PDP est une marque relativement connue dans le monde du gaming, on a d’ailleurs commencé à vous présenter les figurines Pixel Pals qu’ils fabriquent en parallèle des accessoires pour gamers.

Présentation

J’ai découvert les produits Afterglow un peu par hasard en me promenant chez Cultura. Le packaging Prismatic de la version Xbox 360 avait immédiatement attiré mon regard, l’effet de couleur était magnifique et simulait bien l’effet néon de la manette réelle.
Depuis j’ai pu mettre la main sur une version Xbox One et c’est vrai, même si la qualité de la vidéo n’est pas optimale, on se rend compte que le rendu holographique du packaging est criant de réalisme :

Mais il n’y a pas que cet effet néon qui soit sympa, le reste de la boite est on ne peut plus soigné également. Le haut reprend les couleurs propres à la marque Xbox One, la tranche présente des détails produit et l’arrière une vue macro sur les points chauds de la bête, notamment les 2 molettes multifonctions positionnées sous la manette (mais nous y reviendrons).

Déballage de la manette PDP Afterglow Prismatic Wired Controller

Une fois la boite ouverte, on se rend compte que même la protection intérieure en carton a été travaillée. Le dessus est noir et des découpes laissent apparaitre les sticks, la croix directionnelle (ou D-pad ou encore BMD), les boutons d’action et le logo Xbox.
Pour l’instant les premières impressions sont vraiment très bonnes.

PDP Afterglow Prismatic Wired Controller

Une fois le carton retiré, il reste finalement le strict minimum :

  • La manette PDP Afterglow Prismatic Wired Controller
  • Un câble USB de 3m
  • La notice

Le fait d’avoir opté pour un câble USB séparé est une très bonne chose. Au moins en cas de problème, pas de format propriétaire, il est très facile de trouver un câble de remplacement.

PDP Afterglow Prismatic Wired Controller

Le rendu « cristal » de la manette est réellement très beau, le plastique est d’une transparence sans pareil et laisse entrevoir toute l’électronique de la manette montée sur un circuit imprimé noir. Plutôt classe !

Point positif, la coque ne laisse pas apparaitre les traces de doigts, semble solide et prête à encaisser d’éventuels chocs (même si je conseille d’y faire attention car ce type de rendu transparent devient vite moche une fois rayé).

Ergonomie

PDP Afterglow Prismatic Wired Controller

En main, même si les formes de la manette PDP Afterglow Prismatic Wired Controller semblent très proches de l’originale, il subsiste une sensation différente en partie due aux matières utilisées

Les sticks et le dessous de la manette Microsoft Xbox One sont rapeux là où la version PDP est lisse, dommage, c’est un petit plus qui aurait amélioré l’adhérence des doigts.

PDP Afterglow Prismatic Wired Controller

Autrement, boutons, triggers et sticks ALPS sont très qualitatifs. On apprécie le ressenti général des commandes, l’ensemble est plutôt doux. Le D-pad possède une course plus longue que le modèle Microsoft mais il reste agréable.

Néanmoins, il conviendra de passer quelques heures de jeu pour s’accoutumer aux deux molettes supplémentaires placées sous la manette au niveau des 2 majeurs. Ça parait intuitif comme ça mais ça l’est bien moins que des palettes comme celles des manettes Scuff.

PDP Afterglow Prismatic Wired Controller

En pratique

En pratique le petit truc en plus de la manette Afterglow Prismatic c’est son éclairage LED façon halo lumineux qui éclaire tout son pourtour. C’est le petit effet waouh; la cerise sur le Mario !
L’éclairage RVB permet de choisir la couleur de son choix ou un mode random qui fait varier la couleur en boucle. Le mode de sélection de la couleur est expliqué plus bas.

PDP Afterglow Prismatic Wired Controller

Quant aux 4 LED rouges sur le dessus du PCB, elles servent à visualiser les vibrations de la manette. Autant dire un gadget qui ne sert à rien…et se désactive.

PDP Afterglow Prismatic Wired Controller

Le clic sur les boutons d’action est sympa et semble proche de l’original mais à l’usage je me suis rendu compte qu’il n’était malheureusement pas aussi réactif que la manette d’origine.

Je m’explique : j’ai testé la manette plusieurs heures sur le jeu Wonder Boy : The Dragon’s trap et tout allait plutôt bien jusqu’au moment où j’ai commencé à buter sur un boss de fin de niveau sans trop comprendre pourquoi (le croco qui lance des crochets). Impossible de le toucher, chaque saut était suivi d’aucune attaque. C’était étrange car la veille, lors d’une micro séance de jeu, j’avais justement compris ses patterns et réussi à l’affaiblir un petit peu.
J’ai donc persévéré, au point de le tenter 3/4 fois avant d’hurler de rage car je ne comprenais pas ce qui cafouillait dans ma synchro « saut + attaque ». C’est alors que je me suis rappelé que la veille j’utilisais ma manette Xbox One Gears of War 4 d’origine. Sans trop vouloir y croire, l’excuse de la manette étant éculée (oui, oui, il n’y a pas de faute de frappe, je vous invite à consulter le Larousse), j’ai débranché le câble USB de la manette Afterglow Primastic Wired Controller et allumé ma manette d’origine. J’ai retraversé le niveau du navire d’une traite, avec la même aisance que précédemment, mais lors du premier saut sur le boss, BAM ! j’ai fait mouche.

PDP Afterglow Prismatic Wired Controller

« Oh punaise ! » [voix d’Homer Simpson].

Second saut, BAM ! Et (presque) ainsi de suite jusqu’à la défaite du dragon Capitaine.
Mais alors que penser des boutons la manette PDP ?! A-t-elle un défaut ? Est-ce une simple coïncidence ? Malheureusement je ne pense pas. La course des boutons est peut-être tout simplement un poil plus longue que celle d’origine ce qui fait que les attaques combo sont plus difficiles à placer qu’avec une manette Microsoft d’origine… Fâcheux !

