Comme pour l’excellent HyperX Cloud, la marque nous propose aujourd’hui une alternative de son Cloud Revolver avec le HyperX Cloud Revolver S. Une version offrant un son surround 7.1 par l’intermédiaire d’une carte son USB.

Teaser

Caractéristiques techniques du HyperX Cloud Revolver S

Casque

  • Haut-parleurs: dynamique, 50mm avec aimants en néodyme
  • Type: circum-aural, fermé
  • Réponse en fréquence: 12Hz–28,000 Hz
  • Impédance: 30 Ω
  • Niveau de pression acoustique: 100.5dBSPL/mW à 1kHz
  • Poids: 360g
  • Poids avec micro: 376gr
  • Câble casque-micro (1,3m) avec prise jack 3,5mm
  • Câble d’extension PC (2m) – prises micro et stéréo 3,5mm
  • Carte son USB avec câble de 2.2 m

Microphone

  • Micro unidirectionnel, suppression de bruit
  • Réponse en fréquence: 50Hz à 18 000Hz
  • Sensibilité: -44dBV (0dB=1V/Pa, 1kHz)

Déballage

HyperX reprend le même packaging que pour le Cloud Revolver ou encore que le CloudX Revolver Gears of War testés précédemment. La boite est qualitative avec un excellent rembourrage en mousse pour protéger le casque.

A l’intérieur nous retrouvons :

  • Le casque HyperX Cloud Revolver S équipé d’un câble tressé d’un peu plus d’un mètre avec une prise jack 4 broches pour les appareils mobiles
  • Une rallonge, tressée également, de 2 mètres avec une sortie double jack
  • La carte son, comprenant un câble tressé de 2.2 mètres avec une sortie USB
  • Le micro amovible
  • Une notice de démarrage rapide

HyperX Cloud Revolver S

Ici, et comme pour les autres versions de ce casque, l’HyperX Cloud Revolver S fait l’impasse sur les accessoires qui avaient pourtant contribué au succès de l’HyperX Cloud II. Pas d’adaptateur avion, pas de paire de coussinets supplémentaires, ni de sacoche de transport et c’est bien dommage, surtout lorsque l’on constate que le Cloud II, équipé également d’une carte son, est commercialisé à moins de 100 €.

Design et qualité de fabrication

Aucune surprise avec cette version qui reprend exactement les mêmes éléments que le HyperX Cloud Revolver.
On retrouve le même système à suspension avec un arceau en métal ainsi que les mêmes mousses à mémoire de forme.

HyperX Cloud Revolver S

Les seules différences vont se jouer sur le choix des couleurs et des textures. Les surpiqûres de l’arceau ainsi que les écouteurs sont désormais blancs.

Les plastiques des écouteurs ont également été revus en étant désormais enduit d’une surface soft touch.

Et pour ceux qui se demande, les écouteurs ne sont pas rétro éclairé comme on pourrait éventuellement le supposer.

Enfin, on notera également l’apparition de deux morceaux de caoutchouc de part et d’autre du casque à la base de l’arceau. Je ne sais pas si c’est un choix purement esthétique de la part d’HyperX ou plus un choix technique.

HyperX Cloud Revolver S

Je m’explique, j’avais reproché sur la version classique que l’arceau résonnait énormément dans les oreilles au moindre choc, donnant littéralement un son de cloche très désagréable.

Avec ses petits morceaux de caoutchouc, les vibrations de l’arceau se retrouvent grandement atténuées étouffant (mais ne supprimant pas pour autant) ce son métallique en cas de choc, ce qui est nettement plus agréable.

Pour le reste, les finitions sont au rendez-vous, avec une bonne qualité d’assemblage, des câbles tressés et des prises jack plaquées or.

Présentation de la carte son

Attardons nous à la grande nouveauté de ce HyperX Cloud Revolver S, l’ajout d’une carte son émulant un son surround 7.1 Dolby.

Concernant sa qualité de fabrication, rien à redire. Les matériaux choisit son de bonne qualité, les boutons et molettes de volumes offrent un excellent ressentie, le tout est parfaitement assemblé.

HyperX Cloud Revolver S

Vous retrouverez ainsi sur le côté droit 2 molettes. L’une pour régler le volume du casque, l’autre pour régler le volume de votre micro pour vos coéquipiers.

