Thronmax, société spécialisée dans l’audio, nous présente son dernier microphone à condensateur haute qualité développé spécialement pour le streaming, le podcast, le studio et la vidéoconférence. Le MDrill One Pro est un microphone qui peut être utilisé sur scène en concert, en home studio, en salle de réunion ou même en extérieur sur le terrain. Voyons ce dont est capable ce microphones aux multiples facettes.

Caractéristiques

  • Modèles d’enregistrement : cardioïde, stéréo, bidirectionnel, omnidirectionnel
  • Taux d’échantillonnage : 96 kHz
  • Débit binaire : 24 bits
  • Réponse en fréquence :  20 Hz – 20 kHz
  • Fréquence maximale : 48kHz
  • Total 3 capsules de condensateur de 16 mm de haute qualité
  • Puissance requise/consommation :  5V 150mA
  • Poids : 1kg
  • Connectivité : USB-C vers USB 3
  • Câble tressé : 2m

Déballage

Le Thronmax MDrill One Pro nous est envoyé dans un packaging qui donne tout de suite une impression de qualité et de robustesse. Il faut dire que le carton fait son poids (1.3Kg).

Un grand visuel sur un fond noir et la police d’écriture de type Arial en rouge et gris clair rendent l’ensemble bien lisible. C’est clair, net et précis. On est face à un produit professionnel. Le petit logo RedDot Best Design Award 2020 étant là pour nous le rappeler.

Sur le coté droit de la boîte on retrouve une description du Thronmax Mdrill One Pro et un QR code qui nous renvoie sur la page officielle de présentation du produit.

A l’arrière, quelques photos nous présentent en détail les différents boutons et modes ainsi que les caractéristiques techniques du Mdrill One Pro.

Sur la gauche on peut apercevoir les deux modèles disponibles ( gris « gunmetal » et noir mat). Celui du test sera le noir mat. Le tableau nous explique quel mode utiliser dans les différentes situation.

Le MDrill One Pro est bien emballé et calé par de la mousse qui protège bien l’ensemble. Une pancarte « Zone de silence, Ne pas déranger », que l’on peut accrocher sur une porte, accompagne le microphone. Thronmax a pensé à tout !

Derrière la mousse on peut enfin découvrir le MDrill One Pro, qui en impose il faut le dire. Maintenu dans une mousse qui semble thermoformée, le micro ne craint pas le transport. Un petit carton contient le câble USB tressé type-C vers USB 3 ainsi que le livret de garantie.

Design et qualité de fabrication

Le MDrill One Pro est disponible en deux coloris : le noir mat (que nous avons en test) et un gris « gunmetal ». En ce qui concerne le design, le socle est en plastique ABS noir à la texture matifiée. Celui-ci est solide et lesté par un poids afin que le micro tienne bien en place sur le bureau.

La pince qui tient le micro est muni de deux plots à vis de chaque côté afin de pouvoir serrer le micro dans la position qui nous convient le mieux. Les plots peuvent de dévisser totalement afin de libérer le micro de la pince et aisément le fixer sur un pied de micro.

La partie Microphone est quant à elle en aluminium robuste, ce qui pourrait palier au moindre choc sur la partie sensible du MDrill One Pro. La structure ajourée sous forme de grille verticale pour le pourtour et horizontale pour la partie supérieure permet de capter les sons à 360°. Cette structure qui forme une grille à l’intérieur du micro filtre légèrement les bruit de souffle et les « pop » mais il faut savoir qu’une bonnette en taille standard peut y être ajoutée. Afin d’atténuer au maximum les bruits parasites du à l’emplacement du micro sur un bureau, le socle est muni d’un épais patin caoutchouc qui absorbe les chocs et rend les sons de clavier ou le choc des coudes sur le plan de travail moins agressifs pour les auditeurs.

Thronmax a pensé à un design épuré et efficace qui rend le microphone facilement intégrable à n’importe quel setup. A noter qu’une petite LED illumine la base du micro, celle-ci peut s’adapter à votre configuration grâce au choix de 7 couleurs ou alors de s’éteindre pour plus de discrétion. C’est également très pratique pour différencier les micros lors de podcasts avec plusieurs invités.

