Après avoir fermé pour cause financière en mars 2017, la marque Mad Catz d’origine américaine renaît de ses cendres le 4 janvier 2018 mais cette fois-ci à Hong Kong.

Le groupe relance aujourd’hui un nouveau catalogue comprenant de nouveaux produits, mais aussi d’anciens modèles remis au goût du jour.

Nous allons nous concentrer sur la Mad Catz R.A.T 8+, une réédition de la RAT 8 que nous avions eu l’occasion de tester.

Commercialisée au tarif de 99,90 €, voyons si cette nouvelle édition apporte quelque chose de nouveau.

Caractéristiques

  • Capteur optique PixArt PWM 3389 de 16 000 dpi
  • Fréquence 2 000 Hz
  • Accélération jusqu’à 50 G
  • 11 boutons programmables
  • Possibilité de paramétrer jusqu’à 4 profils utilisateur
  • Mémoire interne
  • Poids de 145 gr, max 163 gr avec les 3 poids supplémentaires
  • Câble tressé 1,8 m
  • Connexion USB plaquée or
  • Rétro éclairage RGB
  • Repose paume et repose auriculaire interchangeables
  • Repose paume réglable en longueur
  • Repose pouce ajustable

Déballage

Nous retrouvons la Mad Catz dans un emballage très différent de ce qui se faisait précédemment. La souris est désormais présentée dans un packaging transparent mettant en valeur le produit.

À l’intérieur nous retrouvons une multitude d’éléments :

  • Une notice
  • Des autocollants
  • 2 reposes poignet
  • 2 éléments pour le côté droit de la souris

Mad Catz Rat 8+

En revanche toujours aucun signe de sacoche ou de boîte pour stocker soigneusement ces différents éléments. A ce tarif on aurait pu s’attendre à un effort de présentation plutôt que de simples sachets plastiques.

Design et qualité de fabrication

Si vous avez lu mon test ou si vous êtes propriétaire d’une RAT 8 ancienne génération, vous remarquerez que cette RAT 8+ n’apporte rien de nouveau en termes de design.

Tout a été conservé à l’identique. A noter que la version présentée ici est blanche mais un modèle noir est également disponible en vente.

Toujours est-il que la qualité de fabrication reste au rendez-vous. Nous retrouvons un châssis en métal noir entouré de parties en plastiques brillants et mats. Sur cette nouvelle version Mad Catz a d’ailleurs fait l’impasse sur les revêtements soft touch. Une évolution que je trouve la bienvenue au vu du mauvais vieillissement de ce genre de revêtement. Celui-ci ayant tendance à rapidement de dégrader voir coller au bout de quelques années.

Les plastiques choisis sont de qualité, doux en main, robustes et présentent l’avantage de ne pas retenir les traces de doigts. C’est un excellent choix.

La qualité d’assemblage est tout aussi excellente malgré les nombreux éléments constituant la souris. Tout est parfaitement fixé, rien ne vient bouger ou grincer. C’est du très bon boulot !

Mad Catz Rat 8+

Enfin comme si le design ne suffisait pas, on retrouve une dernière touche d’excentricité avec différents points d’éclairage RGB.

On aime ou pas ce look, toujours est-il qu’il ne laissera personne indifférent.

Mad Catz Rat 8+

Prise en main et ergonomie

La Mad Catz RAT8+ étant identique à la RAT 8 mon avis sera forcément le même.

Du fait de ses nombreuses possibilités de réglages, la souris est assez large et trapue. Je dirais même un peu plus « pataude » face à d’autres modèles de la marque.

Mad Catz Rat 8+

Même si j’ai une préférence pour les designs plus simples offrant une ergonomie « classique », je me suis très rapidement habitué à sa forme. L’ergonomie ne m’a jamais présenté de problème à l’utilisation ou de manque de précision dans mes mouvements.

Passons en revue tout ce qui fait l’originalité de ce mulot, à savoir son ergonomie personnalisable.

Réglage de la longueur

Comme plusieurs modèles de chez Mad Catz, la R.A.T. 8+ offre la possibilité de reculer le repose paume selon 5 crans. Cette option sera sûrement la bienvenue pour les personnes ayant de grandes mains. Personnellement étant plus à l’aise avec les souris compactes je préfère laisser ce réglage dans la position minimum ou éventuellement un cran en arrière.