HyperX Cloud Revolver S

Les deux boutons, quant à eux servent à activer le son Dolby ou couper le micro. Ceux-ci s’allument alors en rouge lorsqu’ils sont activés.

Enfin sur le côté gauche un dernier petit bouton égaliseur permettra de changer le rendu sonore selon 3 réglages préétablis : Voix, Plat, Bass boost. Ces réglages ne seront en revanche activables qu’en mode stéréo. En mode Dolby cette fonction égaliseur se retrouve tout simplement désactivée.

HyperX Cloud Revolver S

Confort d’utilisation

Je resterai sur la même opinion que pour le test de l’HyperX Cloud Revolver. Le confort est bien présent grâce aux mousses généreuses et à l’arceau efficace qui ne sert pas trop la tête.

Le HyperX Cloud Revolver S tient bien, seuls les mouvements brusques ou le fait de basculer la tête totalement en avant ou en arrière auront tendance à le faire bouger.

De plus l’arceau suspendu est toujours aussi agréable. Ici pas besoin de régler le casque à la bonne taille, l’arceau suspendu se réglera tout seul à votre morphologie, ce qui peut être une chose plutôt pratique si vous êtes plusieurs à utiliser le casque.

HyperX Cloud Revolver S

En revanche pour le micro je suis toujours aussi peu convaincu. Malgré qu’il soit amovible je n’adhère toujours pas au fait d’avoir un micro non relevable.

Avoir sans cesse ce micro devant la bouche même en cas d’inutilisation est désagréable. Et devoir sans cesse l’enlever au risque de l’égarer reste franchement peu pratique surtout pour un casque gamer qui, j’en suis quasi certain, ne sera probablement jamais utilisé pour un usage mobile dans la rue ou dans les transports.

HyperX Cloud Revolver S

Autre désagrément, si vous faites le choix de ne pas utiliser la carte son et donc de connecter directement le casque en jack à un appareil et bien vous n’aurez tout simplement aucun moyen de couper le micro, ni même de modifier le volume de votre casque, ces options étant exclusivement atteignables qu’à partir de la carte son USB.

Qualité du son

Venons-en à parler de la qualité sonore de ce HyperX Cloud Revolver S.

Tout d’abord sans carte son

Evidemment puisqu’il s’agit du même casque que pour la version classique, la qualité sonore reste au rendez-vous.

Le son est détaillé, précis tout en étant puissant. Les basses sont très présentes tout en restant rondes et profondes laissant les aigus et médiums s’exprimer à leur juste valeur. De ce fait le HyperX Cloud Revolver S est facilement utilisable pour de l’écoute musicale, de films et bien sûr de jeux vidéos.

HyperX Cloud Revolver S

Bref c’est du très bon, HyperX ne nous déçoit pas et aucun doute que la signature sonore de ce casque conviendra à la grande majorité des gamers, reste à voir maintenant ce que ça donne avec cette fameuse carte son.

Avec la carte son

Première chose désagréable, dès que l’on branche le HyperX Cloud Revolver S sur cette carte son et peu importe le volume choisi, un bruit blanc se fait entendre dans le casque (ce qui n’est pas le cas lorsque le casque est connecté directement en jack à un appareil).

Pour m’assurer de l’origine de ce bruit et constater si le problème persistait, j’ai donc testé une multitude de casques avec ce boitier (Roccat Cross, Sennheiser Game One, SteelSeries Siberia 100, Arctic P533, HyperX Cloud Stinger).

Comble de la chose c’est avec les HyperX Cloud Stinger et HyperX Cloud Revolver S que ce bruit blanc se fait le plus audible !

Alors évidemment ce bruit ne se fait plus entendre dès lors que l’on a du son suffisamment fort dans les oreilles et certains s’y accommoderont ou y feront facilement abstraction, mais moi, non, surtout pour un casque dans cette gamme de prix.

Personnellement en étant tranquille le soir dans une ambiance calme et silencieuse, le fait d’entendre ce bruit blanc comme si je venais de me choper un acouphène après un concert de rock a tendance à vite m’agacer. Je me suis d’ailleurs surpris à plusieurs reprises à débrancher la carte son ou changer de casque dès lors que je souhaitais écouter quelque chose à faible volume ou jouer à un jeu avec peu d’effets sonores.

HyperX Cloud Revolver S

Passons à la fonction égaliseur de la carte son. En appuyant sur la touche dédiée 3 presets sont alors disponibles, une LED s’allume pour indiquer le preset choisi.

