Voici venu le tour de tester un 3ème boitier audio compatible PC et console, j’ai nommé le Sound Blaster Recon3D de Creative. Il est un peu le « parent pauvre » dans sa catégorie, peu connu des joueurs PC qui ont bien souvent tout ce qu’il faut d’intégré dans leur tour, et encore moins des joueurs consoles qui n’entendent bien souvent parler que du célèbre Mixamp. Pourtant, il existe depuis environ 3 ans !

Nous allons voir si le boitier Sound Blaster est de taille pour rivaliser avec ses concurrents.

Présentation

Le Sound Blaster Recon3D est un boitier/carte son jouant plusieurs rôles.

C’est premièrement un ampli/convertisseur audio : il récupère le son d’une sortie optique (console, PC voir même Home Cinema) et le transforme en signal analogique pour un casque audio branché en jack dessus (jack casque et micro dissociés). Le Sound Blaster Recon3D décode en entrée du Dolby Surround 5.1 pour émuler en sortie un son 5.1 à la norme propriétaire SBX ProStudio, transformant ainsi n’importe quel casque stéréo en véritable casque Surround recréant une vraie perception de la spatialisation du son.

Une fois encore, nous nous retrouvons avec un matériel restituant un son Surround émulé : il simule donc pour votre casque stéréo un son multi-canal, comme si vous aviez 5 haut-parleurs et 1 caisson de basses autours de vous. Pour ceux ne comprenant pas trop le fonctionnement, Turtle Beach (un concurrent, désolé) avait fait une vidéo expliquant comment deux hauts parleurs (ceux du casque stéréo) pouvaient en simuler au moins cinq. C’est en anglais, mais ça nous en apprend beaucoup.

Le Sound Blaster Recon3D permet également de basculer entre 2 pré-réglages audio via les boutons en façade : il y a le mode THX, bien connu du monde du cinéma, ainsi que le Scout Mode, spécialement conçu pour les jeux. Branché sur PC, il est possible de configurer entièrement le profil audio du boitier.

Déballage et connexion

Le Sound Blaster Recon3D est présenté dans un emballage plutôt classique : un carton extérieur assez flashy aux couleurs de la marque, renfermant le boitier présenté sous un blister et tous les câbles dans un second carton. Joli et simple, sans fioritures.

Sound Blaster Recon3D

Les câbles nécessaires à son branchement sur les différents supports sont fournis, pas besoin d’en commander d’autres : un câble optique de 1m plutôt fin et fragile (attention de ne pas le plier de trop, il n’y survivra pas !), un câble USB de 1,5m pour l’alimentation du boitier, un câble de 1,5m (pour ceux qui ont de longs bras…?) en jack 2,5mm pour brancher le Talkback sur la manette Xbox360 et un câble d’extension consoles de 3m pour ceux situés loin de leur console.

Sound Blaster Recon3D

Le Sound Blaster Recon3D est fait d’un plastique noir mat de bonne facture, avec des inserts de pièces plus souple, genre caoutchouc souple, au niveau des boutons en façade : le toucher rugueux est agréable, l’apparence d’ensemble est vraiment plaisante. Ces boutons sont au nombre de cinq : deux boutons pour augmenter/diminuer le volume du casque, un pour passer en son THX, un pour passer en Scout Mode et un dernier, MUTE, pour couper temporairement tous les sons du casques. Les boutons THX et Scout Mode sont rétroéclairés en bleus lorsqu’ils sont actifs, accompagnant les deux liserés sur le dessus du boitier, éclairés du même bleu. Tous ces éclairages clignotent lorsqu’on coupe le son du boitier en appuyant sur MUTE. Un petit voyant s’éclaire également pour indiquer lorsque le boitier reçoit du son Surround en entrée.

