HyperX m’avait agréablement surpris avec son clavier Alloy Elite. Malgré ses quelques défauts et son prix que je trouvais un poil élevé, c’est un clavier que j’apprécie vraiment et qui m’accompagnait jusqu’à aujourd’hui.

Pourquoi seulement jusqu’à aujourd’hui ? Tout simplement parce que HyperX nous propose désormais une version améliorée de ce clavier, le HyperX Alloy Elite RGB.

Une mise à jour équipée d’un éclairage RGB mais aussi d’un logiciel offrant plus de fonctionnalités.

Teaser

Caractéristiques

  • Switchs mécaniques Cherry MX Red
  • Touches multimédia
  • Rétro éclairage RGB
  • Logiciel téléchargeable pour la gestion des profils et macros
  • Jeu de 8 Touches supplémentaires
  • Port USB
  • Câble USB tressé de 1.8m
  • Repose poignet détachable
  • Dimensions : 44,4 cm x 22,7 cm x 3,6 cm
  • Poids : 1467 g

HyperX Alloy Elite RGB

Déballage

Pas de surprise avec le packaging. On prend le même et on recommence. Le HyperX Alloy Elite RGB conserve l’emballage de l’ancienne version à l’exception évidemment des visuels qui changent.

A l’intérieur nous retrouvons les mêmes éléments, c’est-à-dire :

  • Le clavier
  • Un jeu de 8 touches supplémentaires pour les touches Z,Q,S,D,1,2,3,4
  • Une pince pour changer les touches
  • Un repose poignet amovible
  • Un guide de démarrage rapide

HyperX Alloy Elite RGB

Design et qualité de fabrication

Le HyperX Alloy Elite RGB reprend le design de la première version. Un châssis en aluminium noir dépourvu de coque laisse apparaitre les switchs mécaniques.

Seule différence au niveau visuel, les touches multimédias et la roulette du volume sonore sont désormais de couleur grise. Une petite touche de couleur qui n’est pas pour me déplaire et qui vient casser la sobriété du clavier.

HyperX Alloy Elite RGB

Le HyperX Alloy Elite RGB en haut, et HyperX Alloy Elite en bas

Évidemment avec ce clavier la grande nouveauté concernera l’ajout de l’éclairage RGB sous chacune des touches ainsi que d’une barre lumineuse effectuant la séparation entre la partie clavier et les touches de fonctions.

HyperX Alloy Elite RGB

Enfin, le câble tressé noir vient terminer le produit. Toujours aussi épais, celui-ci à pour particularité de se terminer par 2 prises USB : une pour alimenter le clavier, l’autre pour alimenter un port USB situé à l’arrière du clavier.

Il est ainsi possible de brancher n’importe quel périphérique (souris, clé USB…). En revanche toujours pas d’USB 3.0 avec ce nouveau clavier. Il faudra se contenter d’un simple port USB 2.0 suffisant pour utiliser une souris mais bien moins efficace dès qu’il s’agit de transférer des données.

Dernier élément, le repose-poignet amovible est toujours de la partie. Celui-ci vient se clipser sous le clavier et en plus d’améliorer le confort d’utilisation avec son revêtement soft touch texturé, il vient ajouter une jolie touche au design du clavier.

HyperX Alloy Elite RGB

Pour le dessous, on reste dans le classique : seuls 2 pieds permettent de relever le clavier. On retrouve également des patins chargés d’adhérer au bureau.

Mon ressenti global ? Je ne peux pas dire que je sois déboussolé, le clavier est tout aussi qualitatif que les autres modèles de la marque, propose une bonne qualité d’assemblage, un design soigné tout en utilisant des matériaux durables.

HyperX Alloy Elite RGB

Frappe et Ergonomie

Le HyperX Alloy Elite RGB est un clavier mécanique. En revanche, pour le moment aucun choix, il faudra se contenter d’un seul type d’interrupteur, les Cherry MX Red. Pour en savoir plus sur les switchs mécaniques je vous invite à consulter notre guide .

HyperX Alloy Elite RGB

Personnellement cela ne me dérange pas puisque ce sont mes préférés, ceux-ci ayant la particularité d’être linéaires, les rendant souples et silencieux à l’utilisation. Ce sont des interrupteurs souvent sollicités par les gamers.

Encore une fois, je n’ai pas été surpris avec les Switchs Cherry, la qualité étant toujours au rendez-vous, ceux-ci ayant déjà fait leurs preuves depuis de longues années sur de nombreux modèles de claviers.

Pour l’ergonomie, c’est du tout bon. Le clavier a des dimensions classiques avec ses 44,4 cm de long et 22,7 cm de large. Les touches sont également suffisamment larges pour éviter les fautes de frappe et le repose-poignet ajoute un vrai confort d’utilisation.

HyperX Alloy Elite RGB

J’aurais toutefois un reproche (valable aussi avec la version non RGB de ce clavier) concernant le voyant « Caps Lock ». Situé dans l’angle haut-droit du clavier ce voyant symbolisé par le « A » est  invisible depuis le point de vue de l’utilisateur, alors que les 2 autres voyants, « Ver Num » et « mode gaming » sont eux bien visibles. Cela peut paraître un détail mais c’est franchement ennuyeux de ne pas savoir si la touche MAJ est verrouillée.