  • Voix : met en avant les aigus permettant de mieux entendre voix et bruits de pas
  • Plat : son neutre, mais un peu différent tout de même que lorsqu’aucun preset n’est sélectionné
  • Bass boost : rend les graves plus puissants

HyperX Cloud Revolver S

Ces 3 presets sont efficaces, avec 3 rendus bien différents. Ils s’avéreront utiles notamment pour de l’écoute musicale ou dans les FPS pour accroître les bruits de pas.

A titre de précision, la carte son modifie le rendu sonore, mais ne l’améliore pas pour autant (étant donné qu’il est déjà très bon de base). J’ai constaté que le mode d’écoute par défaut avec la carte son (aucun mode d’égaliseur activé) était égal au rendu sonore lorsque le HyperX Cloud Revolver S est directement connecté en jack à la source.

Passons à ce à la fameuse fonction Dolby.

Celle-ci s’active simplement et sans latence en pressant le bouton dédié sur la télécommande. Une fois activée, la fonction égaliseur sera désactivée automatiquement. Impossible donc d’avoir la fonction Dolby avec le rendu Bass boost ou le rendu voix, ce qui est plutôt dommage.

HyperX Cloud Revolver S

Toujours est-il qu’une fois la fonction activée, le son est immédiatement plus aéré, plus précis, on repère plus facilement la proximité et l’éloignement des sons et l’immersion n’en ai que plus grande dans les jeux.

En gros ça fonctionne bien, à condition d’avoir paramétré la source sonore comme il le faut, au risque d’avoir une sensation de résonance comme si on se retrouvait dans une salle bain.

Des jeux comme Battlefield 1, Counter Strike GO, Star Wars Battlefront… gèrent parfaitement ce rendu en sélectionnant les bonnes options sonores, d’autres ne gèrent pas le rendu Dolby. Ce sera donc au cas par cas selon les jeux.

HyperX Cloud Revolver S

Vous l’aurez constaté jusqu’à maintenant je n’ai parlé d’aucun logiciel pour régler les presets de la fonction égaliseur ou pour paramétrer la spatialisation de la fonction Dolby, et bien tout simplement… parce qu’il n’y en pas.

C’est encore une fois dommage qu’HyperX ne nous laisse pas le choix de bidouiller le rendu sonore du casque, d’autant que les presets du mode égaliseur ne sont pas activables avec la fonction Dolby…

J’aurais notamment aimé diminuer un peu les basses lorsque je joue sur BF1, histoire d’être un peu moins assommé par toutes les bombes qui pètent autour de moi tout en entendant correctement les voix, mais ce ne sera pas possible malheureusement, du moins pas avec le mode Dolby activé…

Rendu du microphone

Mon avis sera le même que pour le HyperX Cloud Revolver. Le micro n’est pas mauvais, mais n’est pas exemplaire pour autant.

HyperX Cloud Revolver S

Le son est correct sans être exceptionnel, mais plus embêtant le micro capte très facilement les bruits de souffle et de pop. Attention donc à bien le positionner pour éviter ces désagréments.

HyperX Cloud Revolver S

Présentation du casque en vidéo et test du micro

Conclusion sur le casque HyperX Cloud Revolver S

Qualité sonore et confort d’utilisation sont toujours au rendez-vous avec ce HyperX Cloud Revolver S.

La carte son ne révolutionne pas le casque, mais apporte un plus certain. La fonction Dolby ajoute en précision et immersion dans les jeux et les 3 presets de l’égaliseur sont également les bienvenues.

Pour un casque proposé à sa sortie à un tarif de 169,99 €, j’ai tout de même regretté  le fait qu’il y ait ce bruit blanc audible dès lors que la carte son est branchée, l’absence de logiciel et l’impossibilité d’utiliser la fonction de l’égaliseur en même temps que le Dolby.

De même je trouve dommage qu’il n’y a aucun moyen de régler le volume du casque ou couper le micro dès lors que l’on se passe de la carte son.

Les plus :

  • Qualité sonore
  • Son Dolby 7.1
  • Confort

Les moins :

  • Perche micro toujours aussi peu pratique
  • Aucun moyen de contrôler le volume ni couper le micro sans l’utilisation de la carte son
  • Pas de logiciel
  • Bruit blanc avec la carte son

Ou l’acheter ?

Liens utiles