Après l’excellente seconde génération du A50 en 2015, Astro remet au goût du jour son célèbre casque.

Proposé à partir de 320€, la marque a revu l’ergonomie du casque avec un tout nouveau système de rechargement et propose désormais un logiciel. Cette nouvelle version va-t-elle détrôner le A50 ? C’est ce que nous allons voir.

Caractéristiques techniques du casque

Globalement cette nouvelle version du Astro A50 reprend les mêmes caractéristiques que son aîné mais avec quelques nouveautés :

  • Casque circum-aural ouvert
  • Dolby Digital 7.1 Surround
  • MixAmp intégré
  • Technologie sans fil à 5 Ghz
  • Réponse en fréquence du casque : 10 Hz – 24 KHz
  • Microphone unidirectionnel à atténuation de bruit
  • Poids : 380g
  • Batterie Li-ion intégrée (non-amovible) d’une autonomie de 15h
  • Compatible : PC / Mac / PS4 / ou XB1 (selon la version)
  • Logiciel de personnalisation

Teaser

Les différences avec la seconde génération de 2013

Avant de débuter le test voyons les nouveautés et différences avec ce nouveau Astro A50.

  • Une autonomie annoncée de 15h d’utilisation (une dizaine d’heures sur l’ancienne génération)
  • Désormais complètement sans fil pour les joueurs console (aucun câble de chat requis à brancher sur la manette Xbox)
  • Nouveau dock, permettant de recharger le casque grâce à un système magnétique
  • Présence du logiciel Astro Command Center, permettant de personnaliser le rendu sonore du casque (aussi bien pour les joueurs PC que console)
  • Coussinets des écouteurs et serre-tête amovibles : possibilité de les remplacer par le « Mod Kit A50 » comprenant un serre-tête et des coussinets d’oreille en cuir synthétique, en vente sur le site astrogaming.fr à partir de 40€.
Astro Gaming A50 2016

Mod Kit A50

2 versions pour 2 consoles

Vous le savez peut être déjà, comme pour les anciennes versions, le Astro A50 est disponible en 2 modèles. L’un compatible PS4/PC/MAC, l’autre Xbox One/PC/MAC.

Astro Gaming A50 2016

Mis à part la différence de couleur, la version Xbox One (de couleur verte) utilise un hardware différent pour le chat vocal dans le but de ne plus avoir à utiliser de câble.

Le A50 Xbox One ne sera donc pas compatible avec le chat PS4, et inversement. En revanche la technologie spécifique Xbox One/PS4 se trouvant dans la station et non dans le casque, vous pourrez utiliser si vous le souhaitez une version PS4 du casque sur une station Xbox One, et vice-versa. L’intérêt sera de pouvoir acheter une station séparément du casque si le besoin s’en fait ressentir.

Déballage et présentation

Maintenant que les bases sont posées nous pouvons passer au déballage de ce fameux Astro A50 dans sa version PS4.

Toujours aussi classe, le packaging reste le même que les anciens modèles : une jaquette en épais carton, entièrement décorée au design de la marque protège la boîte.

Cette grosse boîte rigide vient s’ouvrir en deux comme un livre. Il n’y a pas à dire, ça en jette !

On retrouve donc dans l’emballage :

  • Le casque
  • La station
  • Un câble micro USB/USB d’un mètre de long
  • Un câble optique d’un mètre de long
  • Une notice

Astro Gaming A50 2016

Rien de superflu, Astro nous fournit le strict minimum avec son casque. Je trouve ça d’ailleurs un peu dommage pour un casque dépassant les 300€. Le « Mod Kit » comprenant des coussinets en cuir offrant une meilleure isolation aurait été le bienvenu dans le pack (kit vendu séparément à 40€ tout de même sur le site d’Astro).

La notice est également « très légère » et manque vraiment d’exhaustivité. Pour plus de détails il sera nécessaire de se débrouiller par soi-même en se rendant sur la chaîne Youtube d’Astro ou encore en allant lire les tutoriels sur leur blog, ce qui n’est vraiment pas pratique et pas à la hauteur d’un tarif « premium ». Pour vous simplifiez un maximum je vous mets les liens vers les ressources essentielles tout au long du test.

De même, il aurait été utile de fournir un câble TRRS pour brancher son smartphone à la station ainsi qu’un second câble micro USB/USB permettant de recharger le casque en même temps qu’on l’utilise  (même si je vous l’accorde, avec une autonomie de 15h, celui-ci ne serait probablement pas d’une grande utilité).