Concernant le branchement du casque pour le retour voix, l’emplacement sous le micro n’est pas ce qu’il y a de plus pratique. La hauteur du MDrill One Pro par rapport au socle ne permet pas de laisser passer une prise standard au format jack 3.5mm sans devoir faire légèrement basculer le micro vers l’arrière. Toutefois si vous fixez le micro sur une perche ou un pied de micro articulé, cela ne devrait plus poser de problème.

Fonctionnalités

Le MDrill One Pro est un microphone qui dispose de quatre fonctions : Cardioïde, Stéréo, Bidirectionnel et Omnidirectionnel. Le bitrate est de 24 bits tandis que la fréquence d’échantillonnage peut monter jusqu’à 96 kHz. La réponse en fréquence est quant à elle comprise en 20Hz et 20kHz.

Voyons plus en détail ces quatre fonctions :

  • Cardioïde : Destinée plutôt à une utilisation pour du streaming, des podcasts, voix off ou encore enregistrement d’instruments.
  • Stéréo : Pour de la voix basique (Discord par exemple) ou pour de l’enregistrement d’instruments.
  • Omnidirectionnel : Utilisation en conférence, sur scène ou lors d’événements en extérieur.
  • Bidirectionnel : Utilisation en interview ou lors d’enregistrement d’instruments en duo.

On peut facilement changer de mode d’enregistrement grâce au bouton en façade du micro et un second bouton permet de couper le son du micro. Sur l’arrière du microphone, deux potentiomètres permettent de régler le gain ainsi que le volume du retour casque qui se connecte sous le MDrill One Pro. A noter que le micro est plug-and-play et ne dispose pas de logiciel associé.

Les potentiomètres de volume et de gain se partagent un indicateur de niveau audio à LED qui apparait en façade lors de l’utilisation mais disparait au bout de quelques secondes afin de rendre le micro plus discret. Le volume est en vert alors que le gain apparait en bleu. Les potentiomètres en eux-mêmes sont d’une bonne qualité, fluides et précis.

Qualité audio

C’est ici que le Thronmax Mdrill One Pro démontre son savoir-faire. La qualité des enregistrements est excellente. Le micro capte très bien les fréquence basses comme les plus aiguës. Le son est clair, sans saturation et sur Twitch comme Discord, vos alliés vous entendrons clairement sans avoir besoin de vous coller au microphone en mode Cardioïde.

Étant moi-même musicien, j’ai été étonné de la qualité des enregistrements d’instruments. J’ai trouvé que les samples sont fidèles à la chaleur et la rondeur des guitares. Après vérification au casque, la stéréo est bien présente. Le Mdrill One Pro peut être exploitée pour du montage studio amateur autant en mode stéréo qu’en mode Bi-directionnel.

J’ai pu tester le mode Omni-directionnel en salle de réunion et celui-ci peut servir pour un enregistrement de type dictaphone afin de pouvoir rédiger un compte rendu par la suite. Cependant il ne faut pas que la pièce soit trop grande car la réverbération rend parfois la compréhension difficile.

Conclusion sur le Thronmax MDrill One Pro

Le Thronmax Mdrill One Pro est un microphone d’une très bonne qualité pour un prix qui reste raisonnable (au alentours de 100€). Il est très polyvalent, ce qui explique sa présence accrue sur les réseaux sociaux. Peu encombrant, il s’intègre facilement dans un setup et peut également être monté sur une perche afin de réaliser des vidéos de streaming sans être dans le champ de la caméra.

Pour les personnes qui souhaitent enregistrer des instruments acoustiques, c’est aussi une très bonne alternative à une carte son externe car il est automatiquement détecté dans les logiciels de MAO. Le seul inconvénient que je peux lui trouver est son poids (1kg) qui le rend peu transportable.

Les plus :

  • Design épuré et moderne
  • Qualité de fabrication
  • Polyvalence
  • Prise jack 3,5mm pour retour casque
  • Positionnable sur perche standard

Les moins :

  • Poids
  • Prend facilement la poussière
  • Pas de logiciel dédié
  • Emplacement de la prise casque

Ou l’acheter ?

Liens utiles

Galerie