Sound Blaster Recon3D

A l’avant du boitier, on ne trouve que deux prises : une prise jack pour la sortie casque et une prise jack pour l’entrée micro. Sur le côté droit, on retrouve un curseur 3 positions (high, medium et low) permettant de régler le gain de votre micro : il vous permettra de vous faire mieux entendre des personnes avec qui vous jouez si votre micro est un peu faible. Sur l’autre côté, un autre curseur à positions, permettant de sélectionner le type de support connecté : PS3 (et PS4), XBox et PC. A noter que c’est en mode PC qu’il sera possible de personnaliser entièrement le rendu audio du Sound Blaster Recon3D : dans les deux autres modes, il faudra se contenter des deux pré-réglage par défaut, THX et Scout Mod.

Sound Blaster Recon3D

A l’arrière du boitier, on retrouve la prise d’alimentation en micro USB ainsi que l’entrée optique jack 3,5mm : le choix de cette connectique, identique à celle du Mixamp, est plutôt inhabituel quand  l’intégralité des matériels actuels utilise un port Toslink optique. Malgré tout, rien de rédhibitoire.

A noter, pour terminer, la présence d’un cache estampillé « Wireless » situé au milieu de ces deux prises : Creative Labs commercialise en effet un casque sans-fil compatible avec le Sound Blaster Recon3D et nécessitant une mini-carte (en option) venant se brancher ici pour envoyer le son du boitier au casque. Je n’ai pas eu l’occasion de tester cette fonctionnalité, donc je me contenterai de vous dire qu’elle existe.

Les résultats audio en jeu

Sound Blaster Recon3D

Creative Labs n’a jamais usurpé sa réputation de spécialiste du son, et il nous le prouve une fois encore avec le Sound Blaster Recon3D. Je ne vais pas faire durer le suspense et répondre à la question que chacun se pose : que vaut-il par rapport à son « concurrent star » le Mixamp ?

Et bien en terme de qualité sonore et mais aussi de spatialisation, le Sound Blaster Recon3D se montre tout aussi performant que le Mixamp de Astro Gaming, sans aucun doute possible. Je vais par contre nuancer mes propos, les deux boîtiers proposant des fonctionnalités légèrement différentes.

En terme de « performances pures », il n’y a pas photo, le Sound Blaster Recon3D est à la hauteur : testé avec mon Sennheiser PC350 SE essentiellement, alternant son branchement avec celui du Mixamp pour comparer, le constat est simple : les sons des jeux sont tout simplement retranscris au mieux de ce qui se fait actuellement. Le son est riche, pas de bruit/souffle ou de grésillements, et nous nous retrouvons immergé dans un son Surround émulé qui n’a rien à envier à une vraie installation 5.1 : la spatialisation est vraiment d’une précision incroyable, et la tester sur Battlefield 4 a fut un régal : vous pourrez compter sur le Sound Blaster Recon3D pour vous permettre de localiser le moindre ennemi ou tir autour de vous !

J’avais déjà abordé la question du type de casque à brancher sur un tel boitier, lors de mes tests précédents du Mixamp et du MIXM8. Ce que j’avais dit pour ses concurrents reste une fois encore vrai ici : la « signature sonore » du casque que vous choisirez de brancher dessus sera conservée. Ainsi, si vous branchez par exemple un casque très fourni en basses par nature, en conservant un réglage neutre, le rendu sera très orienté basses. Pour ma part, étant vraiment orienté vers les casques neutres car voulant profiter de l’intégralité du spectre sonore sans accentuation particulière, je ne saurai que trop vous conseiller quelque chose s’en approchant : un casque trop déséquilibré pourrait jouer en défaveur de tel ou tel type de son. Chacun fera selon ses goûts.

Quel que soit l’appareil sur lequel on branche le Mixamp, celui-ci nous propose 4 pré-réglages figés. Le Sound Blaster Recon3D se différencie sur ce point avec une approche en partie plus poussée.

Sound Blaster Recon3D

En le branchant sur consoles, vous aurez le choix entre les deux modes fournis par les boutons avant, THX et Scout Mode, modes qui seront alors non configurables. Le THX sera plus orientés cinéma, favorisant nettement le bas du spectre avec des graves très « enveloppantes », alors que le Scout Mode est beaucoup plus neutre, avec un traitement du signal mettant légèrement en avant les bruits secondaires (bruits mécaniques des armes et véhicules, bruits de pas sur le sol, impacts de balles…), très agréable à jouer sur un FPS. Ça ne fait au final que 2 modes contres 4 pour le Mixamp, mais je les ai trouvé tous deux très complémentaires et donc suffisants.