En revanche, lors d’une autre session de jeux cette fois avec la manette Microsoft, je me suis arraché les cheveux durant de longues minutes sur le niveau secret de la Souris. Impossible de finir le dédale de plateformes à enchaîner au millimètre près. La faute à un D-pad toujours aussi peu précis malgré les 3 générations de Xbox. J’ai fini cette fois par faire l’inverse et brancher la manette PDP pour finir ce niveau… Fâcheux également !

« 1 partout, la balle au centre. »

PDP Afterglow Prismatic Wired Controller

Sur PC j’ai testé la manette pendant quelques heures sur le jeu Hell Yeah! (un petit jeu loufoque que je recommande) et elle a très bien répondu. Les commandes sont fluides et précises, les boutons suffisamment réactifs pour ce type de jeu de plateformes. L’ergonomie générale très agréable.

Concernant les 2 roulettes multifonctions placées sous la manette, elles vous demanderont un petit temps d’adaptation pour les utiliser mais surtout de longs majeurs pour les actionner. Elles restent moins pratiques que des gâchettes, mais pour des actions type « recharger » ou « actionner » c’est plutôt pratique, d’autant que ces molettes sont très souples.

Programmations

Appli Xbox One

Vous pouvez télécharger l’appli Afterglow sur le marché Xbox One. Elle permet de :

  • Configurer de l’illumination prismatique
  • Ajuster de l’intensité de vibration
  • Sélectionner des actions des molettes multifonctions
  • Créer et enregistrer plusieurs profils

PDP Afterglow Prismatic Wired Controller

Autant dire que hormis les profils, elle n’apporte rien puisque l’ensemble des fonctions est disponible directement sur la manette (voir les paragraphes suivants).

Mais à quoi sert le petit onglet en bas du joystick analogique de droite ?

PDP Afterglow Prismatic Wired Controller

L’onglet situé en bas à droite du joystick analogique droit est appelé le « Bouton de fonction audio ».
Il permet de contrôler l’audio du jeu et des discussions lorsqu’on utilise un casque gaming branché sur la prise jack 3,5 mm de la manette PDP Afterglow Prismatic Wired Controller.

– Pour monter ou baisser le volume, maintenir la touche de fonction audio appuyée et appuyer sur le d-pad vers le HAUT ou le BAS.

– Pour régler la balance audio du jeu/des discussions, maintenir le bouton de fonction audio appuyé et appuyer sur le le d-pad vers la GAUCHE ou la DROITE.

– Pour activer ou désactiver la mise en sourdine du micro, appuyer deux fois rapidement sur le bouton de fonction audio. La LED d’état de programmation placée sous le logo Xbox devient ROUGE pour signaler que la mise en sourdine est activée.

C’est donc un petit bouton discret mais qui revêt une fonction finalement très intéressante pour celui ou celle qui utilise souvent un casque pour ses cessions gaming.

Il permet en effet d’éviter de devoir repasser par le menu de la Xbox One pour reconfigurer ses paramètres audio. En jeu ce sont de précieuses secondes de gagnées.

Gestion des couleurs

Le processus de programmation du halo lumineux de la manette Prismatic est un jeu d’enfant.

Premier mode : choisir une couleur fixe.
– Appuyez une fois sur la touche de programmation centrale à l’arrière de la manette.
– La LED centrale d’état de programmation placée sous le logo Xbox deviendra bleue.
– Utilisez le joystick analogique gauche pour contrôler l’intensité de l’éclairage et le joystick analogique droit pour choisir la couleur.
– Avant de relâcher les joysticks analogiques, appuyez à nouveau sur le bouton de programmation pour verrouiller les paramètres voulus.

Deuxième mode : cycle de changement de couleur.
– Appuyez 1 fois sur la touche centrale de programmatio ncentrale à l’arrière de la manette.
– La LED centrale d’état de programmation placée sous le logo Xbox deviendra bleue.
– Appuyez sur la touche directionnelle vers le haut.
– Appuyez à nouveau sur le bouton de programmation pour verrouiller les réglages d’illumination.

Gestion des Molettes multifonction

Chaque molette multifonction permet 3 actions (vers le haut, vers le bas, au clic), ce qui permet au final de mapper 6 actions déportées à choisir parmi les boutons d’action, les sticks, les triggers ou le D-pad. C’est plutôt complet.

Pour configurer les actions des molettes, il suffit de suivre la programmation ci-dessous :
– Appuyez 2 fois sur la touche centrale de programmation à l’arrière de la manette. La LED centrale d’état de programmation placée sous le logo Xbox deviendra verte.
– Activer ensuite la molette multifonction dans le sens que vous souhaitez programmer
– La LED centrale d’état se met à clignoter
– Presser es boutons d’action, les sticks, les triggers ou le D-pad que vous souhaitez mapper
– La LED centrale d’état s’éteint

Conclusion sur la manette PDP Afterglow Prismatic Wired Controller

Proposée à 50€, cette manette est une chouette alternative à la manette d’origine Microsoft. Le halo lumineux et la coque cristal sont du plus bel effet.
Cette manette est quasiment au même prix que le modèle sans fil de Microsoft mais dispose de 2 roulettes programmables non négligeables pour certains jeux qui demandent qu’on puisse conserver les pouces sur les sticks.

Les plus :

  • Qualité générale
  • Effets lumineux vraiment classes
  • 2 molettes programmables
  • Taille du câble

Les moins :

  • Précision des boutons d’action
  • Un peu lisse

Ou l’acheter ?

Liens utiles