Design et qualité de fabrication

Le Astro A50 se compose de sa base et de son casque. Pour rentrer plus dans les détails, nous allons étudier chacun de ces éléments séparément :

La station

Commençons par le cœur du casque et ce qui en fait sa grande nouveauté : sa station. Ce socle fera office d’émetteur/récepteur, mais également de MixAmp. Comprenez par là une carte son permettant de gérer différentes sources sonores et de régler le rendu du casque ainsi qu’émuler le son en 7.1.

Nous retrouvons plusieurs connectiques à l’arrière :

  • Un port micro USB permettant d’alimenter la station, de passer le son sur PC/Mac, mais aussi de récupérer le mixage audio pour le streaming (fonction uniquement disponible pour les joueurs PC/Mac).
  • Deux prises optiques : l’une permettant de faire rentrer le signal sonore dans la station, l’autre permettant de renvoyer le signal vers un autre appareil (passthrough). Cela permet, notamment si vous jouez sur votre TV, de brancher votre Astro A50 entre votre TV et votre home cinema pour bénéficier du son sur l’un ou l’autre à tout moment.
  • Et enfin un port auxiliaire acceptant les prises jacks 4 pôles. Cette prise aura plusieurs intérêts : brancher une seconde source sonore pour ajouter une musique de fond par exemple, mais aussi brancher son téléphone. L’intérêt étant qu’il sera possible de récupérer un appel et répondre directement avec le micro du casque (à condition de bien utiliser un câble jack 4 broches pour laisser passer à la fois le son et le micro). Dommage qu’Astro ne fournisse pas ce câble avec le casque…

Astro Gaming A50 2016

Enfin sur le côté nous retrouvons deux autres éléments :

  • Un port de charge USB, permettant de recharger le casque en même temps qu’on l’utilise grâce à un câble USB/micro USB (câble non fourni)
  • Puis un unique interrupteur permettant de basculer le Astro A50 entre une utilisation PS4 ou PC

Astro Gaming A50 2016

La station est donc relativement simple d’utilisation une fois paramétrée. Pour une utilisation console il suffira de brancher le câble optique + le câble USB, puis régler les bons paramètres dans la console (Astro propose d’ailleurs un guide à ce sujet). Pour une utilisation PC seul le câble USB peut suffire et il suffira également de paramétrer la bonne sortie audio sous Windows (un guide est également proposé par Astro). Attention, le manuel fournit avec le casque indique qu’il est nécessaire de brancher le câble USB + le câble optique, ce qui est en réalité possible mais pas obligatoire.

La seule remarque que je pourrais faire sur le choix des connectiques concerne le fait qu’il n’y ait pas d’alimentation secteur. Cela nécessitera de laisser la console en mode repos ou laisser le PC veille pour recharger le casque (sauf pour certains PC qui même éteint laissent les ports USB sous tension).

De même j’aurais apprécié avoir une sortie son en jack à l’arrière du socle. Mes enceintes n’étant pas munie d’un port optique, j’aurais aimé pouvoir les brancher sur la station. Cela m’aurait évité sur PC de devoir à modifier mon périphérique de lecture entre les enceintes et le casque à chaque changement d’utilisation.

Pour terminer, sur la façade avant, à travers un plastique teinté, nous retrouvons 3 voyants :

  • 4 barres indiquant le niveau de charge
  • Un logo permettant de voir si le mode Dolby est activé ou non
  • Un dernier voyant, en forme d’éclair, affichant si le casque est en charge (affiché en rouge lorsque que la base est en mode PS4)

Astro Gaming A50 2016

Au niveau du design et des matériaux choisis, les photos parlant d’elles-mêmes je ne m’étendrai pas trop sur le sujet.

Le tout est très soigné, et le système de charge ingénieusement conçu. Trois pins en métal ainsi qu’un système magnétique viendra automatiquement positionner le casque dans la bonne position pour le rechargement. C’est simple, efficace et surtout très pratique.

Astro Gaming A50 2016

Le casque

Ce nouvel Astro A50 évolue peu en terme de design. Et ce n’est pas si mal, le look étant tellement réussi. Avec une qualité de fabrication au top, des finitions de qualité et un look futuriste, il n’y a rien à reprocher.

