SteelSeries s’impose de plus en plus dans l’univers des casques gamer. Grâce à sa gamme Arctis, la marque a su prendre un positionnement différent de la concurrence en proposant des modèles confortables et innovants.

Dans ce test nous allons nous intéresser à l’un de leurs derniers modèles, le Steelseries Arctis Pro et son Gamedac. Un pack comprenant le modèle Pro du casque et un DAC prenant en charge toute la gestion du son pour une meilleure expérience. C’est en quelque sorte la version filaire de l’excellent Arctis Pro Wireless que nous avons déjà eu la chance de tester.

Teaser

Caractéristiques du SteelSeries Arctis pro et du Gamedac

Casque :

  • Haut-parleurs Neodyme de 40 mm
  • Réponse en fréquence : 10 – 40000 Hz
  • Sensibilité : 102 db
  • Impédance : 32 Ohm
  • Distorsion : <1%
  • Certifié HiRes
  • Poids : 350 g
  • Réponse de fréquence du micro ! 100 à 10 000 Hz
  • Sensibilité du micro : – 38 dBV/Pa
  • Impédance du micro : 2200 Ohm

Gamedac :

  • Réponse de fréquence : 5 à 40 000 Hz
  • Formats audio : Jusqu’à 96 kHz, 24 bits
  • THD + N : < 0.0032%
  • Puce ESS Sabre 9018Q2C

Déballage

Le SteelSeries Arctis Pro et son GameDac reprend le même packaging que le Arctis Pro Wireless. Nous avons une épaisse boite en carton colorée présentant les caractéristiques habituelles pour ce genre de matériel.

A l’intérieur tout est correctement protégé et bien présenté.

Nous retrouvons avec le casque :

  • Le GameDAC
  • Un câble propriétaire pour relier le casque au Gamedac
  • Un micro USB vesr USB pour relier le Gamedac à la console
  • Un câble optique Toslink
  • Un adaptateur mobile pour relier le Arctis pro à un téléphone ou tablette
  • Le guide d’informations sur le produit

A noter que l’adaptateur 4 pôles 3,5 mm (disponible ici) permettant de brancher n’importe quel casque sur le Gamedac n’est pas fourni (cet adaptateur est en revanche offert lorsque l’on achète le Gamedac seul). Il faudra donc débourser 7,99€ + 12,99€ de FDP supplémentaires si vous souhaitez utiliser le Gamedac avec un autre casque… Un tarif franchement excessif pour un simple câble.

Adaptateur non fourni

Design et qualité de fabrication du Arctis Pro

Ici pas de grande surprise. Le Arctis pro reprend le même design que les autres casque de la gamme tels le Arctis Pro Wireless ou encore le Arctis 7. On retrouve ainsi le même design sobre et noir complété par un système de suspension fait d’un bandeau élastique.

Nous avons également le même système de micro rétractable toujours aussi pratique et discret une fois replié.

Là où il se différencie vraiment ça va être dans la possibilité d’activer un rétro éclairage personnalisable sur le contour des écouteurs. Une fonctionnalité loin d’être nécessaire mais qui apporte un petit plus au design déjà très soigné.

Au passage l’on peut noter que les coques des écouteurs sont détachables via un système d’aimants dans le but de personnaliser le casque. Des accessoires que l’on peut trouver sur la boutique de SteelSeries.

Une fois en mains la sensation de qualité est immédiate. L’arceau en aluminium souple et robuste inspire confiance tout comme les articulations des écouteurs en métal.

Les plastiques sont épais et de qualité, la qualité d’assemblage irréprochable. Les boutons et molettes ne sont également pas délaissés. Rien ne sonne creux ou ne donne une sensation de fragilité. Encore une fois c’est du très bon boulot de la part de SteelSeries.

Connectiques et fonctionnalités du casque

Sur ce modèle tout se passe du côté de l’écouteur gauche.

Nous retrouvons un bouton pour couper le micro, une molette de réglage de son, ainsi qu’un port propriétaire pour relier le casque au Gamedac. J’aurais d’ailleurs préféré un port micro USB voir USB C standard plutôt qu’une solution propriétaire. Il est aussi à noter que pour relier le casque sur n’importe quelle source en jack, SteelSeries nous fournit un adaptateur.

