Après avoir testé la manette Trustmaster Score A sur mon Nexus 5 j’étais ravi d’avoir pu découvrir de l’intérêt à jouer sur mobile mais le manque des triggers et d’un support pour le téléphone me laissait sur ma faim. Je me suis mis en quête d’un nouveau joypad Bluetooth qui corrigerait ces défauts et je n’ai pas eu à chercher bien loin puisque Mad Catz propose une manette qui répond à ces 2 critères. Faisons le tour du propriétaire…

Présentation

La manette Mad Catz C.T.R.L. R existe 4 versions : une version « R » pour Android et une version « i » pour iOs, les deux modèles étant déclinées en taille classique ou micro (20% plus petite). Elle est compatible Bluetooth 4.0 et dite GameSmart (l’argument cross-device de Mad Catz)

Mad Catz C.T.R.L. R

Pour nos tests nous avons mis la main sur un modèle Mad Catz C.T.R.L. R pour Android et un modèle C.T.R.L. i Micro pour iOs que nous présenterons dans un autre test.
La différence esthétique entre les 2 OS se voit au premier coup d’œil car la version iOS possède 4 boutons action (A, B, X, Y) en couleurs, tandis que la version Android se rattrape avec 5 boutons dédiés à la lecture multimédia + 2 boutons Back/Start. Autrement le reste est identique.

manette bluetooth Mad Catz micro C.T.R.L. i iOS iPhone iPad IPod

La version C.T.R.L. R est donc compatible Android mais également smart device, Mac OS X et PC Windows.
Elle est disponible en 3 couleurs, avec un dessus glossy (attention aux traces) et un dessous mat identique à la texture d’une manette Xbox 360 :

La manette Mad Catz C.T.R.L. R est livrée dans un packaging très sympa. D’habitude je me moque du contenant comme de ma première chaussette, mais là il faut reconnaître que les différents biseaux formant la boite dénotent d’un véritable travail d’exe et de maquettage en amont. Les griffes du logo Mad Catz rouge vif en vernis sélectif sur le côté sont du plus bel effet.

Mad Catz C.T.R.L. R

A ce propos, un QR code placé sur l’autre côté du packaging permet de visiter la page dédiée à la compatibilité de la C.T.R.L. R sur le site Mad Catz : http://madcatz.com/compatibility/ctrlr/ . Sont donc présentés les applications et jeux compatibles avec ce joypad. Bien sûr il s’agit d’une liste non exhaustive, mes émulateurs rétrogaming fonctionnant parfaitement avec la Mad Catz C.T.R.L. R.

Au sujet de la taille et de la forme de la Mad Catz C.T.R.L. R, il est évident qu’elles s’inspirent de celles de la manette Microsoft Xbox 360. Les proportions ainsi que le placement de chaque bouton sont identiques. Si vous êtes comme moi un adepte de la manette Xbox, vous ne serez donc pas dépaysé et retrouverez rapidement vos marques.

La manette Trustmaster Score A précédemment testée se rapproche bien plus de la taille de la version C.T.R.L micro.

Ergonomie

Au niveau de l’ergonomie nous avons vu que la C.T.R.L R reprenait les formes et les placements de boutons de la manette Xbox 360, elle est donc parfaite si j’ose dire car pour ma part je n’aime pas l’ergonomie des pad Playstation Dualshock. C’est donc bien sûr à relativiser en fonction des goûts de chacun.

Seul chose dommage, les boutons A, B, X et Y ne sont pas en couleur comme sur la manette Xbox 360, il faut pour ça opter pour la version iOS. Autrement le toucher des sticks, des boutons ou du D-pad est identique à celui de la manette Microsoft, c’est donc un sans-faute coté qualité de fabrication et ressenti des commandes.

Nous avons vu que la manette Thrustmaster Score A présentait le défaut de ne pas pouvoir soutenir un mobile, la manette Mad Catz C.T.R.L corrige ce soucis. En effet, une pince se visse sur le devant du pad et permet d’accueillir des portables allant jusqu’à 6 pouces. La pince est caoutchoutée et maintient fermement le mobile. Dommage qu’elle ne soit pas réglable en inclinaison. Si vous jouez sur un mobile relié en HDMI à votre TV ou sur une tablette, vous pourrez bien sûr retirer la pince en la dévissant.