Changement du repose-paume

La Mad Catz R.A.T. 8+ offre le choix entre 3 repose-paumes.

  • Un « classique » en plastique.
  • Un second avec exactement la même forme, mais avec une surface en caoutchouc offrant un meilleur grip
  • Un dernier également en plastique, mais avec un galbe beaucoup plus prononcé remplissant plus la paume de la main.

Mad Catz Rat 8+

Mon avis pour ces trois éléments : le repose paume en caoutchouc n’apporte pas grand-chose de plus que celui de base. Il est agréable et accroche un peu plus dans la paume, mais ça s’arrête là. En revanche, Mad Catz aurait vraiment dû colorer le grip en noir. Cette partie étant très facilement propice aux salissures (même après seulement quelques heures d’utilisation), je ne donne pas cher de l’état et la couleur du grip après plusieurs mois d’utilisation même en le nettoyant régulièrement…

Enfin le troisième, un peu plus galbé, change la prise en main en remplissant un peu plus la paume. Personnellement je préfère celui de base, mais je suis certain que cela pourra apporter un peu plus de confort pour les grandes mains.

Changement du côté droit

À l’instar du repose paume, il est possible de changer le flanc droit de la souris. Encore une fois 3 choix s’offrent à l’utilisateur.

  • Le premier de base avec une bande blanche.
  • Un second de la même forme, mais avec un grip en caoutchouc blanc (comme pour le repose paume).
  • Enfin le dernier plus original, permet de reposer l’auriculaire.

Mon avis sur ces éléments est assez mitigé. La surface caoutchouc blanc est plutôt agréable au toucher, apporte un peu plus de grip mais sera tout aussi sensible aux salissures que le repose paume.

Le repose auriculaire quant à lui ne me convainc pas vraiment. Les angles sont trop prononcés (des arrondis auraient été plus agréables) et l’auriculaire ainsi que l’annulaire viennent au final plus ou moins s’entasser. Personnellement je n’ai pas trouvé cette position très agréable.

Mad Catz Rat 8+

Réglages du repose-pouce

Une autre grande spécificité de la Mad Catz RAT 8+ concerne ce fameux repose-pouce à l’ergonomie modifiable par l’intermédiaire de 2 réglages.

Pour modifier ces réglages, il sera nécessaire de se munir de la clé fournie pour visser ou dévisser deux points.

Le premier permet de bouger d’avant en arrière le repose pouce d’environ 1 cm. La différence est au final assez peu perceptible, d’autant qu’il est plus simple de directement reculer le repose paume si l’on souhaite « reculer » sa main.

Mad Catz Rat 8+

Le second réglage permet de changer l’angle du repose-pouce. Personnellement je trouve cette fonction peu pertinente. La R.A.T. 8+ étant déjà (très) large je ne vois pas vraiment d’intérêt à l’élargir encore plus. D’autant plus qu’en augmentant cet angle la touche « précédent » ainsi que la roulette programmable deviennent plus difficiles d’accès avec le pouce.

Gestion du poids

Terminons par le dernier réglage à savoir la gestion du poids. Différence avec la RAT 8, la 8+ n’embarque plus 5 mais seulement 3 poids amovibles de 6gr chacun.

Mad Catz Rat 8+

Au vu des 145 g de base du mulot cela reste toutefois suffisant et personnellement je préfère même m’en passer totalement pour l’alléger au maximum.

Boutons et fonctionnalités

Comme pour l’ancienne version nous retrouvons pas moins de 11 boutons programmables.

Évidemment nous avons les boutons de navigation « suivant/précédent », mais aussi un bouton sniper pour réduire la sensibilité de manière temporaire.

Ensuite nous retrouvons une molette crantée en métal et programmable au niveau du pouce (idéale pour régler le volume audio, scroller latéralement, changer de piste audio ou autre).

Mad Catz Rat 8+

Aucun souci avec l’emplacement de ces boutons, tous sont correctement placés et facilement actionnables.