Enfin plus original, un port jack permet de partager son écoute avec un autre utilisateur. Il suffit alors de brancher directement une paire d’écouteurs ou un second casque via ce port pour profiter à deux de l’audio.

Confort d’utilisation

Avec ses 350 g, le SteelSeries Arctis Pro est étonnamment aussi lourd que le Arctis 7 embarquant une batterie et une technologie sans fil. On ne peut donc pas dire que ce soit un poids plume pour un modèle filaire.

Toutefois ce n’est pas vraiment un problème. Grâce à son système de suspension via un « bandeau de lunettes de ski » le poids est parfaitement réparti sur la tête. Celui-ci est également facilement réglable grâce à un système de scratch sur l’extérieur de l’arceau.

En revanche je tiens à mettre en garde ceux ayant une grosse tête, une chevelure fournie ou ayant l’habitude de jouer avec une casquette ou autre sur la tête. Les casques SteelSeries ont cette réputation d’avoir un arceau manquant d’ampleur face à d’autres modèles concurrents. Une caractéristique qui peut vraiment nuire au confort comme l’avait démontré notre testeur SN47 dans son test du Arctis Wireless.

Concernant le confort des écouteurs il est toujours aussi remarquable. Comme pour les autres modèles de la marque, ce casque est équipé des coussinets AirWeave. Ce sont d’épaisses mousses à mémoire de forme souples qui épousent parfaitement le contour des oreilles notamment grâce aux articulations du casque.

Vous noterez également que SteelSeries n’a pas opté pour du simili cuir mais pour un tissu lisse et respirant. Moins chaud que du simili cuir tout en conservant un minimum la sensation de casque fermé, je trouve ce compromis intéressant. C’est toutefois un peu moins douillet que du velours, mais aussi beaucoup moins salissant (moins attrape-poussière notamment).

Mon verdict sera le même que pour le Arctis 7. Le confort global est tout simplement excellent et probablement l’un des meilleurs que j’ai eu l’occasion de tester. Les seuls défauts concerneront le manque d’amplitude de l’arceau pour certains utilisateurs mais aussi les écouteurs pivotables à 90° peu confortables une fois autour du cou. Ceux-ci ayant tendance à se resserrer sur la gorge.

Présentation du Gamedac et de ses fonctions

Pour commencer qu’est ce qu’un DAC (Digital Analog Converter) ? Pour faire simple c’est l’élément qui convertit le signal numérique en signal analogique de façon à être retransmis dans les écouteurs.
Nos consoles et PC en sont déjà équipés mais la qualité des composants et du traitement n’est pas toujours des meilleurs. S’équiper d’un DAC externe a donc pour objectif d’améliorer le rendu audio en proposant un meilleur traitement.

Bon je vous l’accorde pour le jeu la différence ne sera pas forcément flagrante. Mais en plus d’améliorer la qualité audio ce genre d’appareil permet plusieurs fonctionnalités assez intéressantes pour le gamer.

Avec ce Gamedac de Steelseries il va être possible de :

  • Modifier la balance entre le son du jeu et du chat pour mieux entendre l’un ou l’autre sans avoir à passer par une multitude de menus
  • Changer le rendu sonore en temps réel via un égaliseur et des presets fournis
  • Ajouter une source audio auxiliaire pour par exemple s’ajouter une musique de fond ou bien directement répondre à des appels en branchant son téléphone
  • Récupérer un flux audio comprenant le son du jeu, du chat, du micro et d’une source auxiliaire pour faciliter le streaming

 

Concernant le design, le Gamedac est dans la même lignée que le casque à savoir sobre et classe à la fois. Il faudra en revanche faire attention à sa large surface brillante sensible aux micros rayures et traces de doigts.

Avec ses dimensions relativement contenues d’environ 13 x 5,5 cm, il s’intègre particulièrement bien sur n’importe quel bureau. Il ne risque également pas de glisser grâce à son large patin en caoutchouc présent sur le dessous.