Côté alimentation, la manette demande 2 piles AAA et est donnée pour 40h d’autonomie (sur la boite) ou 4 mois (selon l’argument commercial sur l’application Mad Catz).
Quand je disais que je ne comprenais pas pourquoi Thrustmaster avait opté pour une alimentation avec 3 piles…

Enfin la manette dispose d’un port micro USB sous les piles. Elle peut donc être mise à jour régulièrement via l’application disponible sur le site Mad Catz

En pratique

On allume la manette Mad Catz C.T.R.L. R via le bouton central (reprenant le logo de la marque) qui s’illumine en bleu sitôt la synchronisation avec le device bluetooth faite. La synchronisation est quasi immédiate.
Le curseur situé sur la tranche arrière permet de sélectionner le mode utilisé.

L’application mobile Android Mad Catz n’a aucun intérêt pour la manette C.T.R.L. Ne vous embêtez pas à la télécharger sauf bien sûr si vous avez d’autres produits de la marque.
Par contre l’application PC, téléchargeable sur le site Mad Catz, permet de configurer aux petits oignons l’ensemble de la manette.

Mad Catz C.T.R.L. R

Une fois fait, à vous les joies du jeu sur mobile. J’ai par exemple testé le jeu Limbo. Les contrôles répondent au doigt et à l’œil. Idem pour l’ensemble de mes émulateurs.

La manette est exempte de défauts apparents, la sensibilité des sticks ou des boutons étant une question de goûts personnels. Les contrôles sont tellement proches, pour ne pas dire identiques, de ceux d’une manette Xbox, que je n’ai rien noté de négatif.
Si je voulais être tatillon, je dirais que le dessus noir glossy peut éventuellement faire suer certaines personnes sur de longues sessions de jeu et que, contrairement au modèle micro, on ne peut pas replier la pince sous la manette lors du transport, il faut la dévisser et tacher de ne pas la perdre car contrairement au modèle C.T.R.L Micro elle ne se range pas à l’envers.

Mise à jour avril 2016 : attention, j’ai remarqué une énorme latence avec ma nouvelle tablette Samsung Galaxy Tab A alors que je n’ai aucun problème avec mon smartphone LG Nexus 5. Cette latence rend la manette C.T.R.L inutilisable. Impossible de comprendre pourquoi, d’autant qu’une manette comme la SFC30 de 8Bitdo (également bluetooth) fonctionne très bien sur les 2.

De même, après de plus longues periodes de jeu sous differents émulateurs je me suis rendu compte que la croix directionnelle est finalement trop dure pour ce type d’utilisation.

Conclusion sur la Manette Mad Catz C.T.R.L. R

La manette Mad Catz C.T.R.L. R est pour moi un sans faute. Cette manette possède tout ce qu’il faut à un bon périphérique bluetooth : qualité de fabrication, gâchettes et pléthore de boutons, contrôles précis, ergonomie parfaite, support mobile, compatibilité accrue, bonne autonomie. Même le prix est raisonnable puisqu’on la trouve en moyenne à 40€.
Si en plus elle est updatable, que demander de plus ? Des boutons A, B, X et Y en couleurs peut-être 🙂

Attention cependant si vous souhaitez l’acquérir pour de l’émulation rétro.

Après avoir testé la manette Trustmaster Score A sur mon Nexus 5 j'étais ravi d'avoir pu découvrir de l'intérêt à jouer sur mobile mais le manque des triggers et d'un support pour le téléphone me laissait sur ma faim. Je me suis mis en quête d'un nouveau joypad Bluetooth qui corrigerait ces défauts et je n'ai pas eu à chercher bien loin puisque Mad Catz propose une manette qui répond à ces 2 critères. Faisons le tour du propriétaire... Présentation La manette Mad Catz C.T.R.L. R existe 4 versions : une version "R" pour Android et une version "i" pour…
Précision - 92%
Fonctionnalités - 96%
Look / design - 92%
Qualité - 93%
Prix - 92%

93%

Les plus : qualité de fabrication, gâchettes et pléthore de boutons, contrôles précis, ergonomie parfaite (si on aime les pads Xbox), bonne compatibilité mobile, configurable via USB, bonne autonomie
Les moins : manque de couleurs, support mobile encombrant, traitement noir glossy

User Rating: 4.43 ( 2 votes)

Ou l’acheter ?

Liens utiles