Concernant les matières utilisées, le casque est recouvert en grande partie d’un plastique noir mat au toucher « gomme » plutôt agréable. On retrouve cette matière sur tout l’extérieur des écouteurs ainsi que sur l’arceau. Les seules touches de bleu de cette version se retrouvent sur le haut de l’arceau, sur la tranche des écouteurs, sur les 2 parties en aluminium de l’arceau ainsi que sur les deux fils en spirale à l’intérieur.

Astro Gaming A50 2016

Le système de suspension des écouteurs est toujours aussi original, ceux-ci étant « clipsé » sur une tige creuse graduée en alu. Il en est de même pour l’arceau. Ainsi, on règle le casque en faisant coulisser l’arceau sur cette tige. Le système fonctionne parfaitement mais à tendance à un peu se dérégler en posant le casque dans sa station.

Astro Gaming A50 2016

On retrouve pour le confort des mousses souples et généreuses recouvertes d’une sorte de «tissu velours » sur les écouteurs ainsi que sur la mousse de l’arceau.

On notera également qu’avec cette nouvelle version, l’arceau peut se d’éclipser et les mousses des écouteurs s’enlever facilement grâce à un système d’aimants.

Astro Gaming A50 2016

Concernant les commandes, tout est embarqué sur le casque.

Sur l’écouteur droit nous retrouvons :

  • Un bouton ON/OFF, relativement difficile à actionner (au moins on ne risque pas de l’activer par mégarde, mais plus de souplesse aurait vraiment été appréciable).
  • Un bouton permettant d’activer le mode Dolby stéréo
  • Un curseur permettant de basculer entre 3 presets personnalisables depuis le logiciel
  • On retrouve ensuite, une molette, au touché « gomme » pour régler le volume général du casque.
  • Enfin, sur le dessous est placé un port micro USB pour recharger le casque tout en l’utilisant

Astro Gaming A50 2016

Tous ces boutons sont correctement placés et on notera que par rapport à l’ancienne version, l’ergonomie de ceux-ci a légèrement été revue, les rendant plus accessibles et limitant les fausses manipulations.

Ensuite, le capot extérieur de l’écouteur droit est « cliquable » sur toute sa surface afin de régler la balance entre les sons du jeu et les sons du chat. Toute la partie gauche augmente ainsi la part des sons du jeu (en diminuant celle du chat) et la partie droite fait l’inverse. Ces commandes sont faciles d’accès, instinctives, et des bips différents se font entendre quand vous êtes dans l’une des positions maximum, ou à un réglage 50%/50%.

Astro Gaming A50 2016

Du côté de l’écouteur gauche, on retrouve uniquement le micro qui viendra se couper automatiquement lorsqu’il est relevé. Une option très pratique à laquelle on prend très vite goût.

Astro Gaming A50 2016

Pour terminer, on notera qu’une fois encore qu’Astro Gaming a choisi de conserver la batterie intégrée inamovible. En cas d’utilisation cela oblige de le recharger avec un fil au casque et chose encore plus gênante, il sera impossible de changer la batterie si elle vient à faiblir avec le temps. Les gamers acharnés auront vite fait de faire des centaines de cycles de charge et on peut donc s’interroger sur la durée de vie du produit.

Confort d’utilisation

Le Astro A50 conserve ses qualités en termes de confort tout en améliorant son ergonomie.

Même s’il est un peu lourd du fait qu’il soit sans fil, ses 380 g  une fois sur la tête ne sont pas pour autant un problème. La pression est bien répartie entre les oreilles et le haut du crâne.

Les épaisses mousses d’écouteurs moelleuses englobent parfaitement les oreilles et le revêtement en tissu limite la transpiration.

En bref, même si je trouve qu’il sert un poil de trop, le confort est au rendez-vous et c’est un plaisir de le porter pendant des heures.

Astro Gaming A50 2016

Pour le reste, avec un seul interrupteur sur le socle et le reste des fonctionnalités directement implémentés sur le casque, le confort d’utilisation est vraiment idéal. Tout est vraiment très simple d’utilisation et se prend immédiatement en main.

Enfin, le système de rechargement s’avère vraiment très pratique et performant. Même s’il arrive de temps à autre que le casque ne se mette pas toujours du premier coup dans le bon alignement, le système est efficace et bien plus pratique que le branchement par câble USB.