Nous retrouvons à l’arrière du DAC plusieurs connectiques :

  • La prise optique permettant de relier le Gamedac à la PS4
  • Le port USB vient en complément de la prise optique et sert d’alimentation
  • Le port jack « Line out » sert quant à lui de passthrough pour envoyer l’audio vers des enceintes ou  bien récupérer le flux streaming comprenant le son du jeu, du micro, du chat et d’un appareil auxiliaire
  • Le port mobile permettant de brancher un téléphone pour récupérer les appels et répondre via le micro du casque.

Sur le côté se branche le casque via un port propriétaire (comme expliqué précédemment il est possible d’acheter un adaptateur permettant de brancher n’importe quel casque en jack). Ce port propriétaire sert notamment à pouvoir gérer le rétro éclairage du casque. Je trouve l’emplacement de cette connectique d’ailleurs peu pratique. Personnellement j’aurais préféré que ce port soit sur le devant pour plus facilement organiser le câble.

Pour raccorder tout cela au PC ou à la console c’est assez simple. SteelSeries nous fournit les indications dans la notice en plus de vidéos tutoriels sur leur chaîne YouTube.

Une fois le tout correctement paramétré, le Gamedac prend vie et une multitude de fonctionnalités s’offrent à vous.

Pour éviter de vous détailler les menus un à un je vous ais préparé une courte vidéo où je vous présente tout cela.

Le Gamedac est au final complet et facile d’utilisation. En revanche il y a un détail qui m’a assez déplu. Lorsque le Gamedac est branché le son sous Windows est automatiquement verrouillé à 100%. Le premier problème est qu’il n’est alors plus possible d’utiliser de raccourcis (clavier ou autre) pour changer le volume. Le second problème c’est que la molette du Gamedac ne gère que le volume du casque. Si l’on branche des enceintes sur la sortie prévue du Gamedac il devient alors impossible gérer leur volume. Chose problématique lorsque l’on a l’habitude d’alterner entre une écoute sur des enceintes et le casque.

Qualité du son

Maintenant que les présentations sont faites, voyons ce que donne ce SteelSeries Arctis Pro accompagné de son Gamedac.

Pour commencer, sur une utilisation PC, je recommanderais de toujours lancer le logiciel. En effet j’ai pu remarquer que le son était totalement différent avec ou sans le logiciel comme si le Gamedac ne faisait pas son travail lorsque celui-ci n’était pas lancé. Chose d’ailleurs étonnante puisque celui-ci est censé pouvoir fonctionner de manière autonome. Espérons que de futures mises à jour corrigeront cela…

Une fois le tout correctement paramétré, je peux en tout cas confirmer que le SteeSeries Artis Pro joue dans la court des grands. Sans le Gamedac le casque propose déjà à lui seul un rendu riche et équilibré. Avec le Gamedac le rendu s’avère encore plus profond et agréable à l’oreille. Le Arctis Pro propose un son relativement détaillé et des basses suffisamment douces pour ne pas écraser les médiums et aiguës.

Bien que j’aime ce rendu, je trouve que les presets offrent parfois un certains déséquilibre que ce soit dans la mise en avant un peu trop prononcé des aiguës ou des basses manquant de punch et de percutant. Un problème qui peut toutefois être en parti rattrapé via l’égaliseur.

Concernant la compatibilité « HiRes », je vous avoue ne pas avoir entendu de différence lorsque ce mode était activé sur des morceaux de musiques compatibles. Le matériel atteint-il ses limites ou mon oreille n’est-elle pas assez affûtée ? Dans tous les cas ce n’est pas la première fois que je constate cela avec les casques gamer compatibles HiRes. A mon avis, même si la fonction à le mérite d’être là, elle est loin d’être indispensable et ne sera de toute façon pas utilisable en jeu.

Le rendu global reste tout de même convaincant et dans la lignée des casques gamers les plus haut de gamme. Nul doute que les joueurs y trouveront leur compte pour une utilisation polyvalente (jeux, musique, film).

Concernant le surround, SteelSeries a fait le choix encore une fois d’opter pour la technologie DTS Headphone X dans sa version 2.0. Personnellement avec le Dolby Atmos ce sont mes deux traitements audio préférés dès qu’il s’agit de simuler un son surround.

