible de mettre en vielle les enceintes, gérer le volume, changer de source instantanément mais aussi disposer des fonctions play/pause, suivant/précédent, lorsque les enceintes sont connectées en Bluetooth.

En parlant du Bluetooth la connexion se fait très facilement. Les appareils détectent les enceintes en quelques secondes seulement et il suffit de s’y connecter pour que l’appairage soit fait. Cela a l’avantage d’être facile et rapide, mais l’absence de mot de passe rendra les enceintes malheureusement accessibles à n’importe qui.

Au final, même si les enceintes bibliothèques Edifier R1850DB ne sont pas parfaites, on ne peut pas nier que ce sont de petites enceintes vraiment complètes, faciles et agréables à l’utilisation.

Rendu sonore

Ces enceintes actives Edifier R1850DB réutilisent la technologie des R1700BT. Des enceintes réputées pour leur excellent rendu audio et devenues un best-seller dans leur catégorie sur Amazon.

Sans surprise le rendu est très bon et je dirais même excellent pour cette gamme de prix !

Pour définir le rendu audio je dirais qu’il est dynamique tout en restant doux et équilibré. Les tweeters remplissent bien leur fonction avec des aigus précis, non agressif tout en restant toujours très détaillés même à volume élevé.

Les basses sont quant à elles étonnamment puissantes et profondes pour de si petites enceintes. Elles ne viennent que très rarement empiéter sur les médiums et savent donner de la profondeur au son sans jamais s’imposer. Pour une utilisation « bureautique » je trouve cela plus que suffisant, mais si le désir se fait ressentir la sortie Sub permettra d’ajouter un caisson de basse pour un rendu encore plus punchy.

Ces petites enceintes actives offrent au final un rendu riche et puissant tout en restant toujours équilibré même à fort volume où elles ne souffrent d’ailleurs d’aucune distorsion. C’est un plaisir à l’écoute et les potentiomètres ajoutent une touche de personnalisation supplémentaire sans toutefois risquer de déséquilibrer ce rendu.

Testé également en Bluetooth, le rendu est aussi très bon et une oreille non avertie ne notera probablement pas de différence. La fonction est donc utile et pourra être utilisée sans problème.
Et si vous voulez aller encore plus loin, comme pour le test des Triangles Elara LN01A, il est toujours possible de brancher un Google Chromecast Audio sur le port optique ou RCA afin de ne pas monopoliser la batterie du device Bluetooth.

Conclusion sur les enceintes bibliothèques Bluetooth Edifier R1850DB

Même si ce ne sont pas des enceintes avec lesquelles vous allez enflammer vos soirées en faisant « péter les watts », leur rendu équilibré en font des enceintes idéales pour sonoriser une petite/moyenne pièce, pour un usage polyvalent (musique, film, jeu…). Ce sont des enceintes actives que je qualifierais « d’enceintes plaisir » permettant d’écouter, voir redécouvrir ses morceaux préférés sans avoir à se ruiner dans du matériel audiophile.

Le rapport qualité-prix est excellent du fait de la large connectique offerte, de la compatibilité Bluetooth 4.1 et du rendu audio exemplaire pour cette gamme de prix.

Notre seul regret concerne la télécommande vraiment cheap, les potentiomètres (et donc l’accès à toutes les fonctions) peu accessibles et éventuellement l’absence d’un potentiomètre permettant de régler la balance gauche/droite.

Pour le reste c’est du tout bon. A partir de 199€ les enceintes bibliothèques Edifier R1850DB ne peuvent qu’être recommandables. Et pour ceux qui ont un budget inférieur à 150€ les Edifier R1700BT (ancienne version des R1850DB) sont toujours disponibles à l’achat. Elles offrent certes moins de connectiques et une technologie Bluetooth un peu plus ancienne, mais leur rendu audio est équivalent.

Les plus :

  • Nombreuses connectiques et compatibilité Bluetooth
  • Rapport qualité/prix
  • Rendu sonore équilibré
  • Look passe partout et assez compact
  • Qualité de fabrication

Les moins :

  • Télécommande pas à la hauteur du produit
  • Potentiomètres peu accessibles sur l’enceinte
  • Connexion au Bluetooth non protégée

Ou l’acheter ?




Liens utiles

Galerie