Logiciel

Version testée :
Astro Command Center V.1.0.126
Firmware casque V.24327.42
Firmware de la station V.24246.42

L’une des grandes nouveautés de ce nouvel Astro A50 est qu’il dispose d’un logiciel appelé le « Command Center ». Celui-ci offre la possibilité de modifier une multitude de réglages aussi bien pour une utilisation PC que console. Les fans de la marque l’auront peut-être noté, il s’agit du même logiciel et de la même interface (à quelques détails près) utilisée pour le Mixamp Pro TR  (notre chère testeur Sierra y a d’ailleurs consacré toute une vidéo). Cela n’a rien d’étonnant puisque la base du Astro est équipé de la même technologie que le Mixamp.

Le logiciel se divise en 4 onglets. Première remarque, je constate que la traduction n’est pas complète, laissant un mélange de français et d’anglais. Pour un casque haut de gamme ayant une telle réputation, je trouve ça un peu feignant de la part de la marque.

Préréglages de l’égaliseur

Commençons par le premier écran. Ici, il sera tout simplement possible de modifier le rendu du casque à l’aide de l’égaliseur.

Sept préréglages sont proposés, mais il sera évidemment possible de créer ses propres rendus. Jusqu’à 3 rendus peuvent être ainsi enregistrés dans le casque.

Astro Gaming A50 2016

Microphone

Ici on retrouve tout le nécessaire pour modifier le rendu du micro :

  • Noise gate : permet de modifier le niveau de volume de voix nécessaire pour activer le micro
  • Mic Equalizer : permet de légèrement changer le rendu sonore du micro
  • Niveau du micro : permet simplement d’augmenter ou réduire le gain du micro
  • Side tone : derrière cet étrange terme se cache simplement le volume du retour micro dans le casque, permettant de plus ou moins s’entendre lors de conversations.

Astro Gaming A50 2016

Port de diffusion Stream

Tous les adeptes du stream sur PC seront ravis avec cet écran puisqu’ils pourront mixer les différentes sources sonores afin d’obtenir le rendu souhaité. Ce mixage passe par le câble USB et se récupérera dans un logiciel d’enregistrement ou de streaming. Attention dans les paramètres il faudra bien prendre le périphérique d’enregistrement ASTRO A50 Game et non ASTRO A50 Voice (réservé uniquement au chat). Plus d’infos sur les paramétrages sont disponibles ici.

Astro Gaming A50 2016

Paramètres

On termine avec le dernier écran qui permet de modifier la balance entre le volume du chat et du jeu (paramètre modifiable également directement depuis le casque).

On peut aussi changer le volume des alertes du casque indiquant notamment une batterie faible ou l’activation de la fonction Dolby.

Astro Gaming A50 2016

Qualité du son

Un casque ouvert ou fermé ?

Le casque est désigné par Astro comme étant ouvert. Et bien ce n’est pas tout à fait le cas, les capots d’écouteurs étant entièrement fermés, on va donc considérer qu’il est « semi-ouvert ».

Astro Gaming A50 2016

Comme tout casque ouvert, l’isolation passive du Astro A50 sera moyenne au final. Légèrement supérieure à celle d’un casque ouvert, mais moins bonne que sur un casque fermé, le choix du tissu recouvrant les mousses n’aidant pas à l’isolation. C’est d’ailleurs pour cela que la marque propose le Mod Kit pour limiter les bruits extérieurs.

Personnellement je préfère cette sensation de casque ouvert par rapport à un casque fermé. Même si cela nécessite d’être dans un espace plus silencieux, j’aime ce ressenti de son plus aéré plus espacé, et de plus, cela réduit la sensation de chaleur au niveau des oreilles.

Qualité du sans-fil

Le Astro A50 utilise une technologie radio en 5Ghz d’une portée annoncée de 9 mètres. Rien à reprocher à cette technologie, la qualité de transmission est excellente et le signal parvient même à traverser de petites parois. Je n’ai que très rarement eu quelques légers décrochages ou petites interférences.

Qualité audio

Réputé pour la qualité sonore de ses casques, Astro ne déroge pas à la règle avec ce nouvel A50. En revanche aucune nouveauté n’est à signaler, la technologie restant la même : le casque conserve le même rendu.

Sur console le son passera par l’intermédiaire du câble optique alors que sur PC seul le branchement du câble USB peut suffire. Astro affirme d’ailleurs qu’il n’est nullement utile de passer par la sortie optique sur PC, la station étant équipée de sa propre carte son ce type de branchement ne serait d’aucune utilité.