Ce sont à mon sens des traitements offrant un son équilibré bien qu’en contrepartie la sensation de spatialisation peut être moins prononcée. La scène sonore parait moins large, mais le son est moins transformé et paraît plus naturel. Personnellement j’aime ce compromis.

Vous l’aurez compris il n’y a pas grand chose à reprocher à ce SteelSeries Arctis pro et son Gamedac. Les fonctions offertes en plus de la qualité audio de ce dernier en font un pack intéressant pour le gamer en quête d’une solution tout en un performante.

Logiciel

Bien que la grande majorité des fonctions soient accessibles directement depuis le Gamedac, Steelseries offre la possibilité de piloter le casque et de modifier tous les réglages depuis leur logiciel SteelSeries Engine. C’est également par l’intermédiaire de ce même logiciel qu’il sera possible de se créer différents profils.

Le premier écran est là pour modifier tous les réglages audio : activer le DTS, modifier les basses et aiguës, créer ses propres presets via l’égaliseur ou en choisir un prédéfini. Mais aussi régler le gain du micro et volume du retour dans le casque ou encore gérer le volume de chacune des sources pour le flux streaming.

Le second menu permet de modifier les réglages du rétroéclairage du casque. C’est le seul menu proposant plus d’options que ce qui est directement proposé dans le Gamedac. Il va être possible de choisir l’effet et la couleur du rétro éclairage des écouteurs indépendamment l’un de l’autre mais aussi celui du micro lorsqu’il est allumé ou éteint. Le degré de personnalisation est donc vraiment poussé.

Enfin le dernier menu gère la luminosité de l’écran du DAC et la durée au bout de laquelle celui-ci se met en veille.

Comme vous avez pu le constater, en plus d’être très intuitif, le logiciel SteelSeries Engine est vraiment complet.

Qualité du micro

Le SteelSeries Arctis Pro intègre le microphone exclusif à SteelSeries, le ClearCast. Un micro bidirectionnel pensé pour éliminer les bruits environnants tout en captant correctement la voix.

Le micro rétractable a aussi l’avantage d’être souple et de se positionner facilement là où on le souhaite pour éviter de trop capter les bruits de souffle. Au final la qualité est vraiment exemplaire en offrant une voix claire et naturelle, tout en réduisant les bruits environnants. C’est l’un des meilleurs rendus que j’ai pu obtenir sur un casque gamer.

Je vous laisse un extrait ci-dessous pour vous faire votre propre opinion :

Conclusion sur le Arctis Pro et de son Gamedac

Le SteelSeries Arctis Pro est déjà un très bon casque mais accompagné de son Gamedac il l’est encore plus. Les nombreuses fonctionnalités offertes par ce dernier sont loin d’être gadget et amélioreront l’expérience de l’utilisateur.

En plus d’offrir une très bonne qualité audio, ce combo casque + DAC propose une excellente ergonomie que ce soit pour le casque une fois sur la tête ou l’accessibilité des différentes fonctionnalités sur le Gamedac.

La qualité du matériel n’est également pas délaissée avec un design soigné, une construction solide ainsi qu’une qualité d’assemblage irréprochable.

Proposé autour des 250€, le prix me semble justifié bien que ce pack n’est pas exempt de défauts. Pour ce tarif j’aurais notamment apprécié que l’adaptateur permettant de brancher n’importe quel casque en jack sur le Gamedac soit fourni. Je regrette également la présence de prises propriétaires sur le casque et sur le DAC chose assez agaçante en cas de perte ou casse du câble.

Mis à part ces quelques éléments c’est un produit que je pourrais recommander à ceux recherchant une solution complète pour leur setup gaming.

Les plus :

  • Design et qualité de fabrication
  • Complet dans ses fonctionnalités grâce au DAC
  • Confort
  • Qualité du son et du Surround

Les moins :

  • Arceau pouvant manquer d’ampleur pour certaines personnes
  • Adaptateur permettant de relier n’importe quel casque au Gamedac non fourni avec ce bundle
  • Prise propriétaire sur le casque et le Gamedac

Ou l’acheter ?

Liens utiles

Galerie