Enfin nous terminerons par l’élément original de ce clavier qui était déjà présent sur les autres modèles de la marque : le jeu de touches supplémentaires pour les touches 1,2,3,4,Z,Q,S,D.

Pour les changer, c’est simple, il suffit de se munir de la pince fournie pour retirer les touches une par une.

Il faut bien l’avouer, même si cela ajoute une touche de couleur grise en accord avec les raccourcis multimédia, ces touches n’apportent pas grand-chose en plus. Seules les touches ZQSD texturées permettront de se retrouver un peu plus facilement sur le clavier sans le regarder.

HyperX Alloy Elite RGB

Fonctionnalités

Plusieurs touches donnent accès à différentes fonctions.

Nous retrouvons ainsi dans l’angle en haut à gauche :

  • Une touche pour éteindre ou changer l’intensité du rétroéclairage selon 3 niveaux
  • Une touche pour alterner en 3 profils créés depuis le logiciel (sur la version non RGB de ce clavier cette touche sert uniquement à changer l’effet du rétro éclairage)
  • Et enfin un dernier bouton activera le mode Gaming

HyperX Alloy Elite RGB

Du côté droit nous retrouverons tout ce qui touche au multimédia :

  • Piste suivante/précédente, Play/Pause
  • Une roulette en métal permettant de régler le volume sonore

HyperX Alloy Elite RGB

A noter que les fonctionnalités de ces touches ne sont pas modifiables depuis le logiciel.

Logiciel

Grande nouveauté pour ce clavier et je dirais même pour la marque :  nous avons enfin le droit à un logiciel avec un périphérique HyperX (et il était temps !).

Avec ce logiciel il est désormais possible de :

  • Créer des profils personnalisés
  • Créer des macros
  • Personnaliser le rétroéclairage

Pour la gestion de profils, je dois avouer qu’au début le logiciel ne m’était absolument pas intuitif, d’autant que j’ai rencontré quelques bugs lors de la mise à jour du firmware. Heureusement HyperX a pensé aux utilisateurs comme moi en proposant une vidéo pour mieux nous expliquer le fonctionnement :

Il est donc possible de créer une multitude de profils dans le logiciel ainsi que d’en enregistrer 3 directement dans la mémoire du clavier. Sachez également qu’HyperX donne accès à toute une liste de profils préétablis depuis leur site : https://www.hyperxgaming.com/fr/ngenuity/profiles

Il est ensuite possible de reconfigurer la fonction de chacune des touches du clavier. Une liste de fonctions est proposée et il sera possible de créer ses propres macros. Encore une fois je trouve que le logiciel manque un peu d’intuitivité même si on arrive à s’en sortir.

On continue avec la personnalisation du rétroéclairage. Plusieurs effets sont proposés et il est en même possible de cumuler 2 effets entre eux pour plus d’originalité. On peut ainsi personnaliser le rétro éclairage selon les différentes zones du clavier ou le personnaliser touche pas touche (onglet « Freestyle »). Rien à redire, c’est complet et largement suffisant.

HyperX Alloy Elite RGB

Enfin le dernier écran « mode jeu » permet de désactiver certains raccourcis au choix lorsque ce mode est activé (en pressant le bouton « G » en haut à gauche). Seul regret, j’aurais aimé que ce mode gamer permette en plus d’activer ou non les macros, qui par conséquent sont toujours actives.

HyperX Alloy Elite RGB

En conclusion, pour un premier logiciel, HyperX se débrouille correctement. Même s’il n’est pas tout à fait à la hauteur de certaines marques concurrentes, dû notamment à sa prise en main pas toujours évidente, l’essentiel des fonctionnalités nécessaires sont là et cela apporte un vrai plus comparé au HyperX Alloy Elite.

Conclusion sur le clavier HyperX Alloy Elite RGB

Le HyperX Alloy Elite m’avait convaincu, le HyperX Alloy RGB m’a encore plus conquis puisqu’il corrige certains points négatifs que j’avais pu relever. Même si l’ajout du RGB et du logiciel ne sont pas des fonctions indispensables pour un clavier, elles sont tout de même les bienvenues.

Le rétroéclairage ajoute une touche très sympathique au design et l’ajout des macros et de la gestion de profil offrent l’avantage de le rendre le clavier plus polyvalent.

Évidemment ces nouvelles fonctionnalités ont un coût et il faudra comptez environ 170€ pour acquérir ce clavier, soit 30€ de plus que la version non RGB.

Certes, cela est assez onéreux pour un clavier, mais c’est au final un clavier qui se trouve dans la fourchette de prix des concurrents proposant ce même niveau de qualité et de fonctionnalités (Switchs Cherry MX Red, finitions en aluminium, rétro éclairage RGB, touches multimédia dédiées, logiciel, gestion de macro).

Un clavier que je recommanderais donc sans hésiter même si à mon sens le logiciel mériterait d’être un peu mieux travaillé et qu’il est également regrettable que le port USB du clavier ne soit toujours pas en 3.0. Il est peut être aussi dommage que les puristes n’aient pas le choix entre différents type d’interrupteur Cherry.

Les plus :

  • Qualité de fabrication
  • Equipé de switchs Cherry MX
  • Repose poignet
  • Port USB
  • Éclairage RGB

Les moins :

  • Port USB 2.0 et non 3.0
  • Logiciel parfois confus
  • Uniquement dispo avec les switchs MX Red

Où l’acheter ?

Liens utiles

Galerie