Ne faisant pas les choses à moitié, et ma carte mère étant équipée d’une sortie optique, j’ai tout de même essayé les 2 types de branchements. L’un seulement en USB, l’autre en USB+optique (comme pour les consoles). Et bien j’ai bien fait d’essayer. Même si la différence n’est pas toujours flagrante, j’ai constaté une légère amélioration de la qualité sonore sur la plupart des jeux testés en passant par l’optique. Alors s’agit-il d’une différence dû à un ressentie personnel, de ma configuration ou bien le type de sortie à-t-il un réel effet ? Je laisse la question en suspend, mais je ne peux que vous conseillez de faire l’essai par vous même pour vous vous forger votre propre opinion.

Toujours est-il que peut importe le type de branchement choisi, le son reste détaillé, avec un petit penchant pour les basses. Celles-ci sont profondes et percutantes tout en restant maîtrisées. Le casque parvient tout de même à retranscrire proprement le reste du spectre audio, permettant aux joueurs de profiter des médiums et aigus et donc de profiter de tous les petits sons environnants. Certes, on perçoit une petite différence de rendu par rapport à un casque hifi, mais ça reste tout de même une qualité de premier ordre.

Astro Gaming A50 2016

À cela s’ajoute la présence de 3 presets, modifiables depuis le logiciel et accessibles directement sur le casque, permettant de modifier le rendu global selon vos goûts et le type de média pour lequel vous voudrez l’utiliser. Personnellement j’ai eu une préférence pour le rendu « média » que je trouve le plus équilibré. J’ai toutefois dû booster un peu les basses (la barre des 95 Hz), histoire d’ajouter un peu plus de punch au son.

Reste un petit point négatif, qui est plus de l’ordre du détail qu’un vrai handicap : dès qu’on allume le casque, et tant qu’aucun son n’en sort, on perçoit un bruit de souffle, très légèrement perceptible. Ce n’est absolument pas gênant dès qu’il y a du son, mais si une phase de silence intervient, les oreilles les plus fines pourront y prêter attention. Il reste malgré tout très discret, et il y a peu de chance que cela vous gêne vraiment au final.

Spatialisation

Le Astro Gaming A50 est un casque sans-fil proposant un son Surround 7.1 émulé : cela veut dire que c’est un traitement numérique du son qui va simuler la présence des différents canaux ainsi que leur spatialisation.

Astro a déjà fait ses preuves sur ce point et c’est sans surprise que l’on retrouve une excellente spatialisation une fois le mode Dolby activé.

Le son parait immédiatement plus aéré, la largeur de scène parait plus grande et l’immersion n’en est qu’améliorée.

Bref ce n’est que du bonheur !

Rendu du microphone

Aucun changement sur cette nouvelle version, le microphone unidirectionnel du Astro A50 est toujours très bon. Il capte et isole correctement la voix tout en la restituant de façon claire. Les différents réglages apportés par le logiciel seront également un plus pour encore améliorer la qualité de restitution.

Vous pouvez avoir un aperçu du rendu sur cette vidéo à partir de 10:15 .

Astro Gaming A50 2016

Le retour micro dans les écouteurs s’avère également un bon élément, évitant de se retrouver à « crier » pour s’avoir si l’on se fait correctement entendre.

Conclusion sur le casque Astro Gaming A50 2016

Le Astro A50 était déjà excellent, il est aujourd’hui encore meilleur. L’ergonomie est améliorée grâce à son nouveau système de base et le logiciel ajoute une réelle plus value à l’utilisation.

Pour le reste il est toujours aussi efficace, avec une qualité son et une spatialisation exemplaires ainsi qu’un excellent confort d’utilisation. Astro conserve sans aucun doute son titre d’un des meilleurs casques gamer sans fil du marché.

Reste qu’il est tout de même dommage que la marque ne fournisse pas plus d’accessoires avec son casque ainsi qu’une meilleure notice d’utilisation pour améliorer l’expérience utilisateur.  Cela est d’autant plus regrettable pour un casque proposé à partir 320 €.  Il faut bien l’avouer cela est tout de même très élevé pour un casque gamer mais la qualité sera au rendez-vous.

Les plus :

  • Design
  • Confort
  • Qualité audio et de la spatialisation
  • Tous les contrôles directement sur le casque
  • 15h d’autonomie

Les moins :

  • Batterie inamovible
  • Prix toujours élevé même s’il correspond à celui des modèles concurrents haut de gamme

Ou l’acheter ?

Liens utiles