Sound Blaster Recon3D

En le branchant sur PC, vous avez alors accès à un grand nombre de réglages via le logiciel de configuration Creative Labs : réglage des paramètres du THX, égaliseur audio, paramétrages de la sensibilité du micro (il y a même un changeur de voix avec un rendu franchement sympathique, histoire de proposer une petite option amusante), test des différentes voix du Surround et bien d’autres options. Cette gestion via PC rend le Sound Blaster Recon3D, le boitier audio pour casque le plus complet et paramétrable des modèles existants, sur PC au moins.

Mais comme toujours, il y a un MAIS…

Le Sound Blaster Recon3D fait une croix sur une option ESSENTIELLE proposée par ses concurrents : le réglage de la balance entre les sons du jeu et le tchat micro ! Cet oubli est franchement un gros point négatif si vous jouez en ligne, car vous n’aurez absolument aucun moyen d’ajuster l’équilibre entre ces deux sources sonores : inutile de vous dire que vous allez galérer dès que les explosions commenceront à se multiplier autours de vous, vous empêchant d’entendre vos coéquipiers, ou inversement quand l’un d’entre eux se mettra à crier dans vos oreilles quand vous guettiez les bruits de pas d’un ennemi en train d’approcher… Le réglage du volume sur le boitier ne permet de régler que l’ensemble de la sortie son, pas les éléments séparés.

Si vous jouez beaucoup en ligne, ce paramètre est vraiment à prendre en ligne de compte, car il peut vraiment influencer votre manière de jouer.

Conclusion sur le boitier audio Sound Blaster Recon3D

Vous l’aurez compris le bilan final sur le Sound Blaster Recon3D est plutôt mitigé, selon l’utilisation que vous en aurez…

D’un côté, on a un boitier audio qui nous propose ce qui se fait de mieux actuellement en terme de rendu sonore et de spatialisation, sur consoles comme sur PC, d’un autre on a l’absence de réglage de la balance des sons jeu/tchat, rendant très aléatoire la qualité de l’expérience audio en ligne.

Comme toujours, chaque joueur verra « midi à sa porte », mais je pense que le choix ou non de ce boitier peut se faire assez facilement selon l’utilisation qu’on en ferra :

  • Le joueur cherchant un moyen d’utiliser son casque PC sur console, en bénéficiant au passage d’un excellent Surround, mais ne cherchant pas particulièrement à jouer en ligne, sera totalement satisfait, le prix aidant.
  • Le joueur online régulier devra se tourner vers un concurrent pour pouvoir confortablement régler les sons du jeu et du tchat, à moins qu’il n’ait envie de toucher très souvent aux boutons de volumes si ses coéquipiers n’ont pas des volumes de voix homogènes.

Reste que vendu normalement autour des 70€ (vu en soldes à 50€ !), le Sound Blaster Recon3D a des arguments très sérieux. A vous de voir si votre style de jeu justifie ou non de mettre plus cher chez un concurrent.

Voici venu le tour de tester un 3ème boitier audio compatible PC et console, j'ai nommé le Sound Blaster Recon3D de Creative. Il est un peu le "parent pauvre" dans sa catégorie, peu connu des joueurs PC qui ont bien souvent tout ce qu'il faut d'intégré dans leur tour, et encore moins des joueurs consoles qui n'entendent bien souvent parler que du célèbre Mixamp. Pourtant, il existe depuis environ 3 ans ! Nous allons voir si le boitier Sound Blaster est de taille pour rivaliser avec ses concurrents. Présentation Le Sound Blaster Recon3D est un boitier/carte son jouant plusieurs rôles.…

Creative Sound Blaster Recon3D

Fabication - 80%
Spatialisation - 95%
Réglages - 75%
Design / look - 85%
Prix - 90%

85%

Performant

Les plus : spatialisation, réglages, prix
Les moins : pas de balance jeu/chat

User Rating: Be the first one !

Liens utiles

Ou l’acheter ?