Sur le dessus, entre les clics droit et gauche, nous avons un bouton avec deux clics permettant d’augmenter ou réduire la sensibilité de la souris selon 4 crans personnalisables depuis le logiciel. Chacun de ces crans est visible par les barres qui s’illuminent sur le côté de la souris. Plutôt pratique pour savoir où on en est dans les réglages.

Enfin, la touche « Profil » sur la tranche à côté du clic gauche permet de jongler entre 4 profils. Le bouton s’illumine alors en rouge, bleu, violet ou reste éteint selon le profil choisi.

Mad Catz Rat 8+

Tous ces boutons semblent de bonne qualité et offrent un bon ressenti. Les clics droit et gauche sont notamment des switchs Omron annoncés pour une durée de vie de 50 millions d’activations.

Capteur et glisse

La principale nouveauté de cette Mad Catz RAT 8+ concerne son nouveau capteur, le PixArt PWM 3389. Un capteur performant qui a déjà fait ses preuves sur d’autres modèles et que nous avons déjà eu l’occasion de tester avec la souris HyperX Pulsefire Surge.

Mad Catz Rat 8+

Sans grande surprise ce capteur optique de 16 000 dpi remplit largement sa fonction sur tout type de surface.

En revanche pour la glisse le souci reste le même que sur les précédents modèles. La R.A.T. 8+ étant équipée de minuscules patins, la glisse s’avère correcte sans être exemplaire. Dommage que Mad Catz n’ait toujours pas amélioré ce point.

Pilotes et réglages

Avec cette nouvelle édition, Mad Catz a revu l’interface de son logiciel et cette fois-ci, il est disponible en français.

Plus épurée et moins fournie que l’ancienne version nous retrouvons cependant toutes les options classiques d’une souris gamer.

Il sera ainsi possible de changer les fonctionnalités des boutons, créer ses macros, gérer les profils, gérer les différents crans de sensibilités ainsi que la sensibilité du bouton sniper et bien sûr modifier le rétro éclairage selon 4 effets.

L’essentiel est donc là, mais je constate avec regret que le logiciel ne s’est pas vraiment amélioré avec le temps.

La gestion des profils reste toujours aussi chaotique, la création de macros manque d’intuitivité et il n’est possible de gérer la puissance du rétro éclairage qu’en mode « Arc en ciel ». Des détails qui nuisent à une bonne expérience utilisateur, ce qui est d’autant plus dommage pour un périphérique à ce tarif.

Conclusion sur la souris Mad Catz R.A.T. 8+

La Mad Catz R.A.T. 8 ne révolutionnait déjà pas la R.A.T.7, cette version 8+ apporte encore moins de nouveautés.

Il faut juste noter le passage de 5 à seulement 3 poids amovibles, un changement de capteur et une interface logicielle revue. C’est tout !

Mon avis sera donc le même que l’ancienne version. La Mad Catz R.A.T. 8+ est très certainement une souris atypique qui ne plaira pas à tout le monde, mais cela reste un produit de qualité relativement complet tant au niveau des fonctionnalités que du choix de l’ergonomie.

Proposé à 99,90 € il ne faut toutefois pas oublier que l’ergonomie ne plaira pas à tous et que le logiciel est loin d’être parfait. On peut également noter que certains éléments interchangeables ne sont vraiment pas indispensables.

Si vous êtes équipé de l’ancienne version, absolument rien ne justifiera cet achat. Pour les autres ce sera vraiment selon les goûts de chacun. Je tiens toutefois à préciser que personnellement ma préférence se tourne toujours en faveur de la Mad Catz R.A.T.6 (ou R.A.T 6+ dans sa dernière version), moins cher et plus confortable à mon goût. Si cela vous intéresse nous vous avions concocté un comparatif de ces anciens modèles similaires en tout point à la nouvelle génération.

Les plus :

  • Look
  • Longueur et poids réglables
  • Éléments interchangeables
  • Possibilité de jongler entre 4 profils
  • Bouton sniper

Les moins :

  • Ergonomie perfectible
  • Glisse
  • Réglages du repose pouce gadget
  • Logiciels toujours pas top

Ou l’acheter ?

Liens